Jean MATTERN (France)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jean MATTERN (France)

Message  Awara le Lun 2 Jan 2012 - 13:29

DE LAIT ET DE MIEL




Jean Mattern

Sabine.Wespieser, 2010, 131 pp.



C’est un livre de l’exil, le livre d’un double exil. Un homme sur le point de mourir se remémore son enfance à Ciacova, sa ville natale, proche de Temesvar (Timisoara). La Roumanie était occupée par l’Allemagne nazie. A l’automne 1944, lors de l’avancement de troupes soviétiques, il suit la retraite allemande avec son ami Stefan. Il passe par Budapest où il se sépare de son ami. Ce dernier fait le choix d’un retour au pays de ses ancêtres, l’Allemagne, avec les nazis. Quant au narrateur, il décide de ne pas suivre les Allemands.

Par la suite il émigre en France parce que de lointains ancêtres, au 18èmes siècle, sont partis de Lorraine ou d’Alsace peupler une province reconquise par l’Autriche sur les Turcs, le Banat. Il s’installe en Champagne. En 1957, il rencontre Zsuzsanna devenue Suzanne à la sortie d’un concert au profit des réfugiés hongrois. Elle-même a choisi l’exil au moment de l’insurrection hongroise de 1956. Il lui promet une vie « de lait et de miel ». Cette formule biblique si poétique évoque le contraire de la misère et des souffrances. Mais si le couple construit une vie paisible et silencieuse, tentant d’oublier les blessures antérieures, la mort d’une de leurs filles les attriste à jamais.

Avant de mourir, il se confie à son fils Gabriel, lui raconte ce que fut sa vie et lui fait part de son désir de retrouver son ami Stefan, ce violoncelliste virtuose qu’il a laissé partir seul pour l’Allemagne, restant sur le quai de la gare.

Le récit n’est pas chronologique. Les histoires du passé et du présent s’entrecroisent et s’éclairent. Mais le lecteur ne s’y perd pas. Le récit est court d’une grande sobriété, emprunt de nostalgie.



J’ai été séduite par le titre évocateur de ce roman. C’est un beau livre avec lequel j’ai pris connaissance d’une page d’histoire que j’ignorais, celle des Français du Banat. Au 18ème siècle des lorrains et des alsaciens quittent leurs terres pour connaître de meilleures conditions de vie. Dès 1718, des convois se forment depuis l’Alsace et la Lorraine jusqu’au Banat qui venait d’être reconquis par la couronne autrichienne sur l’empire ottoman. L’Autriche en fit une protection entre son royaume et les turcs. C’est un français, Claude Florimond de Mercy qui fut nommé gouverneur de cette province. Les colons y accomplir un travail formidable de mise en valeur des terres dans cette région en grande partie marécageuse. En quelques décennies, le Banat devient le grenier à blé de l’Europe Centrale. Ce sont au total 50 000 personnes qui émigrent durant le 18ème siècle. Le Banat connaîtra une histoire tumultueuse. En 1779, l’Autriche confia l’administration du Banat à la Hongrie. Les conditions de vie se détériorèrent. Après la première guerre mondiale, le Banat jusque là entité propre est divisé au mépris des populations entre la Roumanie (la plus grande partie), la Yougoslavie et la Hongrie. Les familles furent séparées par les nouvelles frontières. Lors de l’avènement du national socialisme, les nazis revendiquent ces minorités comme allemandes, les enrôlent de force dans les unités de première ligne. En 1944, l’Armée Rouge lance sa grande offensive vers la Roumanie et considère les Banatais comme des ennemis. Ils doivent fuir pour ne pas être massacrés car ceux qui restent risquent la déportation. Ils se dirigent vers l’Autriche et l’Allemagne sous contrôle des alliés où ils se retrouvent dans des camps.

Ils sont rapatriés en France par le Général de Gaulle sous l’impulsion de Robert Schuman qui a découvert leur existence.

an Matterne est né en 1965. Sa famille est originaire d'Europe Centrale. Il est éditeur, responsable des acquisitions de littérature étrangère chez Gallimard, après huit années passées chez Actes Sud en tant que responsable des droits.


_________________
avatar
Awara

Nombre de messages : 4030
Age : 72
Location : PARIS
Date d'inscription : 03/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean MATTERN (France)

Message  Lacazavent le Lun 2 Jan 2012 - 18:41

bounce je le note, merci Awara je suis quasiment sûr qu 'il me plaira

_________________
Lectures en cours :  Indépendance de Richard Ford  ([i]Frank Bascombe T2) $

Dernières lectures : L' Intérêt de l' enfant de Ian McEWAN (4/5), Un week-end dans le Michigan de Richard Ford (4,5/5)(Frank Bascombe T1), [/i]L' Homme du verger d' Amanda COPLIN (4/5), La Pyramide de glace J-F Parot (3,75/5)(T12)
avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5582
Age : 31
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum