Daniel PIRET (France)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Daniel PIRET (France)

Message  Franillon le Lun 3 Oct 2011 - 21:58

Daniel PIRET (France)

Ahouvati le Kobek. Fleuve Noir 640 – 1974 – 217 pages.

L’histoire commence en 2183 lorsque John Muller, commandant de l’Astar, le plus perfectionné des navires spatiaux de la Confédération, effectuait avec son équipage une mission de routine aux abords de Pluton. Ils attendaient avec impatience, après plus de trois mois dans l’espace l’ordre de revenir sur Terre pour y prendre un repos bien mérité. Mais l’ordinateur de bord leur impose d’aller regarder de près un objet métallique détecté par les sondars. En s’approchant ils constatent qu’il s’agit d’un vaisseau spatial de la fin du vingtième siècle. En effet ils peuvent lire une inscription : AC. 1993. Ayant prévenu la Terre, ils reçoivent l’ordre d’aborder l’engin avec toute la prudence nécessaire. Une gigantesque déchirure trouait le flanc de l’engin. Et pourtant certains organes du vaisseau paraissent fonctionner encore. Arrivés dans une grande salle circulaire, ils découvrent une hibernatrice avec dix conteneurs… Neuf sont brisés et pleins de poussière avec quelques ossements qui dépassent. Mais dans le dixième, quelle ne fut pas leur surprise d’y découvrir une jeune femme, et quelle femme ! D’une telle beauté que John en tomba aussitôt éperdument amoureux…

Mais à peine avaient-ils rejoint l’Astar avec leur précieuse découverte, qu’ils constatent que l’A.C. 1993 se désintègre lentement.

De retour sur Terre, les ennuis commencent, interrogatoires de toutes sortes pour la malheureuse Laeti Hima, du moins se faisait-elle appeler ainsi. En effet, les scientifiques autant que les politiques voulaient apprendre d’elle comment les choses se passaient sur Terre avant l’atroce affrontement de 1997 dont deux siècles plus tard personne ne savait trop comment les choses s’étaient réellement passées. Mais Laeti ne se rappelait pas grand-chose…

Peu après, de graves événements se produisent sur Terre que personne et aucune machine n’étaient capables d’expliquer : chutes continues de météorites sur les principales bases énergétiques de la planète, avec l’installation de champs de force d’origine inconnue autour de tous les points de chute, apparition d’une étrange génération spontanée, disparition de l’oxygène, etc.

Et peu à peu, on va découvrir qui sont les Raberim, qui sont les Kobek. D’où viennent-ils ? Pourquoi ont-ils décidé de s’installer sur Terre et de rendre la vie impossible aux hommes sur leur Terre natale ?

Comme bien souvent les romans de science-fiction, ce livre a une portée philosophique très forte : la folie et l’orgueil des hommes, le fanatisme, et en même temps c’est un hymne à l’amour, à la puissance de l’amour, comme on le découvre à la toute fin, à la fois inattendue mais très logique.

Une excellente lecture. 5/5.
avatar
Franillon

Nombre de messages : 1652
Age : 83
Location : MONTMARTIN-SUR-MER (Manche)
Date d'inscription : 09/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum