Henry GIDEL (FRANCE)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Henry GIDEL (FRANCE)

Message  Chantal le Jeu 19 Aoû 2010 - 11:38

Henry Gidel a déjà publié de nombreuses biographies, traduites en huit langues, dont Feydeau, les deux Guitry (Goncourt de la biographie), Cocteau, Coco Chanel et Picasso. Il a reçu le Grand Prix International de la Critique littéraire 1991 pour l'ensemble de son oeuvre.


SARAH BERNARDT : Henry Gidel
Editions Flammarion - 396 pages.


4è de couverture :
Quelle star, quelle icône, comme on dirait aujourd'hui, peut se vanter d'avoir attiré dans le monde entier, autant d'admirateurs fascinés, d'avoir déchaîné autant de passions? Sarah Bernhardt : son seul nom est une légende...
Célèbre pour son jeu et sa voix d'or, elle était capable de tout. Comme l'écrivait l'un de ses amants : "Elle pouvait s'enfermer chez les carmélites, découvrir le pôle nord, s'inoculer le microbe de la rage, tuer un empereur, ou épouser un roi nègre que je n'en serai pas autrement étonné..."
"Je suis un mensonge qui dit toujours la vérité" dit le sphinx de Jean Cocteau. Telle est Sarah...Tâche délicate mais passionnante que celle du biographe qui doit démêler le vrai de l'imaginaire, dégager l'authentique de l'affabulation, chez la géniale artiste dont l'illusion était la seule raison d'être.
Il n'empêche. Celle qui a inspiré les plus grands écrivains et artistes de son temps, d'Oscar Wilde à Marcel Proust, de Montesquieu à Rostand, de Gustave Doré à Alphonse Mucha, celle qui fut la première admiratrice de Cocteau et le dernier amour de Hugo, ne peut que susciter d'infinis interrogations.
Et que dire de la richesse et de la variété de sa vie sentimentale?
C'est cette femme hors du commun que cette passionnante biographie fait revivre, tout en retraçant le portrait d'une époque dont elle fut incontestablement l'une des plus grandes héroïnes.


Très très bonne lecture que cette biographie, non seulement grâce à l'extraordinaire personnage qu'est Sarah Bernhardt mais aussi grâce à la qualité de l'écriture, du récit, de l'exploration très fouillée et précise de la personnalité et de la vie de cette artiste. Henry Gidel écrit sa biographie comme un roman, et le lecteur est complètement immergé dans l'époque (fin 19è, début 20è) aux côtés de cette femme extraordinaire (fille de courtisane, élevée dans un couvent, devenue courtisane elle-même avant de commencer la comédie, dormant dans un cercueil, s'entourant de toute une ménagerie, le succès arrivant montant des grandes pièces avec les grands auteurs du moment : Hugo, Victorien Sardou, Rostand,les Guitry, Cocteau...., ayant connu un nombre incalculable d'amants, réinvestissant tous ses bénéfices dans le théâtre ou en sauvant des dettes son fils ou ses amants, accomplissant plusieurs fois le tour du monde en tournées interminables, et qui même amputée d'une jambe, continua à jouer quasiment jusqu'à la mort, elle qui voulait mourir sur scène).
Toutes les biographies écrites par Henry Gidel m'intéresse fortement, et vu la qualité de son écriture, je pense que ce seront celles-ci que je lirai en priorité.

4,5/5


Sarah Bernhardt par Mucha Près de son fortin de Belle Ile
avatar
Chantal

Nombre de messages : 2240
Location : France
Date d'inscription : 22/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum