Mervyn PEAKE (Angleterre/Royaume-Uni)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mervyn PEAKE (Angleterre/Royaume-Uni)

Message  Calepin le Mer 14 Sep 2011 - 14:57

Titus d'Enfer, de Mervyn Peake
Éditions Points
2009, 591 pages

4e de couverture
: Au château de Gormenghast règne une famille farfelue: les d'Enfer. Lord Tombal lit toute la journée. Son épouse Gertrude ne vit que pour ses chats et ses oiseaux. Leur fille Fuchsia est d'une nature sauvage et rêveuse. Autour d'eux s'agite une société hétéroclite dont le quotidien est figé dans l'exécution de rites ancestraux. La naissance d'un fils, Titus, va rompre la monotonie du château.

Mon avis : Un des pionniers de la fantasy anglo-saxonne, ce premier tome de la trilogie de Gormenghast est à des lieux du monde créé par J.R.R. Tolkien. Le monde de Peake, tant dans sa description que dans sa forme, est plus proche de l'univers du conte. Ses personnages sont loufoques et étranges. D'ailleurs, Mervyn Peake semble prendre un plaisir tout particulier à faire vivre cette faune bigarrée, à donner une couleur propre à chacun. D'emblée, je ne m'attendais pas à ce style à la fois drolatique pour ses personnages et un peu lugubre en ce qui concerne l'environnement. C'est d'ailleurs ce dernier point qui m'a à la fois plus et agacé. L'auteur passe un temps fou à décrire son château, les diverses textures, les sons, l'ambiance générale. Plusieurs passages auraient pu être écourtés sans rien enlever à l'oeuvre et on aurait obtenu un roman plus épuré. Pour ceux qui recherchent un roman au caractère merveilleux franc, oubliez la sorcellerie ou autre truc du genre. C'est beaucoup plus dans la façon de raconter qu'on y gagne.

Dès le départ, il m'a fallu un certain temps avant d'accrocher. Il faut bien une centaine de page à l'auteur pour présenter ses divers personnages, la manière dont ils vivent, qui ils sont. Néanmoins, même si certains passages m'ont ennuyé, d'autres intéressé, je reste dans l'idée que le meilleur est à venir. Ce tome, même si ce n'est peut-être pas le cas, donne l'impression d'être un tome d'introduction à la suite. Titus, le personnage central qu'on suit très très peu dans ce tome, est l'un des personnages perturbateur des rites ancestraux, avec l'aide de Finelame qui bouleverse l'échelle sociale. La table est donc mise pour la suite et il me semble que je passerais à côté de quelque chose si je la lisais pas.

Note : 3/5

_________________
Lecture en cours



Les lettres ; de l'oxygène au coeur et des jumelles pour voir plus loin.
avatar
Calepin

Nombre de messages : 1527
Age : 35
Location : Québec/Canada
Date d'inscription : 25/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum