Élisabeth TREMBLAY (Québec/Canada)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Élisabeth TREMBLAY (Québec/Canada)

Message  Prospéryne le Lun 5 Juil 2010 - 11:15

Élisabeth Tremblay (1976-...)



Bachelière en rédaction-communication, elle décide de laisser sa carrière en plan pour s'occuper de sa petite famille, en particulier de l'un de ses enfants atteints du cancer. C'est durant cette période qu'elle se met à l'écriture de la série Filles de lune, qui la hantait depuis plusieurs années. Elle se décrit comme une mère à temps plein et une écrivaine à ses heures.

Source de l'image: Édition de Mortagne
Source des infos: Édition de Mortagne et Blogue de l'auteur

_________________
On peut se passer de tout, sauf de la littérature et des chats Graffiti vu à Berlin
avatar
Prospéryne

Nombre de messages : 4864
Age : 35
Location : Québec, Canada
Date d'inscription : 26/10/2008

http://prosperyne.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Élisabeth TREMBLAY (Québec/Canada)

Message  Prospéryne le Lun 5 Juil 2010 - 11:29

Filles de Lune t.1 Naïla de Brume Élisabeth Tremblay Édition de Mortagne, 430 pages 2008



Résumé:
Naïla, après le double deuil de sa fille morte du cancer et de son mari mort dans un accident de voiture, se réfugie chez sa grande-tante Hilda dans le Bas-du-fleuve, dans un petit village niché au bord du St-Laurent. Là, elle retrouve dans une ancienne malle un extrait de naissance qui lui affirme qu'Hilda n'est pas sa grande-tante comme elle l'avait toujours affirmé, mais bien sa grand-mère. Et que sa mère n'est pas morte comme on le lui avait toujours dit, mais a disparu dans un autre monde nommé Terre des Anciens, qui relaie un total de 5 mondes, tous liés à la magie. Parce qu'elle était une Fille de Lune, l'une des Élues pouvant passer d'un monde à l'autre. Naïla, rapidement fasciné par cette histoire, décide de passer de l'autre côté elle aussi.

Critique:
Un roman de fantaisie qui prend racine sur les rives du St-Laurent... Original. À vraie dire, j'ai eu un peu de difficulté à entrer dans l'histoire à cause de l'utilisation de la première personne dans la première moitié du livre. Je ne dirais pas que ça m'agressait, mais ça me faisait tiquer. Et certaines tournures de phrases me semblait un peu trop convenues, un peu trop fantasy. Bon, ok, il s'agit d'un premier roman après tout! Par contre, l'utilisation du Je ne me dérangeait pas le moins du monde passé dans l'autre monde et rendue là, j'ai embarqué beaucoup plus, bien que certaines scènes soient un peu dure à lire. L'univers mis en place est complexe, mais je me suis perdue un peu par moment dans les explications. J'ai comme l'impression que l'on a voulu trop en mettre dans le premier tome pour mettre en place l'univers de la Terre des Anciens. Résultat, on est un peu embrouillés et on perd des détails. Et j'ai été un peu mêlée dans la première partie de ces histoires de grand-mère, mère, fille, petite-fille, 4 générations qui s'entrecroisaient et se mêlait un peu trop à mon goût. On parle aussi de plusieurs personnages qui n'ont pour le moment aucune importance, mais dont on ne sait trop quel sera le rôle plus tard. On verra bien après tout. Mais ça m'a fait tilter. Ce roman est honnête et bien, mais en même temps, il est loin d'être dépourvu de faiblesses. À suivre pour voir si les défauts vont disparaître, parce que le fond de l'histoire est très bien structuré.

Ma note: 4.25/5

_________________
On peut se passer de tout, sauf de la littérature et des chats Graffiti vu à Berlin
avatar
Prospéryne

Nombre de messages : 4864
Age : 35
Location : Québec, Canada
Date d'inscription : 26/10/2008

http://prosperyne.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Élisabeth TREMBLAY (Québec/Canada)

Message  Prospéryne le Dim 18 Juil 2010 - 16:54

Filles de lune: 2- La montagne aux sacrifices Élisabeth Tremblay De Mortagne 455 pages



Résumé:
Après avoir réussi à fuir le Sire de Canac, Naïla se retrouve libre, mais pourchassée. Son Cyldias refusant obstinément de faire son devoir de protecteur, elle part seule à la recherche de la sorcière Wandéline, unique personne capable de mettre fin à sa grossesse. Un protecteur inattendu surgira sur son chemin, mais celui-ci est peut-être plus lié à elle qu'elle ne le croit. Pendant ce temps, une partie d'échec se met lentement en place entre les différentes personnes désirant s'octroyer les pouvoirs que possède Naïla. Même l'arrivée d'une autre Fille de Lune sur la Terre des Anciens ne pourra la détourner de son destin.

Critique:
Ce que j'ai aimé: une histoire pleine de force, de très beaux personnages bien campés, quoique parfois un brin trop caricaturale, la découverte de la famille de Naïla en Terre des Anciens, la description de la Montagne aux Sacrifices, bref, beaucoup de bon.
Ce que je n'ai pas aimé: Pourriez pas faire simple? L'histoire de la Terre des Anciens est beaucoup trop complexe et on nous envoie trop d'informations d'un seul coup! En plus de l'histoire de la lignée maudite dont est issue Naïla, on se doit de composer, avec un ancien ressurgi du passé, Mévérick l'Ednée de Bronan qui a été le pire sorcier de tous les temps, un de ses descendants, un magicien perdu et retrouvé, bref, ça s'emmêle au lieu de se simplifier comme histoire! Pas très très fort dans ce cas... J'ai comme l'impression que les réviseurs de chez De Mortagne (la même maison d'édition qu'Anne Robillard) auraient avantage à faire resserrer davantage les histoires des auteurs pour éviter que l'on ne se perde dans les détails. Ce n'est pas parce que c'est de la fantaisie que l'on doit avoir des mondes à n'en plus finir non plus!

Ma note: 4/5

_________________
On peut se passer de tout, sauf de la littérature et des chats Graffiti vu à Berlin
avatar
Prospéryne

Nombre de messages : 4864
Age : 35
Location : Québec, Canada
Date d'inscription : 26/10/2008

http://prosperyne.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Élisabeth TREMBLAY (Québec/Canada)

Message  Prospéryne le Dim 18 Juil 2010 - 16:55

Euh, une des administratrices, pourriez-vous poster ce message dans la même discussion que l'autre, je ne sais pas trop comment j'ai fait pour en ouvrir une nouvelle moi

@+ Prospéryne

_________________
On peut se passer de tout, sauf de la littérature et des chats Graffiti vu à Berlin
avatar
Prospéryne

Nombre de messages : 4864
Age : 35
Location : Québec, Canada
Date d'inscription : 26/10/2008

http://prosperyne.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Élisabeth TREMBLAY (Québec/Canada)

Message  Philcabzi le Dim 18 Juil 2010 - 17:13

C'est que tu as dû faire "Nouveau" au lieu de "Répondre"!!

_________________
Philcabzi
Ainsi qu'une journée bien remplie donne un doux dormir, ainsi une vie bien employée donne un doux mourir. Leonardo da Vinci

Ma PAL: 64 livres
Lecture du moment: Les âmes perdues de Dutch Island de John Connolly
avatar
Philcabzi
Admin

Nombre de messages : 2995
Age : 41
Location : Québec/Canada
Date d'inscription : 25/10/2008

http://latetedanslechaudron.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Élisabeth TREMBLAY (Québec/Canada)

Message  Prospéryne le Dim 18 Juil 2010 - 17:23


_________________
On peut se passer de tout, sauf de la littérature et des chats Graffiti vu à Berlin
avatar
Prospéryne

Nombre de messages : 4864
Age : 35
Location : Québec, Canada
Date d'inscription : 26/10/2008

http://prosperyne.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Élisabeth TREMBLAY (Québec/Canada)

Message  belledenuit le Mer 23 Mai 2012 - 8:13

Mon avis sur Filles de lune : Naïla de Brume (T1)

Cela faisait un petit moment que l'on m'avait prêté cet ouvrage et j'étais à la fois impatience et angoissée de découvrir cette série.

Ma fille avait tenté, il y a 2 ans environ, de lire ce premier opus sans y arriver. Elle avait abandonné au bout de 70 pages parce qu'elle trouvait que l'histoire était vraiment très longue à se mettre en place et elle n'avait pas du tout accroché.

Après lecture, j'avoue que la longueur mise par l'auteur à lancer l'action est bien réelle. Malgré tout, et dès les premières pages, j'ai été totalement happée par la vie de Naïla.

Je l'ai découverte dans sa petite bourgade du Québec, avec sa tante Hilda, et j'ai appris à l'aimer et me sentir très proche d'elle.

Ce qu'elle a vécu dans notre monde (que ceux de la Terre des Anciens appellent le monde de Brume) est bouleversant. A 25 ans, on rêve d'une vie bien différente de ce qu'elle a vécu en peu de temps. L'arrivée dans le manoir de sa "tante" puis les découvertes qu'elle va faire sur son passé va lui permettre de franchir un cap décisif dans sa vie. J'ai vraiment beaucoup aimé suivre son évolution même si j'avoue que devoir lire 200 pages avant qu'elle prenne sa décision de partir ou non, ça fait un peu long.

Malgré tout, je ne regrette absolument pas ma patience parce que son voyage sur la Terre des Anciens est tout simplement incroyable. D'une période contemporaine, on entre au Moyen-Age avec tout ce que cela comporte.

Naïla fera des rencontres surprenantes, hostiles ou amicales mais elle devra d'abord compter sur sa seule capacité de réflexion pour savoir si elle peut avoir confiance ou pas.

C'est à travers elle que l'on perçoit l'environnement et que l'on apprend ce qu'il en est du passé des Filles de Lune : qui elles sont, quels sont leurs objectifs et pourquoi.

Bien sûr, ce premier tome n'est que la base de tout le reste. Il y a encore beaucoup de choses que l'on ne découvre pas ici mais j'avoue n'avoir jamais été exaspérée par ma lecture. J'ai toujours lu avec avidité cet opus dès que je l'avais en main.

En apprenant certaines prophéties et légendes, j'ai eu peur pour cette jeune femme qui est entrée dans un monde lui étant totalement inconnu. Elle ne sait toujours rien des pouvoirs qu'elle possède et il me tarde vraiment de poursuivre ma lecture avec le tome suivant, La montagne aux sacrifices.

C'est la première fois que je lis Elisabeth Tremblay et je dois bien avouer que j'ai été conquise par son style. Il est plutôt simple mais la façon dont elle nous fait percevoir les sentiments de la jeune femme vis-à-vis de tout ce qui l'entoure est extrêmement bien rendu.

Les descriptions ne sont pas lourdes mais quand même suffisantes pour se faire une idée précise de là où elle se trouve et des êtres qui composent ce monde nouveau pour Naïla.

Les chapitres ne sont pas trop longs même si certains font une bonne vingtaine de pages. Cela permet un avancement rapide de la lecture et la fin de chacun d'eux donne envie d'enchaîner avec le suivant.

Il est très difficile de ne pas poursuivre. On a irrémédiablement envie de savoir ce qu'il va se passer pour Naïla mais aussi pour ceux qui soutiennent les Filles de Lune pour ce qu'elles peuvent apporter à la Terre des Anciens.

En bref, et même si ce n'est pas un coup de coeur en raison de la mise en place un peu longue mais nécessaire malgré tout de l'histoire de Naïla, c'est une excellente découverte que je compte bien continuer sous peu et je vous le recommande.
avatar
belledenuit

Nombre de messages : 1067
Age : 41
Location : Sud de la France
Date d'inscription : 05/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Élisabeth TREMBLAY (Québec/Canada)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum