Nicole ROLAND (Belgique)

Aller en bas

Nicole ROLAND (Belgique)

Message  lalyre le Mer 4 Jan 2012 - 18:01

Les veilleurs de chagrin
Nicole Roland
Actes Sud janvier 2012
231 pages

4ème de couverture
Avec d’autres, je sonde les profondeurs de la terre, nous exhumons des fragments de corps que nous reconstituons avec soin. Ces êtres échappés du néant me parlent et me réconfortent. En leur compagnie, je m’éloigne de tout, même du chagrin.

Résumé et avis
Esther est anthropologue, à travers les évocations de son enfance, c’est l’histoire de ses propres failles qu’elle nous dévoile. Paléo-patrologue, elle décide de rejoindre la mission d’experts mandatés par le Tribunal pénal international pour ouvrir les charniers dans le Kosovo. Après l’exhumation des corps, elle va se pencher sur les stigmates osseux et participer ainsi aux travaux d’identification pour rendre ces malheureux à leurs familles. Ce roman est composé de gestes et de sensations, de failles, de joies, de tourments, une écriture comme une litanie qui explore jusqu’au bout les souvenirs enfouis, la perte de son père, le manque et le deuil, Il faudra le lent travail du psychiatre pour que Esther puisse retrouver une certaine cohérence sur sa vie et qui sait, peut-être trouver le bonheur d’exister. Un petit roman écrit avec une certaine pudeur mais très dur par les thèmes Les Veilleurs de Chagrin est un livre sur la mémoire des morts. Je n’ai pas trop aimé, ma note est comme mon ressenti, ce sera donc 3,5/5

Biographie
Nicole Roland est professeur de lettres en classe de terminale à Namur, en Belgique. Elle a créé un théâtre universitaire et l’a animé durant vingt ans. Elle est l’auteur d’un premier roman remarqué, Kosaburo, 1945 (Actes Sud, 2011 ; prix Première RTFB 2011) et des Veilleurs de chagrin (Actes Sud, 2012).

--------------------------------------------------------------------------------
lalyre
lalyre

Nombre de messages : 4609
Age : 86
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicole ROLAND (Belgique)

Message  lalyre le Ven 13 Jan 2012 - 13:42



Kosaburo, 1945

Nicole Roland

Actes Sud février 2011[

148 pages
Quatrième de couvertureJ'avais ouvert le cockpit, l'air marin montait jusqu'à mes narines, je fermai les yeux.
Je voyais les autres, mes compagnons, ceux qui étaient morts avant moi, ceux qui avaient quitté leurs hautes écoles, leurs universités pour ceindre leur front du bandeau du kamikaze. J'entendais leurs voix, leurs rires, et maintenant ce silence. Je les revoyais sur une photographie prise avant leur départ. Casques d'aviateur, lunettes ramenées sur le front, aucun d'eux ne souriait. Ils allaient mourir.
Ils le savaient. Certains semblaient farouchement déterminés, d'autres, songeurs, portaient encore sur leur visage la marque de l'enfance. Leurs fantômes me rejoignaient et me demandaient des comptes. Il fallait que je meure.



Résumé

Le Japon est en guerre, l’auteur nous entraine vers le destinée tragique des kamikazes, comme le titre l’indique nous sommes en 1945, ce sont les derniers mois de la guerre contre les Américains et l’Empereur refuse de capituler. Le pays va mal et des universitaires sont enrôlés de force dans l’aviation militaire, des entrainements intensifs ont lieu pour les former au plus vite et devenir ainsi l’élite. Parmi ces jeunes, Mitsuko décide de s’engager clandestinement, elle s’est déguisée en garçon pour éviter le déshonneur de sa famille, son frère ayant déserté. Kosaburo, c’est un jeune garçon désigné pour accomplir une mission de kamikaze, c’est alors que l’on comprend l’horreur car Mitsuko va devoir accompagner le commando suicide et l’on ressent très fort leurs pensées sachant qu’il n’y aura pas retour pour ces jeunes, qui pilotant de vieux avions vont piquer droit sur les cuirassiers américains

Mon avis

Cette histoire tragique pose des questions, comment est-il possible de sacrifier des jeunes gens prometteurs ? L’auteure a très bien créé l’ambiance de ces faits car dès la première page, on ne lâche plus ce livre qui en peu de pages nous fait assister à la préparation du sacrifice, la cérémonie d’adieux. Une incontrôlable sympathie m’a attirée vers ces jeunes et j’ai frémi en assistant impuissante au piqué de leur chasseur vers la mort. Et pourtant il y a de la poésie et une brève histoire d’amour mais une fin inattendue m’a laissée la gorge serrée car j’ai trouvé ce roman réaliste. Un petit livre bouleversant mais si beau......5/5



lalyre
lalyre

Nombre de messages : 4609
Age : 86
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicole ROLAND (Belgique)

Message  Mandarine le Ven 13 Jan 2012 - 14:36

Merci Lalyre! Je le note...
Mandarine
Mandarine

Nombre de messages : 2354
Age : 33
Date d'inscription : 10/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nicole ROLAND (Belgique)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum