Jean-Pierre ANDREVON (France)

Aller en bas

Jean-Pierre ANDREVON (France)

Message  Mousseline le Dim 26 Oct 2008 - 4:18

De : 2550Chimère (Message d'origine) Envoyé : 2006-10-01 13:31

LE MONDE ENFIN de Jean Pierre ANDREVON
Ed Fleuve Noir/483p

Résumé : une épidémie a décimé la quasi totalité de l'espèce humain rendant le monde au règne animal. Parmi les rares survivants, on trouve un vieux cavalier parcourant les routes de France, une femme cherchant coûte que coûte à avoir un enfant, un militaire sorti d'un bunker de survie, les occupants d'un vaisseau censé partir pour un long voyage et qui n'est jamais parti....

Mon avis : Le monde peut-il tourner sans nous ? Et bien, il semblerait qu'il se soit régénérer en quelques sortes et que ma foi notre espèce n'est pas vraiment indispensable à sa survie. Par le point de vue de différents personnages, l'auteur présente la chronique d'une fin d'espèce annoncée et un possible espoir de survie ? Mais très petit, petit l'espoir. Des prémices de la catastrophe à l'après, nous est dévoilé toutes les étapes qui vont transformer Paris en un grand zoo avec des éléphants à tous les coins de rue entre autre. Chaque personnage et son histoire personnelle illustre l'émergence de ce nouveau monde et les portraits sont intéressants sauf pour celui de Paul Sorvino le militaire qui n'a pas réussi à m'être sympathique bien qu'il ne soit pas forcément méchant, juste que les passages le concernant m'ont un peu ennuyée. Mais dans l'ensemble c'est une lecture intéressante et qui se lit avec plaisir.

Ma note : 3,5/5





De : zeta-b Envoyé : 2006-10-02 15:48

Bien que ce thème ne soit pas particulièrement réjouissant, j'aime bien lire des histoires de fin du monde. Elles sont toutes traitées différemment et cela est intéressant. J'ai bien sûr aimé Malevil de Robert Merle, apocalypse post bombe atomique. Il y a un autre livre qui parle d'une fin du monde après une épidémie c'est : " la terre demeure" de Georges Stewart.
John Brunner dit en préface : je tiens ce livre pour le meilleur roman de science-fiction. Par-dessus le marché, je crois qu'il s'agit d'une des meilleurs romans jamais écrits.
Sans aller jusque là, son traitement de la survie de l'humanité est original et très crédible.
J'essayerai pour comparer de lire celui critiqué par toi.
avatar
Mousseline
Admin

Nombre de messages : 4359
Date d'inscription : 24/10/2008

https://sites.google.com/site/lauteursamericains/home

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Pierre ANDREVON (France)

Message  Shan_Ze le Lun 8 Mar 2010 - 15:19

Le jour des morts de Jean-Pierre Andrevon
(Eden fictions, 56 pages)



Une fois par an, c'est le jour des morts. Les morts viennent rendre visite à leur famille, à leurs amis. Alain, avec sa famille, attend l'arrivée de sa mère, Dominique, morte neuf ans plus tôt.

C'est la première fois que je lis cet auteur et j'ai bien aimé malgré le sujet. Avec ce petit livre, il montre comment le processus de deuil peut prendre du temps. Pour le narrateur, sa mère est bel et bien morte alors que la copine de son meilleur ami dont il est amoureux, semble si réelle. J'ai trouvé quelques détails étranges mais l'auteur nous fait passer un message : Les morts reviennent mais ils n'ont plus d'émotions, de sentiments. Ce sont simplement les souvenirs d'eux qui restent aux vivants.

4/5
avatar
Shan_Ze
Admin

Nombre de messages : 7664
Age : 34
Location : Lyon/France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Jean-Pierre ANDREVON (France)

Message  Réaliste-romantique le Sam 24 Sep 2011 - 1:09

Jean-Pierre Andrevon
Le Dernier Dimanche de M. le Chancelier Hitler

Hitler n’est pas mort, il habite New York avec Eva Braun. Il a pu se réfugier aux États-Unis face à l’avancée des troupes soviétiques, car les Américains n’avaient pas participé à la guerre. Mais le chancelier n’a plus la splendeur d’autrefois, il est affecté par un début de Parkinson, d’incontinence, de sénilité et d’une baisse de vision.

Le livre se penche surtout sur la personne déclinante de l’ex-chancelier, plutôt que de la géopolitique. L’auteur tente plutôt de ridiculiser Hitler, en multipliant les problèmes de santé gênants. Son incongruité dans son nouveau pays contraste avec l’intégration complète d’Eva Braun dans son nouveau pays. Bof.

3/5

le réaliste-romantique
avatar
Réaliste-romantique

Nombre de messages : 2079
Age : 42
Location : Outaouais, Québec
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Pierre ANDREVON (France)

Message  Shan_Ze le Ven 26 Jan 2018 - 9:26

Le travail du Furet de Jean-Pierre Andrevon



Dans un futur lointain, à Centrum, une mégalopole colossale, les Furets sont chargés de réguler la population en éliminant près de 400 000 personnes par an sont tirées au sort par l’ordinateur Atropos. Le narrateur est un de ces Furets : chaque jour, il reçoit sa liste de personnes à tuer. Il suit sa proie et la descend froidement. Un travail qui demande seulement une grande maitrise des armes à feu/blanches et zéro sentiment.
C’est la couverture avec un homme chapeauté et armé qui m’a attirée. J’avais déjà lu Le jour des morts du même auteur, une nouvelle qui ne m’a pas aidé à me faire une véritable idée sur le style de Jean-Pierre Andrevon. A l’occasion d’une lecture commune SF, j’ai pu me plonger dans ce roman assez particulier. Le début est assez lent, rapport à la vitesse d’exécution qui suit pour d’autres victimes, ensuite ça s’enchaine. Notre anti-héros, misanthrope au possible, tue sans aucun sentiment, aucune (enfin presque) réflexion. L’humour noir sur son travail de flingueur allègue un peu cette lecture ; cependant, l’accumulation des meurtres lasse à la longue (même avec quelques jours de congé). Quelques éléments changent un peu ça mais un peu tardivement dans l’histoire. Le futur évoqué semble un peu rebutant : la pauvreté n’a pas reculé, au contraire, une nourriture peu appétissante même si livrée très rapidement après la commande… la technologie a bien progressé mais à quel prix… J’ai aimé l’humour noir, les référence aux films noirs mais je regrette la dynamique du roman. Ça m’a quand même donné envie de relire du Jean-Pierre Andrevon car j’ai apprécié son style original et son extrapolation du futur (même si celle-ci fait plutôt froid dans le dos).

Note : 4/5
avatar
Shan_Ze
Admin

Nombre de messages : 7664
Age : 34
Location : Lyon/France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Pierre ANDREVON (France)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum