Bernard GIRAUDEAU (France)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Bernard GIRAUDEAU (France)

Message  zeta le Ven 4 Juin 2010 - 10:12

Cher amour - Points - 3/5

Bernard Giraudeau (acteur et auteur) nous convie à l'accompagner dans ses voyages, à le suivre dans ses répétitions au théatre. Il se dévoile, parle beaucoup de ses états d'âme, un peu de son passé. C'est sous la forme d'une sorte de journal de bord adressé à une femme imaginaire, rêvée et attendue, qu'il livre un ouvrage intimiste.
J'aurais aimé n'en dire que du bien. L'homme (pour ceux qui ne le connaissent pas, peut-être outre atlantique) est séduisant. Il a toujours été beau, mais les années et les quelques atteintes inévitables lui ont fait acquérir une sorte de distance sur son propre physique, qui le rend diablement plus charmant qu'à l'époque de sa juvénile perfection . Et puis il se bat courageusement depuis des années contre un cancer récidivant, en toute clarté et transparence comme peu de personnes publiques savent le faire. Je pense que cette reconnaissance d'une maladie terrible peut aider beaucoup d'anonymes à se dire que le combat n'est pas perdu d'avance.
Donc j'étais plutôt contente de lire cet "essai-roman" dont on a beaucoup parlé à sa sortie.
Et bien il y a des passages qui m'ont plû et d'autres moins. Par moment je ne savais plus à qui s'adressait l'auteur et de qui il parlait, tant il complique sa prose, la rend insaisisable et fantasque. La femme imaginaire à qui il s'adresse, il la vouvoie, l'appelle Madame, ou la tutoie et la nomme Cher amour, si bien que parfois on se demande s'il n'en a qu'une ou s'il phantasme un harem. Ses anecdotes de voyage sont parfois très intéressantes, parfois elles m'ont égaré dans les dédales d'un esprit brillant sans doute mais désordonné. Il m'a semblé qu'il y avait un peu trop de démonstrations littéraires dans ce "cher amour", il lui manque peut-être un peu de simplicité, qui le rendrait plus limpide, moins affecté. Est-ce la raison de ces tournures inhabituelles de toutes ces références historiques, de ces déclamations autocritiques.
Alors finalement j'aime bien le voir jouer ou parler et ponctuer ses phrases de ses longues mains déliées, j'aime bien voir des rides de malice se plisser au coin de ses yeux, j'aime bien la fause naïveté de son sourire. mais j'aime moins le lire, peut-être parce qu'en tant qu'acteur il nous faut sa voix et sa gestuelle pour être ému par ses paroles.
avatar
zeta
Admin

Nombre de messages : 4028
Location : lot et garonne - France
Date d'inscription : 25/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bernard GIRAUDEAU (France)

Message  dodie le Sam 5 Juin 2010 - 16:15

Belle critique Zéta! Je la trouve émouvante..... J'apprécie aussi beaucoup Bernard Giraudeau tout comme son ex-compagne Annie Duperey qui a écrit un ouvrage très poignant sur son enfance: Le voile noir
avatar
dodie

Nombre de messages : 4519
Age : 53
Location : France
Date d'inscription : 11/04/2009

http://dodiecuisine.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bernard GIRAUDEAU (France)

Message  zeta le Dim 6 Juin 2010 - 19:12

Merci Dodie, je n'ai encore rien lu d'Annie Duperey, pourtant les critiques sont élogieuses à son égard, si je tombe sur un de ces livres je tenterai sans doute. En tout cas Mr Giraudeau quelle classe !!!! (ça fait un peu groupie là )
avatar
zeta
Admin

Nombre de messages : 4028
Location : lot et garonne - France
Date d'inscription : 25/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bernard GIRAUDEAU (France)

Message  Chantal le Sam 17 Juil 2010 - 19:57

"Alors finalement j'aime bien le voir jouer ou parler et ponctuer ses
phrases de ses longues mains déliées, j'aime bien voir des rides de
malice se plisser au coin de ses yeux, j'aime bien la fause naïveté de
son sourire. mais j'aime moins le lire, peut-être parce qu'en tant
qu'acteur il nous faut sa voix et sa gestuelle pour être ému par ses
paroles."



Cette photo illustre bien tes paroles Zeta.

Je ne l'ai jamais lu, mais je prévois de le faire, ne serait ce que pour ses souvenirs de voyage et que pour retrouver sa voix (dans ma tête).

Annie Duperey, j'ai lu et beaucoup aimé !


avatar
Chantal

Nombre de messages : 2240
Location : France
Date d'inscription : 22/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bernard GIRAUDEAU (France)

Message  lalyre le Dim 18 Juil 2010 - 7:38

Bernard René Giraudeau est un acteur, réalisateur, producteur, scénariste et écrivain français, né le 18 juin 1947 à La Rochelle en Charente-Maritime et mort d'un cancer le 17 juillet 2010 à Paris.
Lauréat du prix Amerigo-Vespucci,
18e Festival international de géographie, 2007.
avatar
lalyre

Nombre de messages : 4216
Age : 85
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bernard GIRAUDEAU (France)

Message  zeta le Dim 18 Juil 2010 - 8:21

J'ai éprouvé quelques fois à l'annonce de décès de personnes connues, l'impression que je perdais un ami lointain, quelqu'un que le temps et la distance m'empêchait de voir mais qui était malgré tout dans mon coeur .... c'est rare, mais il arrive que l'on se sente tellement attiré, pour une raison ou une autre, par un être qu'il vous semble proche.
J'ai eu ce sentiment avec Bernard Giraudeau, pas dans sa jeunesse, mais depuis qu'il avait parlé de sa maladie .... et puis il était maintenant le parfait sosie d'une personne que j'ai beaucoup aimé il y a très longtemps. Alors quelque part, même si c'est idiot, je me sens un peu en deuil.
J'aime ces photos de lui j'ai voulu les ajouter aux vôtres :


Dommage, on l'aurait voulu immortel !!!!
avatar
zeta
Admin

Nombre de messages : 4028
Location : lot et garonne - France
Date d'inscription : 25/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bernard GIRAUDEAU (France)

Message  Chantal le Lun 9 Aoû 2010 - 19:55



LES HOMMES A TERRE : Bernard Giraudeau
Metailié - 177 pages.


Les hommes à terre sont tous un peu des marins perdus : immobiles, ils voyagent vers d’indicibles aventures.
A Ho Chi Minh-ville, Jean-Paul accompagne son père et découvre un
inconnu qui n’a pas oublié sa guerre à Saïgon. A Brest, un marin
raconte ses voyages à une toute jeune fille mais c’est elle qui
partira. Billy, lui, n’est pas un marin comme les autres, le capitaine
d'armes l’a immédiatement deviné, la dame de L'Iguaçu le sait. A
Lisbonne, Diego l’Angolais, le naufragé, pêche sur les quais en
attendant de reprendre la mer pour rêver ses amours dans la salle des
machines. A La Rochelle, Pierre enterre Jeanne, une femme tendre qui
connaissait la mélancolie des voyages, les bonheurs des retours de son
Ange et l’éternité de l'amour.

Très curieuse de lire Bernard Giraudeau que j'ai donc lu pour la première fois. J'ai beaucoup aimé les cinq histoires, toutes très belles et originales. Mais par contre, j'ai eu un peu plus de mal avec le style d'écriture. J'y ai trouvé du très bon comme du plus pénible. Il y a des passages très beaux, et puis d'autres très hachés, ou alors des envolées lyriques un peu trop poussées. Il m'en reste tout de même un bon souvenir, ces histoires de marins, de mer et de voyages sont très attachantes, j'ai énormément aimé la dernière : "Jeanne".

4/5
avatar
Chantal

Nombre de messages : 2240
Location : France
Date d'inscription : 22/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bernard GIRAUDEAU (France)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum