Hiromi KAWAKAMI (Japon)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Hiromi KAWAKAMI (Japon)

Message  Ladybug le Dim 5 Aoû 2012 - 18:21



Hiromi Kawakami est née le 1er avril 1958 à Tokyo.

Sa nouvelle Hebi o fumu (littéralement : Marcher sur un serpent) est couronnée en 1996 par le prix Akutagawa, en 1999, Kamisama (littéralement : Dieu) obtient le prix des Deux Magots et le premier prix Pascal des jeunes auteurs de nouvelles, en 2000 Oboreru reçut le prix de littérature féminine et c’est en 2001 que Sensei no kaban, « Les Années douces » fut couronné par le grand prix Tanizaki. Kawakami Hiromi a su s’imposer dans le monde littéraire japonais par la tonalité très particulière de son style, à la fois simple et subtil dont les thèmes privilégiés sont le charme de la métamorphose, l’amour et la sexualité.

Source : Editions Picquier

BIBLIOGRAPHIE :

Cette lumière qui vient de la mer, La brocante Nakano, Le temps qui va, le temps qui vient, Les années douces, Manazuru, publiés chez Picquier.

_________________
Je lis

avatar
Ladybug

Nombre de messages : 1970
Date d'inscription : 22/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hiromi KAWAKAMI (Japon)

Message  Ladybug le Jeu 9 Aoû 2012 - 5:24




Les années douces
(Editions Philippe Picquier - 280 pages)

Présentation de l'éditeur

[...] Tsukiko croise par hasard, dans le café où elle va boire un verre tous les soirs après son travail, son ancien professeur de japonais. Et c'est insensiblement, presque à leur cœur défendant, qu'au fil des rencontres les liens se resserrent entre eux. La cueillette des champignons. Les poussins achetés au marché. La fête des fleurs. Les vingt-deux étoiles d'une nuit d'automne... [...]
Tsukiko et son professeur développent une bien curieuse relation. Autour d'un verre ou d'un repas, ils trompent leurs solitudes. Ils nous entrainent avec eux dans leurs promenades, dans ces moments de qualité à observer ce qui les entoure, l'esprit troublé ou non par l'alcool ! Ce livre est une jolie promenade mais il est aussi magique, car on arrive à saisir le moment où une personne devient indispensable à l'autre !

Ma note : 4/5

_________________
Je lis

avatar
Ladybug

Nombre de messages : 1970
Date d'inscription : 22/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hiromi KAWAKAMI (Japon)

Message  wenesday le Mer 27 Fév 2013 - 19:05

Manazuru
Picquier (poche). 286p.
2009 pour la traduction française.
Résumé: quatrième de couverture: Une femme se rend dans une station balnéaire à la recherche de son mari mystérieusement disparu....
Critique: dans la famille je demande: la grand-mère, la mère, la fille. Tant pis pour le père: il a disparu. J'entends parler un (tout petit) peu de littérature, masi beaucoup de maternité, de relationmère-fille, de condition d'épouse. Peu de choses sur le Japon, à l'exception des noms propres et des menus... Conclusio: ce qui aurait pu être un beau roman universel se réduit à une peau de chagrin. Question: quelle la réception masculine d'un tel roman?
avatar
wenesday

Nombre de messages : 261
Age : 48
Location : paris
Date d'inscription : 13/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Les années douces

Message  nauticus45 le Mer 13 Nov 2013 - 9:49





  • Poche: 283 pages
  • Editeur : Editions Philippe Picquier (25 février 2005)
  • Collection : Picquier poche
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2877307654
  • ISBN-13: 978-2877307659

Résumé:

Tsukiko mène une vie solitaire, tous les soirs en sortant du travail elle va boire, seule, dans un bar avant de rentrer, toujours seule chez elle. Un jour, dans l'un de ses bars, elle rencontre son ancien professeur de japonais, Matsumoto Harutsuna. Ils se mettent à discuter et durant des mois ils se rencontrent ainsi, la plupart du temps par hasard, et passent de longs moments à boire et discuter ensemble. Au fil des rencontres ils se rapprochent imperceptiblement et Tsukiko commence à réaliser qu'elle ne souhaite pas d'autre compagnie que celle du "maître"...

Commentaire:

J'ai mis du temps à m'habituer au personnage de Tsukiko, elle est assez atypique et parfois difficile à suivre mais elle est aussi attachante et progressivement on s'attache à elle, tout comme le maître. La relation entre ces deux êtres est étonnante, ils arrivent à être décalés et en harmonie en même temps, c'est très troublant. Mais autour de leurs rencontres règne une douceur vraiment particulière, on a souvent envie de s'attabler avec eux et de les regarder partager leurs flacons de saké et leurs impressions sur les autres et sur eux-mêmes...envie d'un petit moment comme ça, à part, un moment où les différences s'effacent et où la douceur règne.

3,75/5
avatar
nauticus45

Nombre de messages : 1568
Age : 40
Location : Haut-Rhin, France
Date d'inscription : 27/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hiromi KAWAKAMI (Japon)

Message  Ladybug le Mer 13 Nov 2013 - 18:13

Jolie critique Nauticus qui me remet bien dans l'atmosphère du livre.

Par moment Tsubiko peut paraitre un peu désinvolte, je comprends qu'elle t'ai agacée au début. Mais elle n'est pas parfaite, c'est ça qui m'a plu. 

Ce roman célèbre les moments simples et est tellement plein de sensibilité que j'en ai encore un souvenir ému.

_________________
Je lis

avatar
Ladybug

Nombre de messages : 1970
Date d'inscription : 22/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hiromi KAWAKAMI (Japon)

Message  nauticus45 le Jeu 14 Nov 2013 - 9:35

Merci Ladybug,

C'est précisément la désinvolture de Tsukiko qui m'a déstabilisée au début, j'avais l'impression qu'elle ne réfléchissait jamais, que tout lui passait au-dessus de la tête, mais en fait on se rend assez vite compte qu'au contraire elle est très sensible et que sa désinvolture est un moyen de rester elle-même et de ne pas faire de compromis pour se faire accepter des autres, effectivement elle est imparfaite et elle s'assume comme telle, ce qui est courageux.
avatar
nauticus45

Nombre de messages : 1568
Age : 40
Location : Haut-Rhin, France
Date d'inscription : 27/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hiromi KAWAKAMI (Japon)

Message  Van le Ven 29 Nov 2013 - 13:28

Je vois toujours ce livre en librairie ou à la médiathèque mais je ne le prends jamais.
Merci pour vos critiques, je le note cette fois.
avatar
Van

Nombre de messages : 423
Age : 34
Location : Val de Marne - France
Date d'inscription : 03/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hiromi KAWAKAMI (Japon)

Message  Shan_Ze le Jeu 4 Sep 2014 - 11:11

Le temps qui va, le temps qui vient de Hiromi Kawakami



Le temps qui va, le temps qui vient… ce livre porte bien son nom. La communauté de ce quartier commerçant de Tokyo voit passer aussi bien hommes que femmes qui évoluent et côtoient famille et voisins. Chacun ou chacune d’entre eux prend la parole et nous raconte sa vie, ses affinités, ses amis. Il ressort de ce roman-nouvelles, une certaine douceur et poésie. On se laisse porter par les sentiments de chacun, par les rencontres. 
Kawakami raconte avec beaucoup de justesse ces vies, toutes différentes les unes des autres, ces rapports avec les parents, des amis ou ses rencontres inattendues. Un petit reproche que je ferai à cet ouvrage : trop de personnages, je ne me souvenais pas forcément des liens entre chacun, j’aurais du prendre des notes. Mais je recommande ce livre polyphonique à tous ceux à la recherche d’un moment calme, de mémoires…

Note : 4.5/5
avatar
Shan_Ze
Admin

Nombre de messages : 7457
Age : 34
Location : Lyon/France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hiromi KAWAKAMI (Japon)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum