David NICHOLLS (Royaume-Uni)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

David NICHOLLS (Royaume-Uni)

Message  Lacazavent le Sam 11 Juin 2011 - 20:44

Un jour de David Nicholls
Belfond / 535 pages






Lui, Dexter, issu d'un milieu aisé, séduisant, sûr de lui, insouciant. Elle, Emma, d'origine modeste, charmante qui s'ignore, bourrée de complexes, de principes et de convictions. Nous sommes le 15 juillet 1988. Margaret Thatcher est au pouvoir, la new wave bat son plein, Dexter et Emma viennent de passer une nuit ensemble. Ces deux-là ne le savent pas encore mais ils ont vécu un coup de foudre. D'année en année, Dexter et Emma vont se chercher, se perdre, s'aimer, se détester, se séparer, et finir par comprendre qu'ils ne sont jamais aussi heureux que lorsqu'ils sont ensemble. Nous sommes le 15 juillet 2004. Tony Blair est Premier ministre, Robbie Williams cartonne et la vie, la vie qui va, réserve encore bien des surprises...



Un bon roman détente pas prise de tête, une belle histoire d'amour déguisé en amitié. C'est plein de cliché tout en restant frais et
agréable. Les personnages sont très attachants, on suit leur vie avec plaisir passant du rire aux larmes, de l'agacement au soulagement. Deux bémols, tout d'abord pour l'écriture et le style qui n'ont pas grand chose de particulier, et ensuite pour la fin qui non contente de traîner un peu en longueur nous fait atteindre le summum du déjà vu avec des rebondissements qui deviennent au fil des pages de plus en plus prévisible. J'ai terminé les dernières pages en pensant que décidément c'était trop facile
.


4/5

_________________
Lectures en cours :  Indépendance de Richard Ford  ([i]Frank Bascombe T2) $

Dernières lectures : L' Intérêt de l' enfant de Ian McEWAN (4/5), Un week-end dans le Michigan de Richard Ford (4,5/5)(Frank Bascombe T1), [/i]L' Homme du verger d' Amanda COPLIN (4/5), La Pyramide de glace J-F Parot (3,75/5)(T12)
avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5582
Age : 31
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: David NICHOLLS (Royaume-Uni)

Message  cookie610 le Jeu 4 Aoû 2011 - 12:18

Un jour

Note : 4/5

Lacazavent a fait un très bon résumé ci-dessus

Critique : comme l'a souligné Lacazavent, il s'agit d'une lecture détente, pour s'aérer la tête, à la limite entre la chick-lit mais sans en être réellement et un genre dramatique mais sans en être non plus. Ca se lit rapidement avec un peu de clichés et d'impression de déjà-lu. J'ai bien aimé l'idée de s'étendre sur 20 ans de la vie des personnages en ne se concentrant que sur 1 jour, le même à chaque année. Le gros bémol pour moi, c'est la fin. D'une part, déjà le roman est long et quelques pages en moins ne ferait pas de mal à l'histoire qui s’essouffle. Mais surtout, quitte à faire ce genre de roman, autant avoir la fin qui va avec et là j'ai été très déçue parce que non seulement une fin comme ça ne correspond pas du tout mais quand plus, j'ai trouvé que l'auteur en rajoutait et accumulait les rebondissement faciles et les clichés.

Dommage, parce que sans cette fin, le livre pourrait être génial.

Ps : quand la 4ème de couverture nous promet un "tableau social de l'Angleterre des 20 dernières années", je trouve personnellement cela un peu exagéré, c'est quand même pas Germinal. Mais ça, ça doit être du choix de la maison d'édition...
avatar
cookie610

Nombre de messages : 4720
Age : 27
Location : Lyon
Date d'inscription : 28/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: David NICHOLLS (Royaume-Uni)

Message  Clochette le Sam 10 Déc 2011 - 12:56

Un jour de David Nicholls
Editions Belfond

Emma, issue de la classe ouvrière, et Dexter, né avec une cuillère d'argent dans la bouche, sont amis. Ils viennent de terminer leurs études à Edimbourg, et vont maintenant se lancer dans la vie, chacun avec leurs idéaux ou selon comment ils imaginent le monde. Pour Dexter, il veut être célèbre, que les femmes tombent à ses pieds, et pouvoir brûler la vie par les deux bouts, ce qu'il réussit magnifiquement d'ailleurs !!! Par son accès fulgurant à la popularité et par sa chute vertigineuse quand le public le désavoue). Emma se cherche. Elle voudrait devenir écrivain mais a du mal à coucher ses idées sur le papier. On va donc les suivre pendant 18 ans (de 1988 à 2004 et même un peu au-delà mais sans l'un des deux)), et l'on va assister à leurs séparations, leurs retrouvailles, leurs hauts et leurs bas, leurs réussites, leurs échecs.
J'avoue que j'ai bien aimé cette lecture, pas prise de tête pour un sou, mais pas mièvre non plus. Les 'ai aimé le procédé qu'utilise l'auteur pour nous raconter ces 18 ans. Il prend ainsi en point de départ la date du 15 juillet (date choisie qui s'explique au trois quart du roman), et il raconte cette journée-là dans les vies de Dexter et Emma en profitant de l'occasion pour nous faire découvrir ce qu'ils ont fait les 364 jours précédents. Tout au long de ces années, on va donc les voir se chercher, se demander ce qu'est réellement leur amitié jusqu'au final, qui au contraire de Lacazavent, m'a agréablement surprise. Et j'ai d'ailleurs trouvé que l'auteur bouclait la boucle avec son dernier chapitre en expliquant qu'un événement fortuit peut vraiment changer le cours de notre vie.
Enfin totalement d'accord avec Cookie quant au portrait de l'Angleterre au cours des années 90-2000. Celui-ci n'est abordé que très très légèrement, juste par les prises de position d'Emma en matière de politique. Ca doit être vendeur !!!
Ma note : 4/5
avatar
Clochette

Nombre de messages : 2136
Age : 43
Location : Nantes Bretagne
Date d'inscription : 25/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: David NICHOLLS (Royaume-Uni)

Message  Lacazavent le Sam 10 Déc 2011 - 18:02

La fin t' a surprise ? Je l' avais trouvé grosse comme une maison.

On a tout de même toutes les trois des impressions de lecture assez proche.

De nous promettre " un tableau social de l'Angleterre des 20 dernières années", c' était peut-être délibéré pour souligner que ce livre n'était pas de la chick-lit et s'adressait autant aux lecteurs qu' aux lectrices. En lisant simplement le résumé de l'histoire pour pourrait le ranger dans cette catégorie. Je ne sais pas mais d'ajouter "Tableau social" j'ai tout suite l'impression que le livre va être plus sérieux. Very Happy

_________________
Lectures en cours :  Indépendance de Richard Ford  ([i]Frank Bascombe T2) $

Dernières lectures : L' Intérêt de l' enfant de Ian McEWAN (4/5), Un week-end dans le Michigan de Richard Ford (4,5/5)(Frank Bascombe T1), [/i]L' Homme du verger d' Amanda COPLIN (4/5), La Pyramide de glace J-F Parot (3,75/5)(T12)
avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5582
Age : 31
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: David NICHOLLS (Royaume-Uni)

Message  Clochette le Sam 10 Déc 2011 - 18:31

Lacazavent,
Spoiler:
Je ne parle pas de la fin où ils se retrouvent et finissent ensemble, mais celle où les parents de Dexter les empêchent finalement de vivre leur histoire d'amour. C'est pourquoi j'explique que la boucle est bouclée, car cela explique pourquoi ils vont chacun de leur côté. En fait, j'ai été agréablement surprise que la fin ne soit pas basique, qu'ils finissent ensemble, et ont beaucoup d'enfants.
avatar
Clochette

Nombre de messages : 2136
Age : 43
Location : Nantes Bretagne
Date d'inscription : 25/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: David NICHOLLS (Royaume-Uni)

Message  Lacazavent le Sam 10 Déc 2011 - 19:22

Clochette :

Spoiler:
Ah, j'avais compris pas que tu parlais de la toute fin. Moi aussi, j'ai aimé que ce ne soit pas tout rose mais cela aurait était très très étrange que ça se finisse aussi bien. Dès qu' ils ont commencé dans les dernières pages à entretenir une relation plus "conventionnelle" ça ne collait pas, j'avais trouvé ça vraiment bizarre (presque trop beau les deux amis qui se sont toujours aimé, qui se retrouve enfin, avoue leur sentiment, vivent ensemble...etc). Je me suis doutée que ça ne pouvait pas se terminer sans une chute de ce style.

La réaction des parents est logique, ils étaient dans leur rôle et puis le couple devait leur paraître très surprenant.

Au final, c'est quand même beau et romantique : L'amour qui triomphe de tout les obstacles sauf de la mort .


PS :
Spoiler très très déconseillé aux curieux qui souhaite lire le livre.

_________________
Lectures en cours :  Indépendance de Richard Ford  ([i]Frank Bascombe T2) $

Dernières lectures : L' Intérêt de l' enfant de Ian McEWAN (4/5), Un week-end dans le Michigan de Richard Ford (4,5/5)(Frank Bascombe T1), [/i]L' Homme du verger d' Amanda COPLIN (4/5), La Pyramide de glace J-F Parot (3,75/5)(T12)
avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5582
Age : 31
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: David NICHOLLS (Royaume-Uni)

Message  cookie610 le Dim 11 Déc 2011 - 10:06

Clochette/Lacazavent :

Spoiler:
Personnellement, j'aurais préféré une fin bien rose guimauve avec ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants même si je trouvais Dexter insupportable dans le livre. J'étais choquée quand on apprend ce qu'il arrive à Emma. Shocked Mad Sad je pensais que l'auteur tirerait plus vers le chick-lit pour la fin.
avatar
cookie610

Nombre de messages : 4720
Age : 27
Location : Lyon
Date d'inscription : 28/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: David NICHOLLS (Royaume-Uni)

Message  Clochette le Dim 11 Déc 2011 - 11:42

Cookie,

Spoiler:
Et bien moi, justement, c'est ce que j'ai aimé, que la fin ne tourne pas à la rose guimauve (un peu à la Douglas Kennedy). J'ai trouvé que cela atténuait le côté Chick-lit (je n'ai rien contre ce genre, mais j'avoue que ce n'est pas ma tasse de thé Very Happy ). C'est amusant d'ailleurs parce que je ne l'ai d'ailleurs assimilé à ce genre, je le trouvais un peu plus "profond", même si malgré tout, comme le dit Lacazavent, c'est bourré de clichés. Et puis enfin, je persiste en disant que j'ai aimé la fin en me disant que la vie peut également être faite d'actes manqués Crying or Very sad
avatar
Clochette

Nombre de messages : 2136
Age : 43
Location : Nantes Bretagne
Date d'inscription : 25/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: David NICHOLLS (Royaume-Uni)

Message  Elfe le Sam 4 Fév 2012 - 13:15

Un jour

Comme le montre la couverture, ce roman
est une histoire d'amour. Mais celle-ci a la particularité de se
dérouler sur 20 ans. Et l'auteur a choisi de raconter leur histoire
d'une façon bien particulière puisque nous vivons l'histoire à travers
la même journée (15 juillet) de chaque année.
Un homme: Dexter, jeune homme issu d'une famille aisée, séduisant et sûr de lui, un brin tête à claques.

Une femme: Emma, jeune femme issue d'une famille modeste, tout l'opposé de Dexter, terriblement complexée.

Voilà une histoire somme toute banale. Néanmoins...

Ces deux là se retrouvent dans le même
lit au matin du 15 juillet 1988 et ne tiennent pas à entamer une
relation durable. Leurs chemins se séparent. Puis, d'année en année,
Emma et Dexter n'auront de cesse de se croiser, de refaire un bout de
chemin ensemble, de se séparer, de se retrouver... Les années passent,
ils grandissent, se remettent en question.

C'est un roman drôle et touchant qui
dépasse la bluette fade et tout sucre. La relation amoureuse y est
décrite avec beaucou de sincérité, avec son lot de doutes, de trahisons
et de désillusions.

Entre comédie et drame, une lecture touchante.
4/5
avatar
Elfe

Nombre de messages : 1778
Age : 37
Date d'inscription : 07/01/2009

http://elfique2.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

"Un jour" -10/18 - 3,5/5

Message  zeta le Sam 11 Fév 2012 - 17:22

Dexter et Emma à la fin de leurs études, après s'être reluqués de loin pendant un bon moment, passent une nuit ensemble. Une nuit de flirt, relativement sage, alors qu'ils sont quand même très attirés l'un par l'autre .... et puis ils décident de se revoir mais de n'être que des amis, de très bons amis. L'auteur nous raconte ainsi pendant 20 ans le lien d'amitié-amoureuse qui les unit, en choisissant d'évoquer le 15 juillet de chaque année qui passe, jour anniversaire de cette première soirée. Bien sûr ce chassé croisé amoureux sur une longue période parait un peu tirée par les cheveux. Dexter a des côtés très agaçants, Emma se laisse un peu trop balloter par les événements, mais ce n'est pas non plus une lecture trop niaise, cette histoire est agréable à lire. J'avais prévu par contre de faire plusieurs remarques dans ma crique, en le refermant, mais Pffffuiiiiiittttt, j'ai complètement oublié ce que je voulais en dire ..... je pense que pareillement le livre ne me restera pas en mémoire très longtemps.
avatar
zeta
Admin

Nombre de messages : 4028
Location : lot et garonne - France
Date d'inscription : 25/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: David NICHOLLS (Royaume-Uni)

Message  dodie le Lun 30 Avr 2012 - 9:11

Un jour
J'ai choisi de lire ce livre pendant mes vacances et pour le coup je suis tombée juste: ce roman sans être une histoire d'amour à la Harlequin se lit tout seul, une belle petite histoire romantique de temps en temps ne fait pas de mal!
Nous suivons pendant 20 ans Emma et Dexter, un couple d'amis qui se sont rencontrés à la fin de leurs études. Bien qu'attirés l'un par l'autre leur relation restera alors relativement platonique. L'originalité du roman est de faire le point sur leur vie respective un jour par an le 15 juillet, jour anniversaire de leur rencontre.
Emma et Dexter sont deux personnages complètement différents: Dexter, le beau gosse sûr de lui, à la limite de l'arrogance issu d'une famille aisée (pour moi une vrai tête à claque!), Emma, complexée par son physique, doutant sans arrêt d'elle-même et se battant pour boucler les fins de mois.
Pendant 20 ans nous suivons leur parcours professionnel et privé, mais aussi leur relation d'amour-amitié car ces deux-là sont inséparables malgré tout ce qui les distingue.
Alors forcément un tel roman est rempli de bons sentiments, de clichés et de grosses ficelles mais finalement on s'attache aux personnages et il fait tout de même se poser certaines questions.
Au final un bon roman détente qui ne tombe pas dans la mièvrerie. Bref une petite lecture sympathique.
Ma note 4/5
avatar
dodie

Nombre de messages : 4541
Age : 54
Location : France
Date d'inscription : 11/04/2009

http://dodiecuisine.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Pour une fois - 10/18 - 2,5/5

Message  zeta le Mer 25 Juin 2014 - 12:57

Stephen Mc Queen, est comédien et n'arrive jamais à décrocher le rôle de sa vie, il subsiste tant bien que mal en faisant des "panouilles", dont il a un peu honte.
Son ex-femme Alison et sa fille Sophie ne sont pas particulièrement admiratives de lui non plus. Pour l'instant Stephen a été recrutée comme double du beau et célèbre Josh Harper, qui interprète Lord Byron au théatre, en déplaçant les foules et les fans en délire. Mais doublure inactive, puisque Josh Harper, en plus d'être un crétin fini, a une santé de fer.
Alors Stephen ne peut que rêver sur cet hypothétique chance, qui l'enverra enfin briller sous le feu des projecteurs. Il peut rêver aussi que Nora, la délicieuse mais sarcastique épouse de Josh, est la femme de sa vie, et vice-versa. 

Honnêtement j'ai préféré "un jour" du même auteur. Dans "pour une fois", malgré le thème "ratage de vie et abandon forcé de ses rêves", on est dans le superficiel. C'est drôle mais pas émouvant et Stephen, maladroit et empêtré dans ses contradictions ne m'a pas touchée. 
Mais en tant que pure distraction, on peut y trouver son plaisir.
avatar
zeta
Admin

Nombre de messages : 4028
Location : lot et garonne - France
Date d'inscription : 25/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: David NICHOLLS (Royaume-Uni)

Message  Mcchipie le Ven 6 Fév 2015 - 9:39

Pourquoi Pas?
480 pages




Résumé
Bristol, 1985. L’université ! Brian Jackson s’y voyait déjà : une vie d’étudiant sans contrainte, une sexualité débridée, des amis par centaines, un diplôme en or, qui serait suivi d’une entrée fracassante dans la vie active. Oui, mais voilà, la réalité est loin d’être aussi idyllique. Une acné récalcitrante, des fringues informes chinées aux puces, une spécialisation dans la très moyenne et très populaire section de littérature anglaise, pas un sou en poche et une passion farouche pour Kate Bush. Un seul véritable talent : une culture générale qui ferait de lui le candidat idéal pour participer au « Questions pour un champion » local, le quiz télévisé « University Challenge ». Recruté dans l’équipe in extremis, Brian est bien décidé à remporter le trophée et le cœur de la belle et riche Alice, aspirante actrice. Pour l’aider dans sa mission, Rebecca, punkette grande gueule, juive marxiste, improvisée conseillère en relations sociales et sentimentales. Enfin la chance semble lui sourire… Mais lorsque vous vous appelez Brian Jackson, la malchance finit toujours par se rappeler cruellement à vous.



Tout le monde voit qui est BRIDGET JONES? Brian Jackson est le héro du roman (remarquons au passage qu'il a les mêmes initiales). C'est Bridget au masculin. A quelques détails près. Il ne mange pas de glace au chocolat, mais s'imbibe d'alcool, il est maigre, il a de l'acnée, il est fauché et possède un drole de savoir.
Sinon, c'est le mec qui a toujours de bonnes résolutions le matin, quand il se lève, seul, mais à la première rencontre de la journée, ces résolutions se barrent en fumée.

Un roman assez drôle, surtout le passage où il est dans la cuisine des parents de Alice. J'étais bidonnée.

Le narrateur, Brian, nous exaspère à courrir derrière une fille sublime qui se sait belle. Il est intelligent et stupide, les deux n'étant pas le moins du monde incompatibles.

Une vraie détente,   I love you  I love you

Note : 4.5/5   coeur  coeur
Je n'ai pas mis 5, car ce n'est pas de la grande litterature.
avatar
Mcchipie

Nombre de messages : 37
Age : 40
Date d'inscription : 02/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: David NICHOLLS (Royaume-Uni)

Message  Lyreek le Mar 11 Juil 2017 - 17:10



Un jour - David Nicholls
10 X 18 - 624 pages

Quatrième de couverture

15 juillet 1988. Emma et Dexter se rencontrent pour la première fois. Tout les oppose, pourtant ce jour marque le début d’une relation hors du commun. Pendant vingt ans, chaque année, ils vont se croiser, se séparer et s’attendre, dans les remous étourdissants de leur existence. Un conte des temps modernes où la splendeur d’aimer a fait chavirer le monde entier.

Mon avis


Très bonne lecture! J’ai vraiment beaucoup aimé découvrir l’histoire d’Emma et Dexter avec ce format particulier. En effet, on suit Emma et Dexter pendant vingt ans mais toujours la même journée : le 15 juillet, date de leur première rencontre.
Je trouve cette idée excellente. Bien sûr, au début, c’est un peu déroutant et on se demande comment l’auteur va réussir à construire une intrigue et développer ses personnages en une seule journée par an. Mais c’est très bien construit, si bien qu’on se laisse facilement emporté dans le récit.

Je me suis assez vite attachée à Emma que j’ai trouvé touchante. Un peu moins à Dexter au début, son côté égoïste et fêtard m’a un peu tapé sur les nerfs. Mais par contre, j’ai beaucoup aimé suivre l’évolution de leur vie, tant chacun de leur côté que lorsqu’ils se croisent. C’est une belle histoire d’amour-amitié mais aussi une belle histoire sur la vie, le temps qui passe et les chemins qu’on choisit de suivre (ou pas). Une histoire qui peut paraitre banale mais dans laquelle chacun peut reconnaitre un petit bout de soi. Car qui n’a pas connu la difficulté de grandir et de trouver sa place, les rêves que l’on tente de poursuivre mais que l’on doit parfois laisser derrière soi…

S’ajoute à cela l’humour de l’auteur, omniprésent tout au long du livre et toujours accompagné d’une grande tendresse envers ses personnages ainsi qu’une plongée dans l’Angleterre des années 90 qui peut rendre un brin nostalgique.

Bref, j’ai passé un très agréable moment avec cette lecture qui m’a donné envie à la fois de découvrir d’autres livres de cet auteur et de regarder l’adaptation cinématographique dès que j’aurai mis la main dessus.

4,5/5

_________________
Lecture en cours : Les sept soeurs tome I : Maia de Lucinda Riley

"Lire est le seul moyen de vivre plusieurs fois"
avatar
Lyreek

Nombre de messages : 2288
Age : 35
Location : Côte d'Azur, France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: David NICHOLLS (Royaume-Uni)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum