Domenico CAMPANA (Italie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Domenico CAMPANA (Italie)

Message  Ondine le Lun 1 Aoû 2011 - 15:33

A l'abri du Sirocco
Liana Levi, 124 pages.
3/5

Sicile, 1939. A Palerme Rosalita et Vincenzo reçoivent une lettre d'un notaire dans laquelle ils apprennent qu'ils sont héritiers du chateau du prince Antonio Paolo di Acquafurata. Héritiers dans quelques années à condition qu'ils y résident en compagnie de Salvatore, le vieux domestique du feu prince. Le jeune couple s’installe mais il est bien difficile pour eux de se sentir à l'aise dans cette demeure somptueuse et avec ce domestique intimidant, mystérieux et fourbe. Car très vite les problèmes commencent: le service et le comportement de Salvatore rendent le quotidien des époux et surtout de Rosalita particulièrement oppressant. Et cela n'est pas près de s'arranger avec le départ de Vincenzo pour la guerre...

J'ai bien aimé le début du roman, assez vite deviné une partie de la fin mais ai été surprise du tour qu'elle prenait. La brièveté du texte évite d'en être ennuyé ou déçu. Au final on passe une bonne après-midi avec ce petit livre!
La guerre est évoquée mais n'est pas le sujet du livre: l'époque et le lieu permettent surtout à l'intrigue de ce quasi huis clos d'avancer. Le roman commence dans l'atmosphère du Rebecca de Daphné du Maurier, évolue dans une relation violente dominant/dominé qui fait penser aux Domestiques de Gustavo Bossert avec une touche du Moine de Lewis et fini... et bien, fini vite, avec ces 124 pages, il fini à temps, avant que l'on ne commence justement à se demander comment cela va finir!

Ondine

Nombre de messages : 76
Date d'inscription : 02/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum