Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs

Ron RASH (Etats-Unis)

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: Ron RASH (Etats-Unis)

Message  Mousseline le Mer 23 Jan 2013 - 23:45

Wow!

_________________
Mousseline

Magasin général tome 2 : Serge de Loisel et Tripp et L'île des chasseurs d'oiseaux de Peter May



"Happiness is only real when shared." (Christopher McCandless)
avatar
Mousseline
Admin

Nombre de messages : 4359
Date d'inscription : 24/10/2008

https://sites.google.com/site/lauteursamericains/home

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ron RASH (Etats-Unis)

Message  Lacazavent le Jeu 24 Jan 2013 - 6:49

Very Happy Je vais le souligner en rouge pour ne pas oublier cet auteur ! bounce

_________________
Lectures en cours :  Indépendance de Richard Ford  ([i]Frank Bascombe T2) $

Dernières lectures : L' Intérêt de l' enfant de Ian McEWAN (4/5), Un week-end dans le Michigan de Richard Ford (4,5/5)(Frank Bascombe T1), [/i]L' Homme du verger d' Amanda COPLIN (4/5), La Pyramide de glace J-F Parot (3,75/5)(T12)
avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5581
Age : 32
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ron RASH (Etats-Unis)

Message  Cyrielle le Jeu 24 Jan 2013 - 8:12

Tu me le mets de côté Laughing.

J'ai beaucoup ta note, c'est très précis Wink
avatar
Cyrielle
Admin

Nombre de messages : 7826
Age : 31
Date d'inscription : 27/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ron RASH (Etats-Unis)

Message  clarize le Jeu 24 Jan 2013 - 8:29

Lacasavent, je peux te le prêter, si on se voit en fevrier je te l'apporte, Cyrielle l'aura après je lui passe déjà pas mal de livres.Very Happy

_________________

Challenge US : 10/50
avatar
clarize

Nombre de messages : 2595
Location : FRANCE
Date d'inscription : 09/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ron RASH (Etats-Unis)

Message  Cyrielle le Jeu 24 Jan 2013 - 8:47

Oui j'ai ce qu'il faut pour le challenge US donc Lacazavent peut passer devant Very Happy
avatar
Cyrielle
Admin

Nombre de messages : 7826
Age : 31
Date d'inscription : 27/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ron RASH (Etats-Unis)

Message  Mousseline le Jeu 24 Jan 2013 - 15:58

J'aimerais bien être ta voisine, Clarize. Razz

_________________
Mousseline

Magasin général tome 2 : Serge de Loisel et Tripp et L'île des chasseurs d'oiseaux de Peter May



"Happiness is only real when shared." (Christopher McCandless)
avatar
Mousseline
Admin

Nombre de messages : 4359
Date d'inscription : 24/10/2008

https://sites.google.com/site/lauteursamericains/home

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ron RASH (Etats-Unis)

Message  clarize le Jeu 24 Jan 2013 - 16:57

Et moi j'irai bien chez toi, Mousseline.

_________________

Challenge US : 10/50
avatar
clarize

Nombre de messages : 2595
Location : FRANCE
Date d'inscription : 09/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ron RASH (Etats-Unis)

Message  Lulu le Lun 4 Fév 2013 - 13:50

Le monde à l'endroit
Editions du Seuil, 2012 281 pages



Voici le destin de Travis, jeune garçon un peu paumé qui suite à une énième dispute avec son père se retrouve à vivre avec Leonard ancien prof devenu dealer. On peut dire que les deux hommes se sont trouvés car ils vont s'aider mutuellement à rebondir dans la vie. On suit l'évolution de leur amitié avec en filigrane les recherches de Travis pour savoir ce qui s'est exactement passé à Shelton Laurel durant la guerre de Sécession où vivaient ses ancêtres. Tout s'entremêle dans ce roman le passé et le présent, le bien et le mal.

C'est un roman très intéressant et prenant où l'histoire nous happe peu à peu et où le style est parfaitement maîtrisé. Il n'y a pas un mot de trop dans ce roman et j'ai particulièrement aimé l'insertion par l'auteur des extraits du journal d'un médecin pendant la guerre de Sécession. On est vraiment pris dans le récit.

Ma note:5/5
avatar
Lulu

Nombre de messages : 1229
Age : 37
Location : Cholet, Maine et Loire
Date d'inscription : 03/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Séréna - Livre de poche - 5/5

Message  zeta le Jeu 14 Fév 2013 - 8:39

Etats Unis dans les années 30, après la crise de 29, le pays s'enfonce dans la récession, le chômage frappe durement les plus fragiles, mais certaines activités restent encore florissantes, et c'est le cas des exploitations forestières, en particulier celle de George PEMBERTON. Cet homme rude et sans scrupule vient de se marier à la très belle Séréna. Ils se sont bien trouvés ces deux là car au premier regard ils ont senti qu'ils étaient de la même trempe. Rien ne pourrait les arrêter dans leur soif de richesse, qu'importe si leurs ouvriers meurent à la pelle, à cause des effroyables conditions de travail, un autre, aussi affamé, aussi désespéré, sera toujours là pour le remplacer. Qu'importe si une prise de conscience environnementale commence à émerger et si la déforestation des Smoky Moutains telle qu'ils la mènent représente une véritable catastrophe écologique, tous ceux qui se mettront sur le chemin du couple seront balayés.

Ron Rash a une écriture très stricte, sans fioriture, même si par ses mots il sait donner donner à l'amour de George et Sérena, une dimension sentimentale, charnelle et presque romantique (s'ils étaient moins détestables, on en serait presque touché). Un style très dépouillé convient bien à ce roman qui raconte une époque implacable pour tous ceux qui restaient au bord de la route, rejetés par le capitalisme triomphant qui, après avoir vacillé, réinstallait ses règles sans se préoccuper de la terre et des hommes. En 4e de couverture un critique pro. parle de "tragédie grecque", le terme est bien choisi car nous avons dans ce roman pour commenter l'action, exprimer les sentiments du lecteur, un "choeur antique", représenté par une petit groupe de bucherons, sympathiques et amusants, qui, bien à distance de leurs vénéneux patrons, observent et glosent. Au milieu de toute cette noirceur ils apportent un peu de fraîcheur, comme les jolis personnages de Rachel et de Joel.
J'ai beaucoup aimé ce roman, j'ai bien souvent pesté contre les abominables Pemberton et leur cours de serviles hommes de mains. Je me réjouissais à chacune de leurs déconvenues. A peine ais-je trouvé malgré tout à la fin que tous ces meurtres impunis dans leur entourage est un petit peu invraisemblable (je l'espère tout du moins). Un bon roman avec une histoire forte, de très belles descriptions d'une région sauvage, des personnages marquants, et des idées justes.
J'ai très envie de lire "le monde à l'endroit".


Dernière édition par zeta le Jeu 14 Fév 2013 - 12:51, édité 1 fois
avatar
zeta
Admin

Nombre de messages : 4028
Location : lot et garonne - France
Date d'inscription : 25/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ron RASH (Etats-Unis)

Message  kattylou le Jeu 14 Fév 2013 - 12:47

Je note aussi cet auteur !
avatar
kattylou

Nombre de messages : 3888
Age : 53
Location : 77
Date d'inscription : 08/09/2009

http://kattyloucuis.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ron RASH (Etats-Unis)

Message  Lacazavent le Lun 25 Mar 2013 - 21:07

Le monde à l' endroit de Ron Rash
Seuil, collection Cadre Vert / 280 pages




Travis Shelton est un jeune gars de dix-sept ans, en perpétuel conflit avec son père, un peu bravache, un peu paumé. L’été où débute ce roman, un jour de pêche à la truite, le hasard lui offre l’occasion de commettre la bêtise qui va sans doute changer le cours de sa vie : il tombe sur une plantation
clandestine de chanvre indien. C’est un jeu d’enfant de couper quelques pieds et de charger le plateau de son pick-up. Pour écouler la moisson miraculeuse, il s’adresse à un ancien prof devenu dealer, Leonard Shuler. Trois récoltes scélérates plus tard, Travis est surpris par le propriétaire du champ, l’intraitable Carlton Toomey, qui lui sectionne au couteau le tendon d’Achille, histoire de lui apprendre qu’on ne vole pas le bien d’autrui.
Mais ce ne sera pas la seule leçon de cet été-là : Travis quitte ensuite la maison paternelle et trouve
refuge dans le mobile home de Leonard, qui va devenir son mentor. À cette occasion, Travis découvrira les lourds secrets qui pèsent sur la communauté de Shelton Laurel depuis un massacre
perpétré pendant la Guerre de Sécession, et se trouvera confronté aux doutes engendrés par le passé.
Le passage à la stature d’homme se fera certes, et comme souvent, au prix de la découverte de
l’amour et de la rupture avec le père, mais il y aura aussi un prix plus fort à payer, qui aura pour
monnaie le sang.


Une très belle surprise et une excellente lecture.
Ron Rash a une façon bien particulière de nous emmener dans son histoire, il rend les personnages proches, à défauts de me les avoir rendus tous attachants. Ils sont si humains, des défauts et des défauts, mais ils sont animés par une furieuse envie de vivre, d' avoir mieux et de s' en sortir. L' écriture est simple, précise sans mots de trop, c'est très agréable à lire.
Un tout petit petit bémol pour le milieu du récit qui m' a semblé par moment tourner un peu en rond et perdre de sa vivacité.


4,75/5
Lieu : Caroline du Nord


Un immense merci Clarize, je vais m'empresser de renouveler cette découverte. Merci, merci ... etc Very Happy


scratch J'aime beaucoup la couverture mais à la lecture, je m' étais imaginée une rivière bien moins large !

_________________
Lectures en cours :  Indépendance de Richard Ford  ([i]Frank Bascombe T2) $

Dernières lectures : L' Intérêt de l' enfant de Ian McEWAN (4/5), Un week-end dans le Michigan de Richard Ford (4,5/5)(Frank Bascombe T1), [/i]L' Homme du verger d' Amanda COPLIN (4/5), La Pyramide de glace J-F Parot (3,75/5)(T12)
avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5581
Age : 32
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ron RASH (Etats-Unis)

Message  Réaliste-romantique le Dim 12 Mai 2013 - 19:09

The Cove
Pas encore traduit en mai 2013
2012

Laurel et Hank, frère et sœur, habite une ferme isolée à l’ombre d’une falaise des Appalaches en Caroline du Nord. Le « cove » n’est pas une baie, mais une vallée fermée à une de ses extrémités. Leur père n’a pas payé cher pour cette terre, car le terrain est continuellement à l’ombre du mur de granite et les habitants des environs croient le lieu hanté. Au cours de la première guerre mondiale, alors qu’en ville un sergent recruteur fait du zèle et que des garçons reviennent gueule cassée, un inconnu, muet, apparaît chez Laurel et Hank. Il les aide avec les travaux, et une passion se développe avec Laurel, sauf que son passé est aussi ombrageux que le « cove ».

Bonne mise en scène de la vie en Amérique rurale lors de la première guerre mondiale, avec une guerre qui ne touche pas les habitants, sauf lorsque leurs fils reviennent amputés. Le roman décrit aussi un endroit reculé, fascinant, où la civilisation ne pénétrait que lentement. J’y vois un parallèle avec les livres de Chris Offutt. Je l’ai lu en anglais, car pas encore traduit, et souvent je ne reconnaissais pas le nom des plantes ou des animaux, nommés par une appellation locale. On peut quand même bien suivre, l’écriture se lit bien. Il faut un certain temps avant que l’intrigue se mette en branle et plusieurs personnages sont fortement typés, mais Rash mène bien sa barque et tiens le lecteur en haleine.

4/5

le réaliste romantique
avatar
Réaliste-romantique

Nombre de messages : 2174
Age : 43
Location : Outaouais, Québec
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ron RASH (Etats-Unis)

Message  Awara le Dim 12 Mai 2013 - 20:29

J'aimerais le lire... mais je ne crois pas qu'il soit traduit.... Sad

_________________
avatar
Awara

Nombre de messages : 4407
Age : 73
Location : PARIS
Date d'inscription : 03/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ron RASH (Etats-Unis)

Message  Réaliste-romantique le Dim 12 Mai 2013 - 23:58

Ça ne devrait pas être très long, il est sorti depuis l'année dernière.
avatar
Réaliste-romantique

Nombre de messages : 2174
Age : 43
Location : Outaouais, Québec
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ron RASH (Etats-Unis)

Message  odilette84 le Ven 2 Aoû 2013 - 7:28

ah je suis intéressée par le monde à l'endroit,
j'ai un pied au paradis que je peux faire voyager si ça intéresse
et Séréna en attente sur pochetroc ...

_________________
résister c'est exister

avatar
odilette84

Nombre de messages : 2261
Age : 54
Location : Provence
Date d'inscription : 28/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ron RASH (Etats-Unis)

Message  nauticus45 le Mar 5 Nov 2013 - 19:54




  • Broché: 350 pages
  • Editeur : Le Masque (26 août 2009)
  • Collection : Grands Formats
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2702434010
  • ISBN-13: 978-2702434017
  • Dimensions du produit: 22,4 x 14 x 2,2 cm


Résumé:

A Oconnee, dans les Appalaches du Sud, le shérif Will Alexander est appelé par Mme Winchester, son fils a disparu et elle est convaincue que ce sont ses voisins qui l'ont abattu, elle a d'ailleurs entendu un coup de feu venant de chez eux le matin même. Le shérif cherche alors Holland Winchester et se rend chez les voisins. Ces derniers n'ont pas l'air tranquille, ils semblent même inquiets et le shérif commence à croire que c'est véritablement un corps qu'il doit chercher. Le terms passe mais malgré les recherches aucun corps n'est trouvé. Entre les montagnes environnantes un barrage doit être construit et la vallée sera alors recouverte par les eaux. Le shérif se demande si le cors d'Holland réapparaîtra avant...

Commentaire:

Ce roman a plusieurs voix (le shérif, la femme, le mari, le fils et l'adjoint du shérif) a un côté un peu cynique qui va bien à l'histoire de cette région. Le climat et les paysages sont très bien décrits, on s'y croit vraiment et ces personnages des années 50 ont conservé un côté pionnier très touchant. Ils ont tous une vie simple et des sentiments profonds, et dans cette vallée baignée de superstition ils s'accrochent à la raison autant qu'ils peuvent, et que les éléments et la vie leur permettent. Finalement le destin du couple est beau et triste à la fois, comme les paysages qui les entourent.

3,75/5
avatar
nauticus45

Nombre de messages : 1739
Age : 41
Location : Haut-Rhin, France
Date d'inscription : 27/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Le monde à l'endroit - Point - 4/5

Message  zeta le Lun 2 Déc 2013 - 14:43

Travis un adolescent intelligent en mal de reconnaissance, tombe par hasard sur une plantation de cannabis. La tentation est grande d'en voler quelques pieds afin de payer les réparations dont son vieux pick-up a besoin. Hélas pour lui, c'est tellement facile qu'il ne peut s'empêcher de récidiver.
Le livres de Ron Rash sont rarement très gais et la fatalité qui pèse sur les êtres en raison de leur condition sociale, de leur passé tumultueux, des erreurs commises, s'y fait toujours lourdement sentir.
Aussi, j'ai eu dès le départ la sensation que la vie n'allait pas faire de cadeaux à Travis. C'est peut-être le seul reproche que je fais à ce roman. Il ne surprend pas parce que l'on s'attend à un drame. La rédemption a-t-elle un sens, a-t-elle surtout une chance d'exister ? Il semblerait que même chez des auteurs relativement jeunes, on trouve chez eux l'emprise de la malédiction originelle : au-dessus des hommes et de leur libre-arbitre une force impitoyable qui les plaque au sol et les maintient dans la boue. Je regrette un peu cette vision des choses. Parce que Ron Rash sait décrire des êtres complets, avec leurs qualités et leurs défauts, mais sans réelle malfaisance, qui mériteraient pour certains un sort plus heureux. Un bon roman toutefois dans une Amérique où la nature tient une grande place.
avatar
zeta
Admin

Nombre de messages : 4028
Location : lot et garonne - France
Date d'inscription : 25/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ron RASH (Etats-Unis)

Message  Lacazavent le Mar 14 Jan 2014 - 10:46

Very Happy  Avez-vous vu ?
Le 2 janvier est sorti au Éditions du Seuil : Une terre d' ombre de Ron RASH



_________________
Lectures en cours :  Indépendance de Richard Ford  ([i]Frank Bascombe T2) $

Dernières lectures : L' Intérêt de l' enfant de Ian McEWAN (4/5), Un week-end dans le Michigan de Richard Ford (4,5/5)(Frank Bascombe T1), [/i]L' Homme du verger d' Amanda COPLIN (4/5), La Pyramide de glace J-F Parot (3,75/5)(T12)
avatar
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5581
Age : 32
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ron RASH (Etats-Unis)

Message  noemiejardine le Dim 23 Fév 2014 - 14:48

une terre d'ombre




  • Broché: 241 pages
  • Editeur : Seuil (2 janvier 2014)
  • Collection : CADRE VERT
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2021089185
  • ISBN-13: 978-202108918


Pour le résumé et l'avis sur le roman, les rats référez-vous au post de RR, il l'a lu en version originale.
Mais j'approuve tout ce qui y est dit!

la mise en scène est soignée, on avance lentement vers un dénouement rapide et prévisible, mais le lecteur est tenu en haleine.
Du grand Rash, avec ce côté "nature writing" pour le décor..

5/5
avatar
noemiejardine

Nombre de messages : 604
Date d'inscription : 05/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ron RASH (Etats-Unis)

Message  Elfe le Sam 8 Aoû 2015 - 10:00

Un pied au paradis

Un roman qui vous embarque littéralement au cœur des années 50 dans les Appalaches. Un coup de feu retentit. Le fils de Mme Winchester, Holland ne rentre pas à la maison. Celle-ci appelle le shérif, persuadée qu'il a été abattu par ses voisins. Will Alexander, le shérif, commence à enquêter mais la situation géographique de cette vallée va poser problème. Bientôt celle-ci va être recouverte par les eaux. Il faut donc retrouver le corps avant.

L'ambiance est particulière, assez sombre. Au cœur d'une nature belle et inquiétante à la fois. Les personnages sont typiques et terriblement touchant dans leur combat pour survivre dans cette nature plutôt hostile. A cela s'ajoute une histoire d'amour dramatique mais particulièrement touchante. Un roman qui rend hommage à ces familles de pionnier, qui doivent combattre pour survivre au cœur d'une nature belle mais hostile. Cette nature que l'auteur sublime de son écriture.
Un très bon moment de lecture.

4/5
avatar
Elfe

Nombre de messages : 1853
Age : 38
Date d'inscription : 07/01/2009

http://elfique2.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ron RASH (Etats-Unis)

Message  dodie le Lun 16 Nov 2015 - 13:35

Une terre d'ombre


Laurel Shelton et son frère Hank vivent dans une ferme isolée d'un vallon encaissé, au pied des Appalaches, qui ne voit pratiquement pas le soleil. Laurel est considérée comme une sorcière depuis son enfance à cause d'une tâche de naissance. Hank est revenu de la Première Guerre mondiale avec une main en moins. Malgré leur bannissement de la part des villageois ils réussissent à rénover leur ferme, vivant de manière solitaire. Leur vie va basculer lorsqu'arrive dans le vallon un mystérieux vagabond musicien.

Dans ce roman très sombre, et pas uniquement à cause du décor, nous découvrons le quotidien de l'Amérique rurale au début du XXème siècle. La guerre est loin et pourtant chaque famille est touchée par un décès ou la blessure d'un de ses hommes. Dans ces villages isolés, l'Etranger est toujours suspect et les croyances ont toujours cours.
Dans cette atmosphère très pesante, les personnages principaux, Laurel, Hank, leur voisin Siddel et Walter le vagabond essaient de trouver leur place, espèrent une vie meilleure loin de la violence aveugle de certains de leurs compatriotes.
Roman d'ambiance plus que réel polar, l'histoire est très bien menée jusqu'à la fin. L'auteur décrit avec beaucoup de finesse ce monde rural fermé et étudie avec minutie la psychologie des protagonistes. 

Un très beau roman.
Ma note 5/5
avatar
dodie

Nombre de messages : 4846
Age : 55
Location : France
Date d'inscription : 11/04/2009

http://dodiecuisine.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ron RASH (Etats-Unis)

Message  lalyre le Mer 27 Jan 2016 - 17:10

Rash Ron  
 Le chant de la Tamassee     
 Editions Seuil 14/01/2016  
  240 pages

Quatrième de couverture
La Tamassee, protégée par le Wild and Scenic Rivers Act, dessine une frontière entre la Caroline du Sud et la Géorgie. Ruth Kowalsky, 12 ans, venue pique-niquer en famille sur sa rive, fait le pari de poser un pied dans chaque État et se noie. Les plongeurs du cru ne parviennent pas à dégager son corps, coincé sous un rocher à proximité d’une chute. Inconscient des dangers encourus, son père décide de faire installer un barrage amovible qui permettra de détourner le cours de l’eau. Les environnementalistes locaux s’y opposent : l’opération perturbera l’état naturel de leur rivière, qui bénéficie du label « sauvage ». Les deux camps s'affrontent violemment tandis que le cirque médiatique se déchaîne de répugnante manière et que des enjeux plus importants que la digne sépulture d'une enfant apparaissent…

Mon avis
Elle a douze ans, elle descend le chemin qui longe la rivière, elle trouve un coin au-dessus d’une chute ou l’eau semble calme et peu profonde. Elle veut patauger et s’avance, l’eau est très froide, et rapidement plus profonde. Elle fait un pas et l’eau monte plus sur ses genoux, encore quatre pas et le fond sur lequel elle tente de poser le pied n’est plus là, et poussée vers l’aval……..La Tamassee, cette rivière dangereuse est la dernière rivière libre et pure de l’Etat et les habitants souhaitent la garder telle. Mais voilà les parents de la fillette souhaitent récupérer le corps de la fillette. Maggie, une journaliste-photographe est envoyée sur place pour couvrir ce qu’on nomme un fait divers qui est le fond du roman. Des personnages variés vont faire monter une tension très forte car les avis divergent, un architecte qui veut monter un barrage, des parents qui se sentent responsables, Luke Miller et son combat pour la Tamassee, sans oublier les forestiers interdits de coupe à proximité de la rivière, Hemphill  journaliste, culpabilisant sur la mort de sa femme et sa fille , les frères Moseley plongeurs de métier et bien sûr Maggie avec son passé et la haine qu’elle a pour son père. Il faut aussi dire qu’une loi fédérale protège le caractère sauvage de la Tamassee, alors faut-il aller à l’encontre des décisions,, car avec des intérêts souvent divergents entre agriculteurs et commerçants, écologistes et exploitants forestiers et principalement un certain lotisseur, l’on se demande s’il n’est pas encore question de gros sous ? Encore un très bon roman que j’ai vraiment apprécié. 4,5/5
avatar
lalyre

Nombre de messages : 4506
Age : 86
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ron RASH (Etats-Unis)

Message  kattylou le Ven 15 Avr 2016 - 10:42

Une terre d'Ombre
Les parents de Lauren et Hank ont vendu leur ferme dans le Tennessee  pour acheter un terre dans ce vallon de Caroline du Nord ou une falaise empêche les rayons du soleil de pénétrer. Tous deux meurent précocément et les habitants de cette région maudite. Si Hank cotoie les villageois car il a perdu une main à la guerre Lauren elle affublée d’une tâche de naissance est considérée comme une sorcière. L’arrivée de Walter dans sa vie est la rayon de soleil .Malheureusement la guerre en Europe a atteint de nombreuses familles dans ce vallon et les descendants d'Allemands ou les germanophiles sont malmenés

Difficile d’en dire trop . Ce roman est court dans le style nature writting les paysages sont magnifiques et très bien décrits. L'auteur nous dépeint l'Amérique profonde marquée par les croyances C’est aussi un roman sur l’ignorance et la folie meurtrière des hommes . Découverte de cet auteur que je veux lire depuis longtemps j'ai dévoré ce roman.

5/5
avatar
kattylou

Nombre de messages : 3888
Age : 53
Location : 77
Date d'inscription : 08/09/2009

http://kattyloucuis.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ron RASH (Etats-Unis)

Message  kattylou le Ven 20 Mai 2016 - 14:42

Résumé
Ruth Kowalsky, 12 ans, se noie dans la Tamassee, rivière de Caroline du Sud, alors que ses parents pique-niquent tranquillement à quelques mètres de là. Le courant étant trop fort à cet endroit, les plongeurs ne parviennent pas à dégager son corps, coincé sous un rocher à proximité d'une chute. Le père de la victime, un banquier qui a des relations, obtient l'installation un barrage amovible pour détourner le cours de l'eau vers la rive droite, contre l'avis des gens du cru qui connaissent le danger encouru et des écologistes.











Pendant tout le roman on se demande de quel coté se ranger. En tant que mère du coté des parents qui veulent récupérer le corps de leur fille ou du coté des militants écologistes qui s’opposent pour protéger la rivière et ne pas créer un précédent qui ouvrirait la porte à toutes les dérives . Deux journalistes sont envoyés pour couvrir les tractations  Maggie native de la région et ex petite amie de Luke le responsable millitant et son collègue Allen dont la femme et la fille sont décédés dans un accident de voiture . .L’auteur expose les arguments des 2 cotés mais il explore aussi d'autres sentiments humains en décrivant les rapports entre Maggie et son père mourant .

Second roman que je lis de cet auteur en encore une belle lecture ce roman dans la lignée du thème  nature writting où l’héroine est une rivière . Elle peut être douce et accueillante pour le canyoning ou au contraire sauvage et mortelle

4.25/5

avatar
kattylou

Nombre de messages : 3888
Age : 53
Location : 77
Date d'inscription : 08/09/2009

http://kattyloucuis.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ron RASH (Etats-Unis)

Message  cookie610 le Dim 28 Jan 2018 - 13:55

Serena 
 
Note : 4/5
 
Résumé : George Pemberton dirige une exploitation forestière dans les Smoky Moutains de Caroline du Nord, à la veille de la création du Parc National, dans les années 1930. Il rencontre à Boston la jeune Serena, une fille libre et indépendante, en tombe éperdument amoureux, l’épouse et la ramène avec lui dans la forêt. Avide de richesse, ils entendent bien arriver à leur but, quelque soit le prix à payer.
 
Critique : j’ai bien aimé ce livre. Je connaissais les grandes lignes de l’histoire parce que j’avais déjà vu l’adaptation cinématographique qui en a été faite il y deux ou trois ans avec Bradley Cooper et Jennifer Lawrence dans les rôles principaux. Mais elle n’est pas très fidèle au livre et n’aborde pas quantité de thème abordé dans le livre. L’histoire est intéressante, Serena en Lady Macbeth est un personnage insondable et qui fait froid dans le dos. Pemberton lui fait plus pitié qu’autre chose. Il suit les décisions de sa femme sans les remettre en cause, jamais. C’est une histoire d’amour fou, complètement passionnel et extrême. On est à la croisée entre un thriller, un nature writing et un western. L’auteur parvient à nous décrire avec beaucoup de réalisme l’ambiance lugubre de la montagne et de l’exploitation forestière, on s’y croirait. Les descriptions de la nature sont formidablement écrites avec toute la faune qui l’accompagne. Idem pour les conditions de vie des ouvriers qui font peur, juste après la grande crise de 1929 entre ceux qui se tuent suite à des accidents et un manque de sécurité et ceux qui viennent affamés de tous les coins du pays pour prendre leur place en sachant les dangers encourus. L’histoire de l’ouverture du parc national et des conséquences sur les locaux, les jeux de pouvoirs que ça entraine, est aussi très intéressante. Par contre j’ai eu un peu de mal parfois avec le phrasé du patois local qui n’est pas évident à lire. Il y a aussi quelques longueurs dans le livre (500 pages) qui alourdissent un peu la lecture. Malgré tout, ça été une lecture captivante et très intéressante.
avatar
cookie610

Nombre de messages : 4858
Age : 28
Location : Lyon
Date d'inscription : 28/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ron RASH (Etats-Unis)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum