Messaoud HATTOU (France/Algérie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Messaoud HATTOU (France/Algérie)

Message  matw25 le Jeu 5 Mai 2011 - 21:27

Michou d'Auber édition Intervista, 189 pages , co écrit avec Thomas Gilou

Résumé: 1963, Messaoud a 8 ans, sa mère malade et son père ne pouvant s'occuper d'eux, il devient enfant de l'assistance. Il se retrouve ainsi placé dans le Berry chez Gisèle et Georges. Dans cette France, les préjugés et le racisme latent pousse Gisèle à cacher sa véritable identité aux habitants mais également à son propre mari. Ainsi, il devient Michel d'Auber(il est originaire d'Aubervilliers). Ainsi, on va suivre à travers ce roman son intégration dans ce nouvel environnement mais surtout la très belle histoire d'amour entre lui et Gisèle cette mère adoptive rêvant d'avoir des enfants et surtout avec Georges, ancien militaire à la retraite avec qui il nouera une très forte complicité et un amour réciproque. Ce récit nous montre donc l'itinéraire suivi par ce jeune garçon décrivant le contexte de ces années et nous dévoile surtout une très belle histoire amour et la construction de sa nouvelle identité.

Mon avis: L'histoire est tout simplement splendide. On ne peine à imaginer cette relation si particulière entre le jeune Messaoud et ce colosse qu'est Georges l'ancien militaire. On suit donc sans mal cette histoire qui est réelle rappelons le. La relation entre les personnages principaux et splendide et sur ce point on peut parler d'un coup de . Néanmoins, on est loin d'un style assuré et entraînant comme savent le faire Tatiana de Rosnay ou d'autres, on a parfois du mal à accrocher, les transitions sont parfois maladroites et le changement de point de vue (actuel, ancien ) n'apporte rien au livre voir même le dessert. J'aurais préféré n'en rester qu'au récit du petit garçon de 8 ans sous la forme d'un récit intime comme par exemple le Grand Cahier d'Agota Kristof par exemple.

Ainsi un très beau livre sur le fond mais pas sur le forme.

Je signale ainsi l'existence d'une adaptation cinématographique réalisée avant l'écriture du roman par les deux mêmes personnes (Messaoud Hattou et Thomas Gilou). Celle ci en effet a l'avantage de garder le fond qui en fait une très belle histoire et enlèvent les problèmes de styles. Les personnages interprétés par le jeune Samy Seghir (revu dans Neuilly sa mère et Fractures) pour le rôle de Messaoud, Gérard Depardieu pour le rôle de Georges et Nathalie Baye pour Gisèle sont également très attachant et nous permette de se replonger dans cette époque. Le seul bémol est le côté angélique du film qui ne reprend pas la fin du roman pour ne garder que cette magnifique histoire qui néanmoins est à découvrir selon moi plus via le film que via le livre à cause des réserves évoquées ci dessus.

En conclusion, une lecture pas prodigieuse mais la découverte d'une très belle histoire: 4/5

_________________
Ce qui demeure secret chez le père, s’exprime chez le fils et je
découvre souvent grâce à lui le secret que son père n’a jamais dévoilé
-Nietzche



Lecture en cours: Peine Perdue d'Olivier Adam


avatar
matw25

Nombre de messages : 865
Age : 25
Location : Besançon (25)
Date d'inscription : 10/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum