Heidi W. DURROW (Etats-Unis)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Heidi W. DURROW (Etats-Unis)

Message  Aurore le Jeu 20 Oct 2011 - 19:53

Heidi W. Durrow est la fille d'une Danoise et d'un Afro-Américain travaillant pour l'US Air Force. Directrice de festivals culturels, elle a 42 ans et vit à New York. Son premier roman, La fille tombée du ciel, a reçu le prix Barbara Kingsolver Bellwether en 2008.



Je viens de finir ce livre à l'instant et c'est aussitôt que j'ai envie de vous en parler car il m'a plu et que je ne veux omettre aucun détail.


La fille tombée du ciel - Heidi W. Durrow
(Editions Anne Carrière, 2011, 273 p.)







Rachel est une fillette, blanche par sa mère Danoise, noire par son père Afro-Américain de l'US Air Force. C'est déjà sa couleur de peau qui la différencie car elle est "clarifiée" et a hérité des jolis yeux bleus de sa mère. Elle est placée, très tôt, chez sa grand-mère après un grand drame qui a fait voler sa famille en éclats. Son frère, sa sœur, sa mère sont décédés dans de tragiques circonstances. Quant à son père, il semble avoir fui ses responsabilités sans depuis lors avoir donné aucun signe de vie à sa fille. Rachel grandit avec des souvenirs plus ou moins brumeux de ce qui a pu se passer ce jour-là où tout a basculé. Dans sa "nouvelle" famille, du côté paternel, il y a grand-mère qui est intransigeante avec son caractère bien trempé mais il y a aussi tante Loretta, femme compréhensive et bienveillante. C'est un cocon qui l'accueille, à l'abri du monde et des hommes. Et la vie pourrait s'arrêter là, à ce nouveau départ placé sous les meilleurs auspices... sauf que Rachel cherche des réponses, devient rebelle et veut se libérer de sa cage dorée.


Qu'ai-je aimé dans ce livre?
Disons, que l'originalité de la narration réside dans ce récit de Rachel qui, encore enfant, livre ses impressions comme dans un journal intime. On la sent frêle, seule et pourtant elle fait face au quotidien avec un grand courage et une belle détermination. On sent qu'en plus du drame personnel, Rachel doit en plus assumer sa couleur de peau qui n'est ni tout à fait blanche, ni vraiment noire. A l'école, les garçons l'intriguent, à la maison sa tante la fascine, sa grand-mère est d'autre part un exemple de femme de fer. La plume d'Heidi W. Durrow est belle et retranscrit formidablement la vie d'une petite fille un brin paumée. Et certains passages fendent juste le cœur et arracheraient bien plus d'une larme (exemple criant page 111). De plus, j'aime ces romans qui ne divulguent leurs ficelles qu'au fil de la narration, nous laissant au départ interrogatif pour finalement nous quitter bluffé par le tour qu'ont pris événements. En somme, c'est émouvant, c'est bien écrit et c'est clairement un vrai page-turner !


Je m'insurge souvent contre les bandeaux apposés aux livres qui vantent les "livres du siècle". Ici, le bandeau fait état d'un livre "dans la lignée de L'attrape-coeur et de Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur". C'est pile ce que j'en pense ! Superbe et qui va me trotter dans l'esprit un petit moment !

4,75/5

_________________
Ce n'est pas parce que c'est inventé que ça n'existe pas.





avatar
Aurore

Nombre de messages : 2137
Age : 30
Location : Amiens
Date d'inscription : 27/02/2009

http://shereads.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Heidi W. DURROW (Etats-Unis)

Message  Awara le Jeu 10 Nov 2011 - 23:20

LA FILLE TOMBEE DU CIEL


Heidi H. DURROW


Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Marie de Prémonville

Editions Anne Carrière, 274 pp.

L.V. d’AURORE

Merci Aurore de m' avoir donné envie de lire ce livre et de le faire voyager. C’est une belle découverte.

Il se lit facilement bien que son sujet soit sombre et douloureux.
Une petite fille, Rachel, tombe du 9ème étage avec sa mère, son frère et un bébé qui vient de naître, entraînée par le suicide collectif voulu par cette femme. Qu’est-ce qui a pu pousser cette mère aimante à cet acte désespéré ?
Seule rescapée de la tragédie, Rachel est recueillie par sa grand-mère paternelle et sa tante. Elle doit rapidement affronter la mort de cette dernière. Dans ce triste destin, elle arrive peu à peu à se reconstruire avec des ressorts psychologiques étonnants et grâce à des personnes aimantes qui l’aident avec bienveillance.

L’histoire elle-même est relativement crédible : la chute avec si peu de séquelles ; son jeune voisin, Brick, qui traverse les Etats-Unis en vivant en clochard et met de nombreuses années pour la retrouver et transmettre le message de Roger, le père de Rachel…
Ce qui déroute peut-être, c’est que cette histoire étrange est mêlée à une analyse très fine des sentiments de Rachel et du mal être de sa mère, Nella : blanche, danoise d’origine. Elle s’est mariée à Roger, un militaire noir américain.

J’ai été émue et particulièrement intéressée par la manière dont l’auteur nous exprime les difficultés de Nella,. la mère, fragilisée par la perte dramatique d’un enfant ; elle est brisée par le racisme qu’elle rencontre aux Etats-Unis où elle vient d’arriver après s’être séparée du père de ses enfants. Là où elle croyait trouver le réconfort, elle découvre les humiliations auxquelles ses enfants seront confrontés.
Le roman révèle peu à peu ce qu’a été le drame de Nella . Le lecteur reçoit en pleine figure ce que peut avoir de destructeur le racisme « ordinaire » Surtout Heidi H. Durrow a puisé dans sa propre histoire pour raconter la vie de Rachel. Elle-même est une enfant métisse, dont le père était un GI américain noir et la mère une danoise. Elle aussi a vécu à l’étranger, avant de vivre aux Etats-Unis. C’est sa manière de raconter cette expérience qui est poignante. Comme l’écrivain, Rachel a passé son enfance dans des pays divers et des milieux multiculturels avant d’arriver aux Etats-Unis. Elle est recueillie chez sa grand-mère, dans une communauté noire. Là, elle est confrontée à la dureté de n’appartenir ni à la communauté blanche, ni à la communauté noire. Etre métisse est dans cette région hautement discriminatoire.

Si la trame du livre roman désoriente un peu le lecteur, le projet de l’auteur est ailleurs, dans la quête identitaire de cette fillette qui se construit dans un monde où il lui est difficile de trouver sa place.
J’en veux la preuve la citation tirée de Clair-Obscur, le roman de Nella Larsen(Nella est aussi le prénom de la mère), elle-même écrivain métisse, que Heidi H. Durrow a mise en exergue de son livre : « Si quelqu’un me traite de nègre, la première fois c’est sa faute. S’il a l’occasion de le refaire, c’est la mienne »


Ce livre a reçu le Bellwether prize, prix littéraire aux Etas-Unis, institué par Barbara Kingslover pour distinguer une première œuvre de fiction qui aborde les questions de justice sociale (literature of social change).

Note : 4,5/5

_________________
avatar
Awara

Nombre de messages : 4001
Age : 72
Location : PARIS
Date d'inscription : 03/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Heidi W. DURROW (Etats-Unis)

Message  Bernard le Ven 11 Nov 2011 - 15:02

Bel avis Awara. Pas pour moi, cependant.

B
avatar
Bernard

Nombre de messages : 3540
Age : 72
Location : 94160 Saint-Mandé
Date d'inscription : 28/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Heidi W. DURROW (Etats-Unis)

Message  Mousseline le Ven 11 Nov 2011 - 15:30

Je prends note.... ca me semble vraiment bien!

_________________
Mousseline

Magasin général tome 2 : Serge de Loisel et Tripp et L'île des chasseurs d'oiseaux de Peter May



"Happiness is only real when shared." (Christopher McCandless)
avatar
Mousseline
Admin

Nombre de messages : 4359
Date d'inscription : 24/10/2008

https://sites.google.com/site/lauteursamericains/home

Revenir en haut Aller en bas

Re: Heidi W. DURROW (Etats-Unis)

Message  Shan_Ze le Lun 19 Déc 2011 - 22:18

La fille tombée du ciel d'Heidi Durrow (Editions Anne Carrère, 274 pages)
Rachel est la seule survivante d'un grand drame familial. Elle va alors habiter avec sa grand-mère paternelle et sa tante. A travers les moments de sa vie, mais aussi les visions de Laronne, une collègue de sa mère et de celle de Brick, un jeune garçon témoin du drame. J'ai trouvé émouvant la construction de l'histoire de Rachel, de sa mère et ses frères et sœurs. Rachel se trouve entre deux cultures, se pose des questions sur son identité. En filigrane, on découvre aussi la vie de ses parents et plus préciser de sa mère qui découvre dans ce nouvel endroit, aux Etats-Unis, que ses enfants ne sont pas seulement les enfants qu'elle aime mais des personnes qu'on voit par leur couleur de peau. On ressent toute la douleur de cette mère de famille qui sombre lentement. J'ai moins accroché la partie sur Brick un peu avant la fin mais j'ai beaucoup aimé ce roman qui touche au cœur. Un reproche, trop court. Mais à lire assurément !
Note : 5/5


Dernière édition par Shan_Ze le Lun 20 Mai 2013 - 14:35, édité 1 fois
avatar
Shan_Ze
Admin

Nombre de messages : 7430
Age : 34
Location : Lyon/France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

la fille tombée du ciel - 4/5

Message  zeta le Jeu 29 Déc 2011 - 20:35

La petite Rachel est recueillie par sa grand mère, après la disparition tragique de la plupart des membres de sa famille. Rachel avait une mère danoise, un père afro-américain, un frère et une petite soeur métis, comme elle. Se retrouvant vivre chez la mère de son père, la petite fille qui a la peau presque blanche et les yeux bleus, va appréhender combien il est difficile de se situer lorsque deux races cohabitent en vous. Mais elle doit aussi vivre avec le drame inexpliquable qu'a vécu ses proches et grandir en s'émancipant des marques qu'il a laissé en elle, sans savoir qu'un petit garçon mal-aimé et imaginatif, a été marqué lui aussi par le décès de sa famille et qu'il aimerait la retrouver.

Une histoire tendre et triste, qui parfois m'a laissée sur ma faim et principalement dans les dernières pages. Un livre émouvant car qui peut être insensible à la douleur d'une enfant ? Les personnages sont vrais et vraisemblablement imparfaits, mais parfois les coïncidences un peu tirées par les cheveux.

Malgré tout, une réussite pour un premier roman.
avatar
zeta
Admin

Nombre de messages : 4028
Location : lot et garonne - France
Date d'inscription : 25/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Heidi W. DURROW (Etats-Unis)

Message  cookie610 le Sam 28 Jan 2012 - 16:07

La fille tombée du ciel

Note : 4.5/5


Le résumé a déjà été fait ci-dessus.

Critique : j'ai beaucoup aimé ce livre. L'histoire est bouleversante, j'ai voulu savoir ce qui a conduit cette femme à faire ce qu'elle a fait. On découvre petit à petit les secrets de cette famille. La pauvre Rachel, avec ses yeux d'enfant, est un personnage très attachant. On suit les difficultés qu'elle rencontre, étant métisse aux USA à une époque compliquée et donc n'appartenant ni tout à fait aux blancs, ni tout à fait aux noirs. J'aime bien la construction, changé de personnages et de points de vue à chaque chapitre. Les chapitres sont courts, les pages défilent toutes seules et le livre se lit très rapidement, malgré le sujet sensible. Mais l'écriture est parfaite, tendre et mélancolique. Le livre est peut-être même un peu trop court (il manque quelques pages) ou bien c'est la fin qui est trop abrupte. Une réussite pour un premier livre.

Merci Aurore de m'avoir permis de découvrir cette merveille.
avatar
cookie610

Nombre de messages : 4720
Age : 27
Location : Lyon
Date d'inscription : 28/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Heidi W. DURROW (Etats-Unis)

Message  anna44 le Mer 7 Mar 2012 - 14:44

La fille tombée du ciel, Heidi Durrow

4e de couverture : A onze ans, Rachel Morse, fille d'une mère danoise et d'un père GI noir américain, voit sa vie basculer : un drame dont elle est la seule survivante lui arrache sa famille. Recueillie par sa grand-mère paternelle, une femme aussi aimante qu'intransigeante, Rachel découvre bientôt la difficulté d'être métisse dans une société qui donne trop d'importance à la couleur de peau. Des voix se mêlent à son récit pour dévoiler la véritable nature de la tragédie qui s'est déroulée, un triste jour d'été, sur un toit de Chicago. La plus vibrante d'entre elles est celle de Brick, un jeune voisin qui a assisté à sa chute et qui se retrouve, bien malgré lui, dépositaire du seul fragment de vérité susceptible de libérer Rachel des ombres de son passé. Heidi W. Durrow signe ici l'histoire d'un être trop doué et trop démuni à la fois. Dans ce roman d'apprentissage moderne et poétique, elle décrit l'envol d'un personnage inoubliable.

Mon avis : On est véritablement là en présence d'un roman d'apprentissage puisque nous allons suivre Rachel dans sa quête de vérité, la vérité sur son histoire, mais aussi et surtout sur elle-même, qui est-elle ?
Rachel est sans cesse dans l'ambivalence de sentiments, que ce soit envers sa grand-mère (qu'elle aime malgré le conflit générationnel), envers sa tante (qu'elle admire), et envers ses amis. Elle cherche à se prouver certaines choses tout en essayant de comprendre d'où elle vient. Au final, ce livre parle d'une adolescente qui, malgré des circonstances très dures et émouvantes, reste une adolescente normale.
L'émotion transparaît beaucoup plus par Brick, qui lui, connaît la vérité de l'histoire de Rachel et de sa famille et qui va tenter de la lui transmettre, en réponse à une promesse faite des années auparavant.
Ce livre est beau d'une beauté simple. Les mots sont simples, mais toujours bien choisis. L'émotion est présente mais pas pesante ni déplacée, et la tendresse prend le dessus sur tous les démons qui planent.
Un beau moment.

Ma note : 4/5

_________________
Mes lectures en cours : Quitter le monde, Douglas Kennedy
avatar
anna44

Nombre de messages : 1601
Age : 35
Location : Québec (Qc)
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Heidi W. DURROW (Etats-Unis)

Message  petitemartine le Lun 16 Avr 2012 - 13:36

La fille tombée du ciel

Après les très bons avis d'Aurore et Awara, voici mon avis sur ce premier roman d'une jeune femme métis qui semble avoir mis beaucoup de son vécu dans son livre.

Rachel est une jeune fille métis. Après la mort dramatique de sa mère et de ses frères, abandonnée par son père, elle est recueillie par sa grand-mère paternelle et par sa tante ,dans une ville américaine qu'elle ne connait pas. Là-bas, être noir ou métis est loin d'être simple...
Au cours de la lecture, on comprend grace à de nombreux flash-backs, le drame qui s'est déroulé dans cette famille. On suit peu à peu l'évolution de la jeune Rachel, son mal de vivre et ses sentiments. Comment fait-elle pour grandir, pour trouver sa place, pour vivre avec ses souvenirs ? Petit à petit, la jeune fille puis femme va- grâce à quelques rencontres- réussir à s'ouvrir et à s'épanouir.
Malgré un thème pas très gai, le roman se lit tout seul.
L'écriture est belle et aérienne, les mots sont simples mais c'est plein d'émotion sans tomber dans le mélo. Certains passages sont durs, d'autres sont un peu naifs ou peu réalistes, certains personnages auraient mérités d'être plus développés... malgré ces quelques critiques, cela reste un premier roman plein d'émotions très agréable à lire. Une belle découverte.

ma note : 3,5 / 5
avatar
petitemartine

Nombre de messages : 2416
Age : 46
Location : Morbihan /France
Date d'inscription : 04/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Heidi W. DURROW (Etats-Unis)

Message  aurora22062002 le Sam 5 Mai 2012 - 20:39

La fille tombée du ciel
Heidi W. DURROW
(Editions Anne Carrière - 274 pages)
Quatrième de couverture :



A onze ans, Rachel Morse, fille d'une mère danoise et d'un père G.I. noir américain, voit sa vie basculer : un drame dont elle est la seule survivante lui arrache sa famille. Recueillie par sa grand-mère paternelle, une femme aussi aimante qu'intransigeante, Rachel découvre bientôt la difficulté d'être métisse dans une société qui donne trop d'importance à la couleur de peau.

Des voix se mêlent à son récit pour dévoiler la véritable nature de la tragédie qui s'est déroulée, un triste jour d'été, sur un toit de Chicago. La plus vibrante d'entre elles est celle de Brick, un jeune voisin qui a assisté à sa chute et qui se retrouve, bien malgré lui, dépositaire du seul fragment de vérité susceptible de libérer Rachel des ombres de son passé.

Heidi W. DURROW signe ici l'histoire d'un être trop doué et trop démuni à la fois. Dans ce roman d'apprentissage moderne et poétique, elle décrit l'envol d'un personnage inoubliable.





Ma critique :



La fille tombée du ciel est le premier roman de Heidi W. DURROW. Rachel, l'héroïne de son roman va connaître une tragédie : elle va perdre une partie de sa famille et être élevée par sa grand-mère et sa tante. Va t-elle savoir ce qui est arrivé le jour où sa vie à basculer ?



L'auteur a imaginé pour son livre que Rachel aurait les mêmes origines qu'elle : mère danoise et père G.I. noir américain. Heidi W. DURROW a écrit ce roman avec des mots simples. Elle nous emmène dans des flash-backs intéressants pour nous permettre de mieux connaître l'histoire.



J'ai apprécié tous les personnages de La fille tombée du ciel même si mon personnage préféré reste celui de Rachel. Celle-ci est touchante de part sa quête de la vérité concernant la tragédie qui a touché sa famille mais aussi par sa difficulté de se faire accepter par les autres du fait de sa couleur de peau.



J'ai aimé ce livre car c'est une histoire bouleversante au vu de la tragédie qui s'est déroulé par le passé cependant je suis restée sur ma faim quant à la fin de l'histoire. En effet, celle-ci a été trop rapide à mon goût. Ca a été une trop belle histoire pour un épilogue aussi brut : quel avenir pour Rachel et Brick, son voisin ? On peut avoir l'impression que le livre n'est pas terminé.







Ma note :



5/5
avatar
aurora22062002

Nombre de messages : 959
Age : 37
Location : EMMERIN, FRANCE
Date d'inscription : 27/10/2008

http://auroraetlapassiondeslivres.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Heidi W. DURROW (Etats-Unis)

Message  Lyreek le Dim 9 Juin 2013 - 12:04



La fille tombée du ciel - Heidi W. Durrow
Le livre de poche - 288 pages

Quatrième de couverture
À onze ans, Rachel, fille d'une mère danoise et d'un père G.I. noir américain, voit sa vie basculer un triste jour d'été. Un drame dont elle est la seule survivante lui arrache sa famille. Recueillie par sa grand-mère, une femme aussi aimante qu'intransigeante, Rachel découvre bientôt la difficulté d'être métisse dans une société qui donne trop d'importance à la couleur de peau. Mais la véritable nature de la tragédie qui enlise Rachel lui sera révélée par Brick, un jeune voisin qui a assisté à sa chute et qui se retrouve, bien malgré lui, dépositaire du seul fragment de vérité susceptible de libérer la fillette des ombres de son passé. Ce roman d'apprentissage, moderne et poétique, décrit l'envol d'un personnage inoubliable, un être trop doué et trop démuni à la fois.

Euh... je n'ai pas aimé ce roman que j'ai trouvé décousu, haché et très différent de ce que la quatrième de couverture m'avait laissé penser. Je suis complètement passée à côté, bien sûr, il y a de belles phrases, mais l'histoire manque d'unité et parfois de crédibilité. Quant à la fin, pas du tout à la hauteur de la révélation attendue, là encore, ce fut une déception. Tant pis, c'était juste pas pour moi.

2/5

_________________
Lecture en cours : Les sept soeurs tome I : Maia de Lucinda Riley

"Lire est le seul moyen de vivre plusieurs fois"
avatar
Lyreek

Nombre de messages : 2288
Age : 35
Location : Côte d'Azur, France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Heidi W. DURROW (Etats-Unis)

Message  nauticus45 le Lun 10 Juin 2013 - 8:29

Apparemment c'est le genre de livre qu'on adore ou à côté duquel on passe complètement! Ca m'intrigue quand même alors je l'ajoute à ma LAL pour me faire mon avis!
avatar
nauticus45

Nombre de messages : 1558
Age : 40
Location : Haut-Rhin, France
Date d'inscription : 27/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Heidi W. DURROW (Etats-Unis)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum