Joël DICKER (Suisse)

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Joël DICKER (Suisse)

Message  lalyre le Jeu 17 Sep 2015 - 15:50

Je me suis trompée de date, il ne sort que le 30 septembre, mille excuses Embarassed
avatar
lalyre

Nombre de messages : 4194
Age : 85
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Joël DICKER (Suisse)

Message  Awara le Ven 18 Sep 2015 - 7:05

J'avais beaucoup aimé La vérité sur l'affaire Harry Québert; je vais moi aussi retenir ce livre. Tu me donnes envie Lalyre!

_________________
avatar
Awara

Nombre de messages : 3941
Age : 72
Location : PARIS
Date d'inscription : 03/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Joël DICKER (Suisse)

Message  kattylou le Mar 22 Sep 2015 - 15:30

Je pense que je le lirai aussi j'avais beaucoup aimé l'affaire Harry Québert
avatar
kattylou

Nombre de messages : 3352
Age : 52
Location : 77
Date d'inscription : 08/09/2009

http://kattyloucuis.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Joël DICKER (Suisse)

Message  dodie le Mer 14 Oct 2015 - 8:58

Le livre des Baltimore

Saga familiale, amitié, amour, jalousie, rancune: voilà les thèmes évoqués par Joël Dicker dans son nouveau roman.
Le narrateur Marcus Goldman, l'auteur de La vérité sur l'affaire Harry Québert, s'installe en Floride pour écrire son nouveau roman. Ressurgissent alors tous ses souvenirs d'enfance: l'époque dorée où avec son cousin Hillel et le frère adoptif de celui-ci, Woody, ils passaient inséparables leurs vacances et leurs week-ends dans les diverses demeures du père de Hillel, Saul. 
Dès le départ l'auteur parle du "Drame" qui s'est produit dans la famille et tous ses retours en arrière nous y amènent petit à petit. 
L'histoire de Marcus ne s'arrête pas à l'amitié fraternelle qu'il voue à ses cousins. De tout temps une rivalité a existé entre ses parents, les Goldman-de-Montclair, famille de la classe moyenne américaine dont il a honte et les parents de Hillel, les Goldman-de-Baltimore, qui ont fait fortune et à qui tout semble réussir.
Remontant le fil de l'histoire il découvre l'origine de ces rancunes.

J'avoue avoir été un peu déçue par le début du roman: style trop simple, nombreuses répétitions mais Joël Dicker est un véritable conteur et manie les retours en arrière à la perfection. A aucun moment le lecteur se sent perdu dans les différentes époques. 
Puis petit à petit je me suis laissée happer par l'histoire, je me suis attachée aux personnages et il m'était très dur de le lâcher...

Ce roman ne relève certes pas de la grande littérature mais Joël Dicker nous raconte ici une belle histoire et les pages défilent toutes seules. Terriblement efficace!

Ma note 4,5/5
avatar
dodie

Nombre de messages : 4510
Age : 53
Location : France
Date d'inscription : 11/04/2009

http://dodiecuisine.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Joël DICKER (Suisse)

Message  Lacazavent le Mer 14 Oct 2015 - 10:54

Décidément à lire tous les avis, il va falloir que je sorte Harry Québert du fin fond ma pal ! Je prend du retard Laughing

_________________
Lectures en cours :  Indépendance de Richard Ford  ([i]Frank Bascombe T2) $

Dernières lectures : L' Intérêt de l' enfant de Ian McEWAN (4/5), Un week-end dans le Michigan de Richard Ford (4,5/5)(Frank Bascombe T1), [/i]L' Homme du verger d' Amanda COPLIN (4/5), La Pyramide de glace J-F Parot (3,75/5)(T12)
avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5582
Age : 31
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Joël DICKER (Suisse)

Message  Awara le Mer 14 Oct 2015 - 14:42

J'avais beaucoup aimé le premier, certain que je vais lire le second!

_________________
avatar
Awara

Nombre de messages : 3941
Age : 72
Location : PARIS
Date d'inscription : 03/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Joël DICKER (Suisse)

Message  kattylou le Ven 13 Nov 2015 - 18:18

LE LIVRE DES BALTIMORE
Résumé Amazon

Jusqu au jour du Drame, il y avait deux familles Goldman. Les Goldman-de-Baltimore et les Goldman-de-Montclair.
Les Goldman-de-Montclair, dont est issu Marcus Goldman, l auteur de La Vérité sur l Affaire Harry Quebert, sont une famille de la classe moyenne, habitant une petite maison à Montclair, dans le New Jersey.
Les Goldman-de-Baltimore sont une famille prospère à qui tout sourit, vivant dans une luxueuse maison d une banlieue riche de Baltimore, à qui Marcus vouait une admiration sans borne.
Huit ans après le Drame, c est l histoire de sa famille que Marcus Goldman décide cette fois de raconter, lorsqu en février 2012, il quitte l hiver new-yorkais pour la chaleur tropicale de Boca Raton, en Floride, où il vient s atteler à son prochain roman.
Au gré des souvenirs de sa jeunesse, Marcus revient sur la vie et le destin des Goldman-de-Baltimore et la fascination qu il éprouva jadis pour cette famille de l Amérique huppée, entre les vacances à Miami, la maison de vacances dans les Hamptons et les frasques dans les écoles privées. Mais les années passent et le vernis des Baltimore s effrite à mesure que le Drame se profile. Jusqu au jour où tout bascule. Et cette question qui hante Marcus depuis : qu est-il vraiment arrivé aux Goldman-de-Baltimore ?

lorsqu'on a aimé un premier roman on attend forcément beaucoup du second .Il faut avoir passé les  premières pages Dodie m'avait prévenue mais on est ensuite embarqué dans cette saga familiale avec le trio de cousins: Marcus du clan des Montclair , l’auteur , Hillel son cousin et Woody le fils adoptif des Goldman de Baltimore. Dés le début on sait qu’un drame s’est produit et le narrateur va nous tenir en haleine nous racontant l’histoire de cette famille , les rivalités , les jalousies et les trahisons mais aussi  l’amitié indéfectible qui lient les cousins malgré tout . Ce roman est fait de plusieurs histoires au sein de cette famille , il y  qui sont parfois racontées simultanémént si bien qu'il y a toujours un rebondissement et l'auteur nous tient en haleine au fil des pages

Le style est limpide , le livre fluide un excellent moment de lecture
4.5/5

_________________
Un vieux chêne en Bretagne - Louis Pouliquen
Toni Morisson - Sula 
Challenge US Plus que 5 Etats !
avatar
kattylou

Nombre de messages : 3352
Age : 52
Location : 77
Date d'inscription : 08/09/2009

http://kattyloucuis.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Joël DICKER (Suisse)

Message  cookie610 le Mer 23 Mar 2016 - 18:30

Le livre des Baltimore

Note : 5/5 coeur coeur coeur
 
Résumé : En 2012, Marcus Goldman, l’auteur de La vérité sur l’affaire Harry Québert, s’installe en Floride pour écrire son nouveau roman. Il retrouve Alexandra, une jeune fille qu’il a aimée étant plus jeune. Leurs retrouvailles sont l’occasion pour lui de faire remonter à la surface des souvenirs de leurs vies d’enfants, d’adolescents et de jeunes hommes. A l’époque, il y avait deux familles Goldman, d’une part la branche de son père, les Goldman de Montclair et d’autre part, la branche de son oncle et ses cousins, les Goldman de Baltimore. Les Baltimore ont toujours été les meilleurs pour Marcus, plus riches, plus heureux, plus brillants. Avec ses cousins, Hillel et Woody, ils étaient inséparables et formaient le Gang des Goldman. Mais ça, c’était jusqu’au Drame de 2004 qui a fini par disloquer intégralement les Goldman de Baltimore.
 
Critique : un gros coup de cœur pour moi. Malgré un rythme de lecture un peu ralenti en ce moment, j’ai dévoré les 480 pages de ce roman en deux jours seulement. Quel plaisir ça été de retrouver Marcus. C’est un personnage tellement attachant, même si parfois, on a un peu envie de le secouer. Je suis rentrée dans l’histoire dès les premières pages et, du fait du teasing incessant sur le fameux Drame tout au long des pages mais sans en divulguer une miette, on meurt d’envie de savoir de quoi il est réellement question. J’ai beaucoup aimé l’histoire, type saga familiale, l’amitié entre les trois cousins teintée d’un soupçon de rivalité, l’opposition entre les Goldman de Montclair, famille très classe moyenne américaine, et les Goldman de Baltimore, famille très huppée, collectionnait les résidences dans les lieux les plus recherchés. On découvre petit à petit des rancunes enfouies, le vernis finit par craquer. Le style est plutôt simple mais Joël Dicker a un talent fou pour nous raconter son histoire. Il y a de nombreux retours en arrière pour nous décrire toute l’histoire de cette famille, depuis les années 60’s jusqu’au moment où Marcus écrit son livre en 2012. Mais à aucun moment, l’auteur ne nous perd, on sait toujours précisément où on en est. Il y a aussi beaucoup moins de répétitions me semble-t-il que pour La vérité sur l’affaire Harry Québert. J’ai vraiment été captivée du début à la fin. Bref, je vous recommande très sérieusement ce livre, ça été un véritable coup de cœur pour moi.
 
PS : dans mon souvenir, la mère de Marcus version Harry Québert ne ressemblait pas vraiment à la version Baltimore. Je ne sais pas si ça vient de moi ou pas mais c’était un peu perturbant.
avatar
cookie610

Nombre de messages : 4696
Age : 27
Location : Lyon
Date d'inscription : 28/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Joël DICKER (Suisse)

Message  Pistoufle le Mer 23 Mar 2016 - 20:44

cookie610 a écrit:
PS : dans mon souvenir, la mère de Marcus version Harry Québert ne ressemblait pas vraiment à la version Baltimore. Je ne sais pas si ça vient de moi ou pas mais c’était un peu perturbant.

Ton commentaire m'interpelle Cookie car c'est justement le personnage de la mère que j'avais trouvé grotesque et très stéréotypé dans La Vérité sur Harry Québert et qui m'avait fait mettre un bémol à l'ensemble de ma lecture. . Du coup, ce deuxième roman va peut être revenir dans ma LAL... drunken
avatar
Pistoufle

Nombre de messages : 367
Age : 33
Location : Val-de-Marne - FRANCE
Date d'inscription : 10/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Joël DICKER (Suisse)

Message  cookie610 le Jeu 24 Mar 2016 - 14:08

Pistoufle a écrit:
cookie610 a écrit:
PS : dans mon souvenir, la mère de Marcus version Harry Québert ne ressemblait pas vraiment à la version Baltimore. Je ne sais pas si ça vient de moi ou pas mais c’était un peu perturbant.

Ton commentaire m'interpelle Cookie car c'est justement le personnage de la mère que j'avais trouvé grotesque et très stéréotypé dans La Vérité sur Harry Québert et qui m'avait fait mettre un bémol à l'ensemble de ma lecture. . Du coup, ce deuxième roman va peut être revenir dans ma LAL... drunken

Pistoufle : c'est bien l'impression que j'en avais mais j'avais un doute. Ton commentaire confirme mon impression. La mère n'a pas un rôle important dans ce volume et son personnage est beaucoup plus sobre. Je ne peux que te recommander fortement de te lancer dedans. Tu ne devrais pas le regretter.
avatar
cookie610

Nombre de messages : 4696
Age : 27
Location : Lyon
Date d'inscription : 28/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

La vérité sur l'affaire Harry Québert

Message  nauticus45 le Jeu 14 Avr 2016 - 8:53




  • Poche: 700 pages
  • Editeur : Editions de Fallois (28 mai 2014)
  • Collection : FALL.POCHE
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2877068633
  • ISBN-13: 978-2877068635


C'est difficile de croire que ce roman a été écrit par un jeune écrivain tellement tout est parfaitement maîtrisé et pourtant c'est bien vrai, Joël Dicker commence seulement sa carrière mais il a une maîtrise et un recul par rapport à l'écriture et au métier d'écrivain qui sont vraiment impressionnants! Au travers de ses deux personnages principaux, un jeune auteur et son mentor, Joël Dicker nous livre un roman où règnent le suspense, l'amour et une réflexion vraiment aboutie sur l'écriture, la carrière des écrivains, leurs pannes et dérives. Impossible du coup de décrocher de ce récit sans avoir l'impression de s'éloigner de quelque chose d'important, d'une histoire originale et très prenante et de deux personnages partagés entre leur profonde amitié, leurs nombreux souvenirs et la nécessité pour l'élève de se détacher du maître pour créer sa propre oeuvre. Tout le long du roman on se demande si le jeune écrivain n'est pas trop aveuglé par son professeur, si ce dernier n'est pas lui-même aveuglé par les souvenirs de celle qu'il a toujours aimé, et progressivement on constate à quel point chacun finalement est un peu aveugle, le lecteur compris...

5/5 coeur coeur coeur

avatar
nauticus45

Nombre de messages : 1541
Age : 40
Location : Haut-Rhin, France
Date d'inscription : 27/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Joël DICKER (Suisse)

Message  lalyre le Dim 5 Juin 2016 - 8:52

Dicker Joël    
 Les derniers jours de nos pères  

Mon avis
Pendant la seconde Guerre  mondiale, des jeunes français vont faire partie d’une branche spéciale des services secrets britanniques créée par Churchill et Chargée de mener des actions de sabotage et de renseignements à l’intérieur des lignes ennemies, mais le contre-espionnage veille.  C’est un groupe soudé par l’amitié, nous suivons leurs parcours car ils partent en mission mais ne savent pas s’ils reviendront, d’ailleurs plusieurs ‘entre eux seront confrontés aux tortures et à la mort et chacun réagira comme il peut aux pressions des bourreaux selon la résistance dictée par  leurs corps  et la force de leur âme. Cependant on vit un véritable suspense et d’intrigues mêlés d’émotion et de joie car ils sont jeunes et forts et lors de leurs retrouvailles c’est un peu une fête de quelques heures avant de recevoir de nouveaux ordres.  Beaucoup d’émotions avec le père de l’un d’eux qui attend son fils pour partir en Suisse avec lui, un officier allemand se faisant passer pour un français, lui rendant visite et lui laisse croire que son fils va bien, alors qu’il le sait en prison, en proie aux nazis. Une belle histoire d’amour, d’amitié et pourquoi pas d’espoir en font un très bon roman que j’ai eu peine à quitter, que j’ai vraiment apprécié. 4,5/5
avatar
lalyre

Nombre de messages : 4194
Age : 85
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Joël DICKER (Suisse)

Message  Chantal le Mar 7 Juin 2016 - 8:06

LE LIVRE DES BALTIMORE :


    Je ne referai pas le résumé vu les critiques précédentes. Je donne juste mon avis : beaucoup mieux que "L'affaire Harry Québert". c'est une bien belle histoire familiale qui montre que, malgré l'amour qui lie les êtres, des sentiments de jalousie ou de "compétition" intellectuelle ou physique, peuvent tout détruire, sans rattrapage aucun. Même le pardon ne peut pas toujours réparer. Et le passé changer. Mais il finit tout de même sur une note positive avec le couple Marcus/Alexandra. 
    Beaucoup moins de longueur que dans le précédent livre, mais les incessants va-et-vient entre plusieurs années, font que l'auteur, pour, je pense, éviter d'égarer le lecteur, fait beaucoup de répétitions. C'était déjà cela qui m'avait gênée dans le précédent livre, là, c'est encore la même chose, à un degré moindre, mais cela m'a à nouveau agacé. Par contre, le suspense est bien mené et le Drame en question n'est raconté qu'au moment idéal. Et puis l'écriture est tellement coulante que ça se lit tout seul.
   Donc un roman très "étatsuniens" de lecture facile, agréable, et très prenant. 


4,5/5


"Il n'y a pas un drame, mais des drames. Le drame de la Vie. Il y a eu des drames, il y en aura d'autres et il faudra continuer à vivre malgré tout. Les drames sont inévitables. Ils n'ont pas beaucoup d'importance au fond. Ce qui compte, c'est la façon dont on parvient à les surmonter."
avatar
Chantal

Nombre de messages : 2224
Location : France
Date d'inscription : 22/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Joël DICKER (Suisse)

Message  Lyreek le Dim 2 Oct 2016 - 17:07



La vérité sur l'affaire Harry Québert - Joël Dicker
Editions de Fallois - 672 pages

Quatrième de couverture

À New York, au printemps 2008, alors que l’Amérique bruisse des prémices de l’élection présidentielle, Marcus Goldman, jeune écrivain à succès, est dans la tourmente : il est incapable d’écrire le nouveau roman qu’il doit remettre à son éditeur d’ici quelques mois. Le délai est près d’expirer quand soudain tout bascule pour lui : son ami et ancien professeur d’université, Harry Quebert, l’un des écrivains les plus respectés du pays, est rattrapé par son passé et se retrouve accusé d’avoir assassiné, en 1975, Nola Kellergan, une jeune fille de 15 ans, avec qui il aurait eu une liaison. Convaincu de l’innocence de Harry, Marcus abandonne tout pour se rendre dans le New Hampshire et mener son enquête.

Mon avis

Très bon livre, captivant et difficile à lâcher une fois qu’on l’a ouvert.

Le roman est très bien construit et l’intrigue très bien ficelée. J’ai particulièrement aimé la mise en abyme, « le livre dans le livre » et les conseils de Harry qui ouvrent chaque chapitre.

L’enquête est haletante et on suit véritablement Marcus pas à pas dans ses investigations, en se posant les mêmes questions que lui devant le mystère de l’affaire Kellergan. J’avoue avoir eu plusieurs fois des doutes quant aux péripéties trouvant certains rebondissements peu crédibles mais tout s’explique à la fin et l’auteur retombe sur ces pattes.

Pourtant, je ne suis pas fan de romans policiers mais ce qui m’a plu ici, c’est qu’en parallèle de l’enquête, l’auteur nous livre toute une réflexion sur l’écriture et le travail de l’écrivain. Marcus est ainsi soumis à la pression des éditeurs, son livre traité comme un vulgaire produit à vendre au plus grand nombre, même si c’est au mépris de la vérité.

C’est aussi l’histoire d’une amitié entre un élève et son professeur qui lui a tout appris. Et puis bien sûr, c’est une belle histoire d’amour aussi, un amour interdit et condamné parce que choquant, un amour auquel parfois on a un peu du mal à croire mais un amour sincère et fidèle.

Bref, c’est un roman très riche, plus qu’une simple enquête policière, c’est un voyage au cœur d’une petite ville du New Hampshire et pour les amoureux des livres, c’est également un petit aperçu de l’envers du décor. Un très bon moment de lecture

_________________
Lecture en cours : Les filles de Caleb tome I : Emilie d'Arlette Cousture

"Lire est le seul moyen de vivre plusieurs fois"
avatar
Lyreek

Nombre de messages : 2280
Age : 35
Location : Côte d'Azur, France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Joël DICKER (Suisse)

Message  DKOIS le Ven 6 Jan 2017 - 17:27

Joel Dicker
La vérité sur l'affaire Harry Quebert.

  Je viens de terminer ce roman. Je laisse à mes prédécesseurs à leurs résumés, d'une part parce qu'ils sont excellents et d'autre part, si on veux rentrer dans les détails c'est un chantier colossale !!!!

Mon avis  : Ce roman est écrit pour plaire et donc pou être le best-seller qu'il est. Facile à lire, passionnant, pas de temps mort, la réflexion  n'y est pas absente. Vous dire qu'il deviendra mon livre de chevet : Non. 

Les rebondissements à répétition font perdre un peu de crédibilité à l'enquête, menée par un "simple" écrivain qui joue les détectives mieux que la police chevronnée. Mais comme dirait Philippe Djian : "si un livre est trop réaliste autant lire les journaux !!!" 

Ma note : 3/5

Le débat : Le hasard de mes lectures, m'a fait lire au mois de Décembre dernier "La vie secrète de E.Robert Pendleton" de Michael Collins

Voici le "pitch" de ce livre : Un écrivaine sur le déclin est soupçonné d'avoir assassiné un jeune fille quelques années auparavant. Un de ses livres semble l'accuser...
Si à cela on ajoute le titre, que l'histoire se passe dans une petite ville Américaine où chacun est suspect, que la victime est issue d'une famille ultra-religieuse, qu'un parallèle existe entre 2 écrivains, que le fond du roman évoque la place et l'influence de la littérature dans notre société... alors une lecture des 2 romans peut laisser perplexe.
Je ne parle bien évidemment pas de plagiat. Mais c'est troublant !!! Shocked

Si Michael Collins à sa page sur le forum, je n'ai pas trouvé trace de la lecture d'un d'entre vous, de la " vie secrète.." Si vous avez  eu l'occasion de lire le livre de Dicker ou l'intention de le lire alors enchaînaient  sur celui de Collins. Je serai curieux d'avoir votre avis. 

Bon week-end à chacun, bonne lecture..au chaud !!! 



DKOIS

Nombre de messages : 62
Age : 54
Location : Nord France
Date d'inscription : 10/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Joël DICKER (Suisse)

Message  Patience le Dim 4 Juin 2017 - 8:41

LA VERITE SUR L'AFFAIRE HARRY QUEBERT
De Fallois Poche 855 pages


Ma note : 4/5


Mon avis : Il y a déjà énormément de critiques sur ce livre, je m'apporterai donc rien de bien nouveau.
D'une manière générale, j'ai beaucoup aimé. Je l'ai en très peu de temps car je n'arrivais pas à le lâcher. On va de chapitre en chapitre, de rebondissement en rebondissement, on veut connaître la suite. Les retournements de situation sont tellement fréquents qu'on fini par soupçonner tout le monde, les uns après les autres. La construction de ce roman est intéressante et participe fortement à tenir le lecteur en haleine. J'ai bien aimé les retour en arrière, les voyages dans le temps afin de reconstituer les évènements de l'été 1975.
Globalement, ce fut donc une très bonne impression. Malgré tout, j'ai trouvé quelques petits défauts agaçants. D'abord sur le style d'écriture. Il est agréable mais parfois un peu trop simpliste. Et le plus énervant, c'est surtout les échanges et les relations entre Harry et Nola. Faire passer cette relation entre une fille de 15 ans et un homme de 34 ans pour un amour pur, j'ai trouvé ça un peu trop osé de la part de l'auteur, même si c'est ce qui donne le piquant à l'histoire. Et leurs conversations m'ont horripilées. On ne peut pas dire que c'est ça qui fait avancer l'histoire tellement elles sont cul-cul-la-praline. Heureusement qu'il y a les autres personnages !
En résumé, j'ai passé un très bon moment de lecture, sans que ce soit un coup de coeur. Et je rejoins le clan de ceux qui pensent que les prix obtenus sont exagérés. Ce n'est pas le genre de livre qu'il est intéressant de relire une fois qu'on connaît la fin, mais c'est un bon polar.

_________________
Lecture en cours : Les Piliers de la Terre de Ken Follett
PAL : 341
Livres lus depuis le début de l'année : 64 (24715 pages)
avatar
Patience

Nombre de messages : 1035
Age : 34
Location : Lorraine
Date d'inscription : 12/01/2011

http://quarte-editions.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Joël DICKER (Suisse)

Message  petitepom le Mar 22 Aoû 2017 - 5:46

Le Livre des Baltimore
Joël Dicker ne quitte pas la côte Est. Le Livre des Baltimore, son prochain roman, en librairie le 1er octobre, se situe toujours à flanc d’océan. Et l’on retrouve surtout Marcus Goldman en personne, le héros de La Vérité sur l’affaire Harry Quebert.
Il quitte pour cela New York et son hiver glacé pour la touffeur tropicale de Boca Raton en Floride. C’est là qu’il décide d’écrire sur sa propre famille. Marcus vient des Goldman de Montclair : classe moyenne, maison banale à Montclair, petite ville dans la banlieue de New York. Rues à la Hopper, avec maisons de briques. Marcus a grandi dans la fascination pour l’autre branche de la famille, les Goldman de Baltimore, le grand port sur l’Atlantique, porte d’entrée historique pour de nombreux migrants. Ces Goldman-là habitent une grande demeure somptueuse dans la banlieue riche de la ville. L’oncle Saul est un avocat de renom. Tante Anita est médecin à L’Hôpital John Hopkins. Il y a aussi Hillel, leur fils, provocateur inspiré, et Woody, fils adopté par le couple, sauvé des gangs et qui rêve d’une carrière dans le football.

J’ai adoré  » La vérité sur l’affaire Harry Quebert« , du coup, j’ai eu envie de lire ce roman du même auteur.
Au début, j’ai été déçu qu’il n’y ai pas la part de mystère comme dans  » l’affaire Harry Quebert » mais, je me suis attachée aux personnages. J’ai aimé connaître l’enfance et l’adolescence du narrateur avec ses 2 cousins.
Puis on nous parle d’un drame survenu entre les 3 cousins, l’envie de continuer est enfin là.
Ce qui fait la richesse de ce roman, c est la construction, l’auteur sait amené les évènements par petites doses, au bon moment. Ce fut en fin de compte un bon moment de lecture, en compagnie du gang des Golman.
avatar
petitepom

Nombre de messages : 245
Age : 51
Location : un petit village de Corrèze
Date d'inscription : 03/06/2012

http://petitepom.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Joël DICKER (Suisse)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum