Arnaldur INDRIDASON (Islande)

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Aller en bas

Re: Arnaldur INDRIDASON (Islande)

Message  Shan_Ze le Sam 10 Sep 2016 - 15:15

Le lagon noir d'Arnaldur Indridason



Premier fois que je lis Arnaldur Indridason. Pourtant, j’ai beaucoup entendu parler de cet auteur islandais. Ce roman policier est très agréable à lire. A travers deux enquêtes menées en parallèle par Erlendur, l’auteur fait découvrir l’Islande, sa culture, sa situation économique ainsi que sa position par rapport aux autres pays européens et même mondiaux.
La première enquête commence après la découverte du corps d’un homme dans un lagon de Reykjavik. Quand ils apprennent que l’homme a travaillé dans la base américaine, les soupçons se font sur les militaires. La seconde enquête est la disparation d’une jeune fille sur le chemin de l’école, près de quarante ans plus tôt. J’avoue que certains détails m’ont un peu troublé dans cette première investigation mais la seconde m’a plus intéressée par son caractère presqu’impossible. Pas facile de retrouver des témoignages d’années plus tard, un peu comme dans la série Cold Case.
Je ne lis pas souvent des romans policiers mais celui-ci m’a bien plu autant pour le côté Islande que pour le côté policier. Je relirai une autre de ses enquêtes, Indridason m’a convaincu.

Note : 4/5
avatar
Shan_Ze
Admin

Nombre de messages : 7744
Age : 35
Location : Lyon/France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arnaldur INDRIDASON (Islande)

Message  dodie le Ven 18 Aoû 2017 - 15:55

La voix


Troisième enquête du commissaire Erlendur Sveinsson.
Quelques jours avant Noël, un homme déguisé en père Noël est retrouvé mort, assassiné dans un cagibi d'un hôtel de luxe de Reykjavik. Il était le portier, homme à tout faire de l'établissement depuis de nombreuses années, mais curieusement, peu de personnes le connaissait vraiment. 
Erlendur, chargé de l'enquête va devoir fouiller dans le passé de cet homme, son enfance, ce qui réveillera chez lui des souvenirs datant de sa propre jeunesse. Le lecteur pourra ainsi découvrir une partie de l'histoire personnelle de ce commissaire si mélancolique....
 L'enquête est bien menée, le suspens résiste jusqu'à la fin, ce qui fait de ce roman un très bon polar. Mais comme souvent avec cet auteur, la psychologie et l'histoire personnelle des personnages prennent une part très importante. 

Personnellement, j'ai adoré retourner faire un tour à Reykjavik, virtuel cette fois-ci !!!!

Ma note 5/5
avatar
dodie

Nombre de messages : 4709
Age : 54
Location : France
Date d'inscription : 11/04/2009

http://dodiecuisine.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum