Albert CAMUS (France)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Albert CAMUS (France)

Message  Liza_lou le Dim 1 Jan 2012 - 21:19

Les Justes
(Folio, 160 pages)
« Ne pleurez pas. Non, non, ne pleurez pas ! Vous voyez bien que c’est le jour de la justification. Quelque chose s’élève à cette heure qui est notre témoignage à nous autres révoltés : Yanek n’est plus un meurtrier. Un bruit terrible ! Il a suffi d’un bruit terrible et le voilà retourné à la joie de l’enfance. »

Joué pour la première fois en 1949, Les Justes se base sur des faits réels et relate le complot mené par une bande d'anarchistes russes visant à assassiner le grand duc Serge, oncle du Tsar de toutes les Russies. Albert Camus a tenté de s'approcher le plus possible de la vérité historique, n'hésitant pas à reproduire des scènes ayant réellement eu lieu et nommant même un des héros, Yanek, du même nom que le personnage historique. « Je ne l’ai pas fait par paresse d’imagination » se justifia par la suite Camus, « mais par respect et admiration pour des hommes et des femmes, qui, dans la plus impitoyable des tâches, n’ont pas pu guérir de leur cœur. »

On a beaucoup dit que cette pièce était la réponse de Camus à la pièce de Sartre, Les mains sales, racontant l'élimination par un groupe de révolutionnaires socialistes d'un traître du Parti. Cependant, il serait réducteur de s’arrêter ici car comme l'affirme Camus, sa pièce se base sur des faits historiques avérés de 1905. Pièce en cinq actes, Les Justes nous confronte à l'ensemble des personnages composant ce groupe de justes, avec leurs motivations, leurs argumentations mais aussi leurs doutes. Tous, l'un après l'autre, vont ainsi débattre devant le spectateur, seul juge en réalité, de la nécessité et de la justification de donner la mort pour atteindre un idéal. Ce qu'un roman n'aurait pu faire, le théâtre, lui, a pu le faire car tout au long de la pièce, chacun ne peut que s’interroger et réfléchir face à cette épineuse question : la fin justifie t-elle les moyens?

Car Camus ne donne pas de réponse. Tout au plus, nous invite t-il sur des pistes de réflexions diverses, à l'instar de ses personnages qui voient leurs pensées et réflexions se modifier au fil de la pièce. La Russie de 1905 est une Russie impérialiste, sans égalité entre citoyens et où pauvreté et injustice sont le quotidien de tous. Une bande d'hommes et de femmes décident de s'élever face à cette condition - les Justes - et d'organiser un attentat face à un représentant du régime. Tous croient en la venue d'une "Belle Russie". Mais au fur et au mesure de cette mission, bien qu'aucun n'en tire aucune satisfaction personnelle, le doute s'installe. Peut-on tuer des enfants au nom de la cause? Lutter pour la paix par le sang, n'est ce pas s'abaisser au même niveau que ceux que l'on combat? Est ce loyal et justifier de tuer pour renverser le despotisme?

Tous les personnages, peu à peu, voient leur innocence disparaître au fur et à mesure que leurs questionnements s'accélèrent. Que signifie en réalité l'acte que tous, en commun, viennent de commettre. Tuer n'est-il que le seul moyen de parvenir à un monde meilleur? Cet attentat n'est-il qu'un vulgaire assassinat comme leurs détracteurs les accusent? Cependant, Camus souligne que tous ont en mémoire le fait qu'il s'agit d'un devoir pur. Ainsi, mourir pour justifier leur acte est le plus grand bonheur qui soit. Et mourir pour une cause juste est l'acte le plus noble.

Un siècle après ces évènements tragiques, plus de cinquante ans après la première représentation, Les Justes demeure une pièce forte, intemporelle dans son sujet et les réflexions qu'elle provoque. On ne cherche aucunement à juger ces hommes et ces femmes dans leurs actes ni dans leurs motivations mais tout au plus à tenter de les comprendre. Car en réalité, à travers cet acte, ces Justes ont surtout voulu faire une chose : se justifier aux yeux du monde.

Ma note : 4/5
avatar
Liza_lou

Nombre de messages : 1300
Age : 34
Location : France, à coté de Nantes
Date d'inscription : 07/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum