Brian EVENSON (Etats-Unis)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Brian EVENSON (Etats-Unis)

Message  gallo le Dim 2 Nov 2008 - 10:29

De : Sahkti1 (Message d'origine) Envoyé : 03/04/2007 15:06
Brian EVENSON, Inversion
Le Cherche-Midi Editeur - Littérature américaine

Rudd est orphelin de père, celui-ci s'est suicidé. Mais on ne peut pas en parler, ça ne se fait pas. Tout comme il est interdit d'évoquer le demi-frère de Rudd, dont il a appris l'existence dans une lettre laissée par son père.
Un jour de recherches scolaires, il tombe sur des coupures de presse relatant un horrible meurtre perpétré par le petit-fils d'un des premiers responsables de l'église mormone, Anna Pulitzer tuée par William Hooper Young. Un meurtre s'apparentant au principe de l'expiation par le sang, niée par l'église mormone et pourtant présente dans la pratique. De ça non plus, on ne peut pas parler. Seulement Rudd en a marre de ne pouvoir parler de rien.
C'est le début d'un engrenage infernal qui va le conduire à l'extrême. Il semble ne plus s'appartenir, on navigue entre folie pure et quête de soi, entre fiction et réel. Qu'est-ce qui relève du domaine du fantasme, qu'est-ce qui est réel... le brouillard s'épaissit au fur et à mesure de la lecture, la tension est palpable.

Brian Evenson décrit un univers plutôt tourmenté, un peu comme Lynch le fait au cinéma. Il insuffle une force incroyable à son livre, crescendo, promenant le lecteur perdu qui ne sait plus trop ce qui est vrai, ce qui sort de l'imagination de Rudd ou ce qui s'est vraiment passé. L'histoire fait froid dans le dos, tout comme ce culte du silence et du non-dit, chers aux Mormons que Brian Evenson n'épargne pas. Mais il n'y a pas de haine dans son propos, simplement l'incompréhension et le besoin de savoir pourquoi on ordonne telle ou telle chose en dépit de ce qui apparaît être du bon sens.

Brian Evenson est mormon, il a même été ordonné prêtre. Jusqu'au jour où il publie son premier recueil de nouvelles " Altmann’s Tongue". C'est le rejet par toute sa communauté religieuse, celle-ci ne trouvant pas le contenu de son livre en adéquation avec les valeurs morales inculquées. Brian Evenson quitte son job, son église, sa femme (mais demeure fidèle à ses convictions religieuses); il enseigne aujourd'hui l'écriture à la Brown University et traduit en anglais des romanciers français.
Il est très intéressant de lire la postface, dans laquelle Evenson explique l'évolution de ses liens avec le courant mormon et le changement de vision qu'il en a eu au fur et à mesure qu'il écrivait "Inversion" (The open curtain). Le harcèlement psychologique dont il fut victime (un vrai chantage: l'arrêt de l'écriture ou l'excommunication, il a choisi de partir) a influencé son écriture et lui a également fourni un certain recul pour aborder de l'extérieur les pratiques liées au culte mormon, comme ce rituel peu reconnu de l'expiation par le sang. (4/5)
avatar
gallo

Nombre de messages : 2598
Location : Pays-Bas
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum