Kathryn STOCKETT (Etats-Unis)

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Kathryn STOCKETT (Etats-Unis)

Message  valérie le Lun 6 Sep 2010 - 8:13

LA COULEUR DES SENTIMENTS edtions Jacqueline Chambon(ACTES SUD) traduction Pierre Girard 526 pages
Présentation de l'éditeur
Chez les Blancs de Jackson,Mississipi,ce sont les Noires qui font le ménage,la cuisine,et qui s'occupent des enfants.On est en 1962,les lois raciales font autorité.En quarante ans de service,Aibileen a appris à tenir sa langue.L'insolente Minny,sa meilleure amie,vient tout juste de se faire renvoyer.Si les choses s'enveniment,elle devra chercher du travail dans une autre ville.Peut-être même s'exiler dans un aute Etat,comme Constantine,qu'on n'a plus revue ici depuis que,pour des raisons inavouables,les Phelan l'ont congédiée.
Mais Skeeter,la fille des Phelan,n'est pas comme les autres.De retour à Jackson au terme de ses études,elle s'acharne à découvrir pourquoi Constantine,qui l'a élevée avec amour pendant vint-deux ans,est partie sans même lui laisser un mot.
Une jeune bourgeoise blanche et deux bonnes noires.Personne ne croirait à leur amitié;moins encore la toléreraient.Pourtant,poussée par une sourde envie de changer les choses,malgré la peur,eles vont unir leurs destins,et en grand secret écrire une histoire boulversante.
Kathryn Stockett a grandi à Jackson.Elle vit actuellement à Atlanta avec son mari et leur fille,et travaille à l'écriture de son deuxième roman

Je n'ai pas pu lacher ce roman qui m'a fait passer du rire aux larmes.C'est un récit à trois voix.La peinture de la société du Sud des Etats Unis et celle des personnages sonnent très juste;
Un gros coup de coeur.
Je peux en faire un livre voyageur .
avatar
valérie

Nombre de messages : 779
Age : 51
Location : marseille
Date d'inscription : 01/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kathryn STOCKETT (Etats-Unis)

Message  Shan_Ze le Lun 6 Sep 2010 - 8:14

Comme je te le disais dans un autre sujet, je suis toujours preneuse ! Surtout après une telle critique !

(Il faut peut-être ouvrir une discussion-LV dans ton chez-toi ?)


Dernière édition par Shan_Ze le Lun 6 Sep 2010 - 8:17, édité 1 fois
avatar
Shan_Ze
Admin

Nombre de messages : 7417
Age : 34
Location : Lyon/France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kathryn STOCKETT (Etats-Unis)

Message  zeta le Lun 6 Sep 2010 - 8:17

Je viens de lire aussi une autre critique tout aussi élogieuse sur un blog ! Que ce livre me fait envie !!!!
avatar
zeta
Admin

Nombre de messages : 4028
Location : lot et garonne - France
Date d'inscription : 25/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kathryn STOCKETT (Etats-Unis)

Message  Cyrielle le Lun 6 Sep 2010 - 8:18

Ca à l'air vraiment très bien !!!
avatar
Cyrielle

Nombre de messages : 7329
Age : 30
Date d'inscription : 27/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kathryn STOCKETT (Etats-Unis)

Message  valérie le Lun 6 Sep 2010 - 8:41

Shan_Ze a écrit:Comme je te le disais dans un autre sujet, je suis toujours preneuse ! Surtout après une telle critique !

(Il faut peut-être ouvrir une discussion-LV dans ton chez-toi ?)

Je t'ai laissé un message pour de demander ton adresse et je vais demander l'ouverture d'un chez moi.
avatar
valérie

Nombre de messages : 779
Age : 51
Location : marseille
Date d'inscription : 01/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kathryn STOCKETT (Etats-Unis)

Message  Mousseline le Lun 6 Sep 2010 - 14:42

Merci Valérie - déjà critiqué sur le forum, il vient juste de sortir! cheers

Moi aussi je veux le lire - le thème relations noirs-blancs est toujours gagnant pour moi!

Mais je ne sais pas encore si je vais succomber et commander quelques nouveautés de la rentrée ou tout simplement profiter de ma PAL et attendre à l'année prochaine pour les nouveautés 2011. C'est à voir!

_________________
Mousseline

Magasin général tome 2 : Serge de Loisel et Tripp et L'île des chasseurs d'oiseaux de Peter May



"Happiness is only real when shared." (Christopher McCandless)
avatar
Mousseline
Admin

Nombre de messages : 4359
Date d'inscription : 24/10/2008

https://sites.google.com/site/lauteursamericains/home

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kathryn STOCKETT (Etats-Unis)

Message  Elfe le Lun 6 Sep 2010 - 15:06

Merci pour ta critique! Et bien si tu en fais un LV, je suis partante!!
avatar
Elfe

Nombre de messages : 1772
Age : 37
Date d'inscription : 07/01/2009

http://elfique2.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kathryn STOCKETT (Etats-Unis)

Message  valérie le Lun 6 Sep 2010 - 19:21

Mousseline a écrit:Merci Valérie - déjà critiqué sur le forum, il vient juste de sortir! cheers

Moi aussi je veux le lire - le thème relations noirs-blancs est toujours gagnant pour moi!

Mais je ne sais pas encore si je vais succomber et commander quelques nouveautés de la rentrée ou tout simplement profiter de ma PAL et attendre à l'année prochaine pour les nouveautés 2011. C'est à voir!
Mousseline j'en ai fait un livre voyageur donc si tu es intéressée je te rajoute sur la liste.Comme je n'ai pas encore de chez moi j'ai mis la discution dans Autour du livre:livre voyageur
avatar
valérie

Nombre de messages : 779
Age : 51
Location : marseille
Date d'inscription : 01/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kathryn STOCKETT (Etats-Unis)

Message  Shan_Ze le Lun 20 Sep 2010 - 14:57

La couleur des sentiments de Kathryn Stockett
Edition Jacqueline Chambon (Actes sud), 525 pages)



Jackson, Mississippi, 1962. Aibileen a 53 ans. Elle est Noire et elle travaille chez les Leefolt. Elle s'occupe du ménage, de la cuisine et de la petite Mae Mobley, contrairement à la mère de celle-ci qui fait à peine attention à elle. Minny a 36 ans, elle aussi est Noire. Elle a 5 enfants, elle travaille chez Miss Walters avant que la fille de celle-ci décide la mettre en maison de retraite et accuse en même temps Minny de vol. Miss Skeeter, 23 ans, est Blanche. Sous ses yeux, elle voit de terribles injustices. Elle décide d'écrire un livre mais ce n'est pas facile avec les tensions entre Noirs et Blancs...

Trois voix, trois caractères, trois points de vue. J'ai été choquée par ces façons de penser des gens du Sud des Etats-Unis. Il était dur à l'époque pour un Noir de faire entendre sa voix, d'être considéré comme humain, d'avoir le droit d'avoir une vie à soi. Kathryn Stockett réussit très bien à rendre l'ambiance très tendue de l'époque avec une écriture simple et efficace. Un livre qui aborde un sujet dur mais avec beaucoup d'humour. J'ai souri à la scène à la "Desperate Housewives" avec Miss Hilly et Miss Celia. J'ai senti mon coeur se serrer, j'ai ri, j'ai été indignée tout le long du livre.

La traduction n'est pas parfaite (j'ai relevé quelques fautes) mais le livre est tout simplement magnifique. Quand j'ai refermé le livre, je suis restée hantée par les personnages. La note de l'auteur à la fin du livre, elle-même née à Jackson, explique pourquoi elle a écrit un tel livre. J'ai fermé le livre, j'ai applaudi. Bravo !

Note : 5/5
avatar
Shan_Ze
Admin

Nombre de messages : 7417
Age : 34
Location : Lyon/France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kathryn STOCKETT (Etats-Unis)

Message  Clochette le Lun 20 Sep 2010 - 15:00

Bravo Shan-Ze. Franchement, je pense que c'est un roman qu'on ne peut oublier et ces 3 personnages vont me hanter longtemps (et pourtant je n'ai pas encore terminé !)
avatar
Clochette

Nombre de messages : 2134
Age : 43
Location : Nantes Bretagne
Date d'inscription : 25/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kathryn STOCKETT (Etats-Unis)

Message  Shan_Ze le Lun 20 Sep 2010 - 15:20

Merci Clochette !
Et que vois-je ici ? Article du Monde (à la fin de l'article)

Le film en tournage cet été dans les studios Dreamworks et par Steven Spielberg devrait sortir en 2011 aux Etats-Unis !

J'ai vraiment hâte de le voir !


avatar
Shan_Ze
Admin

Nombre de messages : 7417
Age : 34
Location : Lyon/France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kathryn STOCKETT (Etats-Unis)

Message  Ladybug le Lun 20 Sep 2010 - 16:41

Vous me faites envie..

Le livre est en cours d'installation à la médiathèque, donc hop dans ma LAL.

_________________
Je lis

avatar
Ladybug

Nombre de messages : 1970
Date d'inscription : 22/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

La couleur des sentiments -Editions Jaqueline Chambon -5/5

Message  zeta le Mar 28 Sep 2010 - 11:50

J'ai attendu un peu avant de faire mon petit commentaire de ce livre, pour laisser retomber les sentiments qu'il a provoqués chez moi.
Oui ce livre plait et je pense qu'il va faire une belle carrière chez les rats. Je ne vais pas le résumer cela a déjà été très bien fait auparavent. Mais je veux revenir sur la critique du Monde qui en parle avec une certaine ironie pour bien nous faire comprendre que si on l'a aimé, qu'il nous a enthousiasmé c'est que l'on s'est laissé prendre à nos sentiments, sans noter le côté conventionnel de l'histoire et de son traitement.
Oui ce livre parle à nos coeurs, on aime les personnages des héroïnes, abileen, Skeeter, Celia et même Minny, et on déteste Hilly et Elisabeth de bon coeur, mais au delà de ça, il parle à notre conscience.
Même si l'on sait que la haine, le mépris, la colère engendre la colère, le mépris, la haine et que les relations noir-blanc n'étaient sans doute pas aussi angéliques (dans l'un et l'autre sens), que ce qui couvait chez la population noire c'était certains mouvements activistes et la violence qui a explosé peu après (Powers en parle très bien dans "le temps où nous chantions").
Nul ne peut nier l'utilité de raconter, de revenir sur un fait : que ce soit pour son appartenance à une religion, à une ethnie, à une "race", ou à un sexe, personne ne devrait vivre dans la peur, l'insécurité, pour soi et ses enfants. Et c'est ce qui est bien rendu dans ce roman.
Car outre les anecdotes, les petites vexations, les blessures d'amour-propre, ou les sentiments baffoués, qui sont déjà intolérables, il y a un état, une police, une justice, une presse, une opinion générale acquise à la ségrégation et à l'iniquité, qui faisait que selon sa couleur de peau, chaque événement inhabituel, chaque petit mouvement de révolte, chaque tentative pour établir l'égalité des droits, pouvait être suivi d'un passage à tabac et sanctionnés par la mort, et ceci dans un pays "Démocratique"
Qu'il ne soit pas aussi bien écrit qu'un critique averti le voudrait, qu'il y ait un côté stéréotypé dans l'histoire.... qu'importe cela ne diminue pas notre plaisir de lecture et notre envie d'en dire du bien. Parce que ce livre, hélas, est toujours d'actualité.

Merci Valérie de l'avoir fait circuler.
avatar
zeta
Admin

Nombre de messages : 4028
Location : lot et garonne - France
Date d'inscription : 25/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kathryn STOCKETT (Etats-Unis)

Message  Clochette le Mar 28 Sep 2010 - 16:25

Il faut vraiment que je fasse ma critique Embarassed On ne sait jamais des fois qu'il y ait encore des rats qui n'aient pas envie de le lire ....
En tout cas, tu résumes bien ce que j'ai ressenti. Pas un grand chef d'oeuvre d'un point de vue littéraire, mais un roman qui remue malgré tout les tripes... Et je n'ai pas été chagriné comme toi sur le destin de quelques personnages, j'ai trouvé la fin un peu à l'image du roman, réaliste.
avatar
Clochette

Nombre de messages : 2134
Age : 43
Location : Nantes Bretagne
Date d'inscription : 25/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kathryn STOCKETT (Etats-Unis)

Message  lalyre le Mer 6 Oct 2010 - 13:49

La couleur des sentiments
Kathryn Stockett
Ed.Jacqueline Chambon septembre 2010
526 pages

Quatrième de couverture


Chez les Blancs de Jackson, Mississippi, ce sont les Noires qui font le ménage, la cuisine, et qui s'occupent des enfants. On est en 1962, les lois raciales font autorité. En quarante ans de service, Aibileen a appris à tenir sa langue. L'insolente Minny, sa meilleure amie, vient tout juste de se faire renvoyer. Si les choses s'enveniment, elle devra chercher du travail dans une autre ville. Peut-être même s'exiler dans un autre Etat, comme Constantine, qu'on n'a plus revue ici depuis que, pour des raisons inavouables, les Phelan l'ont congédiée.

Mais Skeeter, la fille des Phelan, n'est pas comme les autres. De retour à Jackson au terme de ses études, elle s'acharne à découvrir pourquoi Constantine, qui l'a élevée avec amour pendant vingt-deux ans, est partie sans même lui laisser un mot.

Une jeune bourgeoise blanche et deux bonnes noires. Personne ne croirait à leur amitié ; moins encore la toléreraient. Pourtant, poussées par une sourde envie de changer les choses, malgré la peur, elles vont unir leurs destins, et en grand secret écrire une histoire bouleversante.

Passionnant, drôle, émouvant, La Couleur des sentiments a conquis l'Amérique avec ses personnages inoubliables. Vendu à plus de deux millions d'exemplaires, ce premier roman, véritable phénomène culturel outre-Atlantique, est un pur bonheur de lecture.

Mon avis
Jackson dans le Mississipi,nous voici dans les années 60, cette époque ou les blanches de la bourgeoisie employaient encore des bonnes noires. C'est l'histoire de femmes courageuses qui vont entreprendre d'écrire un livre en secret sur la vie des femmes noires chez leur patronne. Aibileen, Minny et Skeeter sont les principales héroïnes, elles vont lors de réunions secrètes ,de confessions et de discussions amener d'autres femmes noires à dévoiler leur intimité vécue chez les femmes blanches. Grâce à ces récits on apprend la solidarité et l'amitié qui existent entre les bonnes, la façon dont parfois elles remplissent le rôle de mère auprès des enfants blancs. Ce qui m'a révoltée, c'est cette histoire de toilette, ces femmes blanches qui militaient pour avoir des toilettes séparées de celles des bonnes pour éviter les maladies dont disent-elles ,les noires sont porteuses,Ce roman est raconté à plusieurs voix, ce qui m'a fait percevoir plus facilement ces femmes attachantes qui se mettent en danger mais vont parvenir à faire vaciller la communauté blanche par leurs écrits plein d'émotions et de sentiments profonds.Parce que ce fut très difficile pour ces femmes courageuses dans ce milieu d'hypocrisie mesquine et de racisme haineux de se faire entendre aux risques de représailles affectifs. Un roman que j'ai beaucoup aimé, qui donne à réfléchir sur le sort des femmes noires à cette époque qui n'est pas si loin de nous.5/5
avatar
lalyre

Nombre de messages : 4216
Age : 85
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kathryn STOCKETT (Etats-Unis)

Message  anna44 le Mer 20 Oct 2010 - 20:36

Attention ! : Gros coup de coeur coeur coeur coeur coeur coeur

La couleur des sentiments, Kathryn Stockett

Résumé : Kathryn Stockett nous livre l'histoire de trois femmes du Sud des Etats-Unis, Jackson : une jeune femme blanche "Skeeter" et deux femmes noires, deux bonnes au service d'autres femmes blanches.
La guerre de Sécession est terminée, nous sommes dans les années 60 et pourtant on va suivre les rapports entre ces femmes de races différentes, et donc de conditions sociales et de vie profondéments différentes.

Commentaires : Ce roman (puisque bien que ces histoires soient directement inspirées de faits réels, il s'agit bien d'une fiction) est relatée par les mots de 3 narratrices que sont ces femmes et donc avec 3 styles différents.
Les premiers chapitres ont pour but de poser le décor, de rencontrer les personnages : non seulement Skeeter, Minny et Aibileen (les narratrices), mais aussi leur entourage : Hilly, Elizabeth, Lou-Anne (les amies), Celia, ; Louvenia, la famille de Minny et celle d'Aibileen.
Cette narration à 3 voix est particulièrement bien choisie puisqu'elle permet au lecteur de sentir les émotions en profondeur et de comprendre au mieux l'enjeu de chaque situation pour chacune de ces femmes.
On comprend qu'au-delà des sentiments, l'Histoire est lourde de sens et ne permet pas à chacun d'agir à sa guise : cela est vrai bien sûr pour les bonnes, mais aussi pour les femmes blanches qui ont un rang à tenir et qui ne peuvent pas s'en défaire. Skeeter en fera la douloureuse expérience tout au long du roman.
Ce roman est une ode au courage, le courage de ces femmes qui se battent jour après jour pour la reconnaissance et le respect de leurs droits civiques.
J'ai ri (le caractère explosif de Minny n'y est pas étranger) ; j'ai pleure : de colère, de rage, de tristesse mais aussi de tendresse (la relation d'Aibileen avec Mae Mobley est particulièrement touchante en cela que l'on comprend très vite qu'elle aura un caractère éphémère). A aucun moment, ce roman ne m'a laissée indifférente.
Les personnages sont très bien décrits. L'auteur n'a pas succombé à la facilité de ces fameux préjugés mais a su explorer et nous livrer la profondeur des sentiments qui animent ces femmes, aussi différentes qu'elles puissent être, mais qui ont toutes de sincères raisons de penser et d'agir comme elles le font.
Alors, oui, ce roman est une fiction mais l'auteur a fouillé tellement au fond d'elle-même, de son histoire personnelle, et à travers elle, de l'histoire de toutes ces femmes de Jackson, qu'à aucun moment je n'ai imaginé que ça pouvait être faux.

C'est une lecture que je recommande vivement car c'est certes un énorme coup de coeur, il fera certes parti de mon top 3 2010 mais c'est surtout un livre qui m'a complètement bouleversée, que j'ai refermé avec beaucoup de peine et qui restera probablement dans ma mémoire un long moment.

Merci Valérie et merci Kathryn Stockett !!

Ma note : 5/5

_________________
Mes lectures en cours : Quitter le monde, Douglas Kennedy
avatar
anna44

Nombre de messages : 1601
Age : 35
Location : Québec (Qc)
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kathryn STOCKETT (Etats-Unis)

Message  Elfe le Jeu 6 Jan 2011 - 19:23

La couleur des sentiments

Chez les Blancs de Jackson, Mississippi, ce sont les Noires qui font le ménage, la cuisine, et qui s'occupent des enfants. On est en 1962, les lois raciales font autorité. En quarante ans de service, Aibileen a appris à tenir sa langue. L'insolente Minny, sa meilleure amie, vient tout juste de se faire renvoyer. Si les choses s'enveniment, elle devra chercher du travail dans une autre ville. Peut-être même s'exiler dans un autre Etat, comme Constantine, qu'on n'a plus revue ici depuis que, pour des raisons inavouables, les Phelan l'ont congédiée. Mais Skeeter, la fille des Phelan, n'est pas comme les autres. De retour à Jackson au terme de ses études, elle s'acharne à découvrir pourquoi Constantine, qui l'a élevée avec amour pendant vingt-deux ans, est partie sans même lui laisser un mot. Une jeune bourgeoise blanche et deux bonnes noires. Personne ne croirait à leur amitié ; moins encore la toléreraient. Pourtant, poussées par une sourde envie de changer les choses, malgré la peur, elles vont unir leurs destins, et en grand secret écrire une histoire bouleversante. (4e de couverture)

Ce roman est un pur bijou. Nous découvrons avec bonheur les personnages croqués magnifiquement par l'auteur, mais également avec effroi la situation et les conditions de vie des femmes noires aux services des familles blanches. Entre humour et tragédie, nous sommes totalement absorbés dès les premières lignes de ce roman.



Ma note: 5/5
avatar
Elfe

Nombre de messages : 1772
Age : 37
Date d'inscription : 07/01/2009

http://elfique2.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kathryn STOCKETT (Etats-Unis)

Message  odilette84 le Ven 11 Fév 2011 - 19:25

que dire de plus .
Ce livre m'a hantée pendant ces derniers jours, je n'arrivais pas à profiter des moments hors de chez moi, car je pensais à Minny, Aibee et Skeeter sans arrêt ! J"'avais hâte de me replonger dans ce livre.
Ces femmes si courageuses, tellement différentes, tellement attachantes .
Un roman comme je les aime. Fort et touchant .
je viens de lire "la solitude du Dr March" qui traite aussi de la question
J'ai très très envie de relire "ne tirez pas sur l'oiseau moqueur "
Merci Valérie pour ce prêt !
ma note : 5/5

_________________
résister c'est exister

avatar
odilette84

Nombre de messages : 2261
Age : 52
Location : Provence
Date d'inscription : 28/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kathryn STOCKETT (Etats-Unis)

Message  Awara le Ven 18 Fév 2011 - 17:14

Kathryn STOCKETT
La couleur des sentiments
traduit de l'anglais (américain) par Pierre Girard
Ed. Jacqueline Chambon (Actes Sud), 526 pages

Nous sommes à Jackson, petite ville du Mississippi, dans les années 60, un siècle après la guerre de Sécession. Mais l'apartheid et le racisme légalisé avec ses lois iniques sont toujours en vigueur. Toilettes, livres magasins ne doivent pas être partagés entre blancs et noirs.
Toutefois, la communauté blanche n'hésite pas à confier à des femmes noires ce qu'elle a, en principe, de plus précieux, ses enfants. Les bonnes noires les élèvent, les éduquent, les soignent, les cajolent pendant que leurs patronnes blanches continuent à dire que les noirs sont sales, transmettent des maladies...Les incohérences ne semblent pas sauter aux yeux de ces blancs qui dominent la société locale et imposent leurs codes sociaux.

Une de ces femmes blanches, Skeeter, après des études en faculté, reprend sa vie à l'image de celle de sa mère et de ses amies: bridge, tennis, ventes de charité en faveur des noirs d'Afrique... Ce qui la différencie, c'est sa curiosité. Elle s'interroge sur le pourquoi de telle ou telle situation.
D'autre part Skeeter a un rêve secret: devenir écrivain. Elle démarre sa carrière en tenant dans le journal local le courrier des lectrices qui demandent des solutions à des problèmes ménagers; n'ayant aucune compétence dans ce domaine, elle sollicite l'aide d'Aibilee, la bonne d'une de ses amies. Progressivement, elle pose un regard différent sur ces femmes noires qui s'occupent des enfants de ses amies ou tiennent leurs maisons.
Pour répondre à son besoin d'écriture, elle décide de reprendre le projet du fils d'Aibileen tué par un chauffard: écrire la vie de ces femmes noires au service des blancs. Petit à petit, plusieurs d'entre elles viendront lui parler de ce qui fait leur quotidien et des sentiments qui les habitent. Elles sont poussées par l'impérieuse nécessité de témoigner de ce qu'elles vivent à un môment que des hommes comme Martin Luther KING manifestent pour l'intégration des noirs dans la société américaine. Elles racontent les brimades, des expériences cruelles, des souffrances à peine audibles, mais aussi parfois, des manifestations généreuses et émouvantes, des situations cocasses et savoureuses.

[i]Le roman est rytmé par les trois narratrices, une blanche, Skeeter, et deux noires, Abileen et son amie Minny. A tour de rôle, elles posent leur regard sur ce qui se déroule autour d'elles. En faisant parler les trois femmes, Kathryn STOCKETTessaie de ne pas s'exprimer à la place des autres, notamment des bonnes noires. Peur, révolte, humour animent ce livre. Sachant que critiquer un blanc peut entraîner brimades, blessures, prison.

C'est un roman captivant que j'ai eu beaucoup de plaisir à lire; il donne une assez bonne idée de ce qu'était la vie dans le pays des plantations de coton alors que l'esprit de Ku-klux-klan influençait toujours les comportements. Et cela se passait il y a juste cinquante ans. C'est le témoignage de quelqu'un qui prend conscience de relations affectives inégales et des conséquences perverses d'un système politique inégalitaire et inhumain.

Une seule réserve: j'aimerais lire l'opinion d'une lectrice à la peau noire issue d'un pays marqué par l'esclavage. L'asservissement, la tyrannie ont laissé des blessures telles que la place a parfois été prise par un racisme noir à l'égard des blancs. Malgré leurs ressentiments, je ne les trouve pas très agressives ces bonnes, alors qu'elles ont des vies si décourageantes, avec si peu d'espoir de voir leurs enfants sortir de leur condition de servitude, même quand ils font des études. Même si l'auteur fait preuve d'une grande honnêteté dans sa relation des faits, je ne suis pas certaine qu'elle ait preçu toute la rancoeur accumulée après la blessure toujours présente de la traite négrière.

Note: 4/5
avatar
Awara

Nombre de messages : 3968
Age : 72
Location : PARIS
Date d'inscription : 03/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kathryn STOCKETT (Etats-Unis)

Message  Caro le Sam 19 Fév 2011 - 12:04

Je note vu le succès auprès des rats.
avatar
Caro

Nombre de messages : 1234
Age : 44
Location : France
Date d'inscription : 04/11/2008

http://jailujelisetjelirai.eklablog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kathryn STOCKETT (Etats-Unis)

Message  Mousseline le Sam 19 Fév 2011 - 17:33

Moi aussi je veux le lire... mais là autant attendre qu'il sorte en poche, ou tient je pourrais peut-être l'acheter à Paris cet été, les livres ne sont pas chers chez-vous. Smile

_________________
Mousseline

Magasin général tome 2 : Serge de Loisel et Tripp et L'île des chasseurs d'oiseaux de Peter May



"Happiness is only real when shared." (Christopher McCandless)
avatar
Mousseline
Admin

Nombre de messages : 4359
Date d'inscription : 24/10/2008

https://sites.google.com/site/lauteursamericains/home

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kathryn STOCKETT (Etats-Unis)

Message  Awara le Mer 23 Fév 2011 - 22:14

J'ai oublié de mentionner dans mon compte-rendu que j'ai été navrée -- (mais j' ai lu la couleur des sentiments en français, et c'est peut-être le fait de la traduction) qu'on ne sente pas la richesse et l'invention de la langue de ces femmes de culture métisse, ce que nous trouvons lorsque nous lisons la littérature créole; or je pense que cette saveur de la littérature antillaise et créole doit bien se retrouver chez des écrivains afro-américains. Mais comment la traduire? Des rats bilingues du Canada l'ont-ils lus en anglais? Il n'y a aucune raison pour que la langue américaine ne se soit pas enrichie comme la langue française de cet apport des peuples venus d'Afrique avec la parole imagée et poétique qui caractérise ces cultures.
Ces remarques n'enlèvent rien au plaisir que j'ai pris à lire ce livre. Question
avatar
Awara

Nombre de messages : 3968
Age : 72
Location : PARIS
Date d'inscription : 03/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kathryn STOCKETT (Etats-Unis)

Message  jul3 le Jeu 24 Fév 2011 - 11:13

La couleur des sentiments

Le résumé a déjà été très bien fait plusieurs fois ci-dessus.

Je viens m'ajouter à la liste des personnes qui ont beaucoup apprécié La couleur des sentiments. Je n'ai vraiment pas été déçue par ma lecture. Avant de commencer, craignais que l'histoire soit un peu mièvre, mais ce n'est pas du tout le cas, au contraire. La dure réalité est présentée et amène à réfléchir à ce que vivaient ces femmes et leurs familles à cette époque.
Je rejoins Awara pour ce qui est de la traduction. J'ai aussi eu l'impression qu'en traduisant les paroles des bonnes on perdait certaines nuances dans le texte (mais je n'ai pas vu le texte anglais) Toutefois ça ne gâche en rien le plaisir que j'ai eu à lire le livre!

Merci de m'avoir fait découvrir ce livre, il est à recommander!

Ma note: 5/5
avatar
jul3

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 27/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kathryn STOCKETT (Etats-Unis)

Message  Caro le Sam 2 Avr 2011 - 5:47

LA COULEUR DES SENTIMENTS

Mon avis :

Je n'ai pas ajouté le résumé, car il a été fait plusieurs fois.
Qu'est-ce que je pourrai ajouter de plus au précédentes critiques, sinon que j'ai adoré, j'ai été très touché par les personnages, ces femmes sont courageuses et adorables, elles n'avaient pas la reconnaissance qu'elles auraient du avoir.
C'est un sujet qui me passionne et j'avais très envi de le lire, je le recommande vivement, je ne sais pas quoi ajouté.

Ma note :
5/5
avatar
Caro

Nombre de messages : 1234
Age : 44
Location : France
Date d'inscription : 04/11/2008

http://jailujelisetjelirai.eklablog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kathryn STOCKETT (Etats-Unis)

Message  cookie610 le Mar 28 Juin 2011 - 8:27

La couleur des sentiments

Note : 5/5


Critique : Je ne voie pas vraiment ce que je pourrais
ajouter aux nombreux commentaires des autres rats. Pour moi aussi, cette
lecture a été un gros coup de cœur. J’ai adoré cette histoire à trois voix où
les trois personnages ont chacun leur histoire et leur caractère bien
différents. J’ai été totalement happée
par cette histoire. L’auteur décrit bien les conditions difficiles et les
relations plus que tendues entre les Blancs et les Noirs aux USA dans les
années 60’s et tous les préjugés (des deux cotés). L’auteur arrive à jongler et
à faire passer beaucoup d’émotions : le rire, l’indignation, la peur, la
colère, la tristesse. Bref, je recommande vivement ce livre à ceux qui ne l’aurait
pas encore lu.



Merci à Valérie de m’avoir permis de découvrir ce trésor.
avatar
cookie610

Nombre de messages : 4710
Age : 27
Location : Lyon
Date d'inscription : 28/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kathryn STOCKETT (Etats-Unis)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum