Jussi ADLER-OLSEN (Danemark)

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Jussi ADLER-OLSEN (Danemark)

Message  cookie610 le Sam 3 Jan 2015 - 15:26

Profanation

Note : 5/5  coeur 

Résumé : A la tête du département V qui s'occupe d'affaires anciennes non élucidées, Carl Morck, assisté du fidèle Assad et de la caractérielle Rose, s'occupe d'un dossier particulièrement éprouvante. En 1987, deux frères et sœurs sont retrouvés assassinées dans des circonstances atroces. Une bande d'étudiants d'un pensionnat très huppé avait été suspecté mais l'un d'entre eux avait avoué et a été condamné. Néanmoins, des événements récents pousse Carl à vouloir réouvrir le dossier malgré le fait que sa hiérarchie considère l'affaire comme classée et que les principaux intéressés sont désormais des hommes haut placés dans la haute société. 

Critique : Un joli coup de coeur. J'avais plutôt aimé "Miséricorde" que j'ai lu il y a déjà deux ans mais je ne m'étais lancé dans la suite. Pourquoi ? Grosse erreur car j'ai vraiment adoré cette deuxième enquête du département V. Les trois personnages sont vraiment sympathique, Assad en tête même s'il est encore plus mystérieux dans cet opus. On connait globalement dès le départ les coupables qui sont très antipathiques dans le genre, même si je me suis surprise à avoir de la compassion pour Kimmie, mais on cherche à comprendre le fonctionnement de ce groupe et leurs motivations. On se laisse embarqué dès les premières pages et je n'ai pas pu lâcher un livre une fois commencé.  Bref, un policier efficace pleins de suspense qui tient bien ses promesses. J'étais vraiment triste de quitter ses personnages. Tellement que j'ai commencé le troisième tome, Délivrance, dans la foulée ! 


PS : Le titre danois est littéralement "Tueurs de faisans". Comme pour le premier, je le trouve mieux adapté que Profanation. Message aux éditeurs, il faut arrêter d'aller chercher super loin les titres des livres ! Les originaux sont suffisants. 
avatar
cookie610

Nombre de messages : 4652
Age : 26
Location : Lyon
Date d'inscription : 28/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jussi ADLER-OLSEN (Danemark)

Message  cookie610 le Dim 11 Jan 2015 - 18:59

Délivrance

Note : 4.5/5  

Résumé : Toujours a la tête du département V qui s'occupe d'affaires anciennes non élucidées, Carl Morck, ainsi que ses assistants le mystérieux Assad et Rose qui sera remplacée partiellement par Ysra, sa sœur tout aussi fantasque, est en charge d'une sombre affaire. Il y a plusieurs années, un gamin, kidnappé avec son frère lance une bouteille à la mer comme ultime appel de détresse. Après un passage par l'Ecosse, celle-ci échoue sur le bureau de Carl. Le temps ayant fait son ouvrage, le décryptage n'en est que plus difficile. D'autant que le kidnappeur ne s'est pas arrêté toutes ces années et qu'il est sur le point de recommencer. 

Critique : Un bon polar. J'ai enchaîné tout de suite après la lecture de Délivrance, le tome 2. Ce n'est pas un coup de cœur comme le précédent mais ça reste une excellente série. Les trois personnages principaux sont fidèles à eux mêmes : Carl est confronté à des problèmes familiaux, le mystère entourant le personnage d'Assad est de plus en plus épais, et voilà que Rose ajoute elle-aussi un peu de piment à l'histoire avec sa sœur. Finalement, comme on le suit dès les premiers chapitres, on connait dès le départ le coupable, pour lequel j'ai étonnamment eu un peu de compassion, mais il y a quand même un rythme très élevé et un suspense grandissant au fur et à mesure des pages. Encore une fois j'étais vraiment triste de quitter ses personnages. Je vais attendre un peu avant de commencer le tome suivant, Dossier 64, mais pas trop non plus. 

PS : Je viens de voir que le 5ème tome venait de sortir : L'effet papillon 
avatar
cookie610

Nombre de messages : 4652
Age : 26
Location : Lyon
Date d'inscription : 28/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Profanation - délivrance - Le livre de poche - 3,5/5

Message  zeta le Mar 27 Jan 2015 - 9:30

J'ai fini ces deux romans tout récemment, et en voulant faire mon commentaire j'ai pris connaissance de toutes les critiques précédemment postées.
C'est amusant comme mon avis peut diverger des autres. 
Dans profanation, j'ai réussi assez difficilement à entrer dans l'intrigue que je n'ai pas  trouvée très crédible. Mais la personnalité des enquêteurs compte beaucoup aussi, et moi je n'ai pas tellement d'attirance et de sympathie pour Carl Morck. Je le trouve lunatique, pas très ouvert, plutôt macho, et ses attitudes et remarques envers ses collaborateurs me paraissent très "limites".
Alors bien sur ce n'est pas seulement là-dessus que je base mes opinions sur un roman, mais outre le fait que dans ces deux ouvrages on sait dès le début qui a tué, procédé qui me parait moins attractif que le mystère autour de l'identité d'un assassin, ce manque d''attrait pour le personnage principal de l'enquête fait que je n'ai pas été passionnée. L'écriture je l'ai trouvée assez quelconque (ou la traduction).
En plus, Carl Morck, pour moi, il ne résout rien .... ce sont ses subalternes qui font tout le travail. (A noter le personnage de la secrétaire "border-line", complètement foutraque qui est assez amusant). On a parfois l'impression que cette équipe pédale pas-mal dans la semoule, surtout Morck. 
Mais par contre dans "délivrance", je me suis surprise à trembler plusieurs fois pour certains personnages (les victimes et leur famille) et j'ai trouvé que celui-ci était beaucoup plus haletant que "profanation".
Je continuerai sans doute cette série, mais je ne me jetterai pas dessus les dernières parutions comme je le fais pour d'autres auteurs de thrillers-polars, ou héros récurrents.
avatar
zeta
Admin

Nombre de messages : 4028
Location : lot et garonne - France
Date d'inscription : 25/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jussi ADLER-OLSEN (Danemark)

Message  Philcabzi le Dim 1 Fév 2015 - 0:51

Profanation

Ma note: 4/5

Mon avis:
Malgré le bon temps que j'ai passé avec les personnages du département V (je me demande encore si c'est la lettre V ou le chiffre romain 5!! Rolling Eyes ), j'ai été un peu moins plongé dans l'histoire que pour le premier tome, Miséricorde.  Pourquoi?  Je n'en sais trop rien, peut-être qu'Assad n'était pas assez présent, ou que la bande du collège m'agaçait?  Peut-être.  J'ai beaucoup aimé par contre la rencontre de Rose et même de Kimmie.

Pour répondre à la question de Zeta à propos de Carl Mock: Eh bien, je ne peux pas dire que j'aime le personnage, mais je ne crois pas qu'il ait été écrit pour cela de toute façon.  Je crois tout de même qu'il est un très bon policier, il est excellent en interview, mais qu'il est désabusé et très certainement dépressif suite au drame qui a tué un de ses coéquipiers et qui en a rendu un autre invalide.  J'ai tout de même sentie que son instinct policier se réveille un peu plus dans ce tome, comme si l'énergie de Rose et Assad finissait par lui faire remonter la pente.  C'est certain que je continuerai la série pour voir où tout cela mènera.

_________________
Philcabzi
Ainsi qu'une journée bien remplie donne un doux dormir, ainsi une vie bien employée donne un doux mourir. Leonardo da Vinci

Ma PAL: 64 livres
Lecture du moment: Les âmes perdues de Dutch Island de John Connolly
avatar
Philcabzi
Admin

Nombre de messages : 2995
Age : 41
Location : Québec/Canada
Date d'inscription : 25/10/2008

http://latetedanslechaudron.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jussi ADLER-OLSEN (Danemark)

Message  dodie le Dim 8 Fév 2015 - 14:55

Délivrance

Troisième volet des enquêtes du Département V des affaires classées. 
Cette fois-ci l'enquête est relancée par un message découvert dans une bouteille lancée à la mer des années plus tôt. Sur cette lettre écrite en danois: un véritable SOS tracé en lettres de sang.
J'ai retrouvé avec beaucoup de plaisir les enquêteurs qui me deviennent de plus en plus familiers et attachants: Carl et son caractère bien trempé d'ours mal léché, Assad au flair infaillible mais dont la vraie nature est encore un mystère et la secrétaire Rose incontrôlable à souhait.
L'intrigue est prenante à souhait même si l'assassin est révélé dès le départ. Le suspens est bien maintenu jusqu'à la fin.
Aucune déception donc pour ce troisième épisode.....
Ma note 4,5/5
avatar
dodie

Nombre de messages : 4436
Age : 53
Location : France
Date d'inscription : 11/04/2009

http://dodiecuisine.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jussi ADLER-OLSEN (Danemark)

Message  Lacazavent le Jeu 26 Mar 2015 - 9:12

Profanation de Jussi Adler-Olsen
Département V, Tome 2
Livre de Poche / 576 pages


Sur le bureau de l’inspecteur Carl Mørck, chef du département V, le dossier d'un double meurtre commis en 1987 et impliquant une bande de fils de famille, innocentée par les aveux « spontanés » d’un des leurs. Mørck s'aperçoit que l'affaire a été hâtivement bouclée et décide de reprendre l’enquête. Cercles fermés des milieux d'affaires, corruption au plus haut niveau, secrets nauséabonds de la grande bourgeoisie...

Une seconde enquête pour le tout nouveau Département V, des affaires classés, enterrées oubliés de la police danoise si j’ai retrouvé avec beaucoup de plaisir Carl Mørck, son assistant Assad et de leur nouvelle secrétaire Rose, j’ai été plutôt déçu par l’intrigue, tout juste intéressante (à mon goût) et bien peu crédible. L’ auteur se base sur trop de cliché de société pour que cela puisse me plaire ceci dit j’ ai bien aimé le personnage de Kimmie loin d’ être innocente elle n’en ai pas moins plutôt sympathique.  

3,25/5



Délivrance de Jussi Adler-Olsen
Département V, Tome 3
Livre de Poche / 744 pages


Une bouteille jetée à la mer, repêchée et oubliée dans un commissariat des Highlands. A l’intérieur, un appel au secours écrit en lettres de sang et en danois. Lorsque le message échoue au Département V de la police de Copenhague, chargé des dossiers non élucidés, les années ont passé. L’imprévisible Carl Morck, Assad, son assistant syrien au flair infaillible, et Rose, la secrétaire punk, vont-ils prendre au sérieux ce SOS ?


Après une seconde enquête en demi-teinte, le Département V retrouve toute sa raison d’ être avec cette troisième enquête le point de départ : une bouteille, contenant on s’en doute un SOS retrouvé sur les côtes Ecossaises des années après avoir été jetée à la mer quelques part depuis la côte danoise. L’ intrigue progresse rapidement les rares temps morts sont consacrés à donner plus de relief au drôle de trio formé par Carl Mørck, Assad, et la curieuse secrétaire Rose.
Je l’avais déjà remarqué à la lecture du second opus mais là encore j’ai été gênée de temps à autre par certaines réflexion des comparaisons et certaines attitudes à l' emporte pièce voire très extrémistes que l’on pourrait très aisément assimilé à du racisme. Alors perception différente selon les cultures, traduction pas très subtile, sans vouloir faire de procès d’intention à l’auteur ou au traducteur, je laisse la question en suspens pour les prochains volumes.


4/5
Dossier 64 de Jussi Adler-Olsen

Département V, Tome 4
Livre de Poche / 744 pages

A la fin des années 80, quatre personnes disparaissent mystérieusement en l espace de quelques jours. Jamais élucidée, l affaire se retrouve sur le bureau du Département V. Carl Mørck et ses improbables assistants, le réfugié syrien Assad et la pétillante Rose, ne tardent pas à remonter jusqu aux années 50 où s ouvre un sombre chapitre de l histoire danoise : sur la petite île de Sprögo, des femmes sont internées et stérilisées de force sous la direction du docteur Curt Wad, obsédé par l idée d un peuple « pur ». L une d elle, patiente n°64, est Nete Hermansen...
Plongé dans une terrible histoire de vengeance, Mørck enquête cette fois dans le milieu politique opaque d une société danoise où l influence des extrêmes se fait sentir.


À croire que cette série réussi son coup une fois sur deux, j’ai aussi peu apprécié ce quatrième volume que Profanation la seconde des Enquêtes du Département V. Là encore, j’ai eu beaucoup de mal à entrer dans l’ histoire, elle est trop rocambolesque, trop tiré par les cheveux pour que je parvienne à trouver crédible à cette histoire de vengeance 30 ans après  d’ailleurs pour les années 50 cette forme d’eugénisme m’ a paru presque anachronique.
Une lecture sans plus.

3,25/5

_________________
Lectures en cours :  Indépendance de Richard Ford  ([i]Frank Bascombe T2) $

Dernières lectures : L' Intérêt de l' enfant de Ian McEWAN (4/5), Un week-end dans le Michigan de Richard Ford (4,5/5)(Frank Bascombe T1), [/i]L' Homme du verger d' Amanda COPLIN (4/5), La Pyramide de glace J-F Parot (3,75/5)(T12)
avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5583
Age : 31
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jussi ADLER-OLSEN (Danemark)

Message  lalyre le Sam 13 Juin 2015 - 12:23

Délivrance              
 Jussi  Adler Olsen         
 Livre de poche janvier 2015
 732 pages

Quatrième de couverture
Une bouteille jetée à la mer, repêchée et oubliée dans un commissariat des Highlands. A l’intérieur, un appel au secours écrit en lettres de sang et en danois. Lorsque le message échoue au Département V de la police de Copenhague, chargé des dossiers non élucidés, les années ont passé. L’imprévisible Carl Morck, Assad, son assistant syrien au flair infaillible, et Rose, la secrétaire punk, vont-ils prendre au sérieux ce SOS ?

Mon avis


Cette fois l’action aura pour fond les fjords,  nous découvrirons des adeptes de Jéhova et surtout leurs règles. Des personnages  dont le commissaire Carl Mork et son Assaad, son assistant drôle qui trouve souvent des solutions alors qu’on ne s’y attend pas. On se retrouve enchaîné avec les victimes d’un tueur particulièrement intelligent  et manipulateur.  Et on le chasse désespérément avec le commissaire et Assad, des personnages attachants. Cependant il faudra attendre la fin pour avoir la réponse à certaines questions.  Ce roman est un très bon thriller, que j’ai eu du mal à lâcher malgré ses 732 pages…4,5/5



 

avatar
lalyre

Nombre de messages : 4120
Age : 85
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jussi ADLER-OLSEN (Danemark)

Message  Lacazavent le Sam 13 Juin 2015 - 18:06

C'est l' une des lectures que j'ai le plus aimé dans cette série, moi non plus je n'ai pas vu passer les pages Very Happy

_________________
Lectures en cours :  Indépendance de Richard Ford  ([i]Frank Bascombe T2) $

Dernières lectures : L' Intérêt de l' enfant de Ian McEWAN (4/5), Un week-end dans le Michigan de Richard Ford (4,5/5)(Frank Bascombe T1), [/i]L' Homme du verger d' Amanda COPLIN (4/5), La Pyramide de glace J-F Parot (3,75/5)(T12)
avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5583
Age : 31
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jussi ADLER-OLSEN (Danemark)

Message  dodie le Dim 1 Mai 2016 - 16:48

Dossier 64


Quatrième enquête du département V des affaires classées. Le commissaire Carl Mock et ses deux assistants, le mystérieux Assad et la bouillonnante Rose, exhume cette fois-ci une affaire remontant à la fin des années 80 avec la disparition inexpliquée et simultanée de cinq personnes.
Cette enquête les mène tout droit au créateur d'un parti politique ultra nationaliste, le docteur Curt Wad et ses agissements dans les années 50 sur l 'île de Sprogo qui servit de "camps de redressement" aux jeunes femmes ayant une conduite "inappropriée".  
L'auteur alterne les chapitres décrivant l'enquête et ceux relatant les faits relatifs au passé. 
Petit à petit le lecteur découvre toute l'horreur des méfaits perpétrés au nom de la sauvegarde d'une "race pure". Cela fait froid dans le dos et nous ramène à des périodes de l'histoire où l'influence des extrêmes n'avait aucune limite.
J'ai retrouvé avec un grand plaisir notre équipe d'enquêteurs qui forme vraiment un trio improbable mais cependant efficace.
MA note 4,5/5
avatar
dodie

Nombre de messages : 4436
Age : 53
Location : France
Date d'inscription : 11/04/2009

http://dodiecuisine.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jussi ADLER-OLSEN (Danemark)

Message  cookie610 le Dim 1 Mai 2016 - 18:18

Je l'ai dans ma PAL celui-là, il faut que je le fasse remonter. J'aime bien cette série
avatar
cookie610

Nombre de messages : 4652
Age : 26
Location : Lyon
Date d'inscription : 28/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jussi ADLER-OLSEN (Danemark)

Message  cookie610 le Mer 31 Aoû 2016 - 19:22

Dossier 64
 
Note : 5/5   coeur coeur coeur
 
Résumé : En 2010, l’agression d’une prostituée va conduire Carl Mørck, aidé par ses assistants Assad et Rose, à enquêter sur des disparitions inexpliquées en 1987 et qui semblent étonnamment reliées entre elles. Ils vont découvrir un sombre aspect de leur pays et se retrouver confrontés à une organisation politique néonazie qui entend bien purifier la « race » danoise.  

Critique : J’ai beaucoup aimé ce livre. Quatrième tome des aventures du trio et, pour moi, c’est l’un des meilleurs ! Retrouver les trois personnages principaux a été un grand plaisir. Carl est encore bourru mais il devient un peu plus sympathique. Il y a encore des questions les concernant qui restent en suspens à la fin du tome, notamment sur le fameux Assad, qui est mon petit préféré et qui est de plus en plus mystérieux. On suit plusieurs histoires en même temps : une agression de prostituée en 2010, les fameuses disparitions dans les années 1980 et leurs justifications sur plus de 50 ans, l’affaire de l’oncle de Carl et aussi l’agression dont il a été victime au début du premier tome et qui s’épaissit encore. Mais on n’est jamais perdu. L’auteur alterne les chapitres entre 1987 et 2010. On découvre l’histoire au fur et à mesure. C’est rythmé, bien écrit, avec des touches d’humour ce qui fait qu’une fois lancé dans le livre, les 600 pages défilent à une vitesse stupéfiante. Je ne pouvais pas lâcher le livre sur la fin. J’ai trouvé que l’enquête principale sur l’organisation d’extrême-droite et son eugénisme, son obsession d’une « race pure » et l’élimination des indésirables était bien ficelée, intéressante et, encore aujourd’hui, toujours inquiétante. C’est un sujet que je trouve personnellement intéressant et pas forcément anachronique comme l’a dit un rat ci-dessus (j’ai oublié lequel désolée !) parce qu’il revient fréquemment dans l’actualité, pas forcément à des niveaux aussi extrêmes néanmoins mais certains relents nauséabonds persistent. Je n’avais pas vraiment envie de quitter cet improbable mais tellement sympathique trio. Je compte bien poursuivre cette série. A ce jour, il me reste encore deux livres parus en France à découvrir : L’effet papillon (n°5) et Promesse (n°6).
 
PS : J’ai eu l’occasion de voir récemment les adaptations cinématographiques qui ont été faites pour les trois premiers volumes de la série et je les ai trouvées plutôt réussies. Les aspects personnels des personnages principaux sont juste balayés rapidement et ils sont du coup beaucoup moins fouillés (notamment Assad et Rose, on ne sait rien d’eux dans les films), ce qui est très dommage. On se focalise plus sur l’enquête principale du livre mais c’est agréable à voir, même si les intrigues sont très sombres. Par contre, je n’arrive plus à me représenter les personnages autrement que par les acteurs maintenant alors qu’au départ, je trouvais qu’ils ne correspondaient pas du tout à ce que je m’étais imaginé en lisant, notamment Assad !
avatar
cookie610

Nombre de messages : 4652
Age : 26
Location : Lyon
Date d'inscription : 28/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jussi ADLER-OLSEN (Danemark)

Message  cookie610 le Jeu 22 Sep 2016 - 20:08

L’effet Papillon
 
Note : 4.5/5  
 
Résumé : Marco est un garçon des rues, forcé par son oncle Zola, le chef du clan, à faire la manche et les poches des passants. Un jour, il découvre un cadavre d’un homme enterré dans les bois à côté de leur maison. Il s’agit de William Stark, un fonctionnaire du ministère des affaires étrangères qui s’occupait notamment des aides au développement dans des pays d’Afrique. Il a disparu quelques années auparavant alors qu’il rentrait précipitamment d’un voyage au Cameroun. Marco, devenu un témoin gênant pour le clan, prend la fuite. Sa route va croiser celle de Carl Morck et du département V, qui enquête également sur l’affaire.

Critique : Encore une fois, j’ai beaucoup aimé ce livre. Il s’agit du 5ème tome des aventures du trio. C’est toujours un plaisir de retrouver les trois personnages principaux même si je les avais quittés il n’y a pas si longtemps. Le mystère sur Assad reste entier, à chaque information que l’auteur daigne nous mettre sous la dent, mille questions nouvelles apparaissent ! Un nouveau personnage se greffe sur nos trois amis d’ailleurs. Je ne sais pas si Gordon continuera à faire partie du département mais ça rajoute un peu de piquant à l’histoire. L’intrigue est intéressante, il n’y a pas de vrai suspense dans le sens où dès les premières lignes, on comprend vite qui est méchant, pourquoi, etc. Il y a tout de même beaucoup de rebondissements, on ne s’ennuie pas un seul instant. Comme d’habitude, le rythme, les touches d’humour par ci par là, font qu’une fois lancée, les 650 pages qui composent le livre défilent à vitesse grand V. Sur la fin, impossible pour moi de lâcher le livre. Et comme d’habitude, je n’avais pas envie de quitter nos trois compères. Je compte bien poursuivre cette série. Il me reste encore un livre de la série à découvrir : Promesse (n°6).
avatar
cookie610

Nombre de messages : 4652
Age : 26
Location : Lyon
Date d'inscription : 28/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jussi ADLER-OLSEN (Danemark)

Message  cookie610 le Mer 19 Avr 2017 - 12:06

Promesse
 
Note : 3.75/5
 
Résumé : Carl Mørck est contacté par un fonctionnaire de police d’une petite île au large du Danemark, afin de confier au département V une affaire datant de 1997, un accident de la route pendant lequel une jeune fille est morte et le chauffard a pris la fuite. Carl ne semble pas intéressé par cette affaire. Le policier se suicide lors de son pot de départ en retraite, le lendemain de sa conversation avec Carl. Rose est bien décidée à découvrir les raisons de ce geste et pourquoi cet agent a consacré toute sa vie à cette enquête, détruisant sa famille par la même occasion.
 
Critique : Encore une fois, j’ai beaucoup aimé ce livre. Il s’agit du sixième volet des aventures du trio et, certes, ce n’est pas le meilleur, pour moi en tout cas, mais ça reste un très bon moment de lecture. Déjà, c’est un plaisir de retrouver les personnages. L’auteur nous donne très peu de renseignements sur les uns et les autres que ça devient presque frustrant, notamment sur Rose et Assad. La fin du tome laisse d’ailleurs beaucoup de questions en suspens quant à leur situation. Comme d’habitude, l’auteur nous fait voyager entre les époques mais on s’y retrouve très facilement. L’histoire se découvre au fur et à mesure et sans qu’on s’en soit rendu compte, on a déjà avalé les 650 pages du livre. Quelques touches d’humour par-ci par-là histoire de détendre l’atmosphère tendue et le tour est joué. Je ne pouvais pas lâcher le livre sur la fin. J’ai trouvé que l’enquête était moins intéressante que dans les précédents volets et la fin est un peu trop alambiquée à mon gout. Mais malgré ça, j’ai quitté le sympathique trio à contre-cœur. J’ai vu que le nouveau tome venait de sortir : Selfies (n°7) et je compte bien poursuivre cette série.
avatar
cookie610

Nombre de messages : 4652
Age : 26
Location : Lyon
Date d'inscription : 28/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jussi ADLER-OLSEN (Danemark)

Message  kattylou le Jeu 20 Avr 2017 - 12:49

Cet auteur est dans ma liste depuis très longtemps. je vais le remettre en pôle position  Very Happy

_________________
Louise Penny - Revelations Brutales 
Proust - A l'ombre des jeunes filles en fleurs
avatar
kattylou

Nombre de messages : 3243
Age : 52
Location : 77
Date d'inscription : 08/09/2009

http://kattyloucuis.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Délivrance

Message  nauticus45 le Sam 27 Mai 2017 - 13:56

Délivrance

Carl Mock dirige toujours le département V depuis le sous sol du commissariat et Rose et Assad, ses deux assistants atypiques, l'épaulent toujours. Pourtant cette faire s'avère particulière puisqu'elle démarre avec une bouteille jetée à la mer une dizaine d'années plus tôt, retrouvée et mal conservée depuis deux ans par des policiers écossais convaincus qu'elle porte malheur, et qui contient un appel au secours écrit en lettres de sang. Pas facile comme début mais Assad, Carl et Rose, chacun à leur manière s'accroche à cette affaire autant qu'eux autres et finissent par comprendre que cet appel à l'aide est bien plus d'actualité qu'il n'y parait.

Comme toujours l'équipe du département V se bat pour la vérité tout en portant chacun le fardeau de sa propre vie. Mais avec de l'humour et une bonne dose de volonté chacun fait avancer les choses  et tente de préserver sa vie privée malgré un contexte difficile. Le suspense est très prenant, les personnages attachants jusque dans leurs défauts et l'intrigue très bien construite.

5/5 coeur coeur coeur
avatar
nauticus45

Nombre de messages : 1515
Age : 40
Location : Haut-Rhin, France
Date d'inscription : 27/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jussi ADLER-OLSEN (Danemark)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum