Isaia IANNACCONE (Italie)

Aller en bas

Isaia IANNACCONE (Italie)

Message  Lacazavent le Mar 4 Nov 2008 - 13:00

De : lalyre7032 (Message d'origine) Envoyé : 29/07/2007 16:02
L'ami de Galilée - Isaia Iannaccone Stock
449 p.

A Rome en 1611,Galilée fier de sa nouvelle invention "le télescope " est sous haute surveillance par les autorités de l'époque.Son ami,l'allemand Johann Schreck surnommé Terrentius,un homme très érudit,mathématicien,médecin chirurgien,botaniste aimant l'astronomie est lui aussi surveillé par les hommes de l'Eglise qui livrent une guerre acharnée aux scientifiques.Terrentius qui pratique des autopsies clandestines pour pénétrer les mystères du corps humain,ce qui est formellement interdit par l'Eglise ,se sent en danger ,étant à la merci d'une dénonciation car la Sainte Inquisition n'hésite pas à torturer pour remettre les fauteurs sur le droit chemin.Au cours de ses recherches Terrentius découvre des parchemins qui parle de la Chine,contrée lointaine et méconnue,il décide de s'y rendre et s'engage comme missionnaire pour poursuivre ses expériences et y vivre selon ses croyances.Mais il va vite se rendre compte que l'intolèrance et l'étroitesse d'esprit n'ont pas de frontières,grosse déception pour lui qui croyait au respect des êtres humains.Mais l'aventure n'est pas terminée car l'empereur lui propose de réformer le calendrier sous sa protection mais plusieurs morts suspectes le font réfléchir et il comprend que l'Inquisition jamais ne le lâchera.
Oups,un livre difficile à lire,qui pourrait convenir à des lecteurs férus de science et d'astronomie,de nombreuses discussions parsemées dans ce roman historique,de nombreux personnages ayant existé,abordant des questions scientifiques ou philosophiques,du fonctionnement de l'univers,les mystères du corps humain.Donc plusieurs thèmes interessants mais j'ai souvent dû m'accrocher.J'ai hâte de faire la connaissance de cet auteur pour lui poser certaines questions.cette rencontre organisée par mon fils pour le mois d'octobre.N'étant pas qualifiée pour cela,comment coter ce roman ??
Pour le style et les recherches de l'auteur
4,5/5
Lalyre
avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5581
Age : 32
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Isaia IANNACCONE (Italie)

Message  lalyre le Jeu 25 Avr 2013 - 16:29

Le rideau de jade
Isaia Iannaccone
Livre de poche 2009
377 pages

Quatrième de couverture
1760. Malgré les jalousies et les interdits, le dramaturge Carlo Goldoni parvient à monter à Rome son opéra La Cecchina, mis en musique par Niccolò Piccinni. Les échos de son triomphe résonnent jusqu'à Pékin, d'où la Compagnie de Jésus installée en Chine depuis plus d'un siècle, redoute d'être chassée. Afin de regagner les faveurs de l'empereur en nourrissant la passion de son épouse pour le théâtre, les jésuites proposent de faire jouer, au cœur de la Cité interdite, l'illustre opéra. Derrière les murs impénétrables de la cour, luttes de pouvoir et intrigues amoureuses se déchaînent en une somptueuse commedia dell'arte où se croisent concubines et eunuques, ténors et castrats. Après L'Ami de Galilée, qui nous faisait découvrir la Chine du XVIIe siècle à l'époque des Ming, Le Rideau de jade est une flamboyante évocation d'un XVIIIe siècle libertin et rationaliste à la fois.

Mon avis
Sur une trame historique, l’auteur a greffé une histoire romancée, allant de Rome à Pékin et Venise, un opéra écrit sur un livret de Carlo Goldoni va circuler dans les valises d’un jésuite pour être joué dans la Cité Interdite. Nous sommes dans le siècle des Lumières, un empereur de Chine autoritaire et un pape dont le rêve est de supprimer la Compagnie de Jésus qui menace son pouvoir, voici un portrait inattendu de cette époque aux rebondissements surprenants. Les Jésuites, férus d’astronomie sont des personnages présents au sein de la Cité Interdite, les femmes, dont l’Impératrice et les eunuques se disputent l’honneur de faire des trémolos et chanter cet opéra ce qui fait que l’on ressentir l’intensité des relations entre l’Europe et la Chine de ce siècle. Mais comme dit l’auteur dans sa note ; Malgré le cadre historique rigoureux qu’il s’est imposé, la vision romanesque de cette aventure a entraîné la création de personnages et d’inventions peu orthodoxes, mais peu importe….Je dois tout de même dire que cette histoire de l’opéra « La Cecchina de Carlo Goldonni et Nicolo Piccinni fut assez fascinante car l’Impératrice voulut absolument la chanter et on la décrit comme ancienne chanteuse d’opéra mais est-ce la réalité ? Des intrigues que pourraient aimer les lecteurs amateurs de musique et d’orientalisme. J’ai vraiment apprécié les chapitres se situant en Chine, parler des personnages en particulier me paraît ardu, je dirai simplement que j’ai apprécié ce roman sur fond historique. 4/5
avatar
lalyre

Nombre de messages : 4402
Age : 86
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum