Romain GARY - Charge d'âme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Romain GARY - Charge d'âme

Message  Philcabzi le Mer 18 Mai 2011 - 14:47

Charge d’âme
Ed. Gallimard, 1977, 311 pages, ISBN

Ma note: 2.5/5

4ème de couverture:
Le « carburant avancé ». Tel est le nom donné pudiquement à la nouvelle énergie qui fait marcher les lampes, les moteurs, les voitures, et sert aussi pour des super-bombes nucléaires. Ce « carburant avancé » n'est rien d'autre que les âmes, saisies par des « capteurs » et mises dans des piles. Comment réagissez-vous quand vous apprenez que la femme que vous aimez va survivre sous la forme d'une ampoule de 100 watts, et que votre vieux voisin, un ancien résistant, est maintenant dans le moteur de votre Citroën ?

Marc Mathieu, savant génial, est comme tous ces illustres prédécesseurs et confrères. Il n'a rien de plus pressé, son invention faite, que de protester contre l'usage qui va en être fait par les Grands. Traqué par ces assoiffés de puissance, il finit par se réfugier en Albanie et menace de réduire l'humanité tout entière en bétail. Pour sauver le monde de cette "déshumanisation" - mais n'est-elle pas déjà en cours? - il faudra de burlesques et pourtant très réalistes consultations télévisées entre le Président américain, les Russes, le Pape. Il faudra les bombardiers atomiques et un super-commando de choc.

Mon avis:
Ça m’a pris du temps à écrire cette critique et pourtant je serai brève. L’histoire de fond, le questionnement qu’elle apporte, est particulièrement bien réussi. On se pose la question: et moi comment je réagirais à cette nouvelle forme d’énergie? Encore plus intéressant ce serait de regarder les différences de réaction entre les gens de la fin des années 70 et ceux d’aujourd’hui. Mais le roman en soi a mal vieilli, les mœurs, la façon de penser, notre relation face au spirituel et à la science ont tellement changé que certains passages sont invraisemblables. De plus l’action se déroule trop vite, avec trop de personnages, ont ne s’attache à aucun d’eux et il est difficile de comprendre certains comportements ou actions. Malgré tous ces commentaires négatifs il ne reste pas moins que l'écriture est par moment vraiment génial et ça donne des petites phrases assassines.

Dans les années soixante, la plus grande contribution qu'un physicien nucléaire pouvait apporter à l'humanité c'était de s'abstenir de toute contribution

_________________
Philcabzi
Ainsi qu'une journée bien remplie donne un doux dormir, ainsi une vie bien employée donne un doux mourir. Leonardo da Vinci

Ma PAL: 64 livres
Lecture du moment: Les âmes perdues de Dutch Island de John Connolly
avatar
Philcabzi
Admin

Nombre de messages : 2995
Age : 41
Location : Québec/Canada
Date d'inscription : 25/10/2008

http://latetedanslechaudron.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum