Carolyn D. WALL (Etats-Unis)

Aller en bas

Carolyn D. WALL (Etats-Unis)

Message  Clochette le Dim 6 Mar 2011 - 17:43

Aurora Kentucky


Editions Seuil

4ème de couverture.
En 1938, dans le Kentucky marqué par la pauvreté, conséquence de la dépression, et le racisme profond, Olivia Harker, s'échine à tenir avec son petit-fils, William, l'épicerie héritée de son père, mort, et héberge sa mère à moitié folle. Seule consolation, son amour payé de retour pour William et la présence des loups descendants de ceux rapportés d'Alaska par son grand-père. Mais dans l'ombre, le sinistre Arnold Phelps et sa bande
font planer un danger permanent sur Olivia et sa famille. Danger dont elle ne perçoit pas tout de suite l'étendue. Il lui faudra plonger dans le passé de Phelps, ses exactions racistes et dans l'œuvre de son père, justicier silencieux, pour tirer l'histoire au clair et, en même temps, découvrir que
tous ceux qui l'aiment lui mentent depuis des années. Ce roman, très abouti qui nous vient de l'Amérique profonde, s'inscrit dans la veine de Harper Lee et de Eudora Welty. Traversé par une tension et une émotion quasi constantes, il est porté par une femme magnifique, courageuse, qui a gardé sa candeur et son intégrité.


Comme indiqué dans la 4ème de couverture, une belle grande histoire racontée par la voix d’une grande héroïne à mon sens, qui ne lâchera rien, par amour des siens, que ce soit de son petit-fils ou pour ses loups. Sa quête de la vérité va lui permettre de découvrir qui sont les gens
qui l’entourent et prennent soin d’elle, silencieusement, depuis tant d’années.
Effectivement, ce roman m’a à la fois fait penser à « Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur » et à « La couleur des sentiments » avec la prise de conscience de la population blanche face aux traitements endurés par les noirs et à l’envie pour certains de mettre fin à cette situation. L écriture de Carolyn D. Wall est simple mais belle, et vous pousse à poursuivre pour tenter,comme Olivia, d’en savoir un peu plus, sur le secret de famille. Vraiment une belle grande dame que cette Olivia !
Un très bon moment de lecture.
Ma note : 4/5
Clochette
Clochette

Nombre de messages : 2135
Age : 44
Location : Nantes Bretagne
Date d'inscription : 25/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carolyn D. WALL (Etats-Unis)

Message  lalyre le Ven 23 Mar 2012 - 17:42

Aurora, Kentucky

Mon avis
Ce roman est écrit sur fond de pauvreté et de misère, conséquence de la dépression. Parlant des personnages, je dirais que la plupart d’entre eux sont attachants, mis à part le sinistre Arnold Phelps et sa bande, des hommes qui font planer le danger sur Olivia, une femme forte qui tient une épicerie avec William, son petit-fils, une femme attachante et courageuse. J’ai aussi aimé les personnages secondaires tels ses amis noirs Junk et Love Alice mais aussi Wing, son premier amour….Olivia retourne souvent dans ses souvenirs, sa vie avec son père lorsque sa mère fut placée dans un asile, elle a beaucoup souffert de la méchanceté de sa mère à moitié folle. L’amour, le mensonge, la vengeance, le racisme, les secrets, la violence et les relations-mère-filles sont des thèmes qui se manifestent au fil des pages. Un beau portrait de femme conté avec une écriture simple et de courts chapitres, tout cela fait que j’ai apprécié ce livre…4/5
lalyre
lalyre

Nombre de messages : 4609
Age : 86
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carolyn D. WALL (Etats-Unis)

Message  Lacazavent le Lun 12 Nov 2012 - 21:02

Aurora, Kentucky de Carolyn D. Wall
Points, Grands Romans / 413 pages



En 1938, dans le Kentucky marqué par la pauvreté et le racisme, Olivia Harker survit en tenant une épicerie. Dans son cabanon isolé dans la montagne, elle élève son petit-fils, s’occupe de sa mère à moitié folle et prend soin des loups que son grand-père ramena jadis d’Alaska. Un jour, elle décide de faire déplacer la tombe de son père pour l’avoir près d’elle. Sans se douter que, ce
faisant, elle va s’attirer la colère de son sinistre voisin Arnold Phelps, et déterrer un secret que ceux qui l’aiment lui cachent depuis des années.

C'est une lecture très agréable, un plaisir malgré une écriture qui demeure assez simple. On se laisse prendre par l' histoire et les personnages dès les toutes premières pages. De très nombreux sujets sont abordés, la pauvreté, le racisme, la cruauté, la violence, la bêtise humaine, la folie tempérés fort heureusement par des personnages (Olivia, Will, Love Alice, Wing...etc) aux caractères entiers, des personnages plein de bonté et d' amour et surtout extrêmement attachants.
À lire pour le plaisir de passer un bon moment en compagnie d' un bon roman après tout c'est le principal.


4/5

_________________
Lectures en cours :  Indépendance de Richard Ford  ([i]Frank Bascombe T2) $

Dernières lectures : L' Intérêt de l' enfant de Ian McEWAN (4/5), Un week-end dans le Michigan de Richard Ford (4,5/5)(Frank Bascombe T1), [/i]L' Homme du verger d' Amanda COPLIN (4/5), La Pyramide de glace J-F Parot (3,75/5)(T12)
Lacazavent
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5581
Age : 32
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Moi Clea Shine - Points (poche) - 5/5

Message  zeta le Ven 14 Fév 2014 - 9:48

Quelle jolie histoire que celle de Clea Shine, jolie n'est peut-être pas le mot qui convient parce qu'elle contient beaucoup de souffrance. Mais heureusement il en ressort aussi beaucoup d'espoir et d'amour.
CLea Shine, sitôt née est abandonnée par sa mère, qui la confie à une voisine Jerusha Lovemore. Dans le sud profond des Etats Unis, la pauvreté, la couleur de peau, et les éléments qui se déchaînent souvent marquent les êtres. Clea regarde de loin vivre sa mère biologique et beaucoup de sentiments contraires naissent dans sa tête. La petite fille est intelligente, mais ce n'est pas facile de vivre dans l'attente de quelque chose qui ne viendra jamais.
Une fois adulte on comprendra combien, malgré l'attention et l'affection de sa mère de substitution, clea a dû se construire en combattant le désespoir latent pour atteindre une certaine sérénité, sérénité qu'une dernière épreuve, celle infligée par la nature, peut remettre en question.
Je ne donne pas souvent 5 à un roman, celui-ci m'a touchée.
zeta
zeta
Admin

Nombre de messages : 4028
Location : lot et garonne - France
Date d'inscription : 25/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carolyn D. WALL (Etats-Unis)

Message  Mandarine le Sam 15 Fév 2014 - 16:11

Merci, Zeta! Je note ce roman, et j'espère le lire bientôt!
Mandarine
Mandarine

Nombre de messages : 2354
Age : 33
Date d'inscription : 10/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carolyn D. WALL (Etats-Unis)

Message  kattylou le Mar 17 Fév 2015 - 12:02

Un coup de coeur pour ce roman que j'ai lu d'une traite . Olivia est une femme forte et courageuse qui se bat jusqu'au bout pour protéger les siens les loups et maintenir tant bien que mal l'épicerie à l'époque de la depression .La narratrice raconte son enfance heureuse avec son père jusqu'au retour de sa mère de l'asile suivi de peu par la mort de celui ci. Vient ensuite l'âge adulte, les dérives et le bonheur de vivre avec son petit fils malgré la menace de la famille Phelbs qui tue les loups et leur coupent les oreilles. Dans les 50 dernières pages le rythme s'amplifie et je ne m'attendais pas du tout à cette fin
ma note 5/5

kattylou
kattylou

Nombre de messages : 4009
Age : 54
Location : 77
Date d'inscription : 08/09/2009

http://kattyloucuis.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carolyn D. WALL (Etats-Unis)

Message  Awara le Mar 17 Fév 2015 - 22:23

Je note Aurora pour le challenge US/Kentucky
Awara
Awara

Nombre de messages : 4521
Age : 74
Location : PARIS
Date d'inscription : 03/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carolyn D. WALL (Etats-Unis)

Message  Elfe le Mer 25 Fév 2015 - 8:22

Aurora Kentucky
Points


Un très bon moment de lecture pour moi aussi. J'ai adoré suivre le personnage d'Olivia qui lutte pour rester debout entre une mère qui perd la tête et agressive, une épicerie à tenir tant bien que mal, la perte d'être chers et l'omniprésence du racisme. Quelle femme! L'écriture est certes simple mais elle permet une lecture fluide et agréable!

4/5
Elfe
Elfe

Nombre de messages : 1865
Age : 38
Date d'inscription : 07/01/2009

http://elfique2.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carolyn D. WALL (Etats-Unis)

Message  Cyrielle le Mer 25 Fév 2015 - 9:48

Ce roman me tente beaucoup, quand je te l'ai pris pour le SWAP, j'ai failli le prendre en double pour moi.
Il est noté dans mon challenge US, je finirai bien par l'acheter  Very Happy.


En tout cas je suis ravie qu'il t'ait plu. 

_________________
13 livres lus en 2019
Cyrielle
Cyrielle
Admin

Nombre de messages : 7954
Age : 32
Date d'inscription : 27/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carolyn D. WALL (Etats-Unis)

Message  Elfe le Mer 25 Fév 2015 - 14:19

Je peux te le prêter si tu veux! wink
Elfe
Elfe

Nombre de messages : 1865
Age : 38
Date d'inscription : 07/01/2009

http://elfique2.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carolyn D. WALL (Etats-Unis)

Message  Cyrielle le Mer 25 Fév 2015 - 15:14

Tu me prends par les sentiments Elfe, ça serait avec plaisir  Very Happy

_________________
13 livres lus en 2019
Cyrielle
Cyrielle
Admin

Nombre de messages : 7954
Age : 32
Date d'inscription : 27/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carolyn D. WALL (Etats-Unis)

Message  Chantal le Dim 31 Mai 2015 - 19:17

AURORA KENTUCKY :


Eh bien, moi, suite à vos bonnes critiques, j'ai été un peu déçue… L'histoire en elle-même n'est pas trop mal, mais elle est "servie" par une écriture très très banale qui ne m'a vraiment pas plu et m'a beaucoup gênée. Et je dois dire que j'ai fini le livre en me forçant un peu.
Pour une lecture légère de vacances, oui, mais vraiment sans plus.


3/5
Chantal
Chantal

Nombre de messages : 2422
Location : France
Date d'inscription : 22/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carolyn D. WALL (Etats-Unis)

Message  Cyrielle le Mar 18 Aoû 2015 - 7:41

AURORA, KENTUCKY



Mon avis : 4/5
Carolyn D Wall, nous conte l'histoire d'Olivia, une femme tenant une modeste épicerie et devant s'occuper de son petit fils William et de sa mère Ida, complètement folle.
Au début du roman on découvre l'enfance d'Olivia et le déroulement de sa vie qu'à cet hiver 1938 où tout va basculer. A partir de là le roman prend une tournure plus dramatique mais très prenante, surtout la fin que j'ai dévoré à presque louper ma station de train  Laughing.
Il est vrai que le style est très léger mais ça ne m'a pas dérangé dans la lecture, je trouve que ça allait bien avec le personnage d'Olivia qui nous narre l'histoire, qui est une femme simple mais déterminée.
Je trouve que Aurora, Kentucky est un bon roman pour commencer à  aborder la question de la condition des noirs.

_________________
13 livres lus en 2019
Cyrielle
Cyrielle
Admin

Nombre de messages : 7954
Age : 32
Date d'inscription : 27/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carolyn D. WALL (Etats-Unis)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum