Hanan EL-CHEICK (Liban)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Hanan EL-CHEICK (Liban)

Message  lalyre le Dim 31 Oct 2010 - 18:01

Toute une histoire                          
Hanan el-Cheikh              
Actes/Sud septembre 2010        
331 pages



Présentation de l'éditeur

Dans ce récit tendre et drôle à la fois, Hanan el-Cheikh rapporte avec une scrupuleuse fidélité les confessions de sa mère analphabète, Kamleh, née au début des années 1930 dans une famille chiite extrêmement pauvre, au Sud-Liban. Après la mort prématurée de sa grande soeur, Kamleh est promise à son beau-frère alors qu'elle n'a que onze ans. Dans le quartier populaire de Beyrouth où elle s'installe avec la famille de son futur mari, elle est placée comme apprentie chez une couturière et tombe amoureuse du cousin de cette dernière, Mohamed, un jeune lettré féru de poésie. Forcée à quatorze ans de se marier avec son fiancé, Kamleh a une fille l'année suivante, puis une seconde, Hanan, trois ans plus tard. mais reste follement éprise du beau Mohamed. Elle échange avec lui des lettres enflammées qu'elle se fait écrire et lire par ses amies, s'identifie aux héroïnes du cinéma égyptien, se grise des paroles ardentes des chansons à la mode. Elle va surtout, bravant tous les usages, tenter d'obtenir le divorce, au risque d'être séparée de ses filles... Portrait finement dessiné d'une femme du peuple, rusée, truculente, enjouée, ce récit a été salué à sa parution, en arabe puis en anglais, par une presse unanime.

Mon commentaire
Kamleh, la mère de l'écrivain n'a plus qu'une envie, que celle-ci écrive le récit de sa longue vie car étant analphabète, elle a toujours dû avoir recours à d'autres personnes dès qu'il s'agissait de lire sa correspondance. Une enfance misèrable mais heureuse avec sa mère jusqu'à l'âge de quatorze ans lorsqu'on la marie avec un homme très âgé. Mais ce que j'ai surtout aimé dans ce roman c'est la belle et émouvante histoire d'amour adultère de Kamleh et Mohamed, un jeune homme intelligent et instruit qui ne tient aucun compte de l'ignorance de la jeune femme qui brave les interdits pour rencontrer ce garçon dont elle est follement amoureuse. Ce couple qui a le courage de vivre un amour paraissant  impossible, il ne faut pas oublier que ce récit vécu s'est passé à la fin des années 1930 et que cette jeune femme a eu l'audace d'échapper à la vie qu'aucune femme arabe de l'époque n'aurait osé tenter. Et pourtant, elle est mère de deux enfants, mais elle veut vivre son amour au mépris de toute convention et elle réussira jusqu'à ce que la mort sépare le couple. Evidemment bien sûr qu'il y a la mort qui n'est pas une fin en soi, puisque c'est un récit vécu. Vraiment un très beau et émouvant portrait de femme, des pages intéressantes et très belles, de la poèsie,  de la grâce et de la sincèrité, tout cela écrit par une plume intelligente. J'ai aimé cette lecture 4,5/5
avatar
lalyre

Nombre de messages : 4115
Age : 85
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hanan EL-CHEICK (Liban)

Message  Awara le Lun 6 Jan 2014 - 23:12

Voici ce que nous dit Wikipédia de Hanan El Cheikh

Hanan El Cheikh née en 1945 dans le sud-Liban est une écrivain de langue arabe.
Élevée avec ses frères dans une famille chiite, elle fait ses études au Caire. Elle devient à l'âge adulte journaliste pour An-Nahar puis Al-Hasna'. Elle se marie avec un catholique anglais sans en informer sa famille. En 1975, elle quitte le Liban, et le quartier de Ras al Nabeh où elle vit à Beyrouth. Elle séjourne dans plusieurs pays du Golfe, dont l'Arabie, avant d'aller se fixer à Londres. Elle vient en villégiature en France trois mois par an.
Ses romans sont traduits dans 20 langues. Elle travaille pendant trois ans sur la traduction vers l'anglais d'histoires des Mille et une nuits pour adaptation théâtrale mise en scène par l'Anglais Tim Supple.
En 2010, elle reçoit le prix du Roman arabe pour Toute une histoire.


Je viens de lire la critique de Lalyre de Toute une histoire et après la lecture de Femmes de sable et de myrrhe(dont je vais faire la critique), je vais partir à la recherche de celui-là.

_________________
avatar
Awara

Nombre de messages : 3848
Age : 72
Location : PARIS
Date d'inscription : 03/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hanan EL-CHEICK (Liban)

Message  Awara le Mar 7 Jan 2014 - 22:11

FEMMES DE SABLE ET DE MYRRHE
Hanan El-CHEIKH
Traduit de l’arabe (Liban) par Maha Billacois et Brigitte Tahhan
Babel, 1995, 379 pages

Ce livre publié au Liban en 1988  a  été publié en 1992 par Actes Sud. Soha, Tamar, Susan et Nour racontent à tour de rôle leur vie dans une ville du désert qui ressemble à l’Arabie Saoudite où a vécu l’auteur. La rigueur de la loi et le poids de la tradition confinent ces femmes dans l’isolement et l’ennui. Nour et Tamar sont nées dans ce pays, Soha est libanaise et Susan américaine. Toutes les quatre disent la fascination du désert qui les captive, mais aussi les enferme. Comme ces murailles qui entourent les maisons.« Chaque maison possède la sienne : en marbre, en ciment, en pierres du pays, en carreaux de céramique, en parpaings décorés avec simplicité. Il y en a une surmontée d’une série d’arcades ; elle est tellement haute qu’on ne voit que le réservoir sur la terrasse. » Les vies de ces quatre femmes se croisent, les destins  tous différents traduisent cependant l’étouffement dans lequel cette société les fait vivre, d’autant plus âprement que la richesse du pétrole apporte la modernité et ses gadgets dans une culture pétrie de traditions millénaires où la femme  est totalement dépendante de l’homme, père, mari, frère. Cette ouverture sur d’autres mondes accentue la frustration de ne pouvoir accéder à la liberté dont jouissent les femmes occidentales. Toutefois dans le lieu clos des demeures elles transgressent les tabous, en particulier les interdits sexuels, sans que ces transgressions leur apportent sérénité et bonheur. Seule Soha recommence à vivre en prenant la fuite et en retournant à Beyrouth         
 
Ce livre est attachant parce qu’on ressent à sa lecture l’étau qui se referme sur ces destins de femmes. C’est un peu le regard de l’auteur que Soha nous traduit. J’ai découvert un aspect nouveau dans ces regards de femmes sur une société prisonnière aussi de ses richesses.

Note: 4,5/5


Dernière édition par Awara le Jeu 8 Mai 2014 - 15:55, édité 1 fois

_________________
avatar
Awara

Nombre de messages : 3848
Age : 72
Location : PARIS
Date d'inscription : 03/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hanan EL-CHEICK (Liban)

Message  dodie le Mer 8 Jan 2014 - 6:40

Belle critique Awara qui me donne envie de le lire....
avatar
dodie

Nombre de messages : 4433
Age : 53
Location : France
Date d'inscription : 11/04/2009

http://dodiecuisine.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hanan EL-CHEICK (Liban)

Message  Awara le Mer 8 Jan 2014 - 8:27

Dodie, ce que je trouve étonnant, c'est de le relire  20 ans après... J'avais été beaucoup plus sensible au côté sociologique (la vie dans ces régions du golfe) qu'à cette impression d'enfermement qui me restera dans la tête.

_________________
avatar
Awara

Nombre de messages : 3848
Age : 72
Location : PARIS
Date d'inscription : 03/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hanan EL-CHEICK (Liban)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum