Horst ECKERT (Allemagne)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Horst ECKERT (Allemagne)

Message  Philcabzi le Mer 31 Aoû 2011 - 11:00

Horst Eckert
1959-

Né en 1959 à Weiden (Allemagne), Horst Eckert a fait des études de science politiques avant de devenir journaliste pour la télévision. "Coups doubles" ("Die Zwillingsfalle") est son premier roman à paraître aux Éditions Gallimard.

Bibliographie en français
Coups doubles (2003)
Le grand saut (2008)

_________________
Philcabzi
Ainsi qu'une journée bien remplie donne un doux dormir, ainsi une vie bien employée donne un doux mourir. Leonardo da Vinci

Ma PAL: 64 livres
Lecture du moment: Les âmes perdues de Dutch Island de John Connolly
avatar
Philcabzi
Admin

Nombre de messages : 2995
Age : 41
Location : Québec/Canada
Date d'inscription : 25/10/2008

http://latetedanslechaudron.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Horst ECKERT (Allemagne)

Message  Philcabzi le Mer 31 Aoû 2011 - 11:15

Coups doubles
Ed. Gallimar, 2003, c2000, 414 pages, 978-2070425723
Titre original: Die Zwillingsfalle (traduit de l'allemand par Françoise Merle)

Ma note: 1/5

4è de couverture:
Six morts dans le sauna d'un Fitness Club de Düsseldorf: une histoire de meurtres assez conventionelle bien que fort sanglante. Ela Bach, jeune commissaire ambitieuse et sexy, mais intègre, objet de convoitise et de jalousie, dirige la Commission Extraordinaire d'Enquête créée à cette occasion pour défendre sa promotion au nom d'un certain féminisme. Elle va découvrir avec nous que le crime n'est plus une affaire de sentiment, mais de jeux politiques mafieux, de perversions diverses et multiples.

Forcés d'être à ses côtés, un ex-Rambo atteint de Parkinson et noyé dans l'affect, et un commissaire au grand coeur et totalement véreux qui joue sa réputation, vont agiter l'enquête. Ça joue sur tous les tableaux et on n'en sort pas avant d'avoir atteint l'épilogue. Virtuose.

Mon avis:
Vraiment je ne suis pas du tout d'accord avec le dernier qualificatif de la quatrième de couverture! Dans les trois quarts du livre on suit une quantité phénoménale de personnages qui font chacun leurs petits affaires, légales ou non, sans qu'on sache trop vers où tout ça va mener. Ensuite, pour on ne sait pas vraiment pourquoi tout déboule et on a la solution des crimes. Cette finale arrive si vite qu'on en est étourdie et je dois dire, très déçu. La chute est d'une absurdité pas possible, du réchauffé, en fait plusieurs réchauffés mélangés ensemble.
Pour ceux qui ne le liront pas ou qui l'ont déjà lu:
Spoiler:
Sérieusement... La fille qui est amie avec sa soeur jumelle sans qu'elle le sache, qui est la maîtresse de son père, sans qu'elle le sache... c'est pas mal lourd, non? Ajoutez à ça le fils qui est en fait le fils du voisin (l'amant de la mère) qui est amoureux de la petite voisine (sa demi-soeur donc)... sans qu'elle le sache bien sûr!
L'écriture n'a pas de qualité particulière, on se perd tout le temps dans les différents personnages et la politique policière. Bref, je ne vous le recommande pas du tout!

_________________
Philcabzi
Ainsi qu'une journée bien remplie donne un doux dormir, ainsi une vie bien employée donne un doux mourir. Leonardo da Vinci

Ma PAL: 64 livres
Lecture du moment: Les âmes perdues de Dutch Island de John Connolly
avatar
Philcabzi
Admin

Nombre de messages : 2995
Age : 41
Location : Québec/Canada
Date d'inscription : 25/10/2008

http://latetedanslechaudron.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Horst ECKERT (Allemagne)

Message  Louvaluna le Mer 31 Aoû 2011 - 12:54

Bah ! Je ne lirai pas ce livre, c'est certain ! Et ça vaut le coup de lire ton spoiler Phil ! Laughing
Je souhaite sincèrement que ta prochaine lecture sera excellente, car on reste pas mal dégoûté lorsqu'on termine un livre de cet acabit ! Shocked

_________________
Louvaluna

« Écrire consiste à rêver avec une intensité telle que nous parvenions à arracher au monde un morceau. » - Pierre Jourde

« J'aime la lecture en général. Celle où il se trouve quelque chose qui peut façonner l'esprit et fortifier l'âme est celle que j'aime le plus. » - La Rochefoucauld
avatar
Louvaluna

Nombre de messages : 1131
Location : France (Est)
Date d'inscription : 28/10/2008

http://biblioscopie.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Horst ECKERT (Allemagne)

Message  zeta le Mer 31 Aoû 2011 - 13:12

Ma grand-mère avait une expression en rapport avec ton spoiler Phil : elle appelait ça une famille "tuyau de poële"..... mais maintenant je m'interroge du pourquoi et du comment d'une telle expression Shocked

et comme on trouve presque tout sur le net, en même temps que je faisais ma réponse, par curiosité, je viens de l'inscrire sur Google et voici en spoiler (au cas où un inconscient voudrait quand même s'atteler à cette lecture) ce que j'ai trouvé :

Spoiler:
« Famille tuyau de poêle » est une expression de la culture populaire péjorative issue à l'origine de la pièce de théâtre de Jacques Prévert intitulée du même nom (1933), relatant les péripéties d'une famille bourgeoise dépravée (pratiquant l'inceste, entre autres) mais se prétendant hypocritement très vertueuse1.



<p>Le terme « tuyau de poêle » lui-même désigne au départ le chapeau haut de forme, s'appliquant ainsi initialement pour désigner la famille de cette pièce. Mais il s'appuie également sur une analogie plus concrète, en effet les tuyaux de poêle s'assemblent en s'emmanchant les uns dans les autres. Une « famille tuyau de poële » désigne donc dans sa première acception une famille dont les membres ont tous des rapports sexuels entre eux.
En tout cas ce roman me parait bien indigent et indigeste Very Happy
avatar
zeta
Admin

Nombre de messages : 4028
Location : lot et garonne - France
Date d'inscription : 25/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Horst ECKERT (Allemagne)

Message  Louvaluna le Mer 31 Aoû 2011 - 14:21

Au sujet de l'expression "tuyau de poêle"...
Spoiler:
Purée, Zeta, il est très intéressant le résultat de ta recherche ! Moi aussi j'ai souvent entendu cette expression et je ne comprenais pas ce qu'elle pouvait bien cacher. Car souvent, les gens emploient les expressions à tord et à travers. En l'occurrence, je l'ai entendu dire pour désigner des personnes qui ont peu de moyen et peu d'éducation. C'est tout de même incroyable ! Je suppose qu'ils ne connaissaient pas eux non plus la véritable signification de cette expression ou alors il s'agirait d'un terrible amalgame (c'est d'autant plus stupide que la pièce de Prévert situe l'action au sein d'une famille bourgeoise) ! J'en suis toute retournée ! Shocked

_________________
Louvaluna

« Écrire consiste à rêver avec une intensité telle que nous parvenions à arracher au monde un morceau. » - Pierre Jourde

« J'aime la lecture en général. Celle où il se trouve quelque chose qui peut façonner l'esprit et fortifier l'âme est celle que j'aime le plus. » - La Rochefoucauld
avatar
Louvaluna

Nombre de messages : 1131
Location : France (Est)
Date d'inscription : 28/10/2008

http://biblioscopie.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Horst ECKERT (Allemagne)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum