Fred VARGAS (France)

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un lieu incertain

Message  nauticus45 le Ven 6 Mai 2011 - 20:30





  • Broché: 383 pages
  • Editeur : Editions Viviane Hamy (25 juin 2008)
  • Collection : Chemins Nocturnes
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 9782878582857
  • ISBN-13: 978-2878582857
  • ASIN: 2878582853


Présentation de l'éditeur



" - Bien, dit Clyde-Fox en se rechaussant. Sale histoire. Faites votre job, Radstock, allez voir ça. C'est un tas de vieilles chaussures posées sur le trottoir. Préparez votre âme. Il y en a une vingtaine peut-être, vous ne pouvez pas les manquer.
- Ce n'est pas mon job, Clyde-Fox.
Bien sûr que si. Elles sont alignées avec soin, les pointes dirigées vers le cimetière. Je vous parle évidemment de la vieille grille principale.
- Le vieux cimetière est surveillé la nuit. Fermé pour les hommes et pour les chaussures des hommes.
- Eh bien elles veulent entrer tout de même, et toute leur attitude est très déplaisante. Allez les regarder, faites votre job.
- Clyde-Fox, je me fous que vos vieilles chaussures veuillent entrer là-dedans.
- Vous avez tort, Radstock. Parce qu'il y a les pieds dedans.
Il y eut un silence, une onde de choc désagréable. Une petite plainte sortit de la gorge d'Estalère, Danglard serra les bras. Adamsberg arrêta sa marche et leva la tête. "



Commentaire:

Le commissaire Adamsberg et son acolyte Danglard repartent ici pour une nouvelle enquête, originale, très documentée et pleine de suspense, comme à chaque fois. Pour Adamsberg cependant cette enquête ne sera pas du tout comme les autres, elle prendra rapidement une tournure personnelle et marquera définitivement sa vie. Heureusement notre commissaire n'est pas du genre à se laisser abattre, et il peut compter sur l'aide de ses proches, même si ces derniers ne parviennent pas toujours à le comprendre, lui et ses pensées distraites (plog!). Quant au lecteur, il suit cette aventure avec beaucoup de plaisir, se laissant entraîner au gré des rebondissements jusqu'au fin fond des Carpathes, avant de retrouver le réconfort au bord de l'Atlantique.

5/5
avatar
nauticus45

Nombre de messages : 1568
Age : 40
Location : Haut-Rhin, France
Date d'inscription : 27/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fred VARGAS (France)

Message  dodie le Sam 7 Mai 2011 - 8:46

Merci Nauticus: il faut absolument que je le note celui-ci Very Happy
avatar
dodie

Nombre de messages : 4550
Age : 54
Location : France
Date d'inscription : 11/04/2009

http://dodiecuisine.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Dans les bois éternels

Message  nauticus45 le Dim 22 Mai 2011 - 17:10




Présentation de l'éditeur



Envisager de raconter un roman de Fred Vargas frise le ridicule, aussi se contentera-t-on de dire qu’ici, comme dans Sous les vents de Neptune, Adamsberg est confronté à des résurgences de son passé qui le déstabilisent fortement. L’enquête qu’il mène sur la mort de deux gars qui se sont fait trancher la gorge à la Porte de la Chapelle le remet en présence d’Ariane Lagarde, la médecin légiste à laquelle il s’était opposé quelque vingt-cinq ans auparavant. Un de ses nouveaux collaborateurs ne semble pas particulièrement l’apprécier, ce qui le perturbe d’autant plus que ce lieutenant Veyrenc de Bilhc est béarnais lui, originaire du village voisin du sien.

Enfin Camille, dont il a eu un fils, qu’il garde régulièrement, semble voguer vers de nouvelles amours et s’être affranchie de leur liaison passionnelle pour glisser vers des relations amicales, qui ne lui conviennent absolument pas…
Dans les bois éternels est le dixième « rompol » de Fred Vargas. Ses précédents livres, traduits ou en cours de traduction dans
plus de trente pays, ont reçu nombre de récompenses françaises et étrangères, dont le prix des Libraires, le prix des Lectrices ELLE, le
Deutscher Krimipreis.



Commentaire:

Comme toujours, le style de Fred Vargas est fluide et prenant, et ses personnages bien décrits et très convaincants. Le commissaire Adamsberg aborde ici une nouvelle enquête avec son flegme habituel mais l'arrivée parmi son équipe d'un béarnais issus du village voisin de son village d'origine l'ébranle davantage que les crimes souvent horribles auxquels il est confronté. Les mauvais souvenirs remués par cette présence le ralentissent un peu dans son enquête, d'autant que celles-ci part sur des bases plutôt fragiles, mais qu'importe, il en faut plus pour mettre en échec notre "pelleteur de nuages" ...

5/5
avatar
nauticus45

Nombre de messages : 1568
Age : 40
Location : Haut-Rhin, France
Date d'inscription : 27/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fred VARGAS (France)

Message  noemiejardine le Dim 12 Juin 2011 - 9:41

l'armée furieuse


  • Broché: 426 pages
  • Editeur : Editions Viviane Hamy (18 mai 2011)
  • Collection : Chemins Nocturnes
  • ISBN-10: 2878583760
  • ISBN-13: 978-2878583762

présentation de l'éditeur:
Cette nuit-là, dit-elle lentement, Lina a vu passer l'Armée furieuse.
Et Herbier y était. Et il criait. Et trois autres aussi. C'est une
association ? L'Armée furieuse, répéta-t-elle tout bas. La Grande
Chasse. Vous ne connaissez pas ? Non, dit Adamsberg en soutenant son
regard stupéfait. Mais vous ne connaissez même pas son nom ? La Mesnie
Hellequin ? chuchota-t-elle. Je suis désolé, dit Adamsberg. Veyrenc,
l'Armée furieuse, vous connaissez cette bande ? Un air de surprise
intense passa sur le visage du lieutenant Veyrenc. Votre fille l'a
vraiment vue ? Avec le disparu ? Où cela ? Là où elle passe chez nous.
Sur le chemin de Bonneval. Elle a toujours passé là. Veyrenc retint
discrètement le commissaire. Jean-Baptiste, vraiment, tu n'as jamais
entendu parler de ça ? Adamsberg secoua la tête. Eh bien, questionne
Danglard, insista-t-il. Pourquoi ? Parce que, pour ce que j'en sais,
c'est l'annonce d'une secousse. Peut-être d'une sacrée secousse. Nul
doute que la fratrie "maudite" du village normand rejoindra la galaxie
des personnages mémorables de Fred Vargas. Quant à Momo-mèche-courte,
il est le fil conducteur de la double enquête que mène ici le
commissaire Adamsberg, confronté à l'immémorial Seigneur Hellequin,
chef de L'Armée furieuse.
book description:
Au cœur de la Brigade criminelle, le commissaire Adamsberg vaque à ses
occupations. Même si Veyrenc, son ancien rival des Pyrénées, hésite
encore à revenir, le reste de l’équipe évolue paisiblement :
Rettancourt reste la grande « génératrice d’énergie », le chat dit « La
Boule » dort toujours sur la photocopieuse, Danglard avec son verre de
vin blanc développe un immense savoir, Mercadet est toujours à moitié
endormi, Froissy fait des allers-retours entre sa réserve de nourriture
et son bureau. Une petite dame âgée attend le commissaire sur le
trottoir, elle vient de Normandie. Ils n’ont pas rendez-vous, mais il
n’y a qu’à lui qu’elle veut parler. Une nuit, dans son village, sa
fille a vu « l’Armée furieuse », c’est-à-dire une cohorte de morts
vivants qui vient enlever les pires personnes des environs. Meurtriers,
voleurs, tous ceux qui n’ont pas la conscience tranquille se sentent
menacés. Cette vieille légende est le signe que de multiples
assassinats vont se produire. Loin de sa circonscription, Adamsberg va
pourtant accepter d’aller enquêter sur place, dans le village terrorisé
de superstitions et de rumeurs sauvages. Aidé de la police locale, de
son fils (qu’il a découvert dans Un lieu incertain), et de quelques
complices, il tentera de protéger les mauvaises personnes contre le
mauvais sort.

je n'en dirai pas plus pour ne pas déflorer l'intrigue...
comme toujours, avec Adamsberg, tout est affaire de détails...détails difficiles à préciser,
ils sont quelque part dans les pensées embrouillées du commissaire...

ai bien aimé l'atmosphère....
c'est un bon Vargas, sympa....un policier cosy: aucune description horrifique....

4/5
avatar
noemiejardine

Nombre de messages : 597
Date d'inscription : 05/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fred VARGAS (France)

Message  Cyrielle le Lun 2 Jan 2012 - 9:12

DEBOUT LES MORTS
4.5/5
C'est le premier roman de Fred Vargas que je lis et c'est une très belle découverte pour moi.
Nous sommes bien loin des policiers dépressifs et solitaires, l'enquête est menée par trois historiens complètement loufoques aidés par un vieux flic plus ou moins clair.
L'intrigue est assez originale avec ce mystérieux hêtre et cette disparition qui m'a tenu en haleine jusqu'au bout. le dénouement m'a suprise jusqu'à la dernière page.
Une auteure que je vais vite relire.
avatar
Cyrielle

Nombre de messages : 7384
Age : 30
Date d'inscription : 27/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fred VARGAS (France)

Message  Elfe le Sam 28 Juil 2012 - 12:06

L'armée furieuse


Cette nuit-là, dit-elle lentement, Lina a vu passer
l'Armée furieuse. Et Herbier y était. Et il criait. Et trois autres
aussi. C'est une association ? L'Armée furieuse, répéta-t-elle tout bas.
La Grande Chasse. Vous ne connaissez pas ? Non, dit Adamsberg en
soutenant son regard stupéfait. Mais vous ne connaissez même pas son nom
? La Mesnie Hellequin ? chuchota-t-elle. Je suis désolé, dit Adamsberg.
Veyrenc, l'Armée furieuse, vous connaissez cette bande ? Un air de
surprise intense passa sur le visage du lieutenant Veyrenc. Votre fille
l'a vraiment vue ? Avec le disparu ? Où cela ? Là où elle passe chez
nous. Sur le chemin de Bonneval. Elle a toujours passé là. Veyrenc
retint discrètement le commissaire. Jean-Baptiste, vraiment, tu n'as
jamais entendu parler de ça ? Adamsberg secoua la tête. Eh bien,
questionne Danglard, insista-t-il. Pourquoi ? Parce que, pour ce que
j'en sais, c'est l'annonce d'une secousse.
"

Encore une fois, je me suis laissée emporter par
Adamsberg et toute sa clique au coeur de cette enquête qui nous emmène
en Normandie au coeur d'une légende qui semble bien réelle. Une intrigue
toujours aussi bien ficelée, des personnages "doucement dérangés" qui
les rendent terriblement attachants. J'attends le prochain avec
impatience.


Ma note: 5/5
avatar
Elfe

Nombre de messages : 1781
Age : 37
Date d'inscription : 07/01/2009

http://elfique2.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Ceux qui vont mourir te saluent

Message  nauticus45 le Ven 18 Avr 2014 - 15:10





  • Poche: 192 pages
  • Editeur : J'ai lu; Édition : J'ai lu (16 novembre 2005)
  • Collection : J'ai lu Policier
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2290351288
  • ISBN-13: 978-2290351284


Résumé:

Claude, Thibaut et David sont des amis d'enfance qui ont quitté la France pour suivre Claude à Rome, où il étudie. Le père de Claude est éditeur d'art et il s'accommode difficilement des allers et retours que fait sa seconde femme, Laura, entre Rome et Paris où elle prétend aller rendre visite à son beau- fils. Un jour le père de Claude annonce sa visite à Rome, lui qui ne se déplace jamais l'été, et le lendemain on le retrouve mort, empoisonné à la cigüe sur une des places de la ville.

Commentaire:

Ce roman est un roman policier très agréable à lire, le trio des étudiants et leur comparaison permanente aux empereurs Claude, Tibère et Néron rend le roman souvent amusant et on se demande parfois à quelle époque a lieu l'histoire! La trame est assez classique, les protagonistes sont soupçonnés tour à tour jusqu'à la découverte du vrai coupable que l'on aurait pu découvrir dès le début si on avait été plus attentif, bref une trame classique mais très efficace et une ambiance italienne vraiment agréable.


4/5
avatar
nauticus45

Nombre de messages : 1568
Age : 40
Location : Haut-Rhin, France
Date d'inscription : 27/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fred VARGAS (France)

Message  Lacazavent le Jeu 26 Mar 2015 - 10:24

L’ Homme à l’envers de Fred Vargas
J' ai Lu, 2005 / 320 pages
 


Quatrième de couverture :
Le mardi, il y eut quatre brebis égorgées à Ventebrune, dans les Alpes. Et le jeudi, neuf à Pierrefort.
Un loup solitaire ? Roué, cruel, avec son cul bas sur ses pattes grises ? La Bête du Mercantour.
Mais au village de Saint-Victor-du-Mont, tous n’y croient pas, à la Bête. Ce n’est pas une Bête. C’est un homme. Un loup-garou.
Elle était étendue dans la paille crottée, sur le dos, les bras écartés, la chemise de nuit remontée jusqu’aux genoux. À la gorge, une blessure avait laissé échappe un flot de sang.
À Paris, devant son poste, Jean-Baptiste Adamsberg – le rêveur et « sylvestre »
commissaire de L’Homme aux cercles bleus – guette les nouvelles du Mercantour.
Il ferme les yeux. Son enfance pyrénéenne, la voix des vieux…
 Comme des tisons, mon gars, comme des tisons ça fait, les yeux du loup, la nuit.



Une lecture que j’ai trouvée affreuse, fort heureusement assez brève.
Il me fut impossible d’accrocher à cette histoire, d’ un bout à l’autre j’ai trouvé qu’ elle sonnait faux, l’ histoire, les dialogues, les personnages rien n’allait, prévisibles, surfaites, bref rien absolument rien ne m’ a séduit.

Deux mauvaises aventures avec cette auteur, je retenterai à l’occasion peut-être avec un de ses ouvrages plus récent tant pis je découvrirai Adamberg à l’envers s’ il le faut !

2,5/5 No

_________________
Lectures en cours :  Indépendance de Richard Ford  ([i]Frank Bascombe T2) $

Dernières lectures : L' Intérêt de l' enfant de Ian McEWAN (4/5), Un week-end dans le Michigan de Richard Ford (4,5/5)(Frank Bascombe T1), [/i]L' Homme du verger d' Amanda COPLIN (4/5), La Pyramide de glace J-F Parot (3,75/5)(T12)
avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5582
Age : 31
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fred VARGAS (France)

Message  noemiejardine le Sam 4 Avr 2015 - 12:58

Temps Glaciaires


  • Broché: 497 pages
  • Editeur : Flammarion (4 mars 2015)
  • Collection : LITTERATURE FRA
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2081360446
  • ISBN-13: 978-2081360440



quatrième de couverture:
Adamsberg attrapa son téléphone, écarta une pile de dossiers et posa les pieds sur la table, s’inclinant dans son fauteuil. Il avait à peine fermé l’oeil cette nuit, une de ses soeurs ayant contracté une pneumonie, dieu sait comment. – le femme du 33 bis? demanda t-il. Veines ouvertes dans la baignoire ? Pourquoi tu m’emmerdes avec ça à 9 heures du matin, Bourlin? D’après les rapports internes il s’agit d’un suicide avéré.
Tu as des doutes? Adamsberg aimait bien le commissaire Bourlin. Grand mangeur, grand fumeur, grand buveur, en éruption perpétuelle, vivant à plein régime en rasant les gouffres, dur comme pierre et bouclé comme un jeune agneau, c’était un résistant à respecter, qui serait encore à son poste à 100 ans. – Le juge Vermillon, le nouveau magistrat zélé, est sur moi comme une tique, dit Bourlin. Tu sais ce que ça fait les tiques?

on retrouve Adamsberg, il est de plus en plus bizarre, son fils aussi nous dit-on!
il examine les hypothèses, s'enferre dans une vieille hstoire islandaise,
puis brusquement, on en arrive à s'intéresser à des amoureux de Roberspierre!
bon, c'est pas très réaliste, mais on lit cette histoire avec plaisir, c'est lent, on prend son temps et on finit par arriver au bout!
c'est un polar sympa, on passe un très bon moment!

4/5
avatar
noemiejardine

Nombre de messages : 597
Date d'inscription : 05/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fred VARGAS (France)

Message  Pistoufle le Mer 2 Sep 2015 - 19:53

Temps Glaciaires




Mon avis : inconditionnelle de Fred Vargas, je dois avouer avoir été déçue par son dernier ouvrage. A trop vouloir en dire, on finit par s'égarer, et à égarer la lectrice que je suis. C'est dommage, les thèmes abordés me plaisaient... Mais la profusion d'informations et de rebondissements ont eu raison de mon intérêt pour l'intrigue. J'ai tout de même apprécié de retrouver les personnages de ses romans : le commissaire Adamsberg bien sûr mais aussi Veyrenc, Violette et Danglard (mon chouchou !)
Une petite déception, pas le meilleur pour découvrir l'auteur.

Ma note : 3,5/5
avatar
Pistoufle

Nombre de messages : 378
Age : 33
Location : Val-de-Marne - FRANCE
Date d'inscription : 10/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fred VARGAS (France)

Message  Lacazavent le Ven 9 Oct 2015 - 14:36

Temps Glaciaire de Fred Vargas
Flammarion / 497 pages


Présentation de l’ éditeur
"Adamsberg attrapa son téléphone, écarta une pile de dossiers et posa les pieds sur sa table, s'inclinant dans son fauteuil. Il avait à peine fermé l'oeil cette nuit, une de ses soeurs ayant contracté une pneumonie, dieu sait comment. La femme du 33 bis ? demanda-t-il. Veines ouvertes dans la baignoire ? Pourquoi tu m'emmerdes avec ça à 9 heures du matin, Bourlin ? D'après les rapports internes, il s'agit d'un suicide avéré. Tu as des doutes ? Adamsberg aimait bien le commissaire Bourlin. Grand mangeur grand fumeur grand buveur, en éruption perpétuelle, vivant à plein régime en rasant les gouffres, dur comme pierre et bouclé comme un jeune agneau, c'était un résistant à respecter, qui serait encore à son poste à cent ans. Le juge Vermillon, le nouveau magistrat zélé, est sur moi comme une tique, dit Bourlin. Tu sais ce que ça fait, les tiques ?"



C’est la troisième fois que je m’essaie à cette auteur et je suis toujours loin bien loin d’ être séduite, je n’aime pas sa manière d’ écrire. Elle assène évidence sur évidence dans des intrigues qui le sont beaucoup moins. Temps glaciaire est une histoire très documentée, un peu trop, riche en rebondissement plutôt originaux mais de moins en moins crédible. Dommage son thème est attrayant et ses personnages sympathiques.
Bof, bof, bof !

3/5

_________________
Lectures en cours :  Indépendance de Richard Ford  ([i]Frank Bascombe T2) $

Dernières lectures : L' Intérêt de l' enfant de Ian McEWAN (4/5), Un week-end dans le Michigan de Richard Ford (4,5/5)(Frank Bascombe T1), [/i]L' Homme du verger d' Amanda COPLIN (4/5), La Pyramide de glace J-F Parot (3,75/5)(T12)
avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5582
Age : 31
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fred VARGAS (France)

Message  dodie le Dim 20 Aoû 2017 - 15:16

L'homme aux cercles bleus


Premier roman de Fred Vargas mettant en scène le commissaire Adamsberg. Précédé d'une réputation légendaire, il est nouvellement affecté à Paris.
Paris où justement depuis quelques mois un phénomène fait couler beaucoup d'encre: on retrouve régulièrement sur les trottoirs parisiens des cercles bleus entourant des objets les plus hétéroclites. Les journalistes et autres psychologues se penchent sur ce mystère qui ne peut être que le fait d'un maniaque si ce n'est une plaisanterie.
Adamsberg qui agit toujours selon son intuition pense, lui, que l'affaire ne s'arrêtera pas là et que bientôt le cercle entourera un cadavre.....Ce qui survient fatalement: un matin, une femme est trouvée égorgée au centre du cercle. 

D'après ce que j'ai pu lire on aime ou on déteste Fred Vargas. Il faut dire qu'elle a un style un peu brouillon qui peut désarçonner le lecteur.
Adamsberg est un personnage assez énigmatique, qui donne l'air de se moquer de tout. Toujours mal "fagoté", il forme vraiment une paire irrésistible avec son second, Danglard, à qui il ne faut rien demander après 16h, son taux d'alcoolémie étant trop élevé.

J'ai suivi avec beaucoup de plaisir cette première enquête menée par des personnages atypiques même si l'intrigue semble un peu tirée par les cheveux.....

Une belle découverte: 4/5
avatar
dodie

Nombre de messages : 4550
Age : 54
Location : France
Date d'inscription : 11/04/2009

http://dodiecuisine.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fred VARGAS (France)

Message  Pistoufle le Dim 24 Sep 2017 - 6:22

Quand sort la recluse



Quatrième de couverture :

"- Trois morts, c'est exact, dit Danglard. Mais cela regarde les médecins, les épidémiologistes, les zoologues. Nous, en aucun cas. Ce n'est pas de notre compétence.
- Ce qu'il serait bon de vérifier, dit Adamsberg. J'ai donc rendez-vous demain au Muséum d'Histoire naturelle.
- Je ne veux pas y croire, je ne veux pas y croire. Revenez-nous, commissaire. Bon sang mais dans quelles brumes avez-vous perdu la vue ?
- Je vois très bien dans les brumes, dit Adamsberg un peu sèchement, en posant ses deux mains à plat sur la table. Je vais donc être net. Je crois que ces trois hommes ont été assassinés.
- Assassinés, répéta le commandant Danglard. Par l'araignée recluse ?"


Mon avis : Agréables retrouvailles avec le commissaire Adamsberg. Cette enquête est dans la même veine que les précédentes. Pour ceux qui aiment le style de Fred Vargas, vous devriez vous y retrouver. Les thèmes abordés dans ce roman font froid dans le dos, mais nous ne sommes pas dans un thriller, ni dans un polar sombre et sanguinolent. Ici les victimes sont des octogénaires, biens sous tous rapports, qui meurent empoisonnés au venin d'araignée : pas de quoi choquer les âmes sensibles ! Enfin, évolution intéressante des personnages (pour ceux qui suivent la série) : il y a du rififi entre Adamsberg et son fidèle Danglard. De quoi ajouter un peu de nouveauté. En résumé : un bon cru qui rattrape le dernier.


Ma note : 3,75
avatar
Pistoufle

Nombre de messages : 378
Age : 33
Location : Val-de-Marne - FRANCE
Date d'inscription : 10/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fred VARGAS (France)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum