Rebecca MAKKAI (Etats-Unis)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Rebecca MAKKAI (Etats-Unis)

Message  Aurore le Ven 31 Aoû 2012 - 19:23

Rebekka Makkai a 34 ans et vit avec son mari et ses deux filles au nord de Chicago. Chapardeuse est son premier roman. Il a fait partie de la sélection des meilleurs romans de 2011 du Chicago Magazine. Je ne peux que vous suggérer la lecture de cette interview qui reflète parfaitement l'ambiance du roman.
Chapardeuse - Rebecca Makkai
(Gallimard, 2012, 367 p., collection Du monde entier)




Sixième roman de la rentrée littéraire, celui-ci m'a attiré par sa couverture et sa quatrième de couverture qui, toutes deuxn avait l'air faites pour moi. Lucy est une bibliothécaire célibataire d'une trentaine d'année qui réside à Hannibal dans le Missouri. C'est une petite bourgade paumée dans le Middle West d'autant plus que le cadre de la bibliothèque ne favorise pas nécessairement les échanges ni la construction d'une famille. Mais un fidèle lecteur de 10 ans, Ian, lui change les idées car c'est un clandestin de qui la mère censure les lectures. C'est donc un vrai défi que d'ouvrir le gamin à un monde plus vaste alors que les parents, des chrétiens fondamentalistes cherchent à lui trouver dans la lecture le "souffle divin". Le bonheur c'est aussi d'outre-passer les limites et de passer en douce des ouvrages hautement plus intéressants pour sa tranche d'âge.
Un jour que Lucy arrive sur son lieu de travail, quelle n'est pas sa surprise de tomber nez à nez sur son petit fugitif, ayant passé la nuit à la bibliothèque ! Il a échafaudé un plan, celui de partir pour échapper à ses parents intrusifs qui veulent lui faire suivre un programme de réhabilitation contre l'homosexualité. Voilà les deux protagonistes qui décident donc de parcourir l'Amérique en traversant les États du Nord jusqu'au Canada.

Ce livre est follement revigorant et donne envie de tout lâcher pour prendre la route et partir à l'aventure. Si, en plus, on avait comme compagnons de route, une Lucy, cultivée et qui ne demande qu'à se faire vengeresse, mais aussi un petit bonhomme débrouillard et qui a de la suite dans les idées, ce serait le road-trip idéal !
Le style de Rebecca Makkai est frais et alerte, plein de fantaisie. Au-delà de l'histoire très prenante, c'est sa verve qui nous rend le livre particulièrement addictif. Il y a plein de traits d'esprit, les personnages sortent des sentiers battus et explorent une multitude de sujets : l'homosexualité, la construction de l'identité, la filiation parfois difficile... Ce parcours à deux est ponctué de rencontres, d'escales et de discussions. Tout est prétexte à divaguer et à prendre le large car il n'y a pas de contrainte à part celle de ne plus faire marche arrière.
J'ai ressenti de la sympathie pour Lucy, elle qui est de bonne foi, souvent menteuse, mauvaise vivante (au sens de la génération qui vit dehors) mais si appliquée dans son travail. Quoique le passage qui suit ne plaide pas particulièrement en sa faveur...

Autodescription de son parcours par celle qui n'omet aucun détail dans son parcours de kidnappeuse en puissance :

De vingt-trois à vingt-six ans : vol à la bibliothèque municipale d'Hannibal de plus d'une centaine de livres que j'estime mauvais. Plus une agrafeuse, un gamin de dix ans, et plusieurs rames de papier machine. (p. 143)

A travers sa fuite en voiture, on comprend qu'elle tente d'échapper à son quotidien, de renouer avec l'histoire de son père (un Russe au passé trouble) et de se situer en tant que jeune adulte en début de vie professionnelle.

J'étais sortie de la fac quatre ans plus tôt, j'avais recommencé à me ronger les ongles. Je comptais en tout et pour tout deux amis adultes. Je vivais seule dans un appartement à deux patelins de là. Une demoiselle bibliothécaire dans sa plus simple expression.

A noter, pour le dossier, ma constitution génétique indiquant une légère prédisposition aux comportements criminels, une propension héréditaire à la fuite, et une caution chromosomique de l'autoflagellation éternelle. (p. 19)

Le gamin qui l'accompagne est, quant à lui, certes efféminé mais il n'en est pas à blâmer car il est en pleine construction, découvrant les autres, la religion mais aussi la connaissance au sens le plus large. Il est déjà si ouvert d'esprit et curieux qu'on a du mal à comprendre comment on pourrait lui refuser la culture et le dialogue. Mais il a l'air bien isolé, lui le fils unique qui trouve pour unique refuge, la bibliothèque. Sa fugue est le reflet d'un mal-être qui l'oblige à s'écarter des siens. Heureusement que ce road-trip va combler bien plus que des traumatismes de part et d'autre. Il va être le point de départ d'une grande amitié qui ne cessera de grandir au fil des kilomètres !

Soyons fous, c'est bien un 5/5 que je lui accorderai !








5/5

_________________
Ce n'est pas parce que c'est inventé que ça n'existe pas.





avatar
Aurore

Nombre de messages : 2137
Age : 30
Location : Amiens
Date d'inscription : 27/02/2009

http://shereads.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rebecca MAKKAI (Etats-Unis)

Message  anna44 le Mer 5 Sep 2012 - 20:28

Je le note Aurore ! Me plaît bien celui-ci Smile

_________________
Mes lectures en cours : Quitter le monde, Douglas Kennedy
avatar
anna44

Nombre de messages : 1601
Age : 35
Location : Québec (Qc)
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rebecca MAKKAI (Etats-Unis)

Message  Aurore le Mer 5 Sep 2012 - 20:32

Je le prête à une collègue mais après je peux éventuellement le faire voyager. Il est vraiment super !

_________________
Ce n'est pas parce que c'est inventé que ça n'existe pas.





avatar
Aurore

Nombre de messages : 2137
Age : 30
Location : Amiens
Date d'inscription : 27/02/2009

http://shereads.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rebecca MAKKAI (Etats-Unis)

Message  Lacazavent le Jeu 6 Sep 2012 - 6:26

Very Happy Si tu le fais voyager, est-ce qu' il pourrais s’arrêter chez moi ?

_________________
Lectures en cours :  Indépendance de Richard Ford  ([i]Frank Bascombe T2) $

Dernières lectures : L' Intérêt de l' enfant de Ian McEWAN (4/5), Un week-end dans le Michigan de Richard Ford (4,5/5)(Frank Bascombe T1), [/i]L' Homme du verger d' Amanda COPLIN (4/5), La Pyramide de glace J-F Parot (3,75/5)(T12)
avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5583
Age : 31
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rebecca MAKKAI (Etats-Unis)

Message  Elfe le Jeu 6 Sep 2012 - 7:19

Il a l'air vraiment bien ce livre! Je le note! Et s'il devient un Livre voyageur alors je veux bien m'inscrire! Merci en tout cas de cette belle critique!
avatar
Elfe

Nombre de messages : 1764
Age : 37
Date d'inscription : 07/01/2009

http://elfique2.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rebecca MAKKAI (Etats-Unis)

Message  Aurore le Mer 3 Oct 2012 - 20:39

Les filles, j'ai mis mon exemplaire en LV. Pour confirmer votre inscription à la liste, n'hésitez pas à me faire signe ici.

_________________
Ce n'est pas parce que c'est inventé que ça n'existe pas.





avatar
Aurore

Nombre de messages : 2137
Age : 30
Location : Amiens
Date d'inscription : 27/02/2009

http://shereads.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rebecca MAKKAI (Etats-Unis)

Message  Lyreek le Dim 28 Oct 2012 - 19:14


Chapardeuse - Rebecca Makkai
Gallimard - 384 pages

Lucy a 26 ans. Elle est bibliothécaire jeunesse à Hannibal, petite ville du Missouri. Son plus fidèle lecteur, Ian, est un garçon d'une dizaine d'années, fils de chrétiens fondamentalistes qui censurent ses lectures. Grâce à la complicité de Lucy, il peut découvrir ces ouvrages interdits. Un jour, en arrivant au travail, Lucy découvre Ian à la bibliothèque. Il s'est enfuit de chez lui pour échapper à ses parents qui veulent l'inscrire à un stage de réhabilitation pour enfants homosexuels. Contre toute attente, Lucy ne le ramène pas chez lui et accepte de partir avec lui.

Pour un premier roman c'est une belle réussite. Plein d'humour et de tendresse, on embarque immédiatement aux côtés de Lucy la kidnappeuse et Ian le petit garçon perdu (à moins que ce ne soit l'inverse Wink ) Lucy et Ian, c'est l'histoire d'une amitié particulière entre un garçon que l'on s'efforce de faire rentrer dans un moule et une jeune adulte, fille d'émigrés russes, qui cherche sa place. Ensemble, ils vont sillonner les Etats-Unis, au hasard des chemins et des rencontres, fuyant chacun à leur manière leur passé et leur héritage familial. J'ai beaucoup aimé même si je m'attendais tout de même à un voyage plus mouvementé. Ici, le voyage est plutôt intérieur mais il n'en reste pas moins que c'est un très bon roman sur l'amour des livres et sur le droit de chacun à la différence et à la liberté.

4.5/5

merci Aurore!

_________________
Lecture en cours : Dans les replis du temps de Kate Atkinson

"Lire est le seul moyen de vivre plusieurs fois"
avatar
Lyreek

Nombre de messages : 2266
Age : 35
Location : Côte d'Azur, France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rebecca MAKKAI (Etats-Unis)

Message  clarize le Sam 17 Nov 2012 - 11:19

Chapardeuse de Rébecca Makkai

Une jeune bibliothécaires, Lisa Hull responsable de la section jeunesse, se retrouve indirectement à faire un voyage à travers les États-Unis en compagnie de son plus fidèle lecteur, Ian 10 ans.

J’ai adoré cette traversé des USA en sens inverse des migrants . C’était plein d’humour et très actuel par rapport à ce 17 novembre ou certaines manifestations se déroulent en France et je pense que Rebecca Makkai a voté Barak Obama.

5/5


Dernière édition par clarize le Sam 17 Nov 2012 - 20:35, édité 1 fois

_________________

Challenge US : 10/50
avatar
clarize

Nombre de messages : 2590
Location : FRANCE
Date d'inscription : 09/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rebecca MAKKAI (Etats-Unis)

Message  Mousseline le Sam 17 Nov 2012 - 18:16

Vraiment très très envie de le lire, va attendre sa sortie en poche.

_________________
Mousseline

Magasin général tome 2 : Serge de Loisel et Tripp et L'île des chasseurs d'oiseaux de Peter May



"Happiness is only real when shared." (Christopher McCandless)
avatar
Mousseline
Admin

Nombre de messages : 4359
Date d'inscription : 24/10/2008

https://sites.google.com/site/lauteursamericains/home

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rebecca MAKKAI (Etats-Unis)

Message  Cyrielle le Sam 8 Déc 2012 - 17:21

CHAPARDEUSE

Mon avis 4/5
Voici une belle lecture, une belle aventure.
C'est un premier roman et l'auteure nous emmène tout de suite dans son univers. Elle donne vraiment envie de flâner dans les allées d'une bibliothèque et d'y croiser Ian et Lucy Very Happy.
Se sont des personnages touchants, Ian est marrant malgré lui, on a envie qu'il se libère de l'emprise de ses parents, Lucy se pose des questions sur sa vie et ses proches sont vraiment loufoques Very Happy .
On a plaisir à traverser les Etats Unis avec eux et jusqu'au bout on se demande comment leur escapade va finir.
Une auteure à suivre.
avatar
Cyrielle

Nombre de messages : 7314
Age : 30
Date d'inscription : 27/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rebecca MAKKAI (Etats-Unis)

Message  Chantal le Mer 16 Jan 2013 - 20:19

CHAPARDEUSE :

Eh bien un bon livre qui m'a fait du bien et que j'ai lu très vite. J'avoue qu'au début, j'ai trouvé le démarrage de l'histoire un peu longuet, mais une fois que le road trip commence, je n'ai plus lâché jusqu'à la fin. Je me suis mise complètement dans le corps et la tête de Lucy, ai compris ses scrupules, ses peurs, ses décisions subites....et j'aurais fait comme elle. Comme dit Clarize, le thème me rappelait tout à fait les manifs actuelles en France . Il y a de l'humour, un élan de vie et de révolte face au puritanisme, aux choses établies, aux certitudes de certains, et ça fait du bien. Les parents de Lucy m'ont beaucoup plu, ainsi que ses voisins théâtreux. Vision de deux univers, deux façons de vivre aux USA, complètement opposées. Devinez laquelle je préfère?

4/5
avatar
Chantal

Nombre de messages : 2212
Location : France
Date d'inscription : 22/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rebecca MAKKAI (Etats-Unis)

Message  Awara le Dim 17 Mar 2013 - 22:57

CHAPARDEUSE
Rebecca MAKKAI
Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Samuel Todd
Gallimard, 2012, 368 pages.

Une jeune bibliothécaire, Lucy, a en charge la section livre pour la jeunesse dans une petite ville du Missouri. Elle se prend d’amitié pour un jeune garçon, Ian, amoureux des livres. Lucy est la fille d’un père russe qui ont du fuir son pays pour des raisons un peu troubles et qui se livre aussi à des activités passablement illicites sur le sol américain avec beaucoup de bonhommie, activités qui dérangent sa fille. Ian est le fils de chrétiens fondamentalistes qui interdisent à leur fils toute lecture non conforme à leur engagement moral et religieux. Ce jeune garçon âgé de dix ans, essaie de contourner l’oukase familial avec la complicité de Lucy. Ses parents soupçonnent une orientation homosexuelle chez leur fils, aussi l’envoient-ils régulièrement en stage chez le gourou de leuréglise, un ancien gay qui s’est tourné vers Dieu en se donnant pour mission de remettre les homosexuels dans le chemin de l’hétérosexualité.
Ian s’enfuie de chez ses parents et se réfugie dans la bibliothèque. Prise de pitié, Lucy accepte de l’accompagner et part avec lui en voiture à travers les Etats-Unis.
Au cours de ce parcours, ils vivent des aventures rocambolesques à la suite desquelles chacun rentrera chez soi. Tous les deux arriveront à assumer leurs origines et leur famille. Ian continuera à trouver la force de vivre grâce aux livres.


La lecture de ce livre est agréable et le style enlevé et plein d’humour alors qu’il pourrait être tragique. La promenade à travers les livres destinés à la jeunesse est agréable et donne envie de s’y replonger. Toutefois je suis perplexe devant un des thèmes de ce roman. Il traite entre autres de l’acceptation de l’homosexualité dans notre société. Ce sujet est grave parce qu’effectivement il y a beaucoup de chemin à parcourir pour surmonter l’homophobie.
Mais je suis extrêmement dérangée par la manière dont ce problème est traité. Ian a dix ans et il est difficile à cet âge d’émettre un diagnostic aussi péremptoire. Tous ceux qui annoncent : « Il est homosexuel », le font sans explication et justification. J’ai horreur qu’on enferme les personnes aussi
rapidement dans des cases et encore plus les enfants, quel que soit l’objet de l’enfermement.

De plus, que dire de parents d’un enfant qui disparait plusieurs jours et ne mettent pas toutes les polices à ses trousses ?

C’est un roman initiatique, Ian et Lucy grandissent au cours de leur randonnée. Cependant + la critique sociale sous jacente a du mal à trouver son équilibre avec la fantaisie.

Ce livre que j’ai lu agréablement et facilement m’a laissé un certain malaise. Toutefois, je suis heureuse de l’avoir découvert.
Aurore, merci de l’avoir proposé, même si j’en ressors avec un regard réservé. Tu ne l’aurais pas mis en L.V. je ne l’aurais certainement pas ouvert.

Note 3,5/5

_________________
avatar
Awara

Nombre de messages : 3899
Age : 72
Location : PARIS
Date d'inscription : 03/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rebecca MAKKAI (Etats-Unis)

Message  noemiejardine le Sam 29 Juin 2013 - 18:56

Chapardeuse
 
Bon, ne partage pas vraiment l'enthousiasme général.

Le style est enlevé, rapide, plein d'humour, Lucy est une bibliothécaire fort sympa, marrante et un peu déjantée...mais vu sa famille tout s'explique, non?
Mais au fil des pages, ne sais pas....un ennui terrible pour ce road movie très "intérieur"...
on ne comprend pas grand chose, une dispariition d'enfant, en général cela fait du foin, mais là...rien!

me suis demandé un moment si  Chapardeuse n'allait pas tomber dans ma rubrique "lectures abandonnées", mais non! suis arrivée au bout.
mais tant de peine pour quoi? pas grand chose m'est avis, une histoire avec un enfant de 10 ans peut-être malheureux, mais on n'en sait fichtrement rien!
ce bouquin m'a tellement ennuyée que j'ai mis au moins 3 jours pour arriver au bout....une cata...et qu'entre temps, ai meublé mon ennui avec un Grisham, efficace comme toujours pour changer les idées vite fait bien fait!


Ne sais pas quoi penser, tout le monde a l'air d'avoir tant aimé, ai-je loupé quelque chose?

Chapardeuse sera dès lundi dans ma petite biblio "à tous vents":
c'est un joli carton - rouge -  sur mon portail,
le remplis de livres lus et les gens qui passent peuvent se servir...
habite à côté d'un arrêt d'un bus, y'a pas mal de passage...quand il fait mauvais et que le bus a du retard, y'a pas mal de monde près du portail qui est en sus muni d'un petit auvent!
les livres partent à bonne allure, ainsi je fais de la place sur mes rayons...
car me suis inquiétée, ma tendre moitié m'ayant dit l'autre jour en regardant ma cave inondée par la grêle terrible du 20 juin, ne souffres-tu pas d'un syndrome de Diogène?
le seul moyen de vider mes rayons est de distribuer!

2.5/5
avatar
noemiejardine

Nombre de messages : 593
Date d'inscription : 05/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rebecca MAKKAI (Etats-Unis)

Message  Awara le Sam 29 Juin 2013 - 20:38

Plus dure que moi, Noémiejardine...

_________________
avatar
Awara

Nombre de messages : 3899
Age : 72
Location : PARIS
Date d'inscription : 03/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rebecca MAKKAI (Etats-Unis)

Message  zeta le Dim 30 Juin 2013 - 8:22

Lire vos avis me fait penser à ce film que je voudrais bien voir de Guillaume Galliène (excellent acteur) qui s'intitule (je crois) "les garçons et Guillaume, à table !". Tiré de son spectacle qui a fait un tabac, Guillaume Galliène qui a toujours été pris depuis son enfance pour un futur homosexuel, dans sa famille, au point qu'il a cru à cette prédestination, y avoue son hétérosexualité. 
Cela me fait aussi penser à un adorable petit garçon que je voyais dans la classe de CE2, lorsque j'étais AVS .... très efféminé, très attiré par les attributs féminins (le maquillage, les robes qui tournent, les cheveux longs ....) mais cela veut-il dire quelque chose à cet âge ?
Je lirai peut-être ce roman s'il parait en poche ....
avatar
zeta
Admin

Nombre de messages : 4028
Location : lot et garonne - France
Date d'inscription : 25/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rebecca MAKKAI (Etats-Unis)

Message  Awara le Dim 30 Juin 2013 - 14:10

C'est la raison pour laquelle déterminer les enfants très jeunes m'agace. On les enferme dans quelque chose, sans laisser de place à leur liberté. C'est ce qui m'a énervé dans ce roman.

_________________
avatar
Awara

Nombre de messages : 3899
Age : 72
Location : PARIS
Date d'inscription : 03/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rebecca MAKKAI (Etats-Unis)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum