Jane Harris (Royaume-Uni)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jane Harris (Royaume-Uni)

Message  Liza_lou le Sam 21 Aoû 2010 - 17:54

Jane Harris



Née à Belfast en Irlande, Jane Harris a grandi à Glasgow en Écosse et a poursuivi ses études à l'université d'East Anglia. Elle est l'auteure de courts-métrages primés et de nouvelles publiées dans de nombreux magazines et anthologies.

La servante insoumise
est son premier roman accueilli par une presse anglo-saxonne enthousiaste.
avatar
Liza_lou

Nombre de messages : 1300
Age : 34
Location : France, à coté de Nantes
Date d'inscription : 07/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jane Harris (Royaume-Uni)

Message  Liza_lou le Sam 21 Aoû 2010 - 18:18

La servante insoumise
(Seuil, 475 pages)

Quelle drôle de maîtresse, cette Arabella Reid! En tout cas Bessy, jeune servante embauchée à son service, ne se doutait pas de ce qui l'attendait en entrant à Castle Haivers. Excentrique, d'humeur changeante, Arabella exige de Bessy qu'elle consigne dans un journal tous ses faits et gestes de la journée ainsi que ses pensées les plus intimes. Et que penser de sa conduite extravagante, avec les drôles d'ordre qu'elle exige de Bessy, ses réveils en pleine nuit ou encore les mesures étranges qu'elle prend d'elle? Jusqu'à ce que Bessy tombe sur Les Observations...

Un excellent roman, même si pour les puristes, La servante insoumise ne pourrait être considéré comme un Grand roman de la littérature. Et bien, je ne suis pas d'accord car j'ai passé avec ce récit un rare bon moment de lecture en la compagnie de Bessy et de sa maîtresse. L'auteure distille un soupçon d'humour et de malice et saupoudre le tout d'une bonne dose de mystère qui fait que l'on ne peut lâcher le roman avant d'en avoir achevé la dernière ligne.

C'est qu'après avoir découvert les sombres secrets de sa maîtresse, Bessy cherchera à se venger. Mais cette vengeance se retournera bien vite contre elle et c'est avec horreur qu'elle s'apercevra que sa maîtresse sombre peu à peu dans une folie douce amère. Sans oublier que le passé refait toujours surface aux pires moments, qu'il s'agisse de celui d'Arabella ou de celui de Bessy, qui, en terme de secrets, en a aussi plusieurs, et des croustillants, croyez moi.

Du suspense, des personnages attachants, une intrigue ficelée mêlée à une satire de la société étriquée écossaise du milieu du XIXème siècle : tous les ingrédients sont réunis pour faire de La servante insoumise un excellent roman pour se divertir et que je recommande chaudement à tous.

Ma note : 4,5/5
avatar
Liza_lou

Nombre de messages : 1300
Age : 34
Location : France, à coté de Nantes
Date d'inscription : 07/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jane Harris (Royaume-Uni)

Message  anna44 le Dim 22 Aoû 2010 - 17:49

Merci pour ta critique, Liza-Lou, ce titre me plait bien Smile

_________________
Mes lectures en cours : Quitter le monde, Douglas Kennedy
avatar
anna44

Nombre de messages : 1601
Age : 35
Location : Québec (Qc)
Date d'inscription : 01/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jane Harris (Royaume-Uni)

Message  Cyrielle le Lun 23 Aoû 2010 - 15:42

Ca à l'air d'être un roman très original, je le note !
Merci Liza lou
avatar
Cyrielle

Nombre de messages : 7317
Age : 30
Date d'inscription : 27/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jane Harris (Royaume-Uni)

Message  s-lewerentz le Mar 24 Aoû 2010 - 8:00

Il me titille depuis sa sortie en librairie, l'année passée. J'avais lu quelques extraits et n'aimais pas trop les dialogues... Mais ta critique me dis que je vais quand même essayer. Merci.
avatar
s-lewerentz

Nombre de messages : 865
Location : La Chaux-de-Fonds, Suisse
Date d'inscription : 27/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

la servante insoumise de Jane HARRIS

Message  petitemartine le Jeu 30 Déc 2010 - 13:36

LA SERVANTE INSOUMISE

Présentation de l'éditeur



Ecosse, 1863. Fuyant une mère indigne et un passé sordide, la toute
jeune Bessy Buckley trouve dans un manoir aussi isolé que délabré, une
place de servante auprès de la ravissante Lady Arabella Reid, jeune
femme hypersensible - obsédée par la mort de Nora, son ancienne employée
- et excentrique : elle demande à Bessy de noter dans un carnet ses
pensées les plus intimes. Tandis que ces deux êtres esseulés vont nouer
une relation tendre et complexe, Bessy découvre les sombres secrets
d'Arabella, qui perd peu à peu la tête. Dès lors les rôles s'inversent.
La jeune fille devient la mère qui veille sur sa maîtresse comme sur une
enfant fragile. Décrivant tour à tour les bas-fonds des grandes villes
et les mœurs étriquées ou débauchées des notables écossais, dans un
style alerte et avec une gouaille inimitable, cette Zazie au grand cœur
nous livre un petit chef-d'œuvre d'humour et de suspense. A l'instar de
son héroïne, Jane Harris est née en Irlande, a grandi à Glasgow en
Écosse et a poursuivi ses études à l'université d'East Anglia. Elle est
l'auteure de courts-métrages et de nouvelles abondamment publiées. Son
premier roman, La Servante insoumise, a été accueilli par une critique
anglo-saxonne enthousiaste.



Mon avis :
C'est Bessy, la jeune servante, qui nous raconte avec son vocabulaire plutôt fleuri... son arrivée à Castle Haivers où elle aura la chance d'obtenir un poste de servante. La voilà donc au service de la jeune Arabella Reid, une maitresse un peu particulière et aux demandes bien étranges... Quel caractère cette Bessy ! Quel bagout ! Quelle gouaille ! Pour moi, le charme de ce roman réside dans la façon qu'a Bessy de raconter avec beaucoup d'humour et de fraicheur ses mésaventures, son enfance misérable dans les faubourgs d'une grande ville. Elle devient rapidement très attachante malgré ses défauts !
Petit à petit, des liens se tissent entre la maitresse et sa servante. Bessy, au départ très insoumise, effrontée et joueuse va peu à peu s'attacher à sa maitresse. Et cela malgré la fâcheuse découverte des carnets que sa maitresse écrit en secret, où elle relate les faits et gestes des servantes qui se sont succédées chez elle, dont une certaine Nora à la disparition suspecte...
Qui était donc cette exemplaire servante Nora dont Bessy est un peu jalouse ? Que lui est-il arrivé ? Pourquoi sa maitresse si fragile sombre peu à peu dans la folie ? Que faire pour l'aider ? Une belle histoire entre deux femmes issues de deux mondes opposés.

Un récit très agréable à lire, très vif et alerte, on se retrouve dans l'Ecosse du XIXème où il était difficile de survivre sans le sou. De l'humour et du suspens car on se prend au jeu, on se pose les mêmes questions que Bessy. On sourit lorsqu'elle tente de traire une vache, on s'émeut lorsqu'elle nous conte sa fuite à travers le pays, on s'interroge perplexe lorsqu'Arabella lui commande de se lever puis de s'asseoir 50 fois de suite, on se désole lorsqu'elle se trouve impuissante devant la folie d'Arabella. Bref, c'est un livre très vivant, plein de rebondissements avec un thème et un style très original.

J'ai passé un très bon moment avec ces personnages très attachants et je ne regrette pas du tout cette lecture, bien au contraire.

Ma note : 4,5/5
avatar
petitemartine

Nombre de messages : 2409
Age : 46
Location : Morbihan /France
Date d'inscription : 04/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jane Harris (Royaume-Uni)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum