Marc GAUTRON (France)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Marc GAUTRON (France)

Message  lalyre le Ven 18 Jan 2013 - 17:40

Le gyrovague et autres récits
Marc Gautron
Kyklos Editions 2012
211 pages

Ce livre contient dix nouvelles, après l’avoir lu je vous livre ma petite chronique

Une première nouvelle ou l’on part à la chasse aux escargots en compagnie de deux compères, Roger et Fernand. Tout se passe bien, la récolte pourrait être bonne, mais voici qu’un imprévu se pointe et les deux hommes se retrouvent chez Jerry. Ce que j’ai aimé, ce sont les deux histoires enfermées dans cette nouvelle.

Cette fois, nous avons trois personnages dans cette deuxième nouvelle. Le père, gros négociant en viande, éleveur et boucher, un homme qui avait de la paille dans ses sabots, comme on disait dans le pays, sa fille Isabeau et un moine, mais que vient faire un moine dans cette histoire courte .

Mais que cherche cette femme au manteau rouge ? Elle rit aux éclats ou pleure sans que l’on sache pourquoi, on l’a même internée, serait-elle folle ? Qui sait ?

Deux personnages principaux, l’un est Fortani, célèbre metteur en scène, l’autre s’appelle Franck qui pourrait être n’importe qui, il veut absolument rencontrer Fortani pour le faire parler et connaître sa vie intime. Mais tel est pris qui croyait prendre…..

Sa bibliothèque a brûlé, le roman que le narrateur venait d’être terminé ainsi que les précédents ont tous été refusés par les éditeurs, donc introuvables en dehors de son domicile et comme il dit ; il est vrai qu’une fois la dernière page carbonisée, le feu s’est laissé éteindre gentiment. Ne reste qu’un tas de cendres ou reposent les écrits de Borges, Nerval, Dostoïevski etc…..

Il discoure sur pour qui ? Personne ne l’écoute , il ne remarque rien, sinon le chant des oiseaux, le bruit de l’eau de la fontaine., la lumière qui décline. Mais qui est cet homme ? Est-il réellement fou ? Moi je ne sais pas ….

C’est lorsque juché sur son échelle fait une mauvaise culbute en voulant un livre dans bibliothèque que tout commence pour lui, coincé entre deux meubles saura t-il se relever seul. Mais voici qu’arrivent deux hommes…..

Lorsque l’oncle arrive chez ses parents, le narrateur, un jeune enfant pense qu’il a besoin de se reposer, d’où sa visite. A la fin de nouvelle, une grosse surprise l’attend……

Le gyrovague était un moine errant en mendiant de monastère en monastère et de province en province, cheminant à pied ou chevauchant sur une petite mule. (Source Wikipédia). La nouvelle est plus longue que les autres. C’est un monologue avec de très beaux passages comme celui-ci (Dans une autre vie, j’ai fréquenté un vaste désert : les livres. Je me demande s’ils ne sont pas la cause de mon détachement. Un livre est un monde qui pourrait nous suffire. Et il en existe des milliers)

En pleine nuit, un incident dans un bois, un engin vient de s’écraser, mystère lorsque l’on trouve le corps du pilote….Aurore, la journaliste veut savoir mais Louis lui dit : Je ne sais plus quel sage a dit que le monde ne subsiste que par le secret….

Mon avis
Dix nouvelles faciles à lire, écrites soigneusement, dans ces nouvelles il y en a une que j’ai appréciée, c’est le gyrovague, il y de telles belles expressions dans ce texte, certaines sont intéressantes ou amusantes, d’autres le sont moins. Dans certaines, je dois avouer que j’ai souvent dû faire travailler mon imagination pour trouver une fin plausible à certaines, alors que d’autres posaient des questions sur la philosophie des personnages. Je n’ai pas mis les titres intentionnellement des nouvelles pour ceux qui n’ont pas encore lu ce livre que j’ai moyennement apprécié et que je suis contente d’avoir découvert. 4/5
avatar
lalyre

Nombre de messages : 4248
Age : 85
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum