Sarita MANDANNA (Inde)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sarita MANDANNA (Inde)

Message  lalyre le Ven 7 Oct 2011 - 16:37

Les collines du tigre
Sarita Mandanna
Flammarion mai 2011
485 pages

4ème de couverture
1878. Première fille à naître chez les Nachimanda depuis plus de soixante ans, la belle et fougueuse Devi est le trésor de sa famille. Elle se lie d'amitié avec Devanna, un jeune garçon brillant dont la mère est morte de façon tragique. Les deux enfants, inséparables, grandissent dans la luxuriante région de Coorg, dans le Sud de l'Inde, couvés par une large famille aux racines ancrées dans cette terre depuis des siècles. Leurs destins semblent inévitablement liés ; mais tout change la nuit où ils assistent à un "mariage de tigre". C'est là que Devi aperçoit pour la première fois Machu, chasseur réputé et célèbre tueur de tigres. Bien qu'elle soit encore une enfant et Machu déjà un homme, Devi jure qu'elle l'épousera un jour. Cet amour creusera peu à peu un fossé entre Devi et Devanna, semant le germe d'un drame qui touchera jusqu'aux générations futures. Des amours contrariées, une terre chargée d'histoire, des personnages flamboyants, le premier roman de Sarita Mandanna est tout simplement inoubliable.
Mon avis
Un premier roman qui m’a beaucoup plu, c’est une saga familiale qui se déroule de 1878 à 1936, ou histoire et romance s’entrelacent, bien qu’il y ait une histoire d’amour contrariée qui dure le temps d’une vie. J’ai aimé ce portrait de femme, bien que j’ai eu souvent l’envie de la secouer car je trouvais qu’elle se complaisait trop sur un amour impossible. J’ai aussi détesté sa préférence pour l’un de ses deux fils et l’injustice pour l’autre, je trouve qu’elle ne devait pas faire payer à son enfant né du viol d’un homme amoureux d’elle depuis l’enfance dont le résultat fut un mariage forcé. Et pourtant cet homme fut d’une patience inouïe avec elle qui ne l’a jamais voulu dans son lit, j’aurais aimé qu’elle lui pardonne cet instant d’égarement provoqué par les pratiques que l’on lui faisait subir à l’internat, cela allant jusqu’à la sodomie, n’en pouvant plus de tant de cruauté, il est revenu auprès d’elle croyant trouver du réconfort....Et il en a payé les conséquences toute sa vie. Il semblerait que cette famille soit marquée par beaucoup de souffrance, justement à cause de cette histoire d’amour impossible que l’on ressent pendant toute la lecture. Je pense que Devi, cette femme fut malheureuse parce que l’obsession de cet amour qu’elle n’a jamais pu assouvir l’a poursuivie durant toute sa vie. Un beau roman émouvant parfois mais qui m’a déçue à la fin, j’aurais aimé percevoir sa joie car il est certain qu’elle fut heureuse, mais cela n’est que ma conviction car je l’ai imaginée cette dernière page du livre......Ce sera tout de même un coup de coeur pour ce premier roman. 5/5



Biographie de l'auteur

Sarita Mandanna est née au milieu des paysages saisissants du district de Coorg, en Inde. Sa famille vit depuis des siècles dans ces collines célèbres pour leurs plantations de café et souvent surnommées "l'Ecosse de l'Inde". Les Collines du tigre est son premier roman.
avatar
lalyre

Nombre de messages : 4246
Age : 85
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarita MANDANNA (Inde)

Message  Shan_Ze le Dim 9 Oct 2011 - 14:47

Belle critique Lalyre ! Cette histoire me tente bien, je note dans ma LAL ! Very Happy
avatar
Shan_Ze
Admin

Nombre de messages : 7457
Age : 34
Location : Lyon/France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarita MANDANNA (Inde)

Message  Van le Mar 3 Sep 2013 - 20:24


Les collines du tigre
 
Fin du 19è siècle. On est dans le sud de l’Inde, qui est encore colonisée par les britanniques, dans la région du Coorg.
 
Devi grandit de façon très libre au sein de sa famille. Elle bénéficie de beaucoup de libertés pour une fille de son âge, dans ce pays à cette époque. Elle est inséparable de son ami Devanna. Volontaire, elle sait ce qu’elle veut et fais ce qu’il faut pour l’obtenir. Aussi lorsqu’elle rencontre Machu, rendu célèbre après avoir tué un tigre, Devi se jure de l’épouser un jour.
Ainsi commence l’histoire de Devi avec ses joies et ses peines.
 
Devi donne l’image d’une fille capricieuse, qui veut toujours que ses volontés soient accomplies. Ca peut être terriblement agaçant mais on se laisse quand même facilement porter par son histoire et celle des autres personnages.
Une histoire qui se révèle triste et dramatique. Des choses qui auraient pu être si simples qui ont fini par se compliquer et se répercuter sur la génération suivante. Des drames qui se sont enchaînés, les uns après les autres au détriment de tous les personnages. Des sujets comme le bizutage, le viol, le manque d’affection d’une mère, etc… sont autant de sujets abordés dans ce livre comme un enchainement maudit. C’est terrible de se dire que tant de choses auraient pu être différente. L’histoire contrariée de Devi et Machu laisse un goût amer, mais l’attitude de Devi est parfois si dure. On aimerait lui dire d’essayer d’être un peu indulgente…
Un livre triste mais ça reste une bonne lecture.
 

Note :4/5
avatar
Van

Nombre de messages : 423
Age : 34
Location : Val de Marne - France
Date d'inscription : 03/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarita MANDANNA (Inde)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum