Frank ANDRIAT (Belgique)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Frank ANDRIAT (Belgique)

Message  Mousseline le Dim 26 Oct 2008 - 4:25

De : hermanicuss32 (Message d'origine) Envoyé : 2004-06-09 07:40

F. Andriat est un enseignant. il a ecrit des livres sur ce qu'il a vécu et des ouvrages sur la pédagogie.
Un roman que j'ai lu de lui assez court : Vocation prof

Il est bien écrit, facile à lire. On s'immerge un peu dans le monde des enseignants même si on a du mal à rentrer pleinement dedans car tout semble réussir à cet homme-là : il se fait menacer par un des ses élèves tenant une arme à feu chargée mais réussit à retourner la situation à son avantage...
En génral : bien écrit, on a envie de le lire d'une traite mais on a du mal à croire que cela s'est vraiment passé.

4/5
Steph
avatar
Mousseline
Admin

Nombre de messages : 4359
Date d'inscription : 24/10/2008

https://sites.google.com/site/lauteursamericains/home

Revenir en haut Aller en bas

Re: Frank ANDRIAT (Belgique)

Message  Aurore le Lun 23 Juil 2012 - 15:09



Jolie libraire dans la lumière - Frank Andriat
(Desclée de Brouwer, 2012, 146 p., collection "Littérature ouverte")





Le début de l'histoire c'est une jeune libraire concentrée sur la lecture d'un roman captivant, dans sa boutique. C'est ainsi qu'un homme, Laurent, employé des chemins de fer, la trouve lorsqu'il passe devant sa devanture. Intrigué par l'ouvrage, qui semble avoir toute son attention, il se décide à entrer et à acheter l'objet en question. Parallèlement à cette intrigue initiale, se met en place la réminiscence d'une autre histoire, celle qui a marqué plusieurs vies dont celle de la libraire. Celle-ci avait 22 ans à l'époque, était mère d'un jeune enfant, lorsqu'elle a vécu un drame intime et traumatisant. Dix ans plus tard, devenue libraire, elle mène une vie paisible avec un grand ado un peu bourru (mais le drame a été collatéral), un métier qui lui plait et un temple des livres auquel elle se dévoue complètement. Mais c'est la lecture d'un ouvrage, atterri par hasard sur sa table, qui la fait plonger dans son passé trouble, à elle et aux siens.

L'écriture de Frank Andriat est quasi lyrique car elle fait la part belle aux mots et à une langue préservée des rudesses de vocabulaire. Elle s'attache à sublimer les livres, lève le voile sur les personnages petit à petit et nous entraine avec plaisir dans cette intrigue dont le livre est bien plus que le prétexte. Ce livre est constellé de belles phrases, de tournures justement formulées et, avant toute chose, il est à souligner que c'est un livre qui parle de livres. C'est bien cela qui m'a intéressé le plus ! Le titre est assez fidèle à la beauté lumineuse du texte et je vous le conseille car, même s'il se dévore, on prend beaucoup de plaisir à s'intégrer à ce petit conte moderne où rien ne détone, où tout se succède dans une harmonie confondante (l'enchainement de l'histoire du passé s'imbrique parfaitement avec la rencontre présente et la complète peut-être).
C'est un livre qui dit l'amour des mots, qui extrapole autour des relations qui peuvent se créer grâce à ceux et qui donne le goût de flâner dans les allées de nos librairies préférées.

Elle a lu la quatrième de couverture, a frissonné d'étonnement. Ce récit ressemblait à s'y méprendre à un épisode de son existence. Elle a déposé l'ouvrage sur le comptoir et est allée ouvrir la porte de la librairie. A neuf heures, les clients sont encore rares et, dans la lumière du matin qui glissait sur la vitre, elle a commencé à lire ce texte inattendu.

4,5/5

_________________
Ce n'est pas parce que c'est inventé que ça n'existe pas.





avatar
Aurore

Nombre de messages : 2137
Age : 30
Location : Amiens
Date d'inscription : 27/02/2009

http://shereads.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum