Guy MARCHAND (France)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Guy MARCHAND (France)

Message  matw25 le Sam 31 Déc 2011 - 8:45

Présentation de l'auteur: Amazon

Né à Paris en 1937 d un père garagiste, Guy Marchand se destine à une carrière littéraire. Après le lycée, il étudie à l université de lettres.. Quelques années plus tard il s engage dans l armée en tant que parachutiste. De retour dans le civil, il devient clarinettiste de jazz dans des boîtes de la rive gauche. Guy Marchand se lance rapidement dans le cinéma et interprète de nombreux rôles aussi divers que variés. En 1965, il interprète le tube de l été La Passionata.

Cet artiste polyvalent se fait remarquer par le célèbre réalisateur François Truffaut. Ce dernier décide de le mettre en scène dans Une Belle Fille Comme Moi (en 1972) où Guy incarne un chanteur. Par la suite, l acteur français enchaîne les films, il joue dans Cousin, Cousine de Jean-Charles Tacchella en 1975 et dans Loulou de Maurice Pialat en 1980. Il est récompensé par un César pour son interprétation d un inspecteur de police dans Garde à Vue de Claude Millers. Mais, Guy Marchand, c est surtout l éternel héros de la série télévisée Nestor Burma, qu il a joué de nombreuses années.

En 2006, Guy Marchand partage l affiche du film Dans Paris avec Romain Duris et Louis Garrel. En 2008, il est à l affiche du dernier film de Tonie Marshall, Passe-passe.

Le soleil des enfants perdus est son troisième roman.


Le soleil des enfants perdus, édition Neige, 140 pages:

Présentation de l'éditeur
« Commencer par une phrase vraie... » Hemingway
Ce livre est un voyage à travers les souvenirs, les rêves, les rencontres et la Littérature.
C est un voyage à travers deux pays : la France et l Algérie.
C est aussi le récit d un rescapé de la guerre d indépendance, un survivant blessé à l âme.
Une étrange photographie en noir et blanc.
Elle est jaunie, défraîchie. C est une ancienne photo de classe.
Des enfants d une dizaine d années sont alignés les uns à côtés des autres, assis sur des bancs d école sans âges. Ils sont ensemble, réunis dans un même cadre. Ils partagent la même photo, le même banc, la même classe. Tous solitaires...
Ces êtres bien rangés dont on ne distingue pas bien les visages, ils sont un peu comme les souvenirs de Romain, 60 ans, ancien combattant de la guerre d Algérie, perdus face à la réalité, face aux drames de leur destinée.
Des souvenirs d enfances, d adolescence qui bien que mis bout à bout, restent confus, flous, comme effacés de sa mémoire.
Romain, arpente les rues de Paris, flâne à Saint-Germain-des-Prés cherchant un but à son existence, lui aussi à la recherche de son soleil...
Il veut écrire un roman, une histoire. Mais pas n importe laquelle.
Lui qui a vu la mort durant la guerre d Algérie, que la vie indiffère, lui, le survivant, souhaiterait en fait écrire un roman « posthume ».
Comme disait Hemingway : « pour écrire un roman, il suffit d abord de commencer par essayer d écrire une phrase vraie... »


Mon avis: Il va être court, d'ailleurs être court reste sans doute la plus grande qualité de ce roman que j'ai lu assez rapidement. J'exagère car l'écriture est soignée, appliquée, le style est lui agréable à lire mais le gros problème c'est le récit en lui même. On ne peut faire un roman sans une réelle histoire et là on assiteà la vie quotidienne d'un homme traversant son époque en ayant l'objectif d'écrire un livre vrai. Le voyage entre la France et l'Algérie est très rapide car plus des 3/4 du livre se déroule en France. C'est plat, sans réel consistance, on attend désespérément des évènements qui ne viennent pas et on arrive au bout du livre sans s'en rendre compte.

Bref rien de bien intéressant.

Ma note: 1/5 dommage car le style est vraiment agréable à lire.

_________________
Ce qui demeure secret chez le père, s’exprime chez le fils et je
découvre souvent grâce à lui le secret que son père n’a jamais dévoilé
-Nietzche



Lecture en cours: Peine Perdue d'Olivier Adam


avatar
matw25

Nombre de messages : 865
Age : 25
Location : Besançon (25)
Date d'inscription : 10/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Le soleil des enfants perdus

Message  anna44 le Mar 24 Jan 2012 - 10:55

Le soleil des enfants perdus, Guy Marchand
Ed. Gingko - 140p.


Mon résumé : Romain, jeune officier engagé dans la guerre d'Algérie, va nous faire voyager de l'Algérie à la France, de Marseille à Paris, mais surtout à travers la littérature, les mots, ses rêves inaboutis et un flegme détestable...

Mon avis : Je ne m'attarde pas sur le résumé, simplement parce qu'il n'y a pas d'histoire !! J'ai eu la sensation tout au long de ce roman que Guy Marchand avait l'envie de nous faire une démonstration de jolis mots. Alors, oui, ça sonne poétique mais sans queue ni tête. Ce n'est ni drôle, ni émouvant, ni romantique, ni douloureux... juste des mots posés les uns à côté des autres. Le narrateur n'a aucun charisme. Il se lie à un moment à une jeune étudiante (lui est alors soixantenaire) parce que c'est facile. Elle l'admire parce qu'il joue le rôle d'un pseudo écrivain et lui se dit que c'est peut-être là matière à un roman... Rien n'en ressort, ni de ça, ni d'autre chose.
C'est le premier roman que je lis de Guy Marchand (probablement le seul d'ailleurs) : peut-être cet auteur a-t-il une jolie plume mais encore faut-il trouver du sens et ne pas écrire pour écrire.
Je reste assez persuadée que ce livre a été édité parce que l'auteur est Guy Marchand... C'est triste !
Le seul bémol positif à ma critique : le passage où Romain rêve d'un voyage aérien avec ces auteurs notoires : Romain Gary, Hemingway, Sartre, etc... C'est drôle, enlevé, féérique même... Mais ça ne dure que quelques pages... Peut-être aurait-il dû creuser de ce côté ?

Quant au choix du titre, j'avoue ne pas l'avoir compris. Rien dans ce livre ne m'a permis de justifier ce titre...

Ma note : 1,75/5

_________________
Mes lectures en cours : Quitter le monde, Douglas Kennedy
avatar
anna44

Nombre de messages : 1601
Age : 35
Location : Québec (Qc)
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum