Carmen MARTIN GAITE (Espagne)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Carmen MARTIN GAITE (Espagne)

Message  Ysla le Sam 12 Jan 2013 - 13:19

Carmen MARTIN GAITE (1925-2000) est née à Salamanque en Espagne. Elle a écrit des romans et des nouvelles mais aussi des essais, du théâtre et de la poésie.

Figure majeure de la littérature espagnole du XXème siècle, elle a souvent été récompensée pour son oeuvre et a reçu de nombreux prix, dont le prix Nadal en 1957 pour son roman Entre visillos (A travers les persiennes).




Bibliographie (partielle) en français :

À travers les persiennes, Gallimard, Paris, 1961

La Chambre du fond, Flammarion, Paris, 1993

Passages nuageux, Flammarion, Paris,1995

La Reine des neiges, Flammarion, Paris, 1997

Drôle de vie la vie, Flammarion, Paris, 1999

Claquer la porte, Flammarion, Paris, 2000.
avatar
Ysla

Nombre de messages : 1800
Location : Grenoble / France
Date d'inscription : 23/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carmen MARTIN GAITE (Espagne)

Message  Ysla le Sam 12 Jan 2013 - 13:57

DRÔLE DE VIE LA VIE
Editions Flammarion 1999, 237p
Titre original : Lo raro es vivir (1996)



Résumé : La narratrice de ce roman est une jeune femme trentenaire qui vit à Madrid. Elle vient de perdre sa mère et va devoir faire face à une période difficile. Durant quelques jours elle va traverser une crise personnelle et intérieure profonde et complexe, tout en alternant des moments de solitude et des rencontres avec sa famille, une collègue de travail ou encore une ancienne professeure d'université. Autant de personnages secondaires qui joueront un rôle dans cette introspection.

Mon avis : Vous l'aurez sans doute compris en lisant mon résumé, Drôle de vie la vie est un roman dans lequel il ne se passe pas grand chose en termes d'action.
Nous suivons la narratrice dans ses déplacements et les rencontres qu'elle fait sur quelques jours seulement. Mais ces quelques jours vont jouer dans sa vie un rôle majeur.
Il s'agit d'un roman très psychologique, dans lequel les émotions, les pensées, les événements sont finement analysés par la narratrice, personnage complexe, fascinée en outre par un aventurier du XVIIIème siècle sur lequel elle écrit une thèse. Nous suivons avec elle plusieurs pistes, celle de sa relation avec sa mère, celle de ses histoires amoureuses passées ou actuelles, celle de ses années d'université, ... tout ce qui fait d'une personne un être entier et complexe. C'est en cela que l'écriture de Carmen Martin Gaite est remarquable : il y a une grande finesse dans la description de l'être humain, et plus particulièrement de la femme, de sa complexité, de ses faiblesses et de ses doutes, de sa capacité à avancer, à apprendre à vivre avec son passé ou avec ce qu'elle a.
Les personnages secondaires sont très travaillés également et apportent de la variété au roman - qui pourrait, s'il n'était que centré sur la narratrice, rapidement tourner en rond. Le personnage de la mère, à travers les souvenirs de la narratrice, est très présent et joue un rôle central.

Il y a plus de 10 ans, j'ai lu un autre roman de Carmen Martin Gaite, Claquer la porte, que j'avais beaucoup aimé (encore plus que celui-ci). Eh bien, en lisant Drôle de vie la vie, j'ai tout de suite retrouvé le style à la fois littéraire et romanesque (le roman d'introspection) qui m'avait séduite la première fois. On sent une grande maîtrise de l'écriture et un fil conducteur d'un roman à l'autre via des personnages féminins en questionnement et qui marquent un temps d'arrêt à un moment clef de leur vie. On se sent vraiment face à une grande écrivaine qui jusqu'à la fin de sa vie a écrit des romans ancrés dans le quotidien mais capables de mettre en valeur l'aspect surprenant et précieux de l'existence.

A découvrir !

Ma note : 4/5
avatar
Ysla

Nombre de messages : 1800
Location : Grenoble / France
Date d'inscription : 23/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum