Fabio GENOVESI (Italie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Fabio GENOVESI (Italie)

Message  Cyrielle le Mar 19 Juin 2012 - 7:29

APPATS VIVANTS (sortie le 5 septembre 2012)




Présentation de l'éditeur
Muglione, bourgade de la province de Pise, de nos jours. Fiorenzo, dix-neuf ans, prépare son bac, chante dans un groupe métal local, et a un père ex-coureur cycliste qui tient un magasin de pêche. Tiziana, la trentaine, après des études brillantes à l étranger, revient au pays pour essayer de secouer la torpeur de ses concitoyens. Le jeune Mirko, petit génie du vélo, est entraîné (et hébergé, et cajolé) par le père de Fiorenzo. Celui-ci en conçoit une jalousie féroce, claque la porte de sa maison d enfance et plante ses pénates de lycéen dans l arrière-boutique du magasin de pêche, le temps de passer ce fichu bac. Co-locataire des appâts vivants qui font la réputation du négoce paternel, il n a guère le temps de ruminer sa ranc ur car l amour vient frapper à sa porte. Son inexpérience doublée d un aplomb de timide va nourrir des scènes aussi cocasses qu acrobatiques. De son côté, Stefano, le meilleur pote de Fiorenzo, bassiste du groupe, gagne de coquettes sommes sur Internet en truquant des photos de plus en plus spéciales puisqu elles vont concerner le pape soi-même. Quant au groupe métal, qui peine à décoller, il croit trouver l occasion d un formidable coup de pub quand une bande de seniors du village, dans un regain de verdeur dont ils sont les premiers étonnés et ravis, se constituent en milice anti-immigrés. Le ballet peut commencer... Dans la meilleure tradition du néoréalisme à la Fellini, ce roman choral bourré d humour peint avec tendresse et légèreté l Italie profonde d aujourd hui.

Mon avis: 5/5 coeur
C'est ce que j'appelle un vrai bonheur de lecture. Je ne connais pas bien la littérature italienne, ce roman me donne vraiment envie d'approfondir.
Tous les personnages sont attachants à leur façon et assez loufoques, ce qui m'a donné de bonnes occasions de rire à plusieurs reprises.
Tous ceux qui ont véçu leur adolescence à la campagne vont se retrouver un peu dans Fiorenzo, a vouloir absolument sortir de cette cambrousse mais finalement y être attaché au fond de soit.
C'est un roman à deux voix, avec de temps en temps un changement de narration où le personnage de Tizziana est mis en avant mais je n'en dirais pas plus sur cette jeune femme ...
Un grand plaisir de lecture, qui détend, qui touche, qui nous dépayse et dans lequel on apprend des choses sur la pêche et le cyclisme Laughing
A LIRE ABSOLUMENT!!


avatar
Cyrielle

Nombre de messages : 7382
Age : 30
Date d'inscription : 27/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum