Greg ILES (Etats-Unis)

Aller en bas

Greg ILES (Etats-Unis)

Message  Bernard le Jeu 8 Avr 2010 - 10:16



Greg Iles est un auteur américain, né en 1960 à Stuttgart (Allemagne) où son père travaillait à l'ambassade américaine. Il vit à Natchez (Mississippi) Il est membre du groupe The rock bottom remainders, dont Stephen King, Ridley Pearson, James McBride, entre autres, le sont également. 24 heures pour mourir est son cinquième roman.



24 heures pour mourir ( Twenty Four Hours)


Le livre de poche - 2000 - 511 pages


Résumé : Une ordure, Joe Hickey, aidé de sa femme Cheryl, une ancienne prostituée, et son cousin Huey, un simple d'esprit, pense avoir mis au point le rapt d'enfant parfait. Il enlève des enfants de médecins riches, contre rançon, viole leurs femmes, le tout en 24 heures. Bien renseigné sur la vie de ses victimes, son scénario semble sans faille, répété, qu'il a été cinq fois, sans conséquence, puisque les victimes étant connues, l'enfant serait condamné si les autorités étaient prévenues. Cette sixième fois, en enlevant Abby Jennings, fillette de six ans, Hickey n'a pas prévu que cette dernière est diabétique.


Mon avis :

Iles est un peintre figuratif. Ce qui doit être bleu ou rouge l'est et pas inversement. C'est un musicien redondant et progressif, comme Ravel pour son Boléro, le même thème, répété à l'infini, lent au départ avec ajout d'instruments à chaque passage, pour finir en explosion.
Qui se ressemble, s'assemble et ses affinités avec S. King sont évidentes, sauf, qu'ici, pas de surnaturel ni de paranormal, que du réel, du bien vivant. Pas besoin de faits étranges pour faire dans l'horreur, une ordure comme Hickey suffit. Ce personnage, démoniaque, cruel, sans scrupule donne envie de vomir. Il acceptera de laisser donner son insuline à la petite car, sinon, pas de fric si elle meurt. Pas une once de commisération, un tiroir caisse à la place du coeur. Une véritable saloperie et le mot est faible.
Il y a trois pôles de déroulement de l'action : le médecin "gardé" dans sa chambre d'hôtel, ici Biloxi (Louisiane) par l'épouse, Cheryl, superbe créature, sans état d'âme, qui tente de séduire ses victimes, son passé parle pour elle. L'épouse, chez elle avec le monstre Hickey, ici Annandale (Mississippi), où elles sont violées et l'endroit où est gardé l'enfant par le simplet Huey, dans une cabane dans la forêt de Hazelhurst.
Hickey, prend contact toutes les 30 minutes avec ses deux complices, s'assurant que tout se passe comme convenu et s'il devait ne pas y avoir d'appel, la fillette serait tuée. La cabane se trouve à 45 minutes de route du domicile familial, donc non joignable pendant la période fatidique dévolue pour les appels. Le piège est démoniaque, le scénario inattaquable. Cette fois-ci, ce ne sera pas aussi facile, mais Hickey a, semble-t-il, tout prévu...
Dans un style dénué de fioriture, sans complaisance, direct, Iles nous entraîne, doucement, vers l'indicible, l'innommable. Un enlèvement d'enfant (crime puni de la peine de mort dans le Mississippi) est inconcevable, inacceptable, un viol est insupportable, inadmissible, les deux, simultanément, horrifique ! Et on y vient à l'horreur, tranquillement mais sûrement, car, une mère, pour sauver son enfant, que ne ferait-elle pas ? Hickey le sait, il joue, il en profite salement, il avilit, rabaisse, spolie, détruit... Karen, la mère, propose sa vie en échange de celle de sa fille et l'autre pourriture de rétorquer : "tu n'es rien pour lui -le mari -, une étrangère, sûr qu'il t'aime, mais sa fille c'est sa chair, son sang, y a pas à hésiter ".
Cette femme, Karen, cet homme Will, se battent contre des moulins à vent et le savent. L'ennemi possède cette intelligence décalée qui se met en place, uniquement pendant les périodes de démence et/ou criminelles et il est capable de défier quiconque, étant, dans ces moments le plus malin et le plus réactif.
Personne ne peut sortir indemne de tels sévices, quel qu'en soit, justement, le dénouement.

Iles n'a pas, encore, l'écho qu'il mérite. C'est un écrivain reconnu chez lui, à juste titre car son talent est remarquable. Il donne au polar noir de nouvelles lettres de noblesse, pour les amoureux du genre, s'entend.

5/5

B
avatar
Bernard

Nombre de messages : 3599
Age : 73
Location : 94160 Saint-Mandé
Date d'inscription : 28/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Greg ILES (Etats-Unis)

Message  odilette84 le Jeu 8 Avr 2010 - 18:41

et hop, demandé sur bookmooch
merci Bernard !

_________________
résister c'est exister

avatar
odilette84

Nombre de messages : 2261
Age : 53
Location : Provence
Date d'inscription : 28/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Greg ILES (Etats-Unis)

Message  dodie le Ven 9 Avr 2010 - 9:09

Et hop dans ma LAL!
avatar
dodie

Nombre de messages : 4709
Age : 54
Location : France
Date d'inscription : 11/04/2009

http://dodiecuisine.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Greg ILES (Etats-Unis)

Message  Bernard le Ven 9 Avr 2010 - 10:06

Odilette, Dodie, vous ne serez pas déçues.

B
avatar
Bernard

Nombre de messages : 3599
Age : 73
Location : 94160 Saint-Mandé
Date d'inscription : 28/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Greg ILES (Etats-Unis)

Message  Caro le Jeu 1 Juil 2010 - 18:22

La femme au portrait
669 pages
Editions : france loisirs

Résumé :

Jordan Glass, reporter, se rend dans un musée à Hong Kong et là elle découvre un tableau de sa soeur enlevée un an auparavant, elle décide de mener son enquête avec l'aide du FBI.

Mon avis :
Cela fait longtemps que je voulais lire ce livre, j'étais attirée par l'histoire et la couverture, j'ai beaucoup aimé le début, beaucoup moins le milieu et terminer le livre en diagonale. L'idée de l'histoire est bien, par contre le dénouement à ni-queue, ni-tête. J'ai eu l'impression que l'auteur ne savait pas se sortir de son histoire, il y a des passages vraiment sans intéret, je ne relirai pas cet auteur.

Ma note :
2/5
avatar
Caro

Nombre de messages : 1234
Age : 45
Location : France
Date d'inscription : 04/11/2008

http://jailujelisetjelirai.eklablog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Greg ILES (Etats-Unis)

Message  Bernard le Jeu 1 Juil 2010 - 19:02

Tu vois, j'avais prévu ce bouquin pour mon challenge ABC, comme je ne l'ai pas trouvé, j'ai lu 24 heures pour mourir. Je pense que c'est mieux ainsi ! Je ne lirai pas La femme au portrait.

B
avatar
Bernard

Nombre de messages : 3599
Age : 73
Location : 94160 Saint-Mandé
Date d'inscription : 28/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Greg ILES (Etats-Unis)

Message  Caro le Jeu 1 Juil 2010 - 19:18

Bernard, si tu veux je peux te l'offre donnes moi ton adresse dans ma messagerie
avatar
Caro

Nombre de messages : 1234
Age : 45
Location : France
Date d'inscription : 04/11/2008

http://jailujelisetjelirai.eklablog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Greg ILES (Etats-Unis)

Message  Bernard le Jeu 1 Juil 2010 - 19:24

Tu es un ange Caro, mais avec ta critique je vais éviter ce livre. Merci de tout coeur.

B
avatar
Bernard

Nombre de messages : 3599
Age : 73
Location : 94160 Saint-Mandé
Date d'inscription : 28/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Greg ILES (Etats-Unis)

Message  odilette84 le Mar 3 Aoû 2010 - 17:40

une petite ville sans histoire


résumé amazon
:
Natchez, Mississippi. Ses somptueuses demeures coloniales, sa jeunesse insouciante et sa bourgeoisie respectable. Une ville typique du sud des Etats-Unis, proprette et tranquille. Du moins en apparence... Car avec la découverte dans les eaux de la rivière voisine du cadavre de Kate Townsend, une jolie lycéenne à l'avenir tout tracé, de lourds secrets remontent à la surface.
Rapidement, le Dr Drew Elliott est soupçonné. Celui que l'on considérait jusqu'alors comme un citoyen modèle devient l'homme à abattre. Seul contre tous, Penn Cage, son ami, va chercher la vérité, plongeant pour cela au Cœur de la vie intime de Kate. Mais son enquête se heurte à un puissant obstacle : le procureur Shad Johnson, un Noir en lice pour le poste de maire, qui enverrait bien le Dr Elliott sur la chaise électrique pour séduire l'électorat noir...
Puritanisme, violence, racisme : Greg Iles explore sans tabou les démons de l'Amérique dans ce thriller rythmé à la noirceur glaçante.

commentaire :
roman assez efficace bien qu'un peu glauque .
Le héros n'est pas un flic mais tue pas mal de monde sans en être trop affecté...ça me gène ...
certains détails un peu sordides auraient pu être évités
moyen sans plus
2,5/5

mais je relirai cet auteur

_________________
résister c'est exister

avatar
odilette84

Nombre de messages : 2261
Age : 53
Location : Provence
Date d'inscription : 28/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Greg ILES (Etats-Unis)

Message  lalyre le Sam 26 Mai 2018 - 16:10

Iles Greg
     Brasier noir
         Actes Sud/Actes noirs 2 mai 2018 
1051 pages

Quatrième de couverture 

Ancien procureur devenu maire de Natchez, Mississippi, sa ville natale, Penn Cage a appris tout ce qu’il sait de l’honneur et du devoir de son père, le Dr Tom Cage. Mais aujourd’hui, le médecin de famille respecté de tous et pilier de sa com­munauté est accusé du meurtre de Viola Turner, l’infirmière noire avec laquelle il travaillait dans les années 1960. Penn est déterminé à sauver son père, mais Tom invoque obstinément le secret professionnel et refuse de se défendre. Son fils n’a alors d’autre choix que d’aller fouiller dans le passé du méde­cin. Lorsqu’il comprend que celui-ci a eu maille à partir avec les Aigles Bicéphales, un groupuscule raciste et ultra-violent issu du Ku Klux Klan, Penn est confronté au plus grand di­lemme de sa vie : choisir entre la loyauté envers son père et la poursuite de la vérité.
Imprégnées de l’atmosphère poisseuse du Sud, tendues par une écriture au cordeau et un sens absolu du suspense, les mille pages de ce Brasier noir éclairent avec maestria la ques­tion raciale qui continue de hanter les États-Unis. Dans ce volume inaugural d’une saga qui s’annonce comme l’un des projets les plus ambitieux du polar US, Greg Iles met à nu rien de moins que l’âme torturée de l’Amérique.



Mon avis

Le roman commence donc avec trois meurtres, trois pierres dans la mare qui vont inciter Le journaliste Henry à continuer les enquêtes précédemment commencées sur le Ku Klux Klan mais qui va dévier vers ceux qui ont tués. On navigue entre deux époques, le présent est l’urgence d’une condamnation du docteur Tom Cage, estimé de tous, accusé du meurtre de Viola Tumer, une infirmière afro-américaine mais aussi la violence et la brutalité troublante du passé. Le maire Penn Cage, ancien procureur ayant découvert le côté sombre de son père, va devoir choisir entre la vie de celui-çi et la vérité, ceci est la base du polar mêlé d’Histoire et comme la quatrième de couverture résume très bien ce roman, je me contenterai d’écrire mon ressenti. Ce polar ambitieux qui s’étend de 1964 à nos jours est une formidable fresque avec une alternance d’époque qui entretient le suspense de la première à la dernière page, car c’est bien ce qui m’a rendu curieuse d’apprendre plus plus sur les nombreux personnages dont certains attachants, sans aucun temps mort, ce qui est assez rare, happée de page en page avançant sans peine dans ma lecture, découvrant ces intrigues mêlant mensonges, secrets, crimes et relents de racisme, ou les cadavres reviennent à la surface des marais et ou il ne faut surtout pas remuer les vieilles histoires. Quelques allusions historiques, des personnages se servant de leur charisme pour contourner des lois pénibles et puritaines, d’autres se considérant comme des péquenauds parce qu’ils ont réussi et quelques autres, riches et puissants, contrôlant une organisation proche du Ku Klux Kan. Un livre ambitieux contenant une enquête passionnante qui est le premier d’une trilogie, ce qui nous promet encore des heures de belles lectures….5/5
avatar
lalyre

Nombre de messages : 4402
Age : 86
Location : Belgique
Date d'inscription : 01/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Greg ILES (Etats-Unis)

Message  Bernard le Sam 26 Mai 2018 - 16:20

J'ai bien aimé cet auteur. Merci Lalyre, àa a l'air passionnant.
avatar
Bernard

Nombre de messages : 3599
Age : 73
Location : 94160 Saint-Mandé
Date d'inscription : 28/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Greg ILES (Etats-Unis)

Message  Awara le Sam 26 Mai 2018 - 18:34

Effectivement, il semble très intéressant. Je le note aussi!

_________________

avatar
Awara

Nombre de messages : 4239
Age : 73
Location : PARIS
Date d'inscription : 03/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Greg ILES (Etats-Unis)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum