Shirley HAZZARD ( Australie )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Shirley HAZZARD ( Australie )

Message  lalyre le Sam 19 Juin 2010 - 14:05

Le grand incendie
Shirley Hazzard
Folio 2007
484 pages

Présentation de l’éditeur

1947 : la paix a un goût étrange. L'Angleterre est en ruines, la Chine attend la victoire de Mao, le Japon est hanté par ses crimes de guerre et par Hiroshima. Entre ces trois pays navigue Aldred Leith, sinologue, fils d'un romancier célèbre, héros blessé au combat. Comme tous ses contemporains, il oscille entre euphorie et désillusion, soif de vivre et peur du vide. Et il se pose une question lancinante : quel sens donner à cette existence qu'il a failli perdre ? Comment justifier d'avoir survécu ? Et puis, dans le monde d'ambitions et d'intrigues des troupes d'occupation, il croit retrouver une innocence perdue, incarnée par deux adolescents cultivés et fervents : un jeune homme voué à une mort prochaine et sa sœur, tout droit sortie d'un conte de fées. Cela peut-il suffire à reconstruire un monde ?
Jamais sans doute le climat de l'après-guerre n'a été évoqué avec une telle précision, une telle intensité charnelle. Mais Shirley Hazzard excelle tout autant à ciseler l'intime sur fond de tourmente collective, donnant à ces destins une portée intemporelle et universelle. Avec cette œuvre inoubliable alliant richesse poétique et justesse de ton, subtile perfection classique et fulgurances de style, elle s'impose plus que jamais comme une romancière majeure de notre temps, qu'il est urgent de découvrir.

Mon avis:
Un roman ardu à lire que pourtant j'ai lu jusqu'à la fin car je l'ai trouvé intéressant parce que l'histoire se passe en grande partie à quelques kilomètres d'Hiroshima en 1947.La plupart des personnages sont attachants surtout Helen et son frère Bénédict, celui-ci souffre d'une grave maladie orpheline, leurs parents par contre sont infects,ne s'embarrassant nullement du jeune garçon ,le confiant à Helen,ils aiment la poésie.La vie des jeunes gens changent lorsqu'ils font la connaissance du major Leith ,un héros désabusé ou des visions d'horreur viennent le visiter la nuit .Beaucoup de thèmes sont évoqués dans ce livre ...l'occupation occidentale d'après -guerre de ce pays, l'humiliation des vaincus, les visions d'Hiroshima,la tragédie ,une belle histoire d'amour qui traverse cette histoire. L'auteure donne l'impression de vouloir nous rafraîchir l'âme par la pureté,l'innocence et la culture des deux adolescents qui ne connaissent rien de l'extèrieur et dont le major qui devient leur ami leur ouvre la porte .4,5/5
avatar
lalyre

Nombre de messages : 4194
Age : 85
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum