Géraldine MAILLET (France)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Géraldine MAILLET (France)

Message  Lyreek le Dim 25 Mar 2012 - 15:01

Biographie (Wikipédia.fr)

Après l'obtention de son baccalauréat, Géraldine Maillet poursuit des études de commerce avant de devenir mannequin. Photographiée par Jurgen Teller, Michaël Thomson ou encore David Bailey, elle collabore avec, entre autres, les magazines Vogue, Elle, Madame Figaro et Marie Claire et devient l'égérie de Nina Ricci. Elle défile entre autres pour Yves Saint Laurent, Gianfranco Ferré, John Galliano, Alexander MacQueen. Après une dizaine d'années, elle quitte le monde du mannequinat pour se consacrer à l'écriture.
Elle fait son entrée en littérature à la fin des années 1990 et devient, au début des années 2000, chroniqueuse dans l'émission Ça balance à Paris sur Paris Première.

_________________
Lecture en cours : L'incolore Tsukuru Tazaki et ses années de pélérinage de Haruki Murakami

"Lire est le seul moyen de vivre plusieurs fois"
avatar
Lyreek

Nombre de messages : 2285
Age : 35
Location : Côte d'Azur, France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Géraldine MAILLET (France)

Message  Lyreek le Dim 25 Mar 2012 - 15:09


Une rose pour Manhattan - Géraldine Maillet
Flammarion - 161 pages

4ème de couverture
Pour régler ses comptes avec le passé, Elfie doit fuir Paris. Avec son journal intime, unique compagnon de son existence et coffre-fort de ses secrets, elle part pour New York. A Manhattan, un écrivain à succès en panne d'inspiration, Edward, sombre dans l'alcool et ressasse ses vieux démons. Il ne peut plus écrire. Entre ces deux êtres aux destins tourmentés commence un chassé-croisé angoissant, un thriller romantique. Parviendront-ils à faire la paix avec eux-mêmes ?

Thriller romantique dit la 4ème de couverture. Euh ? On ne doit pas avoir la même définition du thriller.
Ce livre bien que très court, m'a profondément ennuyé et déprimé. Le style haché, les phrases sans verbe, ce n'est pas ma tasse de thé, je préfère nettement quand l'écriture coule.
Quant aux personnages principaux, ils sont aussi horripilants l'un que l'autre. Mal dans leur peau et trainant visiblement un lourd passé, mais l'auteur laisse planer le mystère là-dessus, on n'en saura pas plus.
L'idée de départ était peut-être bonne mais les personnages mettent beaucoup trop de temps à se rencontrer et pour quelle conclusion ?
Bref, je n'ai pas aimé du tout et doute de relire un jour cet auteur.

2/5

_________________
Lecture en cours : L'incolore Tsukuru Tazaki et ses années de pélérinage de Haruki Murakami

"Lire est le seul moyen de vivre plusieurs fois"
avatar
Lyreek

Nombre de messages : 2285
Age : 35
Location : Côte d'Azur, France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum