Fannie FLAGG (Etats-Unis)

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Fannie FLAGG (Etats-Unis)

Message  gallo le Lun 3 Nov 2008 - 9:44

De : suzanneécrivain (Message d'origine) Envoyé : 10/12/2005 22:09
Un lieu béni - Fannie Flagg
Flammarion Québec, 247 pages

Quatrième de couverture
Comment réparer l'irréparable ? Condamné par son médecin, Oswald T. Campbell quitte Chicago pour les cieux plus cléments de Lost River, en Alabama. Dans ce petit village oublié, le facteur fait sa tournée en bateau, le propriétaire du magasin général a pour associé un oiseau rouge taquin, confident d'une petite orpheline, et de sympatiques commères ont fondé une société secrète qui multiplie les actes de beinfaisance. La vie grise et malchanceuse d'Oswald prend soudainement une tournure inattendue...

Mon avis
C'est le deuxième livre que je lis de Fannie Flagg. Le premier, Beignets de tomates vertes, avait été un véritable coup de coeur. Celui-ci, Un lieu béni, est aussi très bon... Bien que je préfère quand même le premier (Les premiers coups de coeurs tiennent toujours une place spéciale )
L'atmosphère dans Un lieu béni est magique. Les personnages semblent tellement vrais, que l'on a l'impression de les côtoyer... On s'y attache vraiment. Il n'y a pas de personnages méchants... Chacun possède ses qualités et ses défauts.
Bien que le sujet aurait pu être lourd, l'auteur nous fait souvent sourire tout au long du livre. À la fin, j'avais l'impression de laisser un endroit spécial et des gens précieux... Un véritable conte pour adulte !
On voudrait tellement y croire !
À la fin du livre se trouve un petit spécial... À lire !
Ma note: 5/5

Biographie
Fannie Flagg a commencé à écrire et à participer à des émissions de télévision à l'âge de dix-neuf ans. Depuis, elle a continué à s'illustrer comme actrice et auteur à la télévision, au cinéma et au théâtre. Elle a écrit de nombreux romans à succès louangés par le New York Times : Daisy Fay and the Miricle Man (Daisy Fay et l'homme miracle), Fried Green Tomatoes at the Whistle Stop Cafe (Beignets de tomates vertes, qui a donné le film Fried Green Tomatoes produit par Universal Picture), Welcome to the Wold, Baby Girl! et Standing in the Rainbow. Son scénario pour le film Fried Green Tomatoes a été sélectionné à la fois pour le prix de l'Academy et celui de la Writers Guild of America, et a obtenu le prestigieux Scripters Award. Fannie Flagg vit en Californie et en Alabama.

Commentaire personnel
Bien que le film Fried Green Tomatoes est bon, j'ai beaucoup plus aimé le livre. La fin est très différente de celle du film. On dirait que les producteurs Américains veulent à tout prix présenter des happy ending.

Suzanne

De : Mousseliine Envoyé : 31/03/2006 20:34
Fannie FLAGG - Beignets de tomates vertes
(J'ai lu, 2003, 475 pages)
Evelyn Couch, 48 ans, se lie d'amitié avec une vieille dame, Ninny Threadgoode, pensionnaire dans un centre d'hébergement pour personnes âgées à Birmingham, Alabama. On est en 1986. Mais plus souvent qu'autrement on remonte dans les souvenirs de Ninny et on couvre pratiquement tout le 20e siècle. Ses souvenirs sont liés au Café de Whistle Stop et à tout ce qui l'entoure. On y fait connaissance de la fameuse famille Threadgoode dont Idgie co-propriétaire du café, Idgie l'intrépide, alcoolo au grand coeur, l'amie des Noirs et des vagabonds, a-t-elle tué Frank Bennett? Qui sait... elle est prête à tout pour l'amour de Ruth. Et Big George qui fait le meilleur barbecue de tout le comté, ses quatre enfants, dont Artis aux gencives bleues. Dot Weems et sa gazette. Et qui est Railroad Bill? Plein de personnages et la plupart très sympathiques.

Et avec eux on remonte l'histoire de l'Alabama, les trains, les vagabonds des trains, le racisme, le Ku Klux Klan, la grande crise, la deuxième guerre... On regrette quelque peu que l'auteur passe vite sur certains évènements mais finalement elle y revient souvent par la suite et en fait autrement ce roman ne serait pas ce qu'il est : un délicieux recueil de chroniques d'un village du Sud qui forment des chapitres de deux ou trois pages, qu'on lit pratiquement d'une traite tellement tout ça est captivant et rempli d'humour.

Bref, un livre qu'on lit avec beaucoup, beaucoup de plaisir et que je recommande à tout le monde! Et ayant vu le film deux fois, j'ai peut-être encore davantage apprécié le roman parce que c'était vraiment agréable de refaire connaissance avec ces personnages et de me rappeler les différentes anecdotes au fur et à mesure qu'elles défilaient dans le livre.

Note : 4.5/5


De : van1709 Envoyé : 26/11/2006 14:46
Fannie FLAGG - Beignets de tomates vertes

Evelyn Couch rencontre Mme Threadgoode dans une maison de retraite, alors qu’elle rend visite à sa belle-mère. Elle prête d’abord une oreille distraite au bavardage incessant de Mme Threadgoode, Ninny, mais chaque semaine, elle se surprend à écouter de plus en plus attentivement les anecdotes qui se sont déroulées à Whistle Stop, en Alabama.

Beignets de tomates vertes nous raconte l’histoire des Threadgoode depuis le début des années 30. L’histoire nous est soit directement racontée, soit on la découvre à travers le récit qu’en fait Mme Threadgoode à Evelyn, on apprécie aussi le contexte et la vie à Whistle Stop à travers les petites nouvelles croustillantes de Dot Weems dans sa gazette. On apprend également à connaître Evelyn, ce qu’a pu être sa vie, et ce qu’elle aurait aimé y changer. Le contexte est très intéressant, il y a le racisme, les années 30 .... L’histoire inspire de nombreux sentiments, on y retrouve l’humour, l’émotion, le sentiment d’injustice,…, tout est réuni dans ce livre qui peut facilement nous faire passer du rire aux larmes. J’ai particulièrement adoré la scène au tribunal. Très belle lecture.

Note : 4.75/5
Réponse
De : Philcabzi5 Envoyé : 27/11/2006 13:48
J'avais adoré le film qui se nomme "Le secret est dans la sauce" au Québec (Fried Green Tomatoes, en anglais). Je ne savais pas que s'était une adaptation d'un roman. Je vais l'ajouter à ma LAL pour voir si j'aime autant le livre que le film!

De : Chantal5500 Envoyé : 27/08/2007 22:13
BEIGNETS DE TOMATES VERTES , Fanny Flagg
J'ai lu - 475 pages.

Evelyne Couch accompagne son mari à la maison de retraite de Rose Terrace, pour rendre visite à sa belle-mère. Elle est en pleine crise dépressive et n'arrête pas de se goinfrer de friandises. Pour cela, elle se rend dans le salon des visiteurs où elle va rencontrer Niny une vieille mais combien attachante dame de quatre vingt six ans, qui a terriblement besoin de compagnie et qui bavarde sans arrêt. Peu à peu, au fil des rencontres dominicales, elles vont devenir amies. Niny va réconforter Evelyn, lui redonner petit à petit envie de vivre, et surtout lui raconter la vie à Whistle Stop Cafe tout près de la voie ferrée , au rythme des trains. Avec Evelyn, le lecteur fait connaissance et va tout connaître de la famille Threadgoode avec entre autres Idgie, Ruth, Stump...

La narration est loin d'être linéaire et c'est entre autre ce qui fait tout le charme du livre. Sans cesse, elle fait des allers-retours entre le passé et le présent (selon la mémoire quelquefois chaotique de Niny) entrecoupés d'entrefilets du journal local pleins d'humour (que j'ai ri!) tenu par la postière du coin. Le lecteur est comme Evelyn, il a envie de savoir le pourquoi du comment et surtout la suite des souvenirs de Niny ! Tous les personnages de la famille et leurs amis sont superattachants. On est plongé dans la vie d'un petit hameau du sud des Etats-Unis où règne à la fois intolérance et racisme (avec le Ku Klux Klan) mais aussi une formidable solidarité entre certains blancs et la communauté noire. Formidable personnage que cette Idgie ! Il y aurait tant de choses à dire...

En tout cas, c'est un roman plein démotion, d'humour et de réalisme et c'est surtout une merveilleuse histoire que j'ai dévorée, et qui vous redresse un moral en rien de temps.

5/5
avatar
gallo

Nombre de messages : 2598
Location : Pays-Bas
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fannie FLAGG (Etats-Unis)

Message  aBeiLLe le Mar 2 Juin 2009 - 15:40

"N’est-ce pas extraordinaire comme un petit oiseau peut changer la vie de tant de gens? "

4e couverture:

Comment réparer l’irréparable? Condamné par son médecin, Oswald T. Campbell quitte Chicago pour les cieux plus cléments de Lost River, en Alabama. Dans ce petit village oublié, le facteur fait sa tournée en bateau, le propriétaire du magasin général a pour associé un oiseau rouge taquin, confident d’une petite orpheline, et de sympathiques commères ont fondé une société secrète qui multiplie les actes de bienfaisance. La vie grise et malchanceuse d’Oswald prend soudainement une tournure inattendue… Fannie Flagg est une véritable magicienne et sous sa plume tous les miracles sont possibles.

Un lieu béni est un livre doudou. Il est tendre, drôle et touchant. Cette petite communauté perdue au fond de nulle part qui vit tout en simplicité et entraide donne envie d’aller, nous aussi, passer quelques temps dans ce havre de paix et faire partie de cette communauté si accueillante. Un seul mot, Magique!

4/5

Extrait :

"Quand Dottie a été nommée notre postière officielle, elle a dit qu’elle avait toujours espéré devenir une femme de lettres, mais que ce n’était pas exactement ce à quoi elle avait pensé. " p. 91


Un lieu béni, Fannie Flagg, Flammarion, 2005, 247p.

.
avatar
aBeiLLe

Nombre de messages : 200
Age : 37
Location : Québec/Canada
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fannie FLAGG (Etats-Unis)

Message  zeta le Mar 2 Juin 2009 - 16:13

Ayant beaucoup aimé "Beignets de tomates vertes", voilà un livre qui me fait bien envie. Je viens de m'apercevoir en consultant des sites de vente de livres par correspondance que d'autre romans de Fannie Flagg n'ont jamais été traduits et que celui-ci n'existe pas en poche .... il faut croire que les "livres doudou" comme tu dis ne font pas recettes. C'est dommage, car moi j'affectionne "un peu de douceur dans un monde de brutes" comme le disait la pub
avatar
zeta
Admin

Nombre de messages : 4028
Location : lot et garonne - France
Date d'inscription : 25/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fannie FLAGG (Etats-Unis)

Message  Clochette le Mar 25 Aoû 2009 - 19:55

Bon désolée je vais faire court, mais je venais de finir ma critique, lorsque par une fausse manip, je viens de tout perdre !! marteau Mad

Donc je recommence :
Nous sommes en 1986, et Evelyn Couch, la quarantaine bien sonnée, vient toute les semaines, rendre visite à sa belle-mère dans une maison de retraite sise à Birmingham, en Alabama. Evelyn est mal dans sa peau, et est fortement décontenancée par le monde qui l'entoure. Pour pallier cette détresse, elle se goinfre de friandises et prend du poids. Un jour, elle fait la connaissance d'une attachante octogénaire, Ninny Threadgood, pensionnaire en mal de visites, qui par ses souvenirs s'étalant sur un demi-siècle, vont la remettre sur les rails et réfléchir à ce qu'elle désire vraiment être.
Ainsi, de 1929 à 1986, Ninny va nous permettre de rencontrer toute une galerie de personnages tous autant attachants les uns que les autres. La douce Ruth, violentée par son mari, et la si farceuse Idgie, gentiment alcoolo mais le coeur sur la main, âpre défendeur de toutes les causes liées aux noirs, et surtout prête à tout pour l'amour de Ruth (Peut-être même tuer ?). Les deux femmes, tiennent le Whiste Stop Café, lieu de rencontre du Club des Cornichons (!) où l'on mange les délicieux beignets de tomates vertes (au premier abord, ça fait pas forcément envie !). Toute une brochette de personnages, drôles, menteurs, ou joyeux drilles, gravitent autour d'elles et font de ce roman une très très bonne lecture. On y traverse de multiples périodes : la grande dépression de 1929 et ses vagues de vagabonds, le Ku-Klu Klan qui impressionne et tente d'imposer sa loi, la seconde guerre mondiale et ses fils perdus pour les familles, l'arrivée du progrès et la désertification des campagnes, et au fil des ans, toujours cette solidarité, cette tolérance de cette famille, qui traversent les époques.
En alternance des chapitres sur les souvenirs de Ninny, on y découvre la gazette de Dot Weems (qui m'a beaucoup fait rire) nous détaillant les cancans du petit village, et nous apprend ce qu'il advient de tous ces personnages au cours des années.

Je comprends maintenant ce que voulait dire Abeille par lecture "doudou". Une lecture toute en douceur où l'on du mal à se détacher de ses personnages, avec qui on voudrait rester, faire partie de leur famille, et où l'on passe par de multiples émotions.

Bref, une lecture, toute en douceur, que je ne pourrais que conseiller aux amateurs de rires et de larmes.
Ma note : 5/5 et un coup de coeur pour Clochette.
avatar
Clochette

Nombre de messages : 2135
Age : 44
Location : Nantes Bretagne
Date d'inscription : 25/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fannie FLAGG (Etats-Unis)

Message  Cocotte le Mar 25 Aoû 2009 - 20:02

Tu dis faire court? Shocked grimace Court ne veut pas dire la même chose pour tout le monde! Wink Blague à part, merci Clochette pour ta critique qui me donne encore plus envie de découvrir ce livre! J'aime bien un livre douceur de temps en temps!
avatar
Cocotte

Nombre de messages : 870
Age : 38
Location : Québec / Canada
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fannie FLAGG (Etats-Unis)

Message  Clochette le Mar 25 Aoû 2009 - 20:06

Cocotte, la critique que j'ai perdue dans les limbes d'internet n'était finalement guère plus courte grimace. Mais en tout cas, tant mieux, si cela te motive pour le faire remonter dans ta PAL !
avatar
Clochette

Nombre de messages : 2135
Age : 44
Location : Nantes Bretagne
Date d'inscription : 25/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fannie FLAGG (Etats-Unis)

Message  Liza_lou le Mar 25 Aoû 2009 - 20:09

Je suis comme beaucoup, je ne l'ai trouvé ni sur internet ni à la bibliothèque. bounce Mais je ne désespère pas; si un jour je tombe dessus dans une brocante ou ailleurs!
Belle critique Clochette; forcément ça me donne encore plus envie! Wink

_________________
Lecture en cours :
Le Pavillon d'or de Mishima (Thème)
avatar
Liza_lou

Nombre de messages : 1300
Age : 35
Location : France, à coté de Nantes
Date d'inscription : 07/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fannie FLAGG (Etats-Unis)

Message  odilette84 le Mar 25 Aoû 2009 - 20:54

merci Clochette, je l'ai trouvé et je vais le lire très bientôt !

_________________
résister c'est exister

avatar
odilette84

Nombre de messages : 2261
Age : 53
Location : Provence
Date d'inscription : 28/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fannie FLAGG (Etats-Unis)

Message  Suzanne-écrivain le Mar 25 Aoû 2009 - 22:49

Clochette ! Ce roman fait partie de mes livres préférés ! À lire ta critique, ça me donnait envie de le relire !

Le film est bon, mais le roman est bien meilleur. Le film ne se termine pas de la même façon que le roman... Dommage ! Et comme tu dis, lire les textes de la gazette, est vraiment drôle ! La petite section recettes à la fin est originale... coeur

_________________
Lecture du moment :
 
Violence à l'origine de Martin Michaud
avatar
Suzanne-écrivain

Nombre de messages : 847
Age : 45
Location : Saint-Hubert, Québec
Date d'inscription : 25/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fannie FLAGG (Etats-Unis)

Message  Rosario le Dim 20 Sep 2009 - 14:12

Beignets de tomates vertes, Fanny Flag :

C'est comme dit Zeta, un livre "doudou" et j'ai beaucoup aimé. C'est un livre d'une grande douceur et d'une mélancolie qui va me coller à la peau pendant quelques jours ! La présentation est originale puisqu'il s'agit d'articles de la Gazette du coin et le lecteur passe du début du siècle à nos jours (enfin, il y a quand même une vingtaine d'années), ce qui permet de voir, au fil du temps qui passe, la vie des nombreux personnages, une galerie de portraits les uns plus typés que les autres. Mais le personnage principal est bien le Café que tiennent Idgie et Ruth dans ce coin perdu de l'Alabama, près d'une voie de chemin de fer. L'Alabama étant l'état le plus raciste des Etats Unis.

Difficile de résumer ce bouquin... c'est une chronique de cette minuscule ville, la vie et les difficultés de chacun et aussi la vieillesse. Puisque c'est en allant rendre visite à sa belle-mère qui est dans une résidence pour personnes âgées qu'Evelyne rencontre une vieille dame, Ninny. Elles se prennent d'amitié toutes deux et, de semaine en semaine, Ninny va raconter la vie de Whistle Stop. C'est un livre très féminin, je trouve, mais le sujet principal y est bien le racisme et toute son horreur, la présence du Ku Klux Klan, la catastrophe financière de 1929, mais aussi l'homosexualité féminine : rien n'en est dit jamais et c'est toute la délicatesse du livre car il est facile de comprendre qu'Idgie et Ruth s'aiment. Ce qui m'a touchée c'est que la famille d'Idgie le comprend et ne porte jamais de jugement négatif ou méprisant : c'est comme ça et c'est tout.

Evelyne, de visite en visite, va changer grâce à son amie Ninny, s'accepter telle qu'elle est, faire quelque chose pour elle au lieu de continuer à pourrir dans son couple.

C'est un livre de solidarité d'amitié, d'aide et d'amour de l'autre, quelque soit sa couleur ou sa condition, un livre qui enveloppe le lecteur dans sa tendresse.

Rosario

Nombre de messages : 341
Age : 73
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fannie FLAGG (Etats-Unis)

Message  Shan_Ze le Lun 21 Sep 2009 - 7:53

Le film m'a bien plu, les critiques vont dans le même sens... J'ai vraiment hâte ! Merci Rosario. Very Happy Wink
avatar
Shan_Ze
Admin

Nombre de messages : 7720
Age : 35
Location : Lyon/France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fannie FLAGG (Etats-Unis)

Message  Aurore le Sam 26 Sep 2009 - 12:45

Beignets de tomates vertes - Fannie Flagg
Livre voyageur de Rosario


Il est venu le temps pour moi de vous parler de ce fameux livre dont on a fait grand bruit et qui a donné lieu au film du même nom. D'entrée, je peux dire que j'ai été emportée par la plume de Fannie Flagg. On ne peut pas la qualifier de grand écrivain au sens littéraire du terme mais son con oeuvre vaut le coup d'être abordée.

Beaucoup ont fait des résumés avant moi alors au risque de faire des redites je vais tenter de dégager l'essentiel de ce qui a retenu mon intérêt. Ce livre dresse des parallèles entre le début de 1929, et la crise qui jalonna cette année-là et les années 80 où une femme mal dans sa peau vient rendre visite à sa belle-mère, internée en maison de retraite. L'histoire se met en place : Evelyn, la visiteuse est en fait la narratrice de notre roman qui se prend d'amitié pour une autre pensionnaire âgée pétrie de souvenirs.
Et dans les souvenirs il y a un lieu caractéristique : Whistle stop, dans l'Alabama, lieu où se concentrent Blancs et Noirs sans distinction de couleurs. Il y a le petit restaurant tenu par Ruth et Idgie avec la compagnie de Sipsey, d'Onzell et de toute une flopée de personnages contrastés.
On file au gré des souvenirs et des épisodes qui ont remué la charmante bourgade jusqu'à la fin des années 50 en s'intéressant aux gens qui l'ont faire vivre et lui ont donné une âme.

Quel beau moment ! Un réel plaisir que de se pencher sur cette lecture ! J'ai apprécie le fil chronologique non linéaire avec le constant parallèle entre la maison de retraite, lieu si paisible, et Whistle Stop où j'avais l'impression de pénétrer dans l'animation des cuisines, des plats concoctés avec soin. Rien n'échappait à la description : les bavardages et autres errances solitaires, les liens sacrés de la famille qui se renforcent au fur et à mesure de l'action.
Rien n'a dénoté à ce portrait d'une ville comme en marge de l'Amérique balayée par le racisme envers les Noirs, d'une ville où le Ku Klux Klan n'est pas une menace. Où la vie peut continuer car la confiance en autrui est la plus forte !

4,75/5 (juste parce que je fais la fine bouche)

_________________
Ce n'est pas parce que c'est inventé que ça n'existe pas.





avatar
Aurore

Nombre de messages : 2137
Age : 31
Location : Amiens
Date d'inscription : 27/02/2009

http://shereads.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fannie FLAGG (Etats-Unis)

Message  Ysla le Mer 28 Oct 2009 - 21:12

BEIGNETS DE TOMATES VERTES

Je ne suis pas dans une position facile : toutes les personnes qui ont écrit quelque chose sur ce livre avant moi dans la discussion ont adoré (et je comprends pourquoi globalement), et moi... eh bien pas vraiment... Bon, je vais tenter de vous expliquer pourquoi.

J'ai été agacée par plusieurs choses :

1) la traduction : j'aurais sans doute plus apprécié ce livre dans la version originale. Plus je lis en VO anglaise et plus j'ai du mal à apprécier un livre traduit. Ca dépend des livres bien sûr, mais là j'ai trouvé des expressions comme "se donner du bon temps" que je n'entends jamais dans la vie. Je suis lasse de ces expressions qui me paraissent artificielles en français.

2) le personnage d'Evelyn et, dans une moindre mesure, celui de Ninny : je n'ai pas vraiment aimé les passages se déroulant en 1986, je trouve Evelyn proche de la caricature, elle cumule tous les clichés, bien souvent ses réflexions m'ont agacée et son attitude dans le supermarché m'a paru totalement irréaliste.

3) la présentation hyper morcelée de l'histoire : je me suis souvent perdue dans les dates, si bien que j'ai arrêté de les lire au bout d'un moment. D'ailleurs l'auteure elle-même s'est mélangé les pinceaux car un même évenement apparait avec trois dates différentes (trois années différentes) alors qu'il ne peut décemment n'être survenu qu'une fois !

J'ai de très loin préféré les pages consacrées à l'histoire du café et j'aurais sans doute bien plus apprécié un livre ne racontant que cette histoire. Tout ce qui concerne 1986 est en trop à mon avis et n'apporte rien à l'histoire. Les personnages qui gravitent autour du café sont plutôt réussis, du shérif à Sipsey. Idgie est très attachante (bien qu'elle aussi soit assez proche du cliché : le gros dur au coeur tendre dans une version féminine, ce qui sauve la mise), Ruth un peu effacée, dommage. D'une façon générale, je ne trouve pas les personnages très nuancés psychologiquement. Beaucoup d'anecdotes liées à des personnages secondaires m'ont semblé de trop aussi. En fait, certains développements que j'attendais ne sont pas arrivés, et d'autres ont pris leur place alors qu'ils ne m'apportaient rien de bien nouveau.
Pour finir sur une note positive : j'ai surtout aimé la période traitée par le livre, à savoir la crise de 1929 et les années 1930. Je suis toujours friande de livres se déroulant à cette époque et c'est pourquoi je ne regrette pas d'avoir lu Beignets de tomates vertes. De toute façon, je voulais me faire ma propre opinion sur ce livre.

Ma note : 3/5
avatar
Ysla

Nombre de messages : 1800
Location : Grenoble / France
Date d'inscription : 23/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fannie FLAGG (Etats-Unis)

Message  Shan_Ze le Lun 7 Déc 2009 - 16:15

Beignets de tomates vertes de Fannie Flagg
(LV de Rosario)

C’est en rendant visite à sa belle-mère avec son mari que Evelyn Couch fait connaissance avec Ninny Threadgoode. Elle lui raconte ses souvenirs au milieu des Threadgood : l’exubérante Idgie, le beau Buddy, l’élégante Léona… En alternant ses souvenirs avec les bulletins hebdomadaires de Dot Weems, on découvre toute une ville bien vivante, des personnages haut en couleurs…

J’ai vraiment adoré suivre ces personnages dans le temps : les Threadgoode, la famille de Sipsey, le vagabond Smokey… ou même Dot Weems à travers sa gazette où elle parle des derniers potins de la ville et de son mari parfois geignard, parfois maladroit… C’est toutes ces personnes qui ont fait que j’ai apprécié Beignets de tomates vertes. Mais aussi les moments heureux ou durs qu’ils traversent : la crise de 1929, les attaques du Ku Klux Klan... J’ai trouvé ce récit vraiment magique ! C’est à la fois doux et sucré avec parfois des pointes d’amer.

Les allers-retours dans le temps, m’ont un peu perturbée au début, j’ai eu du mal à m’y retrouver dans les personnages et les années. Je lirai bien ses autres livres Un lieu béni et Daisy Fay et l’homme miracle parce que j’aime beaucoup ces récits pittoresques où on est complètement dans l’histoire. C’est un coup de cœur pour cette histoire même si je n’ai pas apprécié tous les personnages, il ressort beaucoup de choses de ce roman…

(J’ai malgré tout remarqué une erreur sur une date, Ysla et quelques expressions sont étrangement traduites…)

Note : 5/5
avatar
Shan_Ze
Admin

Nombre de messages : 7720
Age : 35
Location : Lyon/France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fannie FLAGG (Etats-Unis)

Message  Prospéryne le Sam 23 Jan 2010 - 15:45

Beignets de tomates vertes Fannie Flagg J'ai lu

Résumé:
Evelyn Couch a 48 et sa vie semble tourner court. Elle est installée dans un mariage de routine, ses enfants ont quitté la maison, elle se sent grosse et laide... Et son mari l'oblige à aller chaque semaine faire une visite à sa mère à sa maison de retraite. Cet événement va l'amener en contact avec l'excentrique Mrs Threagoode, une vieille femme de 86 ans verbomotrice au possible. Cette dame la sort par ses éternels bavardages de sa routine et lui fait découvrir la vie de la petite bourgade de Whistle Stop, un simple arrêt sur la route des grands chemins de fer de la belle époque. Devant nous surgisse les personnages, Idgie, Big Georges, Dot Weems, Ruth, Sipsey, Naughty Bird, Jasper, Grady Gilmore, Eva Bates, Stump... Grâce à elle, Evelyn perd peu à peu le goût de mourir et se découvre le goût de vivre et d'entreprendre des projets, de devenir autre. Et surtout, retrouve celui de vivre.

Critique:
J'ai adoré la façon de raconter de l'auteure, c'est frais et léger, et en même temps, on ne perd pas de vue les côtés plus durs de l'existence. La joyeuse bande de Whistle Stop prend vie sous nos yeux, même les Gazettes rigolotes de Dot Weems apportent un petit quelque chose à l'histoire. On quitte à regret les habitants de cette petite bourgade, le coeur plus confiant en la race humaines et en sa capacité à dépasser le mal partout. Une lecture qui redonne du courage et de la confiance, comme je les aime! Pas un coup de coeur, mais vraiment pas loin!

Ma note: 4.75/5

_________________
On peut se passer de tout, sauf de la littérature et des chats Graffiti vu à Berlin
avatar
Prospéryne

Nombre de messages : 4864
Age : 35
Location : Québec, Canada
Date d'inscription : 26/10/2008

http://prosperyne.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fannie FLAGG (Etats-Unis)

Message  Cyrielle le Sam 23 Jan 2010 - 15:49

Depuis le temps que j'en entend parlé de ce livre ici je vais le noter dans ma LAL.

_________________
Lecture en cours :
Le gang des clés à molette d'Edward ABBEY
avatar
Cyrielle
Admin

Nombre de messages : 7678
Age : 31
Date d'inscription : 27/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fannie FLAGG (Etats-Unis)

Message  Prospéryne le Sam 23 Jan 2010 - 16:54

Profites-en pour t'inscrire au LV de Rosario Cyrielle, le livre n'est plus disponible sinon!

@+ Prospéryne

_________________
On peut se passer de tout, sauf de la littérature et des chats Graffiti vu à Berlin
avatar
Prospéryne

Nombre de messages : 4864
Age : 35
Location : Québec, Canada
Date d'inscription : 26/10/2008

http://prosperyne.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fannie FLAGG (Etats-Unis)

Message  Rosario le Sam 23 Jan 2010 - 18:54

Cyrielle, rajoute-toi après la lectrice qui l'a en ce moment en France. Je pense qu'il est de retour du Canada, non ?

Rosario

Rosario

Nombre de messages : 341
Age : 73
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fannie FLAGG (Etats-Unis)

Message  Prospéryne le Sam 23 Jan 2010 - 20:01

Oui en route vers chez Liza lou.

@+ Prospéryne

_________________
On peut se passer de tout, sauf de la littérature et des chats Graffiti vu à Berlin
avatar
Prospéryne

Nombre de messages : 4864
Age : 35
Location : Québec, Canada
Date d'inscription : 26/10/2008

http://prosperyne.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fannie FLAGG (Etats-Unis)

Message  Liza_lou le Ven 19 Fév 2010 - 21:40

Beignets de tomates vertes
(J'ai Lu, 475 pages)

A la maison de retraite de Rose Terrace, Evelyn Couch rencontre Mrs Threadgoode, alias Ninny, pétillante vieille dame de quatre-vingt ans passés. Avec bonhomie et bonne humeur, Ninny commence à lui raconter sa vie à Whistle Stop, petite bourgade près de Birmingham en Alabama. Et devant une Evelyn fascinée, dont la vie est bien morne et ennuyeuse, défilent tous les habitants de Whistle Stop avec leurs histoires, leurs joies mais aussi leurs peines, des années vingt à aujourd'hui.

Voici donc ce roman dont on parle tant! Beignets de tomates vertes a obtenu dès sa sortie aux États-Unis un succès considérable ce qui fait qu'il a ensuite été adapté au cinéma très rapidement. Moins connu en Europe et encore moins en France, Beignets de tomates vertes est cependant considéré comme un roman culte en son genre.

Il est indéniable que Beignets de tomates vertes fait parti de ses romans qui vous amène rapidement le sourire aux lèvres et que vous lisez avec un plaisir certain. Suivre les péripéties de tous les protagonistes est bien sympathique; de même, l'ambiance des années vingt, et plus précisément, celle d'une petite ville de province où sévit avec force la ségrégation raciale et la pauvreté de la grande dépression de l'époque, est très bien rendue. Quant aux recettes de cuisine dont il est question durant tout le roman, autant dire que ce n'est pas l'envie qui manque au lecteur d'y gouter (d'autant plus que vous avez les recettes en fin de volume).

Alors quoi? Comment se fait-il que sur moi, cela n'ait pas fonctionné? Oh, je n'irai pas jusqu'à dire que je n'ai pas aimé ce récit; au contraire, j'ai passé un agréable moment en compagnie des Threadgoode et de leurs amis. Mais (car il y a forcément un mais), je n'ai pas été convaincue à 100% par cette histoire. D'une part, j'ai trouvé que l'auteur mélangeait un peu trop les époques (on saute ainsi allègrement entre les différents chapitres des années vingt aux années quatre vingt sans oublier les années cinquante et de multiples retours en arrière au beau milieu du récit) ainsi que, par conséquent, les personnages, ce qui fait que par instants, je ne savais plus très bien qui était qui. D'autre part, hé bien, je ne comprends pas trop l'enthousiasme dégagé par ce roman. Personnellement, j'avoue m'être ennuyée au début du roman en me demandant véritablement où l'auteur voulait en venir. Ce n'est que lorsque Ruth revient réellement à Whistle Stop (soit au milieu du récit) que l'histoire m'a intéressée. Et puis, enfin, je l'avoue, le personnage d'Evelyn m'a barbée avec ses jérémiades continues...

En définitive, une lecture agréable et facile à lire mais qui m'a laissée sur ma faim. En avais je trop attendu après toutes les critiques dithyrambiques lues à droite et à gauche? Peut-être est ce pour cela que je n'ai pas été entièrement convaincue même si je ne regrette absolument pas de l'avoir lu.

Ma note : 3,25/5

Merci à Rosario de m'avoir permis de lire enfin ce livre!


Dernière édition par Liza_lou le Sam 20 Fév 2010 - 20:55, édité 2 fois
avatar
Liza_lou

Nombre de messages : 1300
Age : 35
Location : France, à coté de Nantes
Date d'inscription : 07/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fannie FLAGG (Etats-Unis)

Message  Ysla le Sam 20 Fév 2010 - 8:31

Ouf ! Merci Liza_lou, je me sens moins seule ! C'est toujours un peu étrange de ne pas être séduite par un bouquin quand tout le monde l'est, alors quand quelqu'un d'autre ressent la même étrangeté, on se sent moins étrange, vous me suivez ?
Je partage donc ton ressenti pour ce livre et nos notes sont quasi-similaires. Et comme toi, je ne regrette pas non plus de l'avoir lu, mais je suis sûre que je ne le relirai pas.
avatar
Ysla

Nombre de messages : 1800
Location : Grenoble / France
Date d'inscription : 23/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fannie FLAGG (Etats-Unis)

Message  Cocotte le Sam 10 Avr 2010 - 21:21

Beignets de tomates vertes
(J'ai lu, 1999, 474 pages)

Le récit débute en 1986 où Ninny Threadgoode est pensionnaire d'une résidence en Alabama. Elle reçoit la visite régulière d’Evelyn Couch dont la belle-mère réside au même endroit. Une belle amitié se formera entre elles. Ninny remonte le temps jusque dans les années 20 à Whistle Stop. Nous faisons donc la connaissance de sa famille dont Idgie propriétaire d’un café avec Ruth. Plusieurs personnages viennent se greffer à ce récit qui remonte le siècle.

J’avais de grandes attentes envers ce roman et je n’ai pas été déçue. J’avoue avoir eu de la difficulté au début à me démêler dans les personnages, mais j’ai accroché rapidement. J’ai littéralement dévoré la deuxième moitié! L’histoire a du rythme avec des chapitres courts qui alternent entre le passé et le présent. J’aime beaucoup cette façon de faire, ça ne m’a pas du tout lassée. J’avais toujours hâte d’en savoir plus et de découvrir un bout de vie de plus de chaque personnage attachant. J’ai trouvé attendrissant de voir la relation entre Ninny et Evelyn qui se développe au fil du récit.

Une lecture bien agréable!

Ma note : 4,5/5
avatar
Cocotte

Nombre de messages : 870
Age : 38
Location : Québec / Canada
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fannie FLAGG (Etats-Unis)

Message  Cyrielle le Mer 13 Oct 2010 - 12:05

Beignets de tomates vertes

Je ne refais pas de résumé, celui de Cocotte est très bien!

Mon avis: 5/5 voir même 6/5 si c'est possible Laughing

Ce livre est une vraiment bouffée de bonheur ou plutôt une bouchée Laughing , j'ai aimé tous les personnages avec une petite préférence pour Ninny et Big George. Je ne me suis pas ennuyée une seconde, je me retenais pour le faire durer sinon en 2 jours c'était bouclé.
Je ne me suis pas perdu entre les différentes époques et les différents personnages, je trouve que c'est assez clair.
Evelyn est un personnage très touchant surtout à la fin.
Une question m'a turlupiné tout au long du livre, à aucun moment dans le livre personne ne fait de remarque sur la relation très ambigue entre Ruth et Idgie pourtant on est dans les années 40 dans le sud des USA!!
En tout cas, un livre qui fait rire, qui fait pleurer, un livre à lire absolument !!!!!!

_________________
Lecture en cours :
Le gang des clés à molette d'Edward ABBEY
avatar
Cyrielle
Admin

Nombre de messages : 7678
Age : 31
Date d'inscription : 27/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fannie FLAGG (Etats-Unis)

Message  Cyrielle le Mer 13 Oct 2010 - 12:14

Je rappelle d'ailleurs que sur ARTE le 17 octobre le film passe à 20h40 !!

_________________
Lecture en cours :
Le gang des clés à molette d'Edward ABBEY
avatar
Cyrielle
Admin

Nombre de messages : 7678
Age : 31
Date d'inscription : 27/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fannie FLAGG (Etats-Unis)

Message  Mousseline le Mer 13 Oct 2010 - 13:45

On est beaucoup à avoir aimé ce livre... faudrait ce faire une liste bibliographique :

Si tu as aimé Beignets de tomates vertes tu aimeras....

Ça vous tente ? chercher dans vos mémoires, ce qui vous avez lu qui ressemble un peu à l'ambiance de Beignets de tomates vertes.

_________________
Mousseline

Magasin général tome 2 : Serge de Loisel et Tripp et L'île des chasseurs d'oiseaux de Peter May



"Happiness is only real when shared." (Christopher McCandless)
avatar
Mousseline
Admin

Nombre de messages : 4359
Date d'inscription : 24/10/2008

https://sites.google.com/site/lauteursamericains/home

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fannie FLAGG (Etats-Unis)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum