Michael ZADOORIAN (Etats-Unis)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Michael ZADOORIAN (Etats-Unis)

Message  Suzanne-écrivain le Sam 19 Fév 2011 - 18:31



Michael Zadoorian


Michael Zadoorian est né à Detroit, Michigan, et a vécu dans la région durant toute sa vie.

Son père, Norman, a été photographe pour le Detroit Edison Company pendant 35 ans, photographiant les centrales nucléaires, les défilés, les «tout-électrique Cuisines », les gros bonnets des entreprises, et les victimes d'électrocution. Sa mère, Rose-Marie, était femme au foyer. La créativité est encouragée chez Michael et sa sœur, Susan. Il a fréquenté les écoles publiques de Detroit, est ensuite diplômé de l'Université Wayne State avec un diplôme en arts libéraux.

Au milieu des années quatre-vingt, Zadoorian découvre le travail de Raymond Carver, qui l’ inspire et commence à écrire de la fiction. Après quelques années à travailler son éciture, il décide de retourner à la Wayne State afin d’ étudier la création littéraire. Tout en travaillant à sa maîtrise en anglais, il est le bénéficiaire de la Creative Writing Loughead Eldridge des bourses d'études et obtient trois prix pour son Tompkins fiction et d'essais.

Pendant ce temps, Zadoorian continue d’écrire, rédactions de textes publicitaires pour les concessionnaires de voitures d'occasion, les viandes transformées, les banques, et les chaînes de pizza, mais il continue à travailler sur ses récits. Même s'il a fallu un certain temps pour s’éloigner de l'influence de Carver, il a rapidement commencé à élaborer sa propre voix et un style qui reflète sa sensibilité propre. Son travail apparaît dans diverses revues littéraires et journaux, y compris la revue américaine, Beloit Fiction Journal, l'œuvre littéraire, revue américaine Short Fiction, Detroit Noir, et le Parlement européen Panurge journaux du Nord et de Paris Transcontinental. Zadoorian travaille toujours en tant que concepteur-rédacteur dans la région de Detroit. Il a également travaillé comme journaliste, écrivain de magazine, commis expéditionnaire... Il vit avec sa femme, Rita Simmons, un bibliothécaire, dans une vieille maison remplie d’antiquités.

Source HarperCollins Publisher (extrait)

_________________
Lecture du moment :
 
Violence à l'origine de Martin Michaud
avatar
Suzanne-écrivain

Nombre de messages : 847
Age : 44
Location : Saint-Hubert, Québec
Date d'inscription : 25/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michael ZADOORIAN (Etats-Unis)

Message  Suzanne-écrivain le Sam 19 Fév 2011 - 18:42


Le cherche bonheur
248 pages
Éditions : Fleuve Noir

Résumé

Ella et John Robina, sont mariés depuis plus de soixante ans. Lui, perd la mémoire, alors qu'elle, est atteinte de nombreuses maladies. Ella désire faire vivre un dernier voyage à son époux. Elle le kidnappe donc, et à bord de leur camping-car, ils traversente les États-Unis suivant la fameuse route 66.

Mon avis

J'ai beaucoup aimé les premiers chapitres du roman... Les enfants qui s'inquiètent, la dame qui ne veut que fuir sa triste réalité, les flashbacks de leur histoire d'amour... Le sujet était intéressant. Par contre, à la moitié du roman, j'ai eu l'impression qu'il ne se passait rien ! Ils voyagent, rencontrent des gens et on passe à autre chose. L'intrigue manquait de punch selon moi... Dommage, car le début était bien !

J'ai lu des critique de ce roman sur Internet et toutes les critiques étaient élogieuses... Suis-je la seule à ne pas avoir appréciée ? Mes attentes étaient-elles trops grandes ? Qui sait ?

Somme toute, une belle histoire d'amour, une réflexion sur la vieillesse et la vie familiale... Mais, qui m'a laissé sur ma faim !

Ma note
3/5

_________________
Lecture du moment :
 
Violence à l'origine de Martin Michaud
avatar
Suzanne-écrivain

Nombre de messages : 847
Age : 44
Location : Saint-Hubert, Québec
Date d'inscription : 25/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michael ZADOORIAN (Etats-Unis)

Message  Lyreek le Lun 21 Nov 2011 - 20:06


Le cherche-bonheur - Michaël Zadoorian
10/18 - 283 pages

Ella est une vieille dame atteinte d'un cancer. Son mari John perd la tête. Malgré cela, Ella décide qu'ils vont s'offrir des vacances. Ils partent donc de Detroit, à bord de leur camping-car, le cherche-bonheur, direction la Californie via la célèbre route 66.

Ce roman, léger en apparence, amène tout de même quelques réflexions sur la vieillesse et la maladie.
J'ai trouvé le couple John-Ella très attachant, souvent très drôle malgré leur mauvaise santé, mais aussi très touchant dans l'amour qu'il se porte après plus de 60 ans. Au fil du voyage, on plonge dans leurs souvenirs, leurs vacances avec leurs enfants, l'histoire de leur couple.
Une histoire simple et émouvante, un périple à travers les Etats-Unis qui m'a mené sur les routes de l'Ouest sans que je vois les pages défiler et m'a laissé triste d'atteindre la fin du voyage.

4/5

_________________
Lecture en cours : Le pélérinage de Osamu Hashimoto

"Lire est le seul moyen de vivre plusieurs fois"
avatar
Lyreek

Nombre de messages : 2253
Age : 35
Location : Côte d'Azur, France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michael ZADOORIAN (Etats-Unis)

Message  Mousseline le Jeu 24 Nov 2011 - 20:37

Merci Lyreek pour me l'avoir fait découvrir.

C'est mon genre.... Le résumé fait pensé à Lecon de conduite de Ann Tyler...

Mais avec la route 66 ca doit faire encore plus sympa.

_________________
Mousseline

Magasin général tome 2 : Serge de Loisel et Tripp et L'île des chasseurs d'oiseaux de Peter May



"Happiness is only real when shared." (Christopher McCandless)
avatar
Mousseline
Admin

Nombre de messages : 4359
Date d'inscription : 24/10/2008

https://sites.google.com/site/lauteursamericains/home

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michael ZADOORIAN (Etats-Unis)

Message  Elfe le Sam 11 Aoû 2012 - 12:54

Le cherche bonheur

Le cherche bonheur c'est le nom du camping car de John et Ella,
couple de retraités qui décide de le remettre en service pour prendre la
route 66 comme lorsqu'ils étaient jeunes! Ce voyage prend des airs de
pélerinage: John est atteint de la maladie d'Alzheimer et Ella est en
phase avancée d'un cancer. Et c'est pour eux un moyen de faire un pied
de nez à la maladie en vivant une dernière fois les joies de vivre sur
la route et en faisant revivre les vieux souvenirs heureux.

Un petit roman qui malgré le sujet délicat nous laisse un sourire aux
lèvres. Un véritable hommage à la vieillesse, à la famille et à
l'amour. J'ai aussi eu beaucoup de plaisir à suivre et à découvrir avec
eux la route 66 et ses paysages si particulier.
Ma note: 5/5
avatar
Elfe

Nombre de messages : 1763
Age : 36
Date d'inscription : 07/01/2009

http://elfique2.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michael ZADOORIAN (Etats-Unis)

Message  Awara le Dim 12 Oct 2014 - 21:22

LA BOUTIQUE DE LA SECONDE CHANCE
Michaël ZADOORIAN
Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Jean-François Merle
10-18,  coll Fleuve Noir. , 2013, 311 pages.

Richard, dit Chiffo ou Chiffonnier, est le narrateur de cette histoire. C’est un chineur dans l’âme qui tient une boutique de brocante dans la banlieue de Détroit. Il est spécialisé dans les objets  des années 30 à 80, avec un faible pour les années 50. Cet homme solitaire écume le matin les vide-greniers, successions, ventes de charité et marchés aux puces, là où son instinct lui dit qu’il va dénicher l’objet qu’il va pouvoir conserver ou vendre dans sa boutique où l’après-midi il attend le chaland ; le soir il dîne d’une boîte de conserve.
Deux événements vont bouleverser sa vie.
Tout d’abord, la mort de sa mère. Non qu’il n’en éprouve un très grand chagrin ; ses relations avec elle étaient assez conflictuelles parce qu’elle ne comprenait pas son choix de vie. Mais il doit vider la maison de famille. Outre les émotions éprouvées devant les objets familiers, il doit affronter les souvenirs qui l’assaillent. En même temps il noue une relation avec une jeune femme complètement dingue des chiens et des chats. Elle travaille dans un refuge pour animaux, s’occupe d’eux, leur cherche un foyer et, bien souvent, est amenée à les tuer. Cette dernière activité qu’elle remplit comme un sacerdoce, la conduit à la dépression dont la sortira notre brocanteur amoureux.
 
 
Je me suis laissée prendre par l’addiction pour la recherche d’objets de seconde main de Chiffo. Il faut dire que c’est une activité que j’aime bien et l’auteur semble avoir bien intégré ce qui fait l’intérêt de celle-ci et le plaisir de la trouvaille : « Le vrai chineur s’abandonne à sa quête. Le problème, c’est qu’il ne sait pas vraiment ce qu’il cherche jusqu’à ce qu’il tombe dessus » J’ai lu avec grand plaisir ce livre sur la seconde chance qui est offerte aux  objets, à des animaux, mais aussi aux hommes quand on leur prête attention et qu’on pose un regard aimant sur eux
L’écriture est simple et pleine d’humour, même si certains passages sont bien sombres. J’ai aussi beaucoup aimé la description qu’il fait de la fête des morts mexicaine qui exorcise les terreurs de Thérésa, même si j’ai trouvé que le ton était différent de celui du  reste du roman et créait une coupure.

Note 4/5

_________________
avatar
Awara

Nombre de messages : 3858
Age : 72
Location : PARIS
Date d'inscription : 03/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michael ZADOORIAN (Etats-Unis)

Message  Lyreek le Lun 13 Oct 2014 - 18:57

Il est sur ma liste! J'avais bien aimé Le cherche-bonheur, son précédent roman et celui-ci a l'air aussi réussi. Merci Awara Smile

_________________
Lecture en cours : Le pélérinage de Osamu Hashimoto

"Lire est le seul moyen de vivre plusieurs fois"
avatar
Lyreek

Nombre de messages : 2253
Age : 35
Location : Côte d'Azur, France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

La boutique de la seconde chance - 3,5/5

Message  zeta le Dim 28 Déc 2014 - 9:08

Hélas je l'ai fini il y a quelques semaines et j'aurai du mal à retrouver mon ressenti exact (c'est ça de trop attendre pour écrire son commentaire).
Je sais que j'ai bien aimé ce livre, le personnage du brocanteur est très sympathique, sa compagne un peu trop tourmentée mais on le comprend vu ce qu'elle fait comme métier. Leur rencontre est jolie, leurs difficultés un peu convenues, l'écriture est agréable et l'évocation des vide-grenier à l'américaine intéressante.
Je pourrai relire cet auteur.
Merci Awara pour ce prêt, il va repartir chez toi prochainement.
avatar
zeta
Admin

Nombre de messages : 4028
Location : lot et garonne - France
Date d'inscription : 25/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michael ZADOORIAN (Etats-Unis)

Message  kattylou le Ven 12 Mai 2017 - 11:29

Awara En cherchant un livre pour mon challenge US Etat du Michigan j'ai trouve cet avis et je l'ai achete

_________________
Louise Penny - Revelations Brutales 
Proust - A l'ombre des jeunes filles en fleurs
avatar
kattylou

Nombre de messages : 3276
Age : 52
Location : 77
Date d'inscription : 08/09/2009

http://kattyloucuis.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michael ZADOORIAN (Etats-Unis)

Message  kattylou le Lun 10 Juil 2017 - 19:26

Je viens de la commencer je suis rentrée tout de suite dans le livre . Cette accumulation d'objets m'amuse  Very Happy

_________________
Louise Penny - Revelations Brutales 
Proust - A l'ombre des jeunes filles en fleurs
avatar
kattylou

Nombre de messages : 3276
Age : 52
Location : 77
Date d'inscription : 08/09/2009

http://kattyloucuis.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michael ZADOORIAN (Etats-Unis)

Message  kattylou le Ven 14 Juil 2017 - 21:47

“ A ma mort je ne laisserai que des vieilleries. Si j’allais chez moi le jour de la vente de ma succession, j’achèterai l’ensemble“. Ainsi commence le roman
Richard dit Chiffo tient une brocante ou plutôt un bric à brac d’objets . Chaque matin il part chiner, fait les successions et ouvre sa boutique l’après-midi . Ce qui l’interesse ce n’est pas les beaux meubles anciens non il aime tous ces menus objets qui ont fait le quotidien à une époquedonnée . Cela peut aller du stylo publicitaire des années 50 au sous bock de bière célébrant le bi-centenaire.Le décès de sa mère et la rencontre avec une jeune femme tourmentée vont bouleverser la routine de notre brocanteur.
Ce livre m’a parlé dès les premières pages, j’ai aimé le rapport que Richard entretient avec les objets . Il aime fouiller dans les vides grenier ,objets des successions , chaque petit objet est choisi et mis dans sa boutique pour lui donner une seconde vie . De nombreux sont décrits mais ils doivent être beaucoup plus évocateur pour un américain j’ai noté tout de même le porte bonbon pez.Lors du déces de sa mère afin d’éviter que sa sœur ne vende tout en bloc il va fouiller dans les cartons ,ceux qui sont à la cave et dans lesquel sont enterres les vestiges de la vie d’avant  lui et sa soeur. il va trouver des pans insoupçonnés de la vie de ses parents .

Si les passages sur sa passion des objets m’ont beaucoup plu j’ai moins aimé ceux avec Thérésa. On comprend pourquoi elle est si torturée lorsque l’on connait son métier mais je n’ai pas réussi à m’attacher à son personnage.
4/5

_________________
Louise Penny - Revelations Brutales 
Proust - A l'ombre des jeunes filles en fleurs
avatar
kattylou

Nombre de messages : 3276
Age : 52
Location : 77
Date d'inscription : 08/09/2009

http://kattyloucuis.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michael ZADOORIAN (Etats-Unis)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum