Iain BANKS (Écosse)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Iain BANKS (Écosse)

Message  Réaliste-romantique le Mer 18 Mai 2011 - 17:52

Iain Banks
Né en 1954 en Écosse. Il publie ses romans de science-fiction sous le nom de Iain M. Banks, et les autres sous Iain Banks. Il est surtout connu pour sa série de livre SF sur la Culture, un empire galactique qui cherche le bien.

Une forme de guerre
1987

Récit d’un événement de la longue guerre entre la Culture et les Idirans. La Culture est une société utopistes qui s’est affranchie des besoins matériels. Elle étend son emprise sur la galaxie en convainquant et absorbant les mondes qu’elles contactent. Les Idirans, une espèce spartiate et militaire, cherche aussi à étendre son emprise, mais par la domination et la force, au nom d’une croyance religieuse. Le livre suit Horza, un Métamorphe, qui se bat aux côtés des Idirans, car il abhorre la Culture qui laisse toutes les décisions importantes à ses machines et ses Mentaux, où l’humain n’est presque plus qu’accessoire.

Il s’agit d’un « Space Opera » moderne : l’Univers est peuplé d’une multitude de créatures très différentes. Le contexte social est bien décrit. J’ai trouvé que le livre se concentrait toutefois un peu trop sur les péripéties de Horza et son groupe, et pas assez sur l’ensemble de la guerre ou de la société. Dans certains chapitres, on croit lire des épisodes de la Guerre des étoiles, avec des poursuites de Faucon Millenium. Et le livre a été écrit en 1987, ce qui donne une touche vieillotte à certains éléments. Étonnamment, la SF vieillit souvent très mal.

3,5/5

le réaliste-romantique
avatar
Réaliste-romantique

Nombre de messages : 1930
Age : 41
Location : Outaouais, Québec
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Iain BANKS (Écosse)

Message  lalyre le Ven 2 Mai 2014 - 12:19

 Stonemouth       
Iain Banks        
Calmann-Lévy 2 mai 2014 
    
Quatrième couverture
Stonemouth : petite ville portuaire maussade au nord d’Aberdeen, en Écosse, réputée pour sa brume, ses gangsters, sa drogue à bas prix et son pont suspendu irrésistible pour les candidats au suicide. Après un exil de cinq ans, Stewart Gilmour est convoqué pour les obsèques de Joe, le patriarche de la famille Murston. La dernière fois qu’il a vu les Murston, une des deux familles régnant sur le crime organisé de la ville, ils voulaient sa peau. Mais Stonemouth est aussi la ville de la jeune femme qui hante encore ses rêves. Si son retour sème la discorde, il représente une seconde chance, l’occasion pour lui d’affronter le passé et ce huis clos où tout le monde se connaît. Des souvenirs comiques ou tragiques à l’instant présent, le héros passe de l’adolescence à la maturité, des anciennes amitiés toujours flamboyantes aux ennemis qui n’ont rien oublié. La semaine de deuil s’écoule entre douceur diffuse et violence extrême, jusqu’à sa conclusion explosive, que Stewart lui-même n’aurait pas pu prévoir.   De sa plume acerbe, intelligente et toujours amusante, l’auteur installe ses personnages dans une ambiance cotonneuse et nostalgique, théâtre d’une histoire complexe et tendre à la fois.


Mon avis
Stonemouth est une petite ville fictive, un genre de ville ou tout le monde connait tout le monde, avec ses kilomètres de plage, un pont qui invite les suicidaires. Une ville qui pourrait être agréable mais devient rapidement sordide  par la drogue et les gangsters qui y sévissent et la tension permanente qui ressurgit par de courts évènements très violents.  C'est aussi une ville sous l'emprise de deux familles criminelles qui font la pluie et le beau temps, la police détournant le regard lorsque c’est nécessaire pour couvrir leurs méfaits. Une histoire d’amour qui a mal tourné, une bande de jeunes dont fait partie Steward qui a couché avec la sœur de sa fiancée. Obligé de quitter la ville car il est en danger par la violence des frères de la délaissée. Il revient au pays après cinq ans passé à Londres, mais la colère et la vengeance pour l’honneur grondent encore ……Je n’ai pas tellement aimé ce roman sombre ou la violence est toujours aux aguets, beaucoup de personnages bons ou méchants,  la corruption,  le sexe, la drogue et l’alcool y tiennent une grande place. Vraiment cette lecture ne m’a rien apporté, évidemment ceci n’est que mon avis……3,5/5

……………………………………..
avatar
lalyre

Nombre de messages : 4194
Age : 85
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum