May KHAM ( France )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

May KHAM ( France )

Message  lalyre le Lun 3 Jan 2011 - 17:43

Journal d'une enfant survivante
May Kham
Ed.Les Nouveaux Auteurs Septembre 2010
300 pages


Présentation de l'éditeur

L'histoire racontée dans ces pages, avec une sensibilité à fleur de peau, est celle d'une jeune Hmong du Laos. Depuis son enfance auprès d'un père général allié des Occidentaux, jusqu'à son exil en France, en passant par les terribles camps de la jungle thaïlandaise, mouroirs à ciel ouvert. Maykham, gamine singulière puis adolescente révoltée, est forcée de se battre contre la faim, la mort et l'oubli, mais aussi l'incompréhensible abandon d'une mère, l'éclatement d'une famille dans un milieu rétrograde, face à une société incompréhensible, une culture nouvelle et des amours insensées. Pourtant le courage de Maykham, qui parvient à nous faire sourire dans cette tourmente, précipitera son destin. Pour la première fois aussi intimement retracé, le destin tragique des Hmongs, "supplétifs indigènes" d'Asie, abandonnés à leurs ennemis après les guerres de décolonisation. L'espoir aussi de nombre de réfugiés qui rêvent d'une France de l'accueil.

Mon avis
Voici un très beau livre, un roman en partie autobiographique qui nous parle du destin tragique des Hmongs. C'est l'histoire de ces Laotiens dont faisait partie May et sa famille, chassés de leur pays par la guerre civile ,ce sont tout d'abord les camps à ciel ouvert. May nous raconte très bien son enfance avec son père et ses trois femmes et leurs enfants vivant tous ensemble dans une propriété, mais c'est la fuite et la misère,l'exil, la souffrance et les réalités de l'intègration en France, le rejet de ces réfugiés est d'ailleurs toujours d'actualité, nous en avons des exemples tous les jours.....Et pourtant ces gens ne rêvent que d'une terre d'accueil, May nous en parle très bien avec beaucoup de pudeur et de façon poignante. Un texte très intéressant ou les malheurs font surface avec force,un livre réussi ou sans larmoiement, l'auteur nous livre des sentiments divers " peur, tristesse, émotion mais ausi des petites joies me faisant sourire, j'ai admiré le courage et la détermination de May, le sacrifice de la soeur aînée, j'ai détesté les pleurs de la mère et l'inqualifiable abandon de sa fille j'ai bien compris qu'elle était malheureuse mais ses enfants en souffraient, je fus horrifiée lorsqu'elle déclare qu'elle aurait dû tirer la chasse et faire disparaître May à sa naissance. J'ai aimé ce livre que j'ai lu comme un hommage à tous ces gens sans patrie et je le recommande vivement 4,5/5
avatar
lalyre

Nombre de messages : 4246
Age : 85
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum