Eça de QUEIROZ (Portugal)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Eça de QUEIROZ (Portugal)

Message  Lacazavent le Mer 17 Oct 2012 - 11:35



Né à Póvoa de Varzim, petite ville du Nord du Portugal, en 1845, Eça de Queiroz fut consul à Paris de 1888 jusqu’à sa mort, en 1900, à Neuilly. L’œuvre de cet immense écrivain (« un des plus grands de tous les temps », d’après Jorge Luis Borges) amoureux de la France, est de plus en plus prisée par les lecteurs français.

Les ouvrages de cet auteur :

Mandarin (Le )
Alves & Cie
Cousin Bazilio (Le )
Contes et nouvelles
Son Excellence (Le comte d’Abranhos)
Lettres de Paris
Illustre Maison de Ramires (L’)
Crime du Padre Amaro (Le )
Mystère de la route de Sintra (Le )
Son Excellence
Mystère de la route de Sintra (Le )




_________________
Lectures en cours :  Indépendance de Richard Ford  ([i]Frank Bascombe T2) $

Dernières lectures : L' Intérêt de l' enfant de Ian McEWAN (4/5), Un week-end dans le Michigan de Richard Ford (4,5/5)(Frank Bascombe T1), [/i]L' Homme du verger d' Amanda COPLIN (4/5), La Pyramide de glace J-F Parot (3,75/5)(T12)
avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5582
Age : 31
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eça de QUEIROZ (Portugal)

Message  Lacazavent le Mer 17 Oct 2012 - 11:55

Le Mandarin d' Eça de Queiroz
La différence, Minos / 128 pages
Roman traduit du portugais par Michelle Giudicelli et préfacé par António Coimbra Martins.





« Tuer pour du fric ? Ça jamais ! Mais si la victime se trouve à l’autre bout du monde, au fin fond de la Chine, par exemple, et qu’il s’agit d’un mandarin décrépit et goutteux... Si l’on vous assure, outre l’impunité, un héritage qui vous permettra, devenu millionnaire, de jouir chaque jour d’un romanée-conti et d’un chambertin ; et si, en plus, vous n’avez, pour tuer le mandarin, qu’à accomplir un geste anodin, gracieux même : par exemple, faire sonner une clochette, là... sans doute personne, pas même un saint, n’hésiterait à faire tin-tin...

Un court roman drôle empreint d' une touche de fantastique. Amusant à lire et absolument pas lassant si ont prend en dérision les effets d' écriture très daté seconde moitié du XIXème. C'est un roman qui par certains aspects fait pensé à ceux de Jules Verne.
Je suis très contente de m' être laisser convaincre par l'éditrice au Salon du Livre de Paris 2012.


3,5/5

_________________
Lectures en cours :  Indépendance de Richard Ford  ([i]Frank Bascombe T2) $

Dernières lectures : L' Intérêt de l' enfant de Ian McEWAN (4/5), Un week-end dans le Michigan de Richard Ford (4,5/5)(Frank Bascombe T1), [/i]L' Homme du verger d' Amanda COPLIN (4/5), La Pyramide de glace J-F Parot (3,75/5)(T12)
avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5582
Age : 31
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum