Elisabeth BADINTER (France)

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: Elisabeth BADINTER (France)

Message  nauticus45 le Lun 8 Mar 2010 - 19:57

J'aurais bien aimé vous le faire passer, mais je l'ai reçu en cadeau de mon mari (qui m'offre rarement des livres), alors ça me ferait mal au coeur si la poste me le perdait ...
nauticus45
nauticus45

Nombre de messages : 1784
Age : 42
Location : Haut-Rhin, France
Date d'inscription : 27/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elisabeth BADINTER (France)

Message  rose le Mar 9 Mar 2010 - 14:54

Je mets volontiers mon livre à disposition si vous avez la patience d'attendre le fin du mois.

_________________
lecture en cours:

Kafka sur le rivage,Haruki Murakami
rose
rose

Nombre de messages : 639
Age : 44
Location : Suisse
Date d'inscription : 26/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elisabeth BADINTER (France)

Message  Lacazavent le Mar 9 Mar 2010 - 16:40

Super merci beaucoup Rose, j'attendrais tout le temps que tu veux
Lacazavent
Lacazavent
Admin

Nombre de messages : 5581
Age : 32
Location : France
Date d'inscription : 25/10/2008

http://quandlappetitvatoutva.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elisabeth BADINTER (France)

Message  odilette84 le Lun 5 Juil 2010 - 19:42

le conflit
la femme et la mère

excellente analyse de l'évolution de la femme dans son rôle de mère, et du retour actuel à une forme de maternité "bien pensante" où la femme en tant qu'individu avec ses choix propres est montrée du doigt voire culpabilisée .
Toutefois, il semblerait que les Françaises résistent encore assez bien ...
continuez
merci pour le prêt Rose
4/5

_________________
résister c'est exister

odilette84
odilette84

Nombre de messages : 2261
Age : 54
Location : Provence
Date d'inscription : 28/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elisabeth BADINTER (France)

Message  Houppelande le Jeu 22 Juil 2010 - 22:38

Le conflit: la mère et la fille

Je crois que tous ceux qui ont suivis cette conversation savent de quoi ce livre parle!

Je dois dire que j'ai passé par de nombreuses émotions en lisant ce livre. Lorsque l'auteur traite de l'allaitement, j'ai été évidemment révoltée, de voir les "règles" édictées par la Ligue Leche m'a rendue complétement furibonde. La femme n'a plus aucune importance ou aucune place dans ce discours, le bébé passe avant absolument tout, quitte à détruire la couple parental, la santé mentale de la mère et tout le reste sur son passage.

J'ai trouvé très intéressante la partie sur les femmes (et les hommes aussi) qui décident de ne pas avoir d'enfant. L'auteur tente de montrer que c'est un choix, et que la société a tendance à faire passer pour égoïstes les personnes qui font ce choix. Je trouve quant à moi qu'il est très sain que les gens qui ne veuillent pas d'enfants n'en fassent pas.

Alors voilà, un essai très intéressant.


4/5
Houppelande
Houppelande

Nombre de messages : 403
Age : 35
Date d'inscription : 28/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elisabeth BADINTER (France)

Message  Fifietseslectures le Mar 10 Aoû 2010 - 15:53

le conflit :la femme et la mère



Attendant un heureux événement, je me suis dit que çà serait la bonne occasion pour lire cet essai. J'en ai appris beaucoup! Et beaucoup de choses m'ont révoltées. Je suis d'accord que lorsqu'on décide d'avoir un enfant, c'est un choix qu'on ne prend pas à la légère et que si on fait un enfant c'est pour s'en occuper. Par contre tous ces nouveaux mouvements de pensée qui prônent l'idée que dès qu'on choisit d'être mère, l'enfant doit avoir l'exclusivité... au secours!!!
Je suis pour l'allaitement, et je vais tenter d'allaiter à la naissance de mon bébé...par contre je sais déjà que je n'allaiterais pas pendant 6 mois (minimum recommandé par l'OMS), puisque quand mon congé maternité s'achèvera mon petit aura environ 2 mois et demi! Eh oui là est l'objet du conflit, être une bonne mère et s'occuper de son bébé ou la mère indigne qui choisit sa carrière!!
Un autre point m'a également beaucoup dérangée c'est l'absence du père dans toutes ces théories de maternage, ils sont inexistants, ils doivent s'effacer!! Déjà qu'ils ne nourrissent pas le bébé puisque la mère allaite, mais en plus il faut qu'il laissent la place au petit dans le lit!! Dur....
Personnellement, nous avons décidé d'avoir un bébé à deux et on s'en occupera à deux..et papa n'ira pas dormir dans le canapé, non, non, non!!

Bon le fait que je soit révoltée par toutes ces théories sur le maternage et autre m'a été expliqué dans le dernier chapitre: Je suis Française, et apparemment les françaises ont une lourde tradition de faire passer leur vie de femme avant celle de mère (elles donnaient leur enfants à la nourrice qui allaitaient à leur place!)...favorisant ainsi leur vie sociale et intime

Un autre passage que j'ai beaucoup aimé, tout comme houppelade, c'est celui sur les couples ne désirant pas d'enfant. c'est vrai qu'on demande souvent à une femme qui ne veut pas d'enfant pourquoi? alors qu'on ne pose pas cette question à une femme disant en vouloir 3 ou 4!! Je pense qu'il est important de respecter le choix des gens, avoir un enfant est un grand bouleversement dans le couple et je comprend que certains n'aient pas envie de ce changement!!

Cet essai m'a beaucoup appris, et c'est vrai que maintenant je regarde les conseils sur l'allaitement que je trouve à la maternité d'un autre œil..mais par contre, j'ai apprécié le fait que cet essai explique les conflits femme/mère mais en aucun cas ne tente d'influencer les choix des femmes (comme par exemple sur l'allaitement, comme déjà discuté précédemment)

ma note 4/5
Fifietseslectures
Fifietseslectures

Nombre de messages : 261
Age : 40
Location : Hauts de Seine, France
Date d'inscription : 11/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elisabeth BADINTER (France)

Message  Houppelande le Mar 10 Aoû 2010 - 21:26

Fifietseslectures, et toutes les autres européen(ne)s du forum, je me suis posé une question en lisant cet essai, lorsque l'auteure aborde le sujet des congés de maternité. Elle semblait bien énervée par le congé d'un an chez les scandinaves, alors que pour moi c'est tout à fait normal. Alors, de combien de temps est habituellement ce congé chez vous? Est-ce que ça peut varier beaucoup d'un emploi à l'autre? Et le congé pour les papas?
Houppelande
Houppelande

Nombre de messages : 403
Age : 35
Date d'inscription : 28/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elisabeth BADINTER (France)

Message  Shan_Ze le Mar 10 Aoû 2010 - 21:38

Houppelande a écrit:Fifietseslectures, et toutes les autres européen(ne)s du forum, je me suis posé une question en lisant cet essai, lorsque l'auteure aborde le sujet des congés de maternité. Elle semblait bien énervée par le congé d'un an chez les scandinaves, alors que pour moi c'est tout à fait normal. Alors, de combien de temps est habituellement ce congé chez vous? Est-ce que ça peut varier beaucoup d'un emploi à l'autre? Et le congé pour les papas?

Pourquoi énervée ? Trop long ?
Sinon tu peux avoir un début de réponse à ta question Ici
Shan_Ze
Shan_Ze
Admin

Nombre de messages : 7979
Age : 35
Location : Lyon/France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elisabeth BADINTER (France)

Message  Prospéryne le Lun 16 Aoû 2010 - 11:48

Le Conflit: La femme et la mère Élizabeth Badinter Flammarion

Résumé:
Dans cet essai, l'auteur analyse la façon dont la femme et la mère sont traités dans différentes sociétés, des conseils de maternage extrêmes aux personnes qui décident de ne pas avoir d'enfants.

Critique:
Ce que j'ai adoré dans cet essai, c'est que l'auteur ne prend jamais parti pour ou contre la maternité. Elle dénonce les excès du système qui rend les femmes esclaves de leurs enfants et ne tient aucun compte de la vie du couple, mais sans condamner la maternité en elle-même. Elle n'en fait pas non plus l'apologie, mais la présente bien comme un choix qui comporte ses avantages et ses inconvénients. Le chapitre sur la Leche League et ses conseils sur l'allaitement m'ont fait dressé les cheveux sur la tête et j'ai peine à croire que ça se donne comme conseil en plein XXIème siècle! En effet, à ce point de vue, Élizabeth Badinter montre clairement que plus on en demande aux mères (la mère parfaite est exigée de toutes femmes), moins les femmes ont envie de donner la vie, le poids de ce qui leur est demandé étant trop extrême pour pouvoir avoir une vie de femme en dehors de la maternité. Le cododo et le bonding aussi m'ont surprise (un enfant dans le lit de ses parents jusqu'à deux ans!!!!!) Bref, cet essai est un vrai pavé dans la marre des idées reçues. Il remet les choses en place et de regarder d'une manière lucide les choix que les parents peuvent faire, en particulier la femme-mère. Un peu déçue qu'elle n'aie pas abordé le côté paternel de la médaille, mais bon, ce n'était pas le sujet.

Ma note: 4.5/5

_________________
On peut se passer de tout, sauf de la littérature et des chats Graffiti vu à Berlin
Prospéryne
Prospéryne

Nombre de messages : 4864
Age : 36
Location : Québec, Canada
Date d'inscription : 26/10/2008

http://prosperyne.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elisabeth BADINTER (France)

Message  Houppelande le Lun 16 Aoû 2010 - 23:47

Merci de l'info Shan Ze. Ça me semble bien court à moi ces 8 semaines obligatoires!
Je présume que le système de garderie doit être en conséquence? AU Québec, il est difficile de trouver une place en garderie très tôt, parfois quelques mois avant la fin du congé de maternité les parents commencent à envoyer leur enfant de façon graduelle, mais sinon c'est plutôt rare les enfants qui fréquentent un service de garde ;a temps plein avant un an.
Mais j'ai bien compris dans le livre de Badinter que les françaises sont différentes ! Et je trouve que vous vous en sortez plutôt bien!
Houppelande
Houppelande

Nombre de messages : 403
Age : 35
Date d'inscription : 28/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elisabeth BADINTER (France)

Message  Ysla le Mar 17 Aoû 2010 - 6:48

Houppelande : 8 semaines obligatoires, ça c'est pour les personnes qui ne veulent vraiment que le minimum, mais le plus habituel pour le premier enfant, c'est 16 semaines (les jeunes ou futures jeunes mamans me corrigeront si je me trompe) : 6 semaines avant la naissance, 10 après. Et il y a des mamans qui se débrouillent pour y ajouter des vacances et donc avoir plus de temps. Il y en a aussi qui prennent un congé parental. Parmi mes amies jeunes mamans, aucune n'a eu que 8 semaines, par exemple.

Le système de garderie n'est pas en conséquence du tout, et il manque beaucoup de places, car la France est sans doute un des pays les plus illogiques qui soient Laughing Laughing Laughing ! Je crois que les parents cherchent des places dès le début de la grossesse parfois !!
Ysla
Ysla

Nombre de messages : 1800
Location : Grenoble / France
Date d'inscription : 23/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elisabeth BADINTER (France)

Message  Houppelande le Mar 17 Aoû 2010 - 22:01

Ne t'en fais pas Ysla, ici aussi les gens mettent leur enfant sur les listes d'attente des services de garde dès la grossesse!
Houppelande
Houppelande

Nombre de messages : 403
Age : 35
Date d'inscription : 28/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elisabeth BADINTER (France)

Message  Shan_Ze le Mer 25 Aoû 2010 - 9:56

Je ne peux pas vraiment répondre pour le congé maternité vu que je ne travaillais pas au moment de ma grossesse. J'ai pris ce que j'ai pu prendre et repris quand je devais. C'est vrai qu'il est très dur de faire garder son enfant. Même en faisant le pied de grue devant les mairies, on a du attendre deux bons mois avant d'avoir une place en crèche. Et impossible de s'inscrire avant la naissance (du moins quand j'ai commencé à demander dans certaines, à Lyon).
Shan_Ze
Shan_Ze
Admin

Nombre de messages : 7979
Age : 35
Location : Lyon/France
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elisabeth BADINTER (France)

Message  Nathalire le Dim 29 Aoû 2010 - 9:38

Le conflit, la femme et la mère LV de Rose

Quel livre! Un pavé dans la marre comme vous l'avez dit et une réflexion bien menée sur la quadrature du cercle: comment être une "bonne" mère selon l'image que la société en fait sans pour autant laisser tomber sa vie de femme? J'ai aussi été très touchée par cet essai et les nombreuses études réalisées dans le domaine qui donnent des infos particulièrement intéressantes. Il dévoile des faces cachées de la grossesse et de la vie de mère dont on parle peu, je comprends qu'Elisabeth Badinter ait pu choquer car qui aime entendre ce qu'il pense secrètement au fond de son coeur?
D'après vos réactions il me semble qu'on partage le même avis, pouvoir laisser le choix aux mères est la meilleure solution. Elisabeth Badinter ose quand même ouvertement critiquer les extrémistes de la Leche League. C'est vrai qu'elle ne juge pas, mais elle se dévoile comme étant une féministe confirmée, c'est ce qu'elle m'inspire en tous cas.
Etant plutôt moi-même du côté de celles qui se laissent le temps de la réflexion, j'ai été choquée des idées conservatrices de ces femmes, qui souhaitent voir la mère à la maison et le père attendant sa bière ?!? Oh my God!!!! Ce n'est pas un retour en arrière puisque les femmes ont déjà, par le passé, choisit de faire garder leur enfants très tôt. Non c'est carrément de la science-fiction affraid Les enfants d'aujourd'hui (je parle des ados) sont complètement pourris (pas tous bien sûr) sans personnalité, sans manières. Ou est-ce qu'on va arriver avec des méthodes de pouponnage intensives comme celles que recommandent la Leche League? On va en faire des incapables, cérébralement déficient!!!! A mon avis ce n'est pas une histoire de lait. Le lait maternel pour les femmes qui n'ont rien d'autres à donner je dis OUI. Mais chez nous... On en fait tout un plat mais quand on repense au manières d'éduquer passées, on se rend compte que le résultat final est plutôt satisfaisant bien que ces méthodes esclavagistes n'étaient pas appliquées... Quoi? Autant d'amour et de dévotion à l'enfant en ferait un être solide et doux comme un agneau, en plus très intelligent et respectueux de ces parents haha
Elles se mettent le doit dans l'oeil à mon avis! C'est tout le contraire qui va se passer, on parie?

Je suis vraiment choquée qu'en l'an 2010 on en soit là... Moi qui rêve d'une société matriarcale où des femmes compétentes et formées s'occuperaient des bébés de la société pendant que les mères qui l'auraient choisit pourraient se concentrer sur leur travail... Pas d'horaires, pas de coûts exorbitant sensés dégouter les parents de ce mode de vie, juste une communauté d'échanges et de libertés ou l'homme et la femme pourraient ENFIN être égaux... Sad on en est loin et ça me fout le cafard

Très bon livre qui m'a également donné tout un tas de bons arguments pour répondre à ceux qui se permettent de me juger Wink
Merci beaucoup Rose et vive les droits de la femme!

Note: 5/5
Nathalire
Nathalire

Nombre de messages : 1058
Age : 38
Location : Pully (Suisse)
Date d'inscription : 22/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elisabeth BADINTER (France)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum