Giuseppe TOMASI DI LAMPEDUSA (Italie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Giuseppe TOMASI DI LAMPEDUSA (Italie)

Message  Chiwi le Mer 31 Aoû 2011 - 15:09

Biographie :
Giuseppe Tomasi, duc de Palma, de Montechiaro, prince de Lampedusa est né en 1896 à Palerme et est décédé en 1957 à Rome. Aristocrate il a appartenu à des cercles littéraires avant de se lancer dans l'écriture.
Le Guépard est l'oeuvre la plus connue de lui, notamment grâce à son adaptation au cinéma en 1963 par Visconti avec Burt Lancaster, Alain Delon et Claudia Cardinale.

L'ensemble de son oeuvre a été publiée de manière posthume.

Bibliographie :

Le Guépard
Le professeur et la sirène (nouvelles)
Voyage en Europe (correspondances)
Byron (essai)
Shakespeare (essai)
avatar
Chiwi

Nombre de messages : 186
Age : 33
Location : Extrême nord de la France
Date d'inscription : 29/08/2010

http://lecturesdechiwi.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Le Guépard - Giuseppe Tomasi Di Lampedusa

Message  Chiwi le Mer 31 Aoû 2011 - 15:21

Le Guépard - G. Tomasi Di Lampedusa
Points, 1996, 251 pages

1860, Garibaldi débarque en Sicile. Un vent de changement souffle alors sur l'Italie. La bourgeoisie se bouge dans le but d'évincer l'aristocratie.
Le Prince Salina représente celle-ci et ses rapports sont peu faciles avec son neveu qui veut épouser la fille d'un nouveau riche.


Le Guépard, je l'ai connu par le film de Visconti, qui est sans commune mesure avec le roman, le film lui est bien supérieur.

Le Guépard décrit une classe, une société qui perçoit les changements qui sont en train d'intervenir et qui ne fait rien , qui se complait dans l'immobilisme. Le bal en est l'exemple flagrant : l'aristocratie se fait rattraper , pénétrer par une bourgeoisie qui acquiert ses codes pour la remplacer sans trop faire de vagues.

L'insertion d'éléments pour comparer l'époque de Salina et celle du moment de l'écriture m'est apparue décalée, cela donne une drôle d'impression.

C'est une lecture qui m'a peu enthousiasmé, surtout avec une histoire qui traine en longueur notamment avec ce chapitre qui suit la mort de Salina.

2,5/5


avatar
Chiwi

Nombre de messages : 186
Age : 33
Location : Extrême nord de la France
Date d'inscription : 29/08/2010

http://lecturesdechiwi.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Giuseppe TOMASI DI LAMPEDUSA (Italie)

Message  Shan_Ze le Mar 23 Juil 2013 - 14:52

Le guépard de Guiseppe Tomasi di Lampedusa

Guiseppe Tommasi di Lampedusa s’est basé sur la vie de son arrière-grand-père pour raconter la vie de Don Fabrizio, le prince Salina. Il relate le changement d’une époque avec le rattachement de la Sicile à l’Italie. Mais surtout il raconte un homme, Don Fabrizio. Il est très attaché aux plaisirs terrestres et l’interprétation du ciel. Je ne saurai résumer la vie de cet homme mais l’auteur réussit à lui donner une véritable aura et nous fait découvrir sa famille et la Sicile de l’époque. J’ai eu du mal à rentrer dans cette œuvre mais plus j’avançais, plus j’appréciais les personnages dépeints comme Tancrède ou Angélique et j’ai trouvé la dernière scène énorme.
J’ai beaucoup aimé de découvrir cette époque et cet auteur mais c’est un roman plus complexe que ce à quoi je m’attendais. 

P151 « Quand Tancrède et Angélique quittaient le monde des vices éteints, des vertus oubliées et du désir éternel, pour revenir dans le monde des vivants… »


Spoiler:
P165 « Pendant qu’il volait de la fenêtre vers le sol, sa forme se recomposa un instant : on put voir danser dans l’air un quadrupède aux longues moustaches, à la dextre antérieure levée, dans un geste de malédiction. Puis la paix retombe sur un petit tas de poussière livide. »

Note : 3.5/5
avatar
Shan_Ze
Admin

Nombre de messages : 7430
Age : 34
Location : Lyon/France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Giuseppe TOMASI DI LAMPEDUSA (Italie)

Message  majeanne le Lun 1 Mai 2017 - 18:46

Voilà, c'est fait, j'ai enfin lu "le Guépard" qui attendait depuis des années sur mes étagères. Et je ne le regrette pas. J'ai passé un très agréable moment, un peu frustrée toutefois car je m'attendais, je ne sais pas pourquoi, à une fresque d'une grande ampleur et le livre est plutôt mince et m'a laissée sur ma faim.

Lampedusa nous raconte la fin d'un monde en la personne du prince de Salina, aristocrate sicilien, et la venue de l'ère nouvelle des parvenus habiles à faire de l'argent et ignorant toutes les subtilités et codes d'honneur d'une aristocratie déchue.

Le livre se passe en 1860, en Sicile, à la veille de l'unité de l'Italie. 

Le prince de Salina est le seul personnage attachant et vivant de ce roman. Les personnages qui l'entourent sont falots et sans profondeur et sont plus l'illustration d'un type que vivants et passionnés.

J'aurais aimé aussi que Lampedusa creuse davantage ce qu'il nous dit de la Sicile qu'il décrit comme une terre en sommeil, victime d'un immobilisme que rien ne peut ébranler. Cette particularité qui lui est propre la différencie de tous les autres pays qui ont vu, eux aussi, la bourgeoisie d'affaire remplacer l'aristocratie des plaisirs et du raffinement.

Le livre est parcouru par la nostalgie, la vieillesse et la mort, du prince de Salina mais aussi d'un mode de vie et de tous les modes de vie qui sont voués un jour à disparaître.
Finalement, la grandeur ne réside peut-être pas dans la lutte pour perdurer mais dans l'élégance d'un départ pleinement accepté car inéluctable.
avatar
majeanne

Nombre de messages : 276
Age : 57
Location : le Grand Sud
Date d'inscription : 02/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Giuseppe TOMASI DI LAMPEDUSA (Italie)

Message  géromino le Mar 2 Mai 2017 - 16:31

"Le Guépard"  Le Livre de Poche 1968      382 pages 
               Préface de Giorgio Bassani


                      Le premier chapitre (il y en a 8, correspondant à une période précise) s'ouvre en mai 1860, en Sicile, quelques mois avant le débarquement de Garibaldi sur l'île. On y fait la connaissance du Prince Fabrice de Salina. Se profile ensuite un projet de mariage entre Tancrède, le neveu du Prince et l'éblouissante Angélique, fille d'un notable voisin. 
                      Puis viendra la mort du Prince. 
                      Le dernier chapitre se passe en 1910, c'est le temps du bilan d'une existence; on y retrouve notamment Angélique et son amie Concetta, fille du Prince Fabrice, qu'avait brièvement courtisé Tancrède autrefois.
                      
                      C'est une intrigue romanesque, diluée dans l'histoire de la société sicilienne de la fin du XIXe; la toile de fond étant le basculement de l'Italie royaliste vers une République sensée unifier le pays. Le Prince Fabrice incarne cette aristocratie qui sombre face à la bourgeoisie montante. Il domine par sa prestance et ses manières parfois bourrues les autres personnages. Il est le Guépard, chef d'une haute famille aristocratique, mais qui, lucide et désabusé, doit laisser sa place au nouvel ordre social. J'ai adoré ce personnage, tout en prestance, fier de ses origines, un peu bourru certes, mais humain et pourvu d'un humour malicieux.  
                      Un tableau de la Sicile et sa société de l'époque, la découverte d'une tranche d'histoire, un récit délicieusement écrit, quelques notes d'humour et d'ironie, de belles phrases bien tournées, parfois lyriques mais sans abuser, une touche de mélancolie, voilà ce que j'ai apprécié dans ce bien agréable roman.


Note:  4/5 
                            

_________________
                                                                                                                                                                              

Challenge "Book around the States":  17/50
avatar
géromino

Nombre de messages : 2836
Age : 53
Location : Finistère, FRANCE
Date d'inscription : 07/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Giuseppe TOMASI DI LAMPEDUSA (Italie)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum