Guillaume GONZALES (France)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Guillaume GONZALES (France)

Message  lalyre le Ven 16 Déc 2011 - 18:07


Viandes et légumes

Guillaume Gonzales

Kyklos Editions novembre 2011

272 pages



4ème de couverture

Et si Brou, bourgade d'Eure-et-Loir portée par son fleuron, Viandes et légumes, constituait le must des soirées ? Va savoir... Et tu sauras. Côté viandes, tu t'apercevras que passées certaines heures, d'accortes jouvencelles exhibent leurs chairs sans vergogne. Les légumes, tu les trouveras dans le public, où l'élite vient s'encanailler à moindre frais. Et comme tout le monde ne vit pas la nuit, tu t apercevras qu'il s'en passe aussi de belles le jour, lorsqu'un concurrent viscéralement méchant a juré ta perte... Un roman doté d'un humour à la Michel Audiard écrit par le fils naturel de James Crumley...



Petit résumé



Les personnages

Corentin Galaad, le personnage principal du roman travaille dans le bâtiment, mais de statut d’ouvrier, il devient le patron d’un bar baptisé “ Viandes et légumes “hérité de son frère Arthur et animé par des danseuses aux vêtements légers, ce qui devrait lui amener une clientèle qui aime se délasser les yeux et le gosier. Mais voila il n’est pas le seul sur le marché, ce qui va lui créer quelques ennuis et des hématomes.

Lorenzo, son ami et Corentin qui dit qu’il a été le seul à bien vouloir travailler avec lui lors de son engagement par le patron bâtisseur car le gars est très efféminé, serait-ce pour éloigner les moins nantis ?

Lili qui a servi de pare-balles à Arthur, se trouve à l’hôpital dans le coma, en sortira t-elle ?

Freddy nommé Bèbert parce que son nom de famille c’est Berger, qui l’emmène dans une taverne sordide pour dit-il, lui présenter le troupeau, je ne parlerai que du tavernier, un gringalet avec un anneau à chaque oreille et une balafre qui boursouffle sa joue droite, et là ou il devient franchement effrayant c’est lorsqu’il sourit.

Le professeur un peu fou qui veut habiller Corentin comme le Ken, des vêtements en plastic qu’il chauffe pour qu’il prenne forme sur le corps de notre héros qui se retrouvera à l’hôpital.

Démétrius et son sbire qui veulent récupérer une petite valise car il semblerait qu’elle contient quelque chose d’important.

Naïma, jeune et jolie, amoureuse de Corentin, très influente sur lui pour son bien.

D’autres personnages moins importants, des bagarres, de la vaisselle cassée, des pieds de chaise comme armes, lorsque l’on n’a rien d’autre sous la main et du sang. Corentin va t-il se laisser pourrir la vie par ces vils prédateurs ?



Mon avis

Bien que ce roman soit très mouvementé et que parfois je me suis prise à sourire, je dois avouer que ce n’est pas mon genre de lecture habituel, trop de violence. Ceci dit, l’histoire est bien agencée et la lecture est facile mais vraiment ce n’est pas mon truc. 3,5/5


avatar
lalyre

Nombre de messages : 4216
Age : 85
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum