Juan MARSÉ (Espagne)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Juan MARSÉ (Espagne)

Message  nauticus45 le Ven 12 Mar 2010 - 21:23




Juan Marsé est né à Barcelone le 8 janvier 1933. Né Juan Faneca Roca, orphelin de mère, il est adopté par le couple
Marsé. À l'âge de treize ans, il travaille comme apprenti joaillier. Lors de son service militaire à Ceuta en 1955, il projette l'écriture de son premier roman, publié en 1961. Entre 1960 et 1965, il travaille à Paris comme garçon de laboratoire à l'Institut Pasteur, et donne des cours d'espagnol à la fille du pianiste Robert Casadesus. Últimas Tardes con Teresa reçoit le Prix Biblioteca Breve en 1965, et Marsé entre au Parti communiste espagnol.

De retour en Espagne, il écrit des scénarios pour le cinéma. Inspiré de son enfance pauvre dans les bas-fonds de Barcelone, Si te dicen que caí est censuré en Espagne et ne peut sortir qu'au Mexique. Il continue cependant de consacrer ses romans suivants à dépeindre Barcelone après la guerre d'Espagne, ce qui ne l'empêche pas de recevoir le prix Planeta en 1978, pour La Muchacha de las bragas de oro, adapté au cinéma par Vicente Aranda en 1980 (ce dernier tournera également Si te dicen que caí, et El Amante bilingüe en 1992). En 1997, il reçoit le Prix Juan Rulfo pour l'ensemble de son œuvre. En 2004, Fernando Trueba adapte El Embrujo de Shangai au cinéma.

Source: wikipedia.org
avatar
nauticus45

Nombre de messages : 1568
Age : 40
Location : Haut-Rhin, France
Date d'inscription : 27/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Boulevard du Guinardo

Message  nauticus45 le Ven 12 Mar 2010 - 21:42



Boulevard du Guinardo, 124 pages, Seuil, juin 2002

Résumé:

En ce jour de mai 1945 où l'Allemagne nazie capitule dans une Espagne murée dans sa misère, un inspecteur de police doit conduire jusqu'à la morgue une toute jeune fille afin qu'elle identifie un cadavre : celui d'un vagabond qui, croit-on, l'a violée. Un long itinéraire les mène à travers des quartiers sordides. Dans un étrange chassé-croisé, ils se séparent et se retrouvent, et une trouble connivence finit par naître entre le flic rogue et usé et l'orpheline vive et rusée.

Mon avis:


Quand on pense au 8 mai 45, on pense tout de suite à l'Histoire avec la fin de la deuxième guerre mondiale. Mais l'Histoire de tisse de petites histoires et Marsé s'attache ici à deux d'entre elles, deux destins qui se croisent, celui d'un inspecteur de police vieillissant et un peu blasé et d'une jeune orpheline maline et effrontée. Ces deux personnages sont attachants, chacun à leur manière, mais le plus intéressant c'est la manière dont chacun d'eux tente de survivre à sa façon dans cette Espagne appauvrie et agitée. Tout au long du livre on passe ainsi de l'amusement à la tristesse, et cette journée qui n'en finit pas nous laisse quand le soleil se couche enfin un goût amer... et la conscience plus aigüe de ce que les jours marquants de l'Histoire sont parfois des jours presque comme les autres dans les histoires de chacun...

4/5
avatar
nauticus45

Nombre de messages : 1568
Age : 40
Location : Haut-Rhin, France
Date d'inscription : 27/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Juan MARSÉ (Espagne)

Message  Clochette le Sam 13 Mar 2010 - 9:19

Tiens celui-là je le note. Je suis à la recherche de titres espagnols en ce moment. Et en plus, ça m'a l'air plutôt bien !
avatar
Clochette

Nombre de messages : 2136
Age : 43
Location : Nantes Bretagne
Date d'inscription : 25/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Juan MARSÉ (Espagne)

Message  Ysla le Sam 13 Mar 2010 - 9:31

Moi aussi, je le note. Ca pourrait être une de mes prochaines lectures en espagnol ! Merci Nauticus !
avatar
Ysla

Nombre de messages : 1800
Location : Grenoble / France
Date d'inscription : 23/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Juan MARSÉ (Espagne)

Message  nauticus45 le Sam 13 Mar 2010 - 13:22

Je n'ai jamais appris l'espagnol donc je n'ai pas eu le plaisir de lire ce court roman dans sa langue d'origine mais je l'ai quand même beaucoup apprécié, alors en espagnol ça doit être encore mieux!
avatar
nauticus45

Nombre de messages : 1568
Age : 40
Location : Haut-Rhin, France
Date d'inscription : 27/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Juan MARSÉ (Espagne)

Message  Ysla le Mer 27 Oct 2010 - 15:13

RONDA DEL GUINARDO
(Boulevard du Guinardo)
Première parution : 1984

Résumé : voir ci-dessus le message de Nauticus.

Mon avis : Je partage tout à fait l'opinion de Nauticus sur ce court roman. L'histoire ne dure que le temps d'une longue journée à travers les rues de Barcelone, mais elle contient beaucoup de non-dits et elle fait aussi revivre aux deux personnages certains épisodes du passé, ce qui nous permet de mieux les comprendre et de nous attacher à eux. La narration n'est pas toujours facile à suivre de ce fait, des images du passé s'intercalant avec les événements du présent. J'ai donc eu certaines difficultés à lire ce titre dans le texte, difficulté amplifiée par le très grand nombre de mots que je ne connaissais pas. Mais ça m'a permis d'en apprendre quelques-uns au passage Very Happy et je me suis aidée de la version française pour bien tout comprendre. Tout ça pour dire que si vous envisagez de lire en VO espagnole, ne commencez pas par ce livre Smile.

Merci à Nauticus de m'avoir permis de découvrir ce roman et cet auteur, qui bien que très célèbre et primé n'est peut-être pas (ou plus) très connu en France. A (re)découvrir !

Ma note : 4/5
avatar
Ysla

Nombre de messages : 1800
Location : Grenoble / France
Date d'inscription : 23/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Juan MARSÉ (Espagne)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum