Thomas SANCHEZ (Etats-Unis)

Aller en bas

Thomas SANCHEZ (Etats-Unis)

Message  lalyre le Sam 27 Oct 2012 - 16:35

Le jour des abeilles
Thomas Sanchez
Folio 2012
ISBN 978-2-07-042521-1
448 pages

Quatrième de couverture
Dans Le Jour des Abeilles, Thomas Sanchez évoque la violence du désespoir et la grandeur élégiaque de deux vies transformées par l'amour et par l'exil. Un Américain, professeur d'histoire de l'art, se rend en Europe afin de découvrir pourquoi un célèbre peintre espagnol a abandonné en Provence, pendant la Seconde Guerre mondiale, cette belle Française qui n'était autre que sa muse. Il déterre ainsi par hasard un secret enfoui depuis un demi-siècle : ce serment conservé avec soin, ce sortilège teinté d'érotisme qui a résisté à tout, même à la mort. Deux amants pris dans la machine infernale de l'histoire et dont l'univers implose sous la férocité de leur passion, tandis qu'au même moment le monde extérieur explose sous le coup de la guerre globale. Explorant tout aussi bien la France occupée, les faits de ces résistants qui luttent dans l'ombre, que la retraite contemporaine du peintre sur l'île de Majorque, le professeur américain met au jour une passion amoureuse qui ne peut être dissociée de l'art et de la politique. Il se retrouve au cœur d'un mystère qui l'oblige à sonder l'énigme de son propre désir, d'où il émane que l'Histoire est tout autant écrite par ceux qui aiment que par ceux qui se battent.

Mon avis
Une belle fresque romanesque que ce livre, la quatrième de couverture dévoilant déjà beaucoup, je vais essayer de me limiter. Comme principale toile de fond, on retrouve certains paysages de Provence qui m’ont transportée, ce qui crée déjà l’ambiance d’autant plus que Louise s’est réfugiée dans un petit village perdu. Celle-ci et Zermano sont des personnages attachants, une histoire d’amour intense entre ces deux-la, une passion qui engendre de la souffrance et du sacrifice. Lui est un peintre espagnol, elle fut sa muse, j’ai aimé le style poétique, une composition originale, je me suis émue des rires et des larmes de Louise et Zermano ou l’on perçoit le désespoir, la sensualité et la passion provoqués par le sortilège de l’amour. Mais que l’on ne s’y trompe pas, cette histoire n’est pas le récit d’un amour tendre, car il y a la vie dans cette France sous l’occupation. Cette intrigue originale et remarquable m’a tenue en haleine du début à la fin et ce que peux dire, lisez-le et comme moi vous le dévorerez jusqu’à la dernière page. 5/5
lalyre
lalyre

Nombre de messages : 4609
Age : 86
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum