Kathryn STOCKETT (Etats-Unis)

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Kathryn STOCKETT (Etats-Unis)

Message  catherine le Jeu 30 Juin 2011 - 1:30

La couleur des sentiments - lu en anglais (The Help)

Je ne détonerai pas des autres rats - gros coup de coeur pour moi aussi!!!

J'ai lu le livre en anglais, je n'ai donc pas eu les désavantages de la traduction. J'ai pris un petit peu de temps avant de m'adapter, comme toujours pour moi au début d'un livre en anglais, puisque je ne suis pas complètement bilingue... mais je suis bien contente d'avoir continué car la langue parlée est écrite d'une façon particulière de manière à réfléter l'accent des différents personnages.

Quel pur bonheur... je vais me rappeler de ce livre longtemps - il s'agit du dernier livre lu pendant mon congé de maternité et j'ai adoré prendre des pauses dans mon jardin ensoleillé... j'ai même lu la nuit, ne pouvant dormir tellement je voulais continuer à lire! J'ai été complètement conquise, touchée par cette situation insoutenable d'être la proie de mépris. Comme on comprend Aibileen de ne pouvoir supporter voir les enfants avec qui elle a une relation privilégiée adopter les attitudes de leurs parents vis-à vis d'elle... d'entendre les commentaires méprisants dit en face de ces enfants... Comme quoi l'esclavagisme n'est peut-être plus légal mais continue à exister, même aujourd'hui, sous d'autres formes...

Merci aux rats pour cette belle découverte!

5/5

_________________



Lectures en cours:
The strange case of Dr Jekyll and Mr Hyde and other tales of terror de Robert Louis Stevenson
avatar
catherine

Nombre de messages : 611
Age : 40
Location : Montréal
Date d'inscription : 07/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kathryn STOCKETT (Etats-Unis)

Message  Cyrielle le Sam 16 Juil 2011 - 15:03

LA COULEUR DES SENTIMENTS

Ma note 5/5


Un plaisir de lecture de la première à la dernière page.
J'ai aimé la construction du récit avec le changement de narration tous les 3,4 chapitres, cela dynamise un peu plus l'histoire.
J'ai adoré les bonnes, Aibileen et Minny, j'ai été très touchée par le personnage de Skeeter qui n'est pas à sa place dans cette société d'apparence et d'hypocrisie. Et j'ai surtout adoré détester Hilly, quelle abominable femme!!!

On apprend des choses sur les conditions des noirs dans le sud des Etats Unis en 1960, c'est parfois vraiment effrayant. Mais les autres histoires qui tournent autour du fait principal adoucit ce sujet grave.
Pourquoi Constantine est partie?
Qu'est ce que c'est que cette chose horrible qu'a fait Minny?
Qui est vraiment Célia Foote?
...

J'ai adoré le chapitre sur la vente, j'ai beaucoup rit!

Un livre qui nous fait rire, tirer une larme, qui nous énerve... un excellent roman!

Merci Valérie
avatar
Cyrielle

Nombre de messages : 7382
Age : 30
Date d'inscription : 27/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kathryn STOCKETT (Etats-Unis)

Message  Little girl le Dim 24 Juil 2011 - 18:12

La couleur des sentiments

Je viens de tourner la dernière page, quelle surprise de voir comment ca fini, je me disais « non ! ca ne s'arrête pas comme ca !? ». C'est un livre qui m'a fait passer par plusieurs émotions, j'ai ri, je me suis inquiétée, j'ai été choquée et triste du comportement de certains personnages et j'ai eu les larmes aux yeux pour ces femmes courageuses... J'ai beaucoup aimé que l'auteure est choisie d'alterner le personnage narrateur, ca permettait de mieux connaitre chaque personnage. Ces femmes me manqueront, Minny celle qui parle fort mais qui est si vulnérable lorsqu'il s'agit de son couple, Aibileen la douce qui sait aimer, Skeeter celle qui ose être différente malgré les conséquences.... Je crois que l'auteure a réussi à traiter de ce sujet avec intelligence et que le tout était bien dosé. Tout simplement un gros coup de coeur !

5/5 coeur


_________________
Lectures du moment :
La ballade des adieux de Lori Lansens
avatar
Little girl

Nombre de messages : 86
Date d'inscription : 11/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

La couleur des sentiments de Kathryn Stockett

Message  Claire 0105 le Jeu 18 Aoû 2011 - 8:31

Bonjour,

Je viens de lire plusieurs critiques de ce roman et je partage vos points de vue en grande partie.
Le sujet (relations entre Noirs et Blancs) est traité de manière originale, puisque une jeune fille blanche qui écrit dans un journal local donne la parole à des bonnes noires et leur fait raconter ce qu'elles vivent au quotidien. Parallèlement, nous voyons à l'oeuvre l'hypocrisie chez les Blancs dans la société blanche !
J'ai stoppé la lecture pendant 2 semaines, pour une raison pratique : le volume épais n'avait pas trouvé place dans ma valise.
Je l'ai retrouvé avec bonheur après mes vacances, sans avoir perdu le fil de ma lecture.
Un petit bemol : parfois quelques longueurs et répétitions !

Claire 0105

Nombre de messages : 3
Location : Arlon (Belgique)
Date d'inscription : 16/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kathryn STOCKETT (Etats-Unis)

Message  Aurore le Ven 26 Aoû 2011 - 16:15

La couleur des sentiments - Kathryn Stockett
(Editions Jacqueline Chambon, 2010, 525 p.)


Nous sommes à Jackson, dans le Mississippi, en 1962 quand commence le livre. Le contexte de l'époque? Noirs et Blancs vivent de manière séparée : les premiers servent les seconds. Les Blancs ont donc chacun à leur service une bonne car c'est ce qui fait usage à l'époque. Et les domestiques noires n'ont que ce moyen pour gagner leur vie. Aibileen est l'une d'entre elles ; au service de la famille Leefolt, elle se prend d'affection pour la fille de la fille, Mae Mobley, que les parents délaissent au profil de leurs petites occupations personnelles. La meilleure amie d'Aibi, c'est Minny, une forte tête qui s'est déjà faite virée pour une incartade dans la famille Holbrook, dont la meneuse, Hilly, est profondément attachée aux lois raciales. Pour les bonnes les plus influentes qui auront voix au chapitre dans La couleur des sentiments, c'est à peu près tout. Passons du côté des Blancs : Elizabeth Leefolt (qui emploie Aibileen) est en grande sympathie avec Hilly Holbrook, porte-parole de la Ligue, organisation où sont regroupées toutes les Blanches de la bonne société. Au sein de la Ligue, il y a aussi Skeeter Phelan qui est un peu à contre-courant des bien-pensants de l'époque puisqu'elle garde un oeil très critique sur tous les projets de loi. Cela tombe à pic, Hilly a une idée lumineuse : faire une loi pour instituer les toilettes séparés pour les Noirs. C'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase et Skeeter, loin d'approuver le projet, se met en devoir d'interroger les bonnes de ses amies. Car Skeeter a toujours eu de la sympathie pour les domestiques et en particulier celle qui l'a élevée, étant petite, et qui a mystérieusement disparu depuis. Qu'est-il advenu de cette chère Constantine?
Nous suivons donc d'une part le secret projet que fomente Skeeter (écrite un livre avec la complicité des bonnes qu'elle côtoie tous les jours) et qui pourrait bien l'exclure de toute vie sociale, s'il se découvrait. D'autre part, nous prenons part aux vies très rangées de ces bonnes qui évoluent comme un membre de la famille, sans autre privilège que d'être payées à la fin du mois. A travers le quotidien de ces Blacks attachantes, on découvre la vie des Blanches oscillant entre paresse et mondanités.

Ce serait facile de dire que j'ai tout aimé dans ce livre (c'est la plus stricte vérité) et pourtant il va falloir que j'argumente un peu tout ça. J'ai trouvé formidable l'alternance des points de vue : un chapitre on suit Aibileen redoublant d'amour auprès de Mae Mobley (l'enfant Leefolt), puis Minny qui se doit de travailler dans le secret et vit oppressée chez elle. Enfin, certains chapitres font la part belle à Skeeter qui peu à peu devient plus forte, plus rebelle aussi, mais dont le caractère nous émeut ; voilà une femme qui ne renonce pas. C'est à peu près ce que j'ai aimé : graviter autour de trois êtres au coeur énorme, être choquée par l'attitude d'Hilly (l'agaçante et superficielle demoiselle), suivre l'évolution d'un projet pharaonique (celui de relater les expériences de bonnes qui ont bien du mérite).
Pour un premier roman de Kathryn Stockett, je ne peux qu'être bluffée, charmée, enthousiaste et... je manque d'adjectifs. C'est fou comme un roman aussi intéressant peut vous embarquer de bout en bout ! Et le plus fort dans tout ça c'est que les images de ce que je lisais, je me les figurais sans même me forcer. Le film qui va sortir fin octobre (en France) coule de source tant le récit se prête bien à une adaptation. C'est une totale réussite et je ne doute pas que le film soit à la hauteur de l'événement ! Je l'attends de pied ferme !

Inutile de dire que je ponctue ça d'un gros !

5/5

_________________
Ce n'est pas parce que c'est inventé que ça n'existe pas.





avatar
Aurore

Nombre de messages : 2137
Age : 30
Location : Amiens
Date d'inscription : 27/02/2009

http://shereads.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kathryn STOCKETT (Etats-Unis)

Message  Lyreek le Mer 28 Sep 2011 - 18:40


La couleur des sentiments - Kathryn Stockett
Editions de la loupe - 420 pages

En 1962, à Jackson, Mississipi, nous sommes au temps de la ségrégation et des ses lois raciales.
Parce que la jeune Skeeter a eu une relation privilégiée avec sa nourrice noire, Constantine, elle va s’intéresser au sort des domestiques noires employées par les familles aisées de Jackson et recueillir leurs témoignages sur leurs conditions de travail.

C'est pas juste, vous avez déjà tout dit dans vos critiques! Et bien tant pis, je répète.
J'ai adoré suivre l'histoire d'Aibileen, Minny et toutes les autres. Les bonnes sont très attachantes, elles aiment tant les enfants dont elles s'occupent. Elles sont si courageuses aussi, c'est révoltant de voir la manière dont on les traite et la précarité de leur situation. Pourtant, elles ne baissent pas les bras et malgré la peur, leur désir de changer les choses et d'offrir un meilleur avenir à leurs enfants les poussera à agir.
Le roman est tantôt triste, tantôt drôle, mais toujours au bout il y a l'espoir.
J'ai particulièrement apprécié le mot de la fin de l'auteur qui lie le roman à sa propre histoire.
Bref, en quelques mots, c'est une histoire touche au coeur et que je n'oublierai pas de si tôt.

5/5 coeur

_________________
Lecture en cours : Le fils de Philipp Meyer

"Lire est le seul moyen de vivre plusieurs fois"
avatar
Lyreek

Nombre de messages : 2298
Age : 36
Location : Côte d'Azur, France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kathryn STOCKETT (Etats-Unis)

Message  isaluca le Mer 28 Sep 2011 - 20:08

bonsoir



j'ai eu la joie de lire ce livre et l'ai trouvé génial.il m'a été conseillé par une amie qui travaille en librairie et j'avoue ne pas avoir été decue.

je viens d'apprendre qu'il a été tourné au cinema donc en attente de la version cinematographique.

lisez le c'est magique et on ne peut le lacher



a bientot
avatar
isaluca

Nombre de messages : 76
Age : 44
Location : lyon
Date d'inscription : 02/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kathryn STOCKETT (Etats-Unis)

Message  noemiejardine le Dim 16 Oct 2011 - 7:20

La couleur des sentiments

Hi, Merci les razerates, sans vous n'aurai jamais connu Kathryn Stockett!
j'ai vraiment aimé, l'ai lu par petites touches, juste pour faire durer le plaisir.
on reste scotché à ces histoires,
fus sidérée d'apprendre que cette ambiance délétère a duré dans les Etats du Sud jusque vers les années 70....
un vrai coup de coeur pour moi aussi
avatar
noemiejardine

Nombre de messages : 597
Date d'inscription : 05/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kathryn STOCKETT (Etats-Unis)

Message  Nathalire le Ven 13 Jan 2012 - 13:13

La couleur des sentiments

Comme tous les rats ou presque, pour moi aussi un gros coeur ! 5/5 sans hésiter!

C'est livre est superbe, plein d'émotions et drôle aussi parfois. Les personnages sont extrêmement attachants et j'avais continuellement envie de faire quelque chose pour ces femmes... J'adore les histoires qui font des derniers les premiers, où ceux qui sont plus bas que terre montrent à tous qu'ils peuvent être bien plus!
Même si je ne crois pas complètement aux bons sentiments dont sont capables les blancs en fin d'ouvrage, je crois que Kathryn Stockett a su me faire partager ses émotions et peut-être aussi ses regrets d'avoir vécus dans une époque aussi navrante où les noirs étaient vraiment traités si mal. Cette immersion dans une époque que je connais peu et que je vois toujours comme de la science-fiction tellement elle est loin de ma vision actuelle des terriens, m'a beaucoup touché et bien surprise. J'était très émue à la fin et j'ai adoré les sentiments que m'ont procuré ce livre. Je vous dis moi aussi: Lisez-le!
avatar
Nathalire

Nombre de messages : 1058
Age : 37
Location : Pully (Suisse)
Date d'inscription : 22/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kathryn STOCKETT (Etats-Unis)

Message  Mousseline le Ven 13 Jan 2012 - 15:11

Je dois être la seule maintenant à ne pas l'avoir lu.

A ce point autant attendre qu'il sort en format poche.

_________________
Mousseline

Magasin général tome 2 : Serge de Loisel et Tripp et L'île des chasseurs d'oiseaux de Peter May



"Happiness is only real when shared." (Christopher McCandless)
avatar
Mousseline
Admin

Nombre de messages : 4359
Date d'inscription : 24/10/2008

https://sites.google.com/site/lauteursamericains/home

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kathryn STOCKETT (Etats-Unis)

Message  Chantal le Ven 13 Jan 2012 - 16:56

Moi aussi, je ne l'ai pas lu Wink mais moi il est dans ma Pal... je me le suis fait offrir à Noël et je ne vais pas tarder à le lire. Smile
avatar
Chantal

Nombre de messages : 2260
Location : France
Date d'inscription : 22/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kathryn STOCKETT (Etats-Unis)

Message  Mandarine le Ven 13 Jan 2012 - 21:47

Pareil, je ne l'ai pas lu non plus Wink

On le lira ensemble Razz
avatar
Mandarine

Nombre de messages : 2149
Age : 32
Date d'inscription : 10/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kathryn STOCKETT (Etats-Unis)

Message  Fabienne le Mar 24 Jan 2012 - 19:54

LA COULEUR DES SENTIMENTS DE Kathryn STOCKETT

Editions Jacqueline CHAMBON 526 pages




Résumé :
Jackson, Mississippi en 1962.
Une jeune fille blanche Skeeter, revient dans sa ville natale après ses études à l'université. Son rêve, devenir journaliste ou écrivain. Elle arrive à se faire embaucher dans une petite agence locale et décide d'écrire sur les conditions de vie des bonnes noires dans les plantations ou les familles du coin.
Après plusieurs tentatives et refus, deux bonnes acceptent de collaborer à son livre Abileen et Minny. Elles racontent leur vie.

Critique :
J'ai beaucoup aimé les personnages de Skeeter, Abileen et Minny. Entendre parler des problèmes de ségrégation à travers la bouche des bonnes noires qui travaillent dans les familles blanches et élèvent leurs enfants est émouvant.
Une telle ambiguïté est presque incroyable. On leur confie les enfants mais elles n'ont pas le droit de toucher à la même nourriture ou de partager les mêmes toilettes. Elles sont traitées comme des moins que rien et pourtant elles adorent les enfants blancs qui, elles le savent, deviendront comme leurs mères et pères plus tard.
Un récit qui devrait être dur et pourtant, certaines situations sont si cocasses que je me suis surprise à rire de bon coeur.
Un excellent livre qui mérite bien un gros

Ma note : 5/5

_________________
Lecture en cours :  En un monde parfait - Laura Kasischke
Challenge USA : 18/50
avatar
Fabienne

Nombre de messages : 1957
Age : 52
Location : Sud ouest de la France
Date d'inscription : 03/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kathryn STOCKETT (Etats-Unis)

Message  petitepom le Lun 4 Juin 2012 - 14:35

La couleur des sentiments-Kathryn Stockett
J’ai eu un gros coup de cœur pour ce livre, le regard de l’Amérique dans les années 60 vu par les bonnes de couleur, est une réussite.

Il y a, au départ que Aibileen, Minny qui osent rencontrer Miss Skeeter, mais la peur des sanctions donnés par les blancs les terrorisent ; elles ont été élevées par des parents soumis, on ne doit en aucun cas, lever les yeux, ni paraître insolente.

Les femmes qui les emploient sont élevées par ces bonnes mais une fois adulte, elles deviennent la patronne, elles oublient leur enfance pour devenir des ménagères parfaites, bien introduits dans un cercle d’amis, sans faire la moindre erreur.

Mais une femme de ce cercle va se démarquer et oser faire parler ces bonnes, peu à peu une complicité se créer, car Miss Skeeter n’a pas oublié celle qui l’a élevé et aimé.

En écrivant son livre, on découvre la vie des ces femmes au services des blanches, elles doivent accepter les humiliations sans réagir, mais elles écoutent aussi au porte et se retrouvent après leur travail pour parler entre elles de leurs patronnes ; le lecteur se régale.

Ce livre est une richesse, dans chaque maison où on rentre les relations et le mode de vie sont différents, il y a des secrets et un mal être mais on doit sauver les apparences ; les bonnes, savent, elle entendent tout et nous le découvrons avec elles.

Je vais guetter la sortie d’un prochain livre de cet auteur car ce roman m’a fait passer un bon moment, une de ces lectures que l’on oublie pas et un livre qui restera à jamais dans ma mémoire et ma bibliothèque.
avatar
petitepom

Nombre de messages : 248
Age : 52
Location : un petit village de Corrèze
Date d'inscription : 03/06/2012

http://petitepom.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kathryn STOCKETT (Etats-Unis)

Message  Mousseline le Dim 10 Fév 2013 - 1:28


Je voulais plutôt lire le livre mais je suis tombée sur le film à la télé alors pourquoi pas.

Je croyais que c'était une histoire d'esclavage et comme j'en ai tellement lue je ne me pressais pas pour lire le livre. Ce n'est pas du tout ça. C'est l'histoire de ces femmes qui étaient domestiques dans les maisons de Blancs au Mississipi (Jackson) dans les années '60.

Avec mon chéri, on a énormément aimé. Quand on ne s'ennuie pas une seule seconde pendant un film de plus de 2 heures c'est bon.

Certain que je vais lire le livre, je vous en reparle.

coeur coeur coeur


_________________
Mousseline

Magasin général tome 2 : Serge de Loisel et Tripp et L'île des chasseurs d'oiseaux de Peter May



"Happiness is only real when shared." (Christopher McCandless)
avatar
Mousseline
Admin

Nombre de messages : 4359
Date d'inscription : 24/10/2008

https://sites.google.com/site/lauteursamericains/home

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kathryn STOCKETT (Etats-Unis)

Message  Chantal le Dim 10 Fév 2013 - 10:58

Moi j'avais préféré le film au livre ! (pour une fois) Smile
avatar
Chantal

Nombre de messages : 2260
Location : France
Date d'inscription : 22/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kathryn STOCKETT (Etats-Unis)

Message  zeta le Dim 10 Fév 2013 - 12:22

Je trouve aussi que le film vaut au moins autant que le livre. Peut-être parce que l'écriture de l'auteure n'est pas exceptionnelle et que l'histoire est ce qu'il y a de plus important.
avatar
zeta
Admin

Nombre de messages : 4028
Location : lot et garonne - France
Date d'inscription : 25/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kathryn STOCKETT (Etats-Unis)

Message  anna44 le Dim 10 Fév 2013 - 15:01

The Help, c'est l'adaptation ciné de La couleur des sentiments ? Ou c'est un autre livre ?

_________________
Mes lectures en cours : Quitter le monde, Douglas Kennedy
avatar
anna44

Nombre de messages : 1601
Age : 35
Location : Québec (Qc)
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kathryn STOCKETT (Etats-Unis)

Message  Cyrielle le Dim 10 Fév 2013 - 15:04

C'est bien La couleur des sentiments Anna.

C'est vrai que le film est très bien, autant que le livre. C'est rare.
avatar
Cyrielle

Nombre de messages : 7382
Age : 30
Date d'inscription : 27/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kathryn STOCKETT (Etats-Unis)

Message  Mandarine le Dim 10 Fév 2013 - 15:08

Oui, Anna, The Help est le titre en VO du livre ainsi que du film. En anglais, c'est ainsi que l'on appelle le personnel noir chargé des tâches ménagères, l'entretien, etc. dans la maisons des riches blancs...

Une de mes prochaines lectures!
avatar
Mandarine

Nombre de messages : 2149
Age : 32
Date d'inscription : 10/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kathryn STOCKETT (Etats-Unis)

Message  anna44 le Dim 10 Fév 2013 - 15:14

Merci pour l'info. Je ne connaissais pas ce terme ! Smile

_________________
Mes lectures en cours : Quitter le monde, Douglas Kennedy
avatar
anna44

Nombre de messages : 1601
Age : 35
Location : Québec (Qc)
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kathryn STOCKETT (Etats-Unis)

Message  Mandarine le Mar 5 Mar 2013 - 1:30

La couleur des sentiments

Bon, il y a déjà une myriade de critiques positives et de résumés de ce livre, donc il ne me reste plus grand chose à dire!

J'ai, comme vous tous, beaucoup aimé ce livre. Les personnages sont très attachants, l'histoire est intéressante et bien menée, on rit, on pleure, on s'insurge, et aussi, un peu, on s'instruit. Les événements relatés se passaient il y a si peu de temps!!! C'est choquant!

Je veux juste répondre à AWARA: j'ai lu le livre en anglais, et en effet, la manière de parler n'est pas la même pour les domestiques. Leur accent particulier est retranscrit, l'orthographe est adaptée, si bien qu'on "entend" leur parler plus typique, plus exotique, et c'est vraiment charmant.

Ma note: 4.5/5, mais quand même un .
avatar
Mandarine

Nombre de messages : 2149
Age : 32
Date d'inscription : 10/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kathryn STOCKETT (Etats-Unis)

Message  dodie le Dim 19 Mai 2013 - 15:48

La couleur des sentiments

Je viens de refermer ce roman et j'en suis encore sous le charme.......
J'ai trouvé la forme narrative très judicieuse: l'alternance des narratrices entre d'une part la jeune fille blanche un peu rebelle qui a du mal à trouver sa place dans cette société bourgeoise raciste et les deux "bonnes" noires dont une que l'on aurait adoré avoir comme nounou pour soi ou ses enfants et la deuxième d'un caractère bien trempé mais tellement soumise chez elle .......
J'ai beaucoup apprécié le fait que l'auteur, même si elle met principalement en avant le racisme, l'hypocrisie voire la méchanceté des blancs vis à vis des noirs, mette aussi en évidence le respect, la reconnaissance que certains pouvaient avoir pour leurs employées.

Les personnages évoluent tout le long du livre. Malgré la peur des réactions et des représailles éventuelles, nos trois héroïnes semblent être plus fortes chaque jour, avoir plus d'assurance, persuadées qu'elles vont dans la bonne direction. Leur relation elle-même évolue vers ce qui peut sembler une certaine amitié, en tout cas une réelle considération.

Mais ce roman n'est pas seulement l'histoire de la rédaction d'un ouvrage. Chaque narratrice a sa propre vie et ses propres soucis: la maladie grave d'un proche, une histoire d'amour malheureuse, un mari violent.....
On suit les péripéties de chacune avec autant de curiosité.

Certains passages sont vraiment comiques en particulier ceux montrant le ridicule et la bêtise de ces "bourgeoises" blanches se trouvant dans des situations les montrant enfin sous leur vrai jour!!!!!
Mais il y a aussi des passages très émouvants qui vous font venir les larmes aux yeux....

Bref, on rit, on pleure, on se met en colère, on s'interroge, on espère et on ne s'ennuie pas une seule seconde.
C'est un roman(incroyable que ce soit un premier roman....) qui restera longtemps dans mon esprit. Je suis toute triste d'avoir quitté ces trois femmes tellement attachantes.....
Un gros coup de coeur coeur
5/5
avatar
dodie

Nombre de messages : 4550
Age : 54
Location : France
Date d'inscription : 11/04/2009

http://dodiecuisine.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kathryn STOCKETT (Etats-Unis)

Message  Cocotte le Ven 24 Mai 2013 - 12:23

Inspirée par toutes vos critiques élogieuses, j'ai commandé ce livre le mois dernier pour le challenge USA. Je sens que je ne serai pas déçue! Dodie, tu confirmes la tendance!
avatar
Cocotte

Nombre de messages : 870
Age : 37
Location : Québec / Canada
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kathryn STOCKETT (Etats-Unis)

Message  Van le Mar 2 Juil 2013 - 19:27

La couleur des sentiments
 
Jackson, Mississippi. Aibileen, 53 ans, est bonne chez Miss Leefolt. Elle s’occupe de la fille de cette dernière Mae Mobley, 2 ans, que sa mère ne semble pas du tout aimer. Aibileen est noire, et en tant que telle, elle a appris à tenir sa langue, à obeir, à subir les caprices des blancs.
Minnie, sa meilleure amie, est également bonne chez Mme Walters. Contrairement à Aibileen, elle n’a pas sa langue dans sa poche, ce qui lui a déjà valu de nombreux renvois. Mme Walters est sourde, Minnie est donc tranquille jusqu’à ce que Miss Hilly décide mettre sa mère en maison de retraite. Minnie se retrouve alors dans une situation qui la dépasse totalement car Miss Hilly est la femme la plus influente de la ville.
Miss Skeeter, 23 ans, blanche, est de retour de l’université. Elle est amie avec Miss Leefolt et Miss Hilly. Pour autant, elle ne partage pas leur point de vue. Elle veut devenir écrivain et décide de se lancer dans un projet fou envers et contre tous.
 
Un roman coup de cœur.  Aibileen et Minnie sont tellement attachantes avec leurs caractères si différents. Il y a tellement de choses à dire. Elles m’ont complètement embarqué dans leur vie. Je n’ai pas pu lâcher ce livre. Aibileen, si résignée à sa vie, qui décide de tout faire basculer; Minnie et sa réticence au projet alors qu’elle est la première à dire ce qu’elle pense; Skeeter, dans son monde bien définie qui bouscule tout au risque de tout perdre. La condition des noirs dans le sud des USA est montrée à travers tout le livre, à travers Minnie et sa rébellion, la résignation d’Aibileen, les histoires qu’elles entendent sur leurs voisins, ou d’autres personnes. Miss Hilly est l’exemple même de l’anti noir, particulièrement à travers cette histoire de toilettes séparées. On voit toute l’absurdité et l’ignorance des gens. Cette ignorance est la pire des choses qui soit et c’est difficile de croire que eh oui, c’est réellement arrivé. Bref, je ne rajouterais qu’une chose, c’est que ce livre est à lire absolument.
 
Note : 5/5 coeur 
avatar
Van

Nombre de messages : 423
Age : 34
Location : Val de Marne - France
Date d'inscription : 03/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kathryn STOCKETT (Etats-Unis)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum