André BRINK - Une saison blanche et sèche

Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

André BRINK - Une saison blanche et sèche

Message  lalyre le Sam 27 Oct 2012 - 16:57

Une saison blanche et sèche
André Brink
Livre de poche 1982
ISBN 978-2253029465
429 pages

4ème de couverture
Dans la moiteur des nuits orageuses de Pretoria, Ben Du Toit découvre un monde tout proche et pourtant si loin de sa vie d'Afrikaner. Peu à peu, il ouvre des yeux incrédules sur un système qu'il cautionne par ignorance et par lâcheté et qui entretient une communauté, un peuple, dans le désespoir et la résignation. La naïveté de Ben est telle qu'il croit encore à une justice où toute notion de couleur ou de race serait abolie, mais dans les années quatre-vingt en Afrique du Sud, l'espoir est un privilège de Blanc. Loin d'avoir voulu faire de son personnage un héros acquis à une cause humanitaire, André Brink dépeint un homme révolté qui se battra pour comprendre pourquoi les services de police peuvent en toute impunité tuer des hommes parce qu'ils sont noirs. Dans le pays de l'apartheid, les moyens pour préserver la sécurité d'État sont expéditifs, Ben l'apprendra à ses dépens. L'ouvrage, interdit en Afrique du Sud dès sa publication, recèle aujourd'hui toute la force d'un témoignage et demeure, malgré un contexte politique heureusement pacifié, d'une bouleversante humanité.
Mon avis
1982. Dans cette histoire Ben DuToit rappelle l’histoire originelle de L’Afrique du Sud blanche, l’exil des huguenots français et leur transformation en “ Africains “, mais souligne aussi l’idée de bâtir et de protéger, ce qui annonce le rôle moral de celui-ci ; protection aux faibles et construction d’une nouvelle nation. L’Afrique du Sud offre en contraste à l’affrontement atroce des hommes des descriptions à couper le souffle, immensité des espaces, plateaux désertiques, terre rouge et rochers, épineux et animaux sauvages , paysage dominé par toutes les créatures. C’est aussi l’exemple donné par l’importance donnée au monde noir avec les représentants de la majorité opprimée en Afrique du Sud, ceux qui survivent, ceux qui collaborent, ceux qui servent, ceux qui sont tués, un petit peuple protestataire. Des dizaines de victimes massacrées parmi lesquelles Jonathan, puis son père qui veut obstinément donner une sépulture décente à son fils, ensuite Robert, le second fils abattu sur la frontière, des drames qui entraînent d’autres drames. Et par un engrenage poignant, Ben Du Toit qui cherche la vérité sur les victimes sera dissuadé, ensuite persécuté puis traqué et pourchassé. Ce roman puissant est construit progressivement dans une intensité dramatique jusqu’au dénouement dramatique. Un roman que j’ai relu avec toujours la même émotion et que je recommande…..5/5
avatar
lalyre

Nombre de messages : 4234
Age : 85
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: André BRINK - Une saison blanche et sèche

Message  nauticus45 le Sam 27 Oct 2012 - 18:38

Décidément cet auteur me tente, j'ajoute ce titre à ma LAL! Merci pour cette critique!
avatar
nauticus45

Nombre de messages : 1558
Age : 40
Location : Haut-Rhin, France
Date d'inscription : 27/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: André BRINK - Une saison blanche et sèche

Message  Lacazavent le Jeu 8 Nov 2012 - 22:01

Une saison blanche et sèche d' André Brink
Livre de poche / 404 pages




Dans la moiteur des nuits orageuses de Pretoria, Ben Du Toit découvre un monde tout proche et pourtant si loin de sa vie d'Afrikaner. Peu à peu, il ouvre des yeux incrédules sur un système qu'il cautionne par ignorance et par lâcheté et qui entretient une communauté, un peuple, dans le désespoir et la résignation. La naïveté de Ben est telle qu'il croit encore à une justice où toute notion de couleur ou de race serait abolie, mais dans les années quatre-vingt en Afrique du Sud, l'espoir est un privilège de Blanc. Loin d'avoir voulu faire de son personnage un héros acquis à une cause humanitaire, André Brink dépeint un homme révolté qui se battra pour comprendre pourquoi les services de police peuvent en toute impunité tuer des hommes parce qu'ils sont noirs. Dans le pays de l'apartheid, les moyens pour préserver la sécurité d'État sont expéditifs, Ben l'apprendra à ses dépens. L'ouvrage, interdit en Afrique du Sud dès sa publication, recèle aujourd'hui toute la force d'un témoignage et demeure, malgré un contexte politique heureusement pacifié, d'une bouleversante humanité.




J' ai fait la découverte d' André Brink avec ce titre. C'est une lecture captivante, un témoignage qui nous emporte dans une histoire d' homme et de femmes, une époque et un pays. Beaucoup de thèmes sont abordés et explorés avec minutie dans ce roman, André Brink parviens avec succès -à mon avis- à mêler la grande et la petite histoire. C'est si rare.
C'est un roman qui date de 1979, traduits en 1980 en français (il a reçu le prix Médicis étranger la même année).
On a hélas l' impression que beaucoup de ce qu' il dénonce est encore d'actualités.
Un roman complet et passionnant à lire.


4,5/5







_________________
Lectures en cours :  Indépendance de Richard Ford  ([i]Frank Bascombe T2) $

Dernières lectures : L' Intérêt de l' enfant de Ian McEWAN (4/5), Un week-end dans le Michigan de Richard Ford (4,5/5)(Frank Bascombe T1), [/i]L' Homme du verger d' Amanda COPLIN (4/5), La Pyramide de glace J-F Parot (3,75/5)(T12)
avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5582
Age : 31
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: André BRINK - Une saison blanche et sèche

Message  Chantal le Mer 21 Nov 2012 - 22:09

UNE SAISON BLANCHE ET SECHE :
Même édition que Lacazavent

Pour moi, le troisième livre lu de cet auteur et toujours autant de plaisir de lecture : une histoire très riche sur le thème de l'apartheid, une belle écriture à la fois très travaillée et très coulante, très agréable à lire, et une construction du récit qui fait que même si l'on connait (plus ou moins) la fin de l'histoire, on est tout de même accro. Et l'auteur réussit encore à ajouter un nouveau "suspense" au moment de clore le livre. J'avoue que le début a été un peu ardu pour moi (dans le sens où je me disais encore un livre sur l'apartheid et où je prévoyais déjà le fil de l'histoire), mais les évènements sont relatés avec tellement de richesse et de puissance, les réactions et comportements des différents protagonistes ainsi que l'analyse de leurs sentiments tellement bien décrits que j'ai vite accroché. J'ai particulièrement aimé la fin, quand Ben Du Toit, abandonné par, ou séparés de tous, les uns après les autres, même ses plus proches, analyse ses décisions prises durant l'année écoulée et ne regrette rien, garde sa conscience intacte ; ou quand le narrateur se pose la toute dernière question et qu'alors le récit pourrait très bien reprendre... Un beau moment de vrai littérature, qui nous délivre encore un message fort sur la Vie et le comportement humain.

Et encore un 5/5
avatar
Chantal

Nombre de messages : 2249
Location : France
Date d'inscription : 22/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: André BRINK - Une saison blanche et sèche

Message  Fabienne le Mer 28 Nov 2012 - 22:02

UNE SAISON BLANCHE ET SECHE D'ANDRE BRINK



Résumé :

Ben Du Toit est un afrikaner qui vit en Afrique du Sud, à Prétoria, dans les années 70/80. C'est un père de famille et un professeur sans histoire, jusqu'au jour où Jonathan, le jeune fils du jardinier de son école disparaît. Son père Gordon, voulant connaître la vérité, est arrêté à son tour et meurt en prison dans des circonstances louches.
Un procès a lieu qui ne satisfait pas du tout Ben Du Toit, ni la famille de Gordon. Il décide d'enquêter à son tour.

Critique :

Ce roman a reçu le prix Médicis étranger et a été interdit en Afrique du Sud, lors de sa sortie. Il aborde le thème de l'apartheid.
On assiste à la prise de conscience d'un homme blanc jusque là convaincu que le système dans lequel il vit est honnête et juste. Ses yeux se dessillent petit à petit au fur et à mesure de son enquête. Il va se retrouver seul, perdre sa famille, ses amis, son travail...
On assiste au travail de sape d'une puissante machine répressive.
Une dernière phrase terrible : " Pour qu'il ne soit plus possible de dire encore une fois, je ne savais pas".

Ma note : 4.5/5

_________________
Lecture en cours :  En un monde parfait - Laura Kasischke
Challenge USA : 18/50
avatar
Fabienne

Nombre de messages : 1957
Age : 52
Location : Sud ouest de la France
Date d'inscription : 03/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: André BRINK - Une saison blanche et sèche

Message  cookie610 le Jeu 6 Déc 2012 - 19:26

Une saison blanche et sèche

Note : 4/5


Pour le résumé, voir ci-dessus.

Critique : c'est le premier livre que je lis d'André Brink. J'ai beaucoup aimé. Je crois que c'est également l'un des premiers livres que je lis sur l'Apartheid et j'ai appris pleins de choses sur cette triste période de l'Afrique du Sud. C'est une lecture passionnante, on rentre dans le coeur de l'histoire dès les premières lignes. L'histoire est très prenante, on a envie de connaitre le dénouement même si le prologue raconte la fin. La puissance de ce qui est dénoncé frappe juste. L'écriture est assez agréable à lire malgré quelques longueurs dans l'histoire. Une très belle découverte en tout cas.

Je vous mets les dernières lignes, je les ai trouvé pleines de sens : "Tout ce que l'on peut espérer, tout ce que je puis espérer, n'équivaut peut-être à rien d'autre que ça : écrire, raconter ce que je sais. Pour qu'il ne soit plus possible de dire encore une fois : Je ne savais pas"
avatar
cookie610

Nombre de messages : 4720
Age : 27
Location : Lyon
Date d'inscription : 28/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: André BRINK - Une saison blanche et sèche

Message  Shan_Ze le Mar 8 Jan 2013 - 11:16

Une saison blanche et sèche d'André Brink



Ben Du Toit est un Afrikaner père de famille tranquille jusqu'au jour où le fils du jardinier de l'école, Jonathan disparait dans des circonstances douteuses. Il va enquêter sur sa mort quand c'est au tour du jardinier Gordon de disparaitre à son tour. Une dénonciation du racisme en Afrique du Sud.

J'ai beaucoup aimé ce roman d'André Brink que j'ai trouvé très posé. Les éléments se mettent en place les uns après les autres. J'ai été choqué par les consciences de la plupart des Sud-Africains blancs qui font totalement confiance dans leurs institutions même si certains craignaient des représailles. Petit à petit, Ben Du Toit est de plus en plus seul. La sécurité nationale parait tellement impitoyable et implacable, ça donne des frissons dans le dos. Un roman à découvrir !
Note : 4.5/5
avatar
Shan_Ze
Admin

Nombre de messages : 7430
Age : 34
Location : Lyon/France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: André BRINK - Une saison blanche et sèche

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum