Fredric BROWN (Etats-Unis)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Fredric BROWN (Etats-Unis)

Message  Mousseline le Dim 2 Nov 2008 - 11:27


Fredric Brown est né à Cincinnati, Ohio en 1906 et est décédé le 11 mars 1972 à Tucson, Arizona. Il a exercé à peu près tous les métiers avant de débuter dans la littérature par des romans policiers. Ses nouvelles, très nombreuses et aussi cotées que ses romans, sont de petits bijoux d'humour et d'invention qui le placent parmi les auteurs cultes de la science-fiction américaine.




De : Cryssilda_ Envoyé : 2006-03-12 14:23

Martiens, go home! de Fredric Brown
Edition Folio SF, 216 pages

Le livre raconte une invasion martienne dans les années 60.

Voilà un livre qui m'a beaucoup fait pensé à Mars attacks.

J'ai particulièrement aimé la première partie du bouquin où l'on fait connaissance avec les martiens, ils sont délirants ces petits hommes mais j'ai un peu moins aimé la suite, quand le genre humain essaie d'analyser la situation etc... En tous cas, c'est plutôt amusant et déjanté, et c'est très agréable à lire.

Note : 3/5

Cryssilda





De : liza_lou55 Envoyé : 2006-12-03 15:03

Fantômes et farfafouilles
(Denoël, 220 pages)

Difficile de parler de ces 42 nouvelles sans révéler ce qui en fait le charme : la chute ! Ne dépassant généralement pas les 3 ou 4 pages, les nouvelles de Brown accrochent vraiment le lecteur, que celui-ci soit un adepte ou non de suspense ou de science-fiction comme moi.

Les histoires que Brown raconte tout au long de ces 200 pages sont toutes remplies d’humour. L’auteur reprend de grands classiques de la science fiction comme la machine à remonter le temps, l’invasion des extra terrestres ou l’invisibilité mais en détourne complètement le sens. Dans « Les grandes découvertes perdues », Brown nous expose ainsi le cas de savants qui, par malchance ou déveine, n’ont pu faire profiter l’humanité de leurs inventions successives : l’invisibilité, l’invulnérabilité ou l’immortalité.

Certaines histoires sont superbes comme « Cauchemar en jaune » où un homme a tout combiné pour tuer sa femme le jour de son anniversaire mais qui aura une drôle de surprise en définitive, « Lettre morte » où un homme assassine son riche oncle sénateur mais qui ne verra pas son crime impuni, « Barbe luisante » un remake futuriste du mythe de Barbe Bleue ou encore « L’anniversaire de Grand-mère » où il ne fait pas bon ne pas être de la famille quand le vent tourne. Ma préférée reste quand même « Trois petits hiboux » qui découvrent avec plus ou moins de bonheur le monde extérieur…

Si la qualité des nouvelles est pour le moins inégale, Fantômes et farfafouilles reste cependant une bonne découverte et se lit rapidement. Un véritable petit moment de plaisir, même si on ne sait pas jusqu’à la fin des histoires s’il faut rire ou trembler !

Ma note : 4/5
avatar
Mousseline
Admin

Nombre de messages : 4359
Date d'inscription : 24/10/2008

https://sites.google.com/site/lauteursamericains/home

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fredric BROWN (Etats-Unis)

Message  Mousseline le Sam 28 Aoû 2010 - 23:23


Martiens, go home!

(Gallimard/Folio, 2000, 216 pages)

"Si les peuples de la Terre n'étaient pas préparés à la venue des Martiens, c'était entièrement leur faute."

"Martiens, go home!" a été publié en 1954 aux Etats-Unis. Il est considéré comme un classique de la science-fiction.

Les Martiens sont débarqués sur la terre, il y en a 1 milliard. En principe, ils ne sont pas dangereux mais ils sont arrogants, acariâtres, hargneux, grossiers, malfaisants... en fait ils font tout pour embêter les gens. Ils sont partout : dans les chambres à coucher pour regarder les gens faire l'amour, subitement y'en a un qui apparaît sur le capot d'une voiture pour empêcher le conducteur de voir. Il n'y a plus de secret possible, les Américains savent tout sur les Russes, les Russes savent tout sur les Américains. Le pickpocket ne peut plus exercer son métier car y'aura toujours un Martien pour le dénoncer. C'est la faillite pour les stations de télé, de radio, les cinémas, les restaurants et j'en passe.

C'est vraiment tordant quand les gens se font prendre à mentir.

Impossible de s'en débarrasser. Ils entendent tout, ils voient à travers les murs... et les couvertures, ils se téléportent d'un endroit à l'autre à la seconde près.

On y voit une parodie de la politique, des religions, des sectes, des journaux, des scientifiques de tout poil et autres.

Rafraîchissant, très drôle, ça fait du bien de lire "Martiens, go home!, on dit que rire est bon pour la santé. Pourtant je me suis lassée dans les derniers chapitres. Je décrochais peu à peu et je ne sais pas trop pourquoi. En fait j'aurais probablement plus apprécié que l'auteur développe davantage certaines idées plutôt que de s'en tenir à suggérer mais ça ne serait plus alors "Martiens, go home!".

Tout de même une lecture agréable. Et éventuellement je veux découvrir les nouvelles de Fredric Brown car on en dit beaucoup de bien sur le net.

Extrait :

"Car il n'était que trop facile aux Martiens de transformer un enterrement en pantalonnade; leur divertissement favori était de critiquer les éloges funèbres prononcés par les ministres du culte, chaque fois que ceux-ci brodaient sur les vertus du défunt ou glissaient sur ses vices."

Note : 3,75/5

"Martiens, go home!" a été adapté au cinéma en 1989, les commentaires sont tellement négatifs sur IMDB que je n'ai même pas envie de regarder le trailer.

Ce livre est grandement critiqué sur le net. On retrouve des commentaires très enthousiastes, on parle de chef-d'oeuvre, de livre préféré, d'excellent livre... Entre autres jetez un coup d'oeil chez : Amazon.com

_________________
Mousseline

Magasin général tome 2 : Serge de Loisel et Tripp et L'île des chasseurs d'oiseaux de Peter May



"Happiness is only real when shared." (Christopher McCandless)
avatar
Mousseline
Admin

Nombre de messages : 4359
Date d'inscription : 24/10/2008

https://sites.google.com/site/lauteursamericains/home

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fredric BROWN (Etats-Unis)

Message  Shan_Ze le Dim 29 Aoû 2010 - 9:30

Je note pour le côté humoristique, ça fait du bien par moments.
(Côté Humour SF, il y a aussi Le guide du voyageur galactique que j'ai bien envie de lire !)
avatar
Shan_Ze
Admin

Nombre de messages : 7315
Age : 33
Location : Lyon/France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fredric BROWN (Etats-Unis)

Message  Cyrielle le Mar 31 Aoû 2010 - 8:22

Ca peut être sympa, moi qui veut me mettre à la science fiction, le mélange avec l'humour peut certainement me plaire.
avatar
Cyrielle

Nombre de messages : 7248
Age : 30
Date d'inscription : 27/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fredric BROWN (Etats-Unis)

Message  Chiwi le Mar 31 Aoû 2010 - 10:01

Je ne le connaissais pas mais ce qu'il a écrit me parait intéressant et bien ironique. Il va falloir que je fasse un tour en bibliothèque.
avatar
Chiwi

Nombre de messages : 186
Age : 33
Location : Extrême nord de la France
Date d'inscription : 29/08/2010

http://lecturesdechiwi.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fredric BROWN (Etats-Unis)

Message  Recto verso le Sam 18 Sep 2010 - 15:16

J'adore le climat particulier de La nuit du Jaberwock, entre le policier et Lewis Caroll.
avatar
Recto verso

Nombre de messages : 42
Date d'inscription : 06/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fredric BROWN (Etats-Unis)

Message  Shan_Ze le Mer 9 Fév 2011 - 13:09

Martiens, go home ! de Fredric Brown
(Folio SF, 216 pages)

Luke Devereaux, auteur en mal d'inspiration voit débarquer chez lui un Martien. Bruyant et vulgaire, il pense qu'il est le fruit de son imagination. Mais le lendemain, il apprend qu'ils sont un milliard sur Terre !

Ah qu'est-ce que j'ai ri avec ce petit livre ! L'arrivée de Martiens est prétexte à quelques moments savoureux d'humour. Les Martiens sont verts (bien évidemment), on peut les entendre mais pas les toucher. Ils voient dans le noir, à travers les murs, peuvent apprendre très rapidement une langue et ...ne peuvent pas mentir ? Le mensonge est en quelque sorte le point de départ de ce roman. L'auteur nous fait voir que le mensonge ou dans ses dérivés est présent partout et que la vérité reste loin... Assez triste comme constat mais je prends ce livre au second degré, un bon moment de passé et la vérité existe quand même !

Je n'ai pas été très convaincue par la fin du roman mais je préfère penser aux moments qui m'ont tiré un rire ou sourire.

Note : 4/5
avatar
Shan_Ze
Admin

Nombre de messages : 7315
Age : 33
Location : Lyon/France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fredric BROWN (Etats-Unis)

Message  Patience le Mer 9 Fév 2011 - 15:05

Je le note celui-là !

_________________
Lecture en cours : La princesse des glaces de Camilla Läckberg
PAL : 287
Livres lus depuis le début de l'année : 33 (12172 pages)
avatar
Patience

Nombre de messages : 976
Age : 34
Location : Lorraine
Date d'inscription : 12/01/2011

http://quarte-editions.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fredric BROWN (Etats-Unis)

Message  Parch le Ven 24 Juin 2011 - 9:59

Frederic Brown, Martiens, go home !, 1954

Livre assez court (216 pages) et très distrayant. Comme l'indiquent les résumés ci-dessus, l'auteur présente de manière un peu parodique une invasion extraterrestre mais je trouve le propos très pertinent. Une civilisation extraterrestre n'a forcément pas les mêmes motivations que nous, les humains. Pourquoi ne viendraient-ils pas sur terre uniquement pour nous enquiquiner !
Le début du livre est très drôle et on accroche bien, j'ai moins apprécié le passage relatif à la psychologie. La fin du livre (solutions pour chasser les martiens) pousse à réfléchir.

Ma note : 4,5/5


_________________
Accomplissement du challenge 2011 : 69 %, du challenge 2012 : 79 %, du challenge 2013 : 110 %
Accomplissement du challenge 2014 : ...
avatar
Parch

Nombre de messages : 619
Age : 32
Location : Aix-en-Provence, France
Date d'inscription : 25/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

RE : Frédéric BROWN (Etats-Unis)

Message  kalainka le Sam 27 Juil 2013 - 19:56


                                   
                            "LA BÊTE DE MISERICORDE"   -Collection Mi-Nuit chez Dupuis.
                                                                   -Neo.
                                                                   -Editions Points.


"Tard ce matin, j'ai découvert un cadavre dans mon jardin." Ainsi débute "La bête de miséricorde".

La victime a perdu, quelques semaines auparavant, sa femme et ses trois enfants dans un accident de la route. Suicide alors ?...pourtant aucune arme n'a été retrouvée près du corps....

Frédéric Brown nous entraîne, ici, dans une intrigue noire de l'Amérique des années 50 en changeant de personnage à chaque chapitre. L'action est ainsi étudiée à travers, entre autres, les yeux de Frank Ramos le policier perspicace, d'origine mexicaine, de son partenaire Red Cahan plus décontracté, de John Medley le retraité sur le terrain duquel a été retrouvé le corps. Alice, l'épouse de Ramos, alcoolique et infidèle, participe aussi à cette introspection. Avec cette technique de narration, Frédéric Brown pénétre les âmes et les coeurs dénouant par petite touche le noeud de l'intrigue. Dans son style qui va à l'essentiel, sans tirer à la ligne, Brown porte un regard désabusé et par moment sympathique sur les êtres qu'il tire du néant.

Surtout connu pour ses récits de science-fiction et de fantastique ( Martiens, go home. L'univers en folie. Une étoile m'a dit...) Frédéric Brown a aussi donné dans le policier (La fille de nulle part. 120 heures de cauchemar. Ca ne se refuse pas...) . On dénombre aussi plus de 300 nouvelles dont beaucoup d'histoires trés courtes à la chute inattendue. L'un de ses romans, que l'on peut tenir pour son chef d'oeuvre, "La nuit du Jabberwock" tient à la fois du policier et d'Alice au Pays des Merveilles.

Jean-Pierre Mocky a tiré deux films des romans de Frédéric Brown : "L'ibis rouge" avec les trois Michel ( Simon, Serrault, Galabru ) en 1975. Et "La Bête de miséricorde" en 2001.

4/5
avatar
kalainka

Nombre de messages : 42
Age : 61
Location : Bretagne/France
Date d'inscription : 04/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fredric BROWN (Etats-Unis)

Message  catimini le Dim 28 Juil 2013 - 11:50

Je ne connaissais pas cet auteur merci Kalainka. Je note.

_________________
Lecture en coursLa chambre des curiosités de Douglas Preston et Lincoln Child
avatar
catimini

Nombre de messages : 503
Age : 42
Location : isère
Date d'inscription : 08/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fredric BROWN (Etats-Unis)

Message  Cyrielle le Mer 20 Juil 2016 - 9:23

LA NUIT DU JABBERWOCK




Présentation de l'éditeur
Doc Stoeger est propriétaire-rédacteur en chef du Carmel City Clarion depuis vingt-trois ans. Exercer un tel métier est un drame dans une bourgade où il ne se passe jamais rien. Il soigne sa morosité au bar du coin, dispute des parties d'échecs avec le jeune Al Grainger et vit par procuration à travers les livres, en particulier l'œuvre de Lewis Carroll. Ce jeudi soir, jour du bouclage, Doc donnerait tout pour une information palpitante, pour qu'il arrive quelque chose. Les événements qui surviendront au cours de la nuit vont dépasser toutes ses espérances et même défier l'imagination. Ce livre constamment réédité est l'un des plus célèbres de Fredric Brown, un parfait condensé de son univers, à la frontière entre polar, fantastique et humour. La nuit du Jabberwock est un chef-d'œuvre de la littérature, un roman total, un trésor de bibliothèque à côté duquel on ne peut passer.


Mon avis : 
Un auteur que je découvre avec ce petit roman noir qui se lit très vite. C'est drôle, parfois absurde. Ca m'a fait pensé à Donald Westlake, le type un peu raté a qui il arrive des tas de mésaventures en peu de temps.
C'est un roman divertissant, qui ne réinvente pas le roman noir mais vraiment plaisant à lire. Petit bémol pour la fin, très même trop rapide, il a manqué de détail, j'ai trouvé ça presque baclé.


A l'occasion j'essayerai de lire un roman SF de cet auteur.


4/5
avatar
Cyrielle

Nombre de messages : 7248
Age : 30
Date d'inscription : 27/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fredric BROWN (Etats-Unis)

Message  kattylou le Jeu 21 Juil 2016 - 17:10

Il faisait partie des livres que tu as gagné ?
avatar
kattylou

Nombre de messages : 3198
Age : 52
Location : 77
Date d'inscription : 08/09/2009

http://kattyloucuis.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fredric BROWN (Etats-Unis)

Message  Cyrielle le Ven 22 Juil 2016 - 8:58

Oui  Very Happy. Encore une bonne pioche.
avatar
Cyrielle

Nombre de messages : 7248
Age : 30
Date d'inscription : 27/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fredric BROWN (Etats-Unis)

Message  Patience le Dim 30 Oct 2016 - 12:08

LUNE DE MIEL EN ENFER
Denoël  246 pages


Ma note : 3,5/5


Quatrième de couverture : 1962. Panique mondiale : depuis des mois, sur tous les continents, on n'enregistre plus de naissances de bébés mâles ; bientôt, la race humaine ne pourra plus se reproduire. A qui peut donc bien profiter la crime ? Pour les dirigeants des blocs Est et Ouest, la chose est claire : c'est un coup des extraterrestres. Un seul remède : l'union dans l'adversité. Union qui sera concrétisée, suivant les conseils de Junior, le robot pensant, par un mariage en bonne et due forme : un astronaute américain épousera une astronaute soviétique, et pour échapper à l'épidémie qui ravage la Terre, ils passeront leur lune de miel sur la Lune. Mais l'amour aura-til raison des antagonismes ancestraux ? En vingt nouvelles, un puissant remède à la mélancolie.


Mon avis : La quatrième de couverture ne présente que la première nouvelle qui est la plus longue, et aussi ma préférée. Je ne suis pas une grande fan des nouvelles, car j'aime les histoires qui durent longtemps, donc c'est loin d'être un coup de coeur. Mais j'ai quand même bien aimé. C'est une lecture agréable avec un style accrocheur. L'humour est présent, mais aussi le cynisme et une réflexion sur notre humanité, encore valable aujourd'hui.

_________________
Lecture en cours : La princesse des glaces de Camilla Läckberg
PAL : 287
Livres lus depuis le début de l'année : 33 (12172 pages)
avatar
Patience

Nombre de messages : 976
Age : 34
Location : Lorraine
Date d'inscription : 12/01/2011

http://quarte-editions.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fredric BROWN (Etats-Unis)

Message  Réaliste-romantique le Lun 21 Nov 2016 - 17:58

Martiens, go home!
1955
 
En1964, les Martiens envahissent la Terre. Pas d’astronefs, ils couiment simplement où ils veulent, quand ils le veulent (couimer : apparaître soudainement dans un lieu). Menaçant? Ils ne cause pas de tord…ou pas directement. Ils veulent collaborer? Au contraire : les Martiens sont irritants, désagréables, grossiers, méchants et sans gêne. Ils adorent faire tourner les humains en bourriques. Ils révèlent tous leurs secrets et non aucune discrétion (ils apparaissent dans les chambres et voient dans le noir, même au travers de draps et de murs). Les humains se fâchent, mais ne peuvent rien contre les Martiens, car ces derniers sont intangibles, telle une projection holographique qui peut parler. Ceci est toutefois la cause des incidents indirects : les humains se blessent en passant au travers du Martien qu’ils veulent étrangler, ou tirent sur la personne qui se trouve derrière la Martien. Mais comme on ne peut rien y faire, l’humanité devra apprendre à composer avec ces indésirables, à moins qu’elle ne trouve une parade.
 
Ceci est un des rare livre de science-fiction humoristique. Le ton est drôle (parfois un peu bizarrement rendu en français) et le sujet déjanté. L’auteur fait aussi des clins d’œil et des renvois à la SF de l’époque : à la fois les petits bonhomme verts, le space opera, la paranoïa, l’harmonie planétaire, l’écrasement de la société… Il arrive que les livres de SF vieillissent très mal. Ce n’est pas le cas de celui-ci, toujours amusant aujourd’hui, même s’il contient beaucoup de détails qui datent. J’ai trouvé que ceux-ci ajoutent du charme au livre : les fiancés n’ont pas de relations sexuelles avant le mariage (oh non! Jamais!), les personnages peuvent réussir dans la vie avec un minimum d’étude (le personnage de l’écrivain n’a complété que deux années d’école secondaire) et certains emplois  n’existent plus (la notice biographique de l’auteur indique qu’il a été sténographe, receveur d’autobus et commis voyageur). Une bonne lecture qui ne se prend pas au sérieux.
 
4/5

RR

_________________
Lectures en cours : Bouquiner (Anne Fontaine)
De la bibliothèque :  
Commentaire en attente :
avatar
Réaliste-romantique

Nombre de messages : 1821
Age : 41
Location : Outaouais, Québec
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fredric BROWN (Etats-Unis)

Message  Cyrielle le Lun 21 Nov 2016 - 18:57

Un des rares livres de SF que je veux lire absolument.
avatar
Cyrielle

Nombre de messages : 7248
Age : 30
Date d'inscription : 27/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fredric BROWN (Etats-Unis)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum